Le maire de Bristol remplace le portrait d’un notable du XVIIème siècle impliqué dans l’esclavage, par un lion…

Cleo Lake, maire de Bristol en Angleterre (en photo ci-dessus),  a enlevé du mur  de son bureau le portrait âgé d’un notable et bienfaiteur de la ville, également marchand d’esclaves, pour le remplacer par un lion.

Elle a déclaré qu’elle ne pouvait tout simplement pas supporter la vue d’Edward Colston.

Le portrait date de 1702 et a été accroché dans la mairie en 1953 lors de l’inauguration de l’hôtel de ville. Désormais il sera installé dans un musée sur l’abolition de l’esclavage.

Source : Dailymail

La redevance audiovisuelle bientôt étendue à tous les foyers ?

C’est en tout cas le projet de députés macronistes, comme l’évoque Georges Michel sur BVoltaire :

« Le concours Lépine des fausses bonnes idées bat son plein chez les députés LREM et leurs supplétifs du MoDem. BFM Business nous révèle qu’un groupe de députés de la majorité vient de pondre un rapport qui milite en faveur de l’extension de la redevance audiovisuelle à l’ensemble des foyers. Et si j’ai remisé ma télé au grenier ou que je l’ai transformée en poulailler (il doit bien encore exister des anciens modèles qui ont hébergé Léon Zitrone et Danièle Gilbert) ? On vous dit télé obligatoire. Vous n’allez pas commencer à mégoter. C’est pour votre bien. Bon alors, c’est l’État qui va payer l’achat de mon téléviseur ? Bah, non ! Ah, d’accord. Je comprends…

Continuer la lecture de « La redevance audiovisuelle bientôt étendue à tous les foyers ? »

80km/h : Matignon écarte une contre-proposition des sénateurs

« Un groupe de travail constitué au Sénat pour plancher sur la réduction de la vitesse sur les routes départementales ne voulait cantonner cette disposition qu’à certaines routes secondaires et decentraliser la décision.

Matignon garde le cap. Quand bien même l’abaissement de la vitesse maximale sur les routes départementales est mal perçue par l’opinion, le premier ministre refuse de voir sa mesure amoindrie. Édouard Philippe « a écarté » jeudi la proposition de sénateurs qui voulaient la cantonner à certaines routes secondaires et décentraliser la décision.

Continuer la lecture de « 80km/h : Matignon écarte une contre-proposition des sénateurs »

Véganisme : le nouveau totalitarisme alimentaire

D’après un sondage mené en 2017 par l’institut Harris Interactive, il n’y aurait, en France, seulement 4 % de végans. C’est-à-dire des individus qui ne consomment et n’utilisent pas de produits d’origine animale, que ce soit pour s’alimenter, s’habiller ou encore dans le cadre de l’utilisation de produits cosmétiques.

Comme le précise le site vegan.fr : « cela implique de ne pas consommer de chair animale, de laitage, d’œuf, de miel ni de produits de la ruche, de ne pas porter de vêtements faits de matières premières provenant des animaux (fourrure, cuir, laine, soie, etc.), de ne pas utiliser de produits d’hygiène, d’entretien testés sur les animaux. »

Continuer la lecture de « Véganisme : le nouveau totalitarisme alimentaire »

Une étude confirme la baisse du QI chez les générations nées après 1975

Les scientifiques ne connaissent pas avec certitude les causes, mais ils avancent des hypothèses qui ne surprendront personne : déclin des valeurs éducationnelles, la dégradation des systèmes éducatifs et scolaires, la télévision et médias, la dégradation de l’éducation au sein des familles, la dégradation de la nutrition et la dégradation de la santé.

« Une étude, publiée lundi dans la revue américaine PNAS, s’est penchée sur les performances intellectuelles des jeunes Norvégiens testés à l’occasion de la conscription, et nés entre 1962 et 1991.

Les deux auteurs, les économistes Bernt Bratsberg et Ole Rogeberg (Frisch Centre d’Oslo), ont cherché les causes de « l’effet Flynn ».

Continuer la lecture de « Une étude confirme la baisse du QI chez les générations nées après 1975 »

Le scandale de la notation des élèves au collège

Sur Twitter, un professeur de collège explique avec humour et un « langage réseau sociaux », le système de notation des élèves depuis la réforme Collège 2016, un scandale.

 

« Vous imaginez un conseil de classe de 3ème où les personnes présentes (profs et chefs) pourraient augmenter ou diminuer manuellement les moyennes des élèves depuis la 5ème ? Non ? C’est pourtant ce qu’il se passe depuis #college2016. Explications :

1/ Tout commence en classe, dans chaque matière, où, un peu partout, on a imposé aux profs d’évaluer par compétences. Avec des couleurs. Parce que les notes, c’est stigmatisant. Voire violent. Alors que les couleurs, c’est bienveillant. Exemple :

Mai 68 : le grand flop éditorial

Sous les pavés, le vide ? C’est l’interrogation qui taraude ces derniers jours les éditeurs et les librairies, qui ont misé lourd sur le 50e anniversaire de Mai 68… et qui se retrouvent, pour beaucoup, avec du sable entre les doigts.

Il est vrai que seule une minorité de Français cite  les événements de 1968 comme l’une des actualités marquantes du XXe siècle. De quoi alerter les maisons d’édition. Imprudemment, elles se sont toutefois lancées dans une production foisonnante avec la publication, dès septembre 2017, de 151 titres. Ce sont elles qui ont misé le plus gros sur l’événement, plus que les chaînes de télévision et les autres médias. Et ce sont encore elles qui ont le plus souffert.

Lire la suite sur Les Echos…

Pour le Général Le Ray, il était « impensable » de mettre en danger les soldats présents pour défendre les otages du Bataclan

« Suite au dépôt de plainte de plusieurs familles de victimes des attentats islamistes du Bataclan, le 13 novembre 2015, les propos du gouverneur militaire de Paris de l’époque sur les raisons de la non intervention de 8 soldats stationnés devant les lieux ont été rapportés par la presse.

Le Général Bruno Le Ray a platement expliqué qu’une telle intervention pour sauver des civils était inacceptable dans la mesure où elle mettait en danger la vie des soldats présents.

Lors des auditions, la question du non-engagement des militaires avait également été posée au gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Le Ray. « Sa réponse a été aussi froide et violente qu’inacceptable : « il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes » », affirment les avocats dans un communiqué commun.

La présence des militaires français dans le cadre de l’Opération Sentinelle pose donc question : à quoi sert-elle si, par principe, l’état-major estime qu’il n’a pas à garantir la sécurité des Français ? »

Source : http://borislelay.com

Mondial 2018 : match suspendu ou abandonné en cas de racisme

Où est Charlie ?

«Je ne dirais pas que nous sommes préoccupés par les discriminations, les droits de l’homme et la sécurité, mais nous prenons ces sujets vraiment au sérieux »  a déclaré Gianni Infantino, président de la Fédération internationale de football (FIFA), sur skysports jeudi 7 juin. Mais l’homme a tout de même annoncé des mesures pour limiter les actes racistes pendant les matches, notamment la possibilité pour l’arbitre d’interrompre le jeu.

Continuer la lecture de « Mondial 2018 : match suspendu ou abandonné en cas de racisme »

Le garde du corps de Macron passe des soirées chez Jawad Bendaoud, le « logeur de Daech »


Résultat de recherche d'images pour "makao macron"

C’est Fdesouche qui a levé le lièvre, et diffusé cette vidéo apparue le 6 juin sur Snapchat, où l’on voit « Makao », l’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle, en compagnie de Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes du 13-novembre.

Une affaire qui pourrait faire scandale, mais sur laquelle, la presse mainstream (une fois de plus) n’a pas encore réagi.

Aucune information sur la nature de la relation entre Jawad et Makao n’a pu être recueillie, ni sur la manière dont ils se rencontrés. Le 4 juin, deux jours avant que ces vidéos ne soient postées, Makao était invité à l’Elysée, et posait en photo à côté d’Emmanuel Macron.

Source

Aisne : un propriétaire déverse les déchets de ses anciens locataires devant leur nouveau logement

Thomas Ravaux, propriétaire à Rozoy-sur-Serre dans l’Aisne, a été victime de locataires orduriers. Ils ont laissé une montagne de déchets dans son appartement lorsqu’il l’a récupéré, « après 14 mois d’impayés ». Énervé par ces parasites protégés par la justice, il a tout d’abord posté des photos sur Facebook de son appartement avec ce commentaire : « Vivre avec 3 enfants comme ça chapeau !!! Sans oublier la nourriture perdue dans le frigo offert par les restos du cœur. Honte à vous ! »

Continuer la lecture de « Aisne : un propriétaire déverse les déchets de ses anciens locataires devant leur nouveau logement »

Lyon : un militaire sauve un enfant suspendu à un balcon

Il « pourrait » recevoir une lettre de félicitations militaire classique…
Beaucoup moins d’agitation politico-médiatique que pour Mamoudou. Bizarre, non ?

Le-caporal-steven-au-centre-avec-a-ses-cotes-le-capitaine-olivier-chef-de-son-unite-et-le-colonel-alain-chef-du-groupement-rhone-sentinelle-photo-xb-1528220936

A Lyon, le 1er juin