10,45 milliards d’euros dépensés en 2018 pour les aides aux pays étrangers

Pourquoi paye-t-on autant d’impôts en France ? Pour ça, notamment.
aides pays étrangers
« 10,45 milliards d’euros auront été dépensés cette année pour l’aide publique au développement, selon le projet de loi de finances pour 2018. 
C’est 2 milliards de plus qu’en 2015.
Aide bilatérale ou multilatérale, coopération technique, annulations de dette, dons, prêts, tout y passe. Une partie des aides transite par Bruxelles. En 2018, 75% des fonds de l’État sont versés à des pays d’Afrique subsaharienne.
La France est le 4e contributeur au Fonds Africain de Développement.
Un acteur pivot, l’Agence Française de Développement, qui a un budget à part et fonctionne comme une banque, opère dans 110 pays.
Les collectivités locales, quant à elles, interviennent à hauteur de 83 millions d’euros, via la « coopération décentralisée ». »

Champs Élysées : les boutiques, banques et vitrines se préparent à la manifestation de demain

Brigitte Macron veut refaire les 365 pièces de l’Elysée…

Alors que les Français expriment depuis plusieurs semaines un épuisement fiscal et un ras-le-bol général, que le gouvernement ne fait aucune concession et que les manifestants sont insultés de « beaufs » racistes par la « start-up nation », on apprend que Brigitte s’occupe de la décoration des 365 pièces de l’Elysée.

Non content de rénover une grande partie du 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Emmanuel Macron a décidé de bouleverser le mobilier du vénérable palais. Objectif : dépoussiérer les 365 pièces de l’hôtel d’Evreux, dont plusieurs tapisseries, meubles ou tableaux n’avaient pas bougé depuis des décennies.  Continuer la lecture de « Brigitte Macron veut refaire les 365 pièces de l’Elysée… »

6 mois fermes pour Abdelhahim qui a forcé un barrage de Gilets jaunes, mais il n’ira pas en prison

Prison ferme, mais sans mandat de dépôt !
Résumons : après avoir avoir foncé sur des piétons (Gilets Jaunes) en état d’ivresse et sans permis de conduire, avec 19 mentions au casier judiciaire et alors même qu’il ne se présente pas au procès, Abdelhahim ne mettra pas le pied en prison.

Trouvé chez La VDN :

 Le mécontentement des Gilets jaunes ne laisse personne indifférent. S’il est encouragé, il agace aussi certains conducteurs qui en arrivent à perdre patience. C’est le cas de N. L. Abdelhahim. Le 26 novembre à 23 h 50, il force le point de blocage avec sa Clio. Ce soir-là, les policiers sont débordés et doivent faire face à plusieurs altercations entre Gilets jaunes et automobilistes.

Continuer la lecture de « 6 mois fermes pour Abdelhahim qui a forcé un barrage de Gilets jaunes, mais il n’ira pas en prison »

Un gendarme annonce fièrement sur facebook qu’il va « fracasser du gilet jaune »

« Un jeune gendarme adjoint volontaire dénommé Jordan Hubert n’a rien trouvé de mieux que de s’exhiber en tenue sur Facebook avec la mention suivante « go fracasser du gilet jaune ». Depuis, son compte (sous le pseudo Jordan Desnos) a disparu, mais des captures d’écran ont été faites.

Continuer la lecture de « Un gendarme annonce fièrement sur facebook qu’il va « fracasser du gilet jaune » »

Gilets jaunes : la détresse d’un volailler de Bresse

Gilet jaune sur le dos, larmes au yeux, cet éleveur interpelle le président : ses volailles ont été servies à l’Élysée, mais il travaille 77 heures par semaine pour 700 euros.

Amazon : le scandale des produits neufs détruits

Des caisses entières de produits neufs achetés en ligne sont réexpédiées par des clients et vouées à la destruction. D’anciens salariés d‘Amazon ont décidé de parler et ont pris des photos des machines utilisées pour broyer les objets. « Il y avait des produits neufs, dans leurs emballages d’origine », témoigne ainsi Tim Schmidt, ancien délégué du personnel d’Amazon Rheinberg (Allemagne). Selon les médias et les ONG allemandes, 30% des colis réexpédiés chez Amazon sont ainsi jetés pour des raisons d’économies. Continuer la lecture de « Amazon : le scandale des produits neufs détruits »

Champagne : la fiscalité confiscatoire empêche la transmission du vignoble aux enfants

Article intéressant du Figaro sur les ravage de la fiscalité des succession en France. La terre passe des mains de petits propriétaires à celles des grands groupes.

C’est entendu: il faut que tout change pour que rien ne change. Mais entre la fiscalité des successions défendue par l’État, et les vignerons de la Champagne qui se battent pour léguer leur terre à leurs enfants, qui gagnera le droit de ne pas changer? À plus d’un million d’euros l’hectare, le prix du vignoble continue de flamber, et lors des héritages, le fisc oblige les propriétaires à toutes les contorsions, voire à abandonner leurs vignes.

En effet, le fisc prend la part belle lors des successions, taxant les terres champenoises comme rentes et actifs classiques, et non comme biens professionnels. Exploitante à Trois-Puits (Marne), Marie-France Baillette connaît ce genre de tracasserie: à 64 ans, elle envisage de prendre sa retraite et de céder ses 63 derniers ares à ces deux filles, mais se dit «terrifiée par les prix» de la succession. «Je trouve ça triste que demain il n’y ait plus de petits vignerons parce que l’État nous aura trop taxés», déplore-t-elle. Continuer la lecture de « Champagne : la fiscalité confiscatoire empêche la transmission du vignoble aux enfants »

Normandie : un migrant accusé de viol sur une lycéenne est acquitté car il n’avait pas les « codes culturels » pour comprendre ce qu’il faisait

Un jeune homme jugé par la cour d’assises de la Manche a été acquitté pour le viol d’une lycéenne et condamné pour l’agression sexuelle d’une autre mineure. Le verdict a été rendu mercredi 21 novembre 2018.

Le verdict est tombé mercredi 21 novembre 2018 dans le procès en cour d’assises d’un jeune homme de 21 ans qui était accusé du viol et de l’agression sexuelle de deux lycéennes à Saint-Lô (Manche) fin 2015. L’avocat général avait requis six ans de réclusion criminelle.

Continuer la lecture de « Normandie : un migrant accusé de viol sur une lycéenne est acquitté car il n’avait pas les « codes culturels » pour comprendre ce qu’il faisait »

LREM visé par une enquête préliminaire sur l’origine de 144.000 euros de dons

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire mardi concernant les comptes du parti La République en marche, qui a perçu des dons en 2017 dont l’origine n’a pas pu être retracée par la Commission des comptes de campagne, a appris Europe 1.

« Infraction à la législation sur la transparence ». La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a dénoncé le 12 novembre dernier auprès du parquet de Paris des faits « susceptibles de constituer une infraction à la législation sur la transparence de la vie publique », fait savoir le parquet. Ce signalement « fait suite au contrôle des justificatifs de recettes transmis par l’association du financement du parti LREM », poursuit-il. Continuer la lecture de « LREM visé par une enquête préliminaire sur l’origine de 144.000 euros de dons »

Un premier syndicat appelle à rallier les gilets jaunes

Trouvé sur BFM TV : La fédération FO des transports et de la logistique a appelé mardi ses adhérents et sympathisants à rejoindre le mouvement des « gilets jaunes » afin de défendre le pouvoir d’achat, envisageant même de durcir le ton à travers un appel à la grève. Cette fédération est le premier syndicat à appeler à la mobilisation en soutien des « gilets jaunes », mouvement qui se veut apolitique et qui est organisé en dehors des organisations syndicales. « Nous sommes aussi des citoyens », a souligné le secrétaire général.

Troisième organisation du secteur, FO-UNCP appelle, « en solidarité avec le mouvement citoyen +gilets jaunes+, (…) tous ses militants, adhérents et sympathisants à participer et organiser toutes actions visant à revendiquer l’augmentation du pouvoir d’achat », a indiqué le syndicat dans un bref communiqué. « On appelle à venir renforcer les mouvements existants », a précisé Patrice Clos. Continuer la lecture de « Un premier syndicat appelle à rallier les gilets jaunes »

Montpellier : des vegans s’en prennent aux boucheries

« Ça s’est passé très vite. Ils sont arrivés devant la boucherie, ont jeté un liquide qui ressemblait à du sang sur la vitrine de monsieur Puel et sont repartis aussi vite qu’ils étaient venus. » Présente dans le magasin avec d’autres clients, cette dame raconte l’attaque dont a été victime, le 11 novembre, la boucherie située dans le quartier des Arceaux.

Depuis, au moins trois autres magasins ont été aspergés de ce liquide, à Montpellier ou à Castelnau-le-Lez, avec toujours le même mode opératoire : deux ou trois personnes, cagoulées ou non, aspergent la vitrine, le pas-de-porte ou le trottoir devant les commerces avant de prendre la fuite. A Castelnau, les deux militants ont été arrêtés  et auraient reconnu en garde à vue  être des sympathisants de l’association 269 Life.

Continuer la lecture de « Montpellier : des vegans s’en prennent aux boucheries »

France : Fañch peut garder son tilde

Le petit Fañch, 19 mois, va pouvoir garder son tilde (~). Ce lundi, la cour d’appel de Rennes a tranché, en décidant que l’enfant pouvait conserver ce signe utilisé dans les prénoms bretons, rappelant notamment que ce tilde est déjà utilisé dans la langue française, notamment dans le dictionnaire de l’Académie française.

A la naissance de Fañch le 11 mai 2017, l’officier d’état civil de Quimper (Finistère) avait refusé de retenir l’orthographe bretonne, avant d’être désavoué par l’adjointe au maire, Isabelle Le Bal (MoDem). Le procureur était alors intervenu en saisissant le tribunal de Quimper au nom du respect de la langue française.
Continuer la lecture de « France : Fañch peut garder son tilde »

Paris : sept milliards de dettes depuis l’arrivée d’Hidalgo

Trouvé sur Valeurs Actuelles : 7 milliards d’euros. C’est le montant de la dette de la ville de Paris depuis qu’Anne Hidalgo en a pris la tête en 2014, selon Le Figaro. Pourtant, au départ de son prédécesseur Bertrand Delanoë, cette dette était inexistante.

Dans une note confidentielle datée du 20 décembre 2017 à laquelle Le Figaroa eu accès, la conseillère de la maire chargée du Budget, des affaires financières et des marchés publics, Myriam Métais, alerte son cabinet sur les dangers de l’augmentation à venir des montants de remboursement de la dette.  Mais aussi des intérêts qui lui sont liés.

Continuer la lecture de « Paris : sept milliards de dettes depuis l’arrivée d’Hidalgo »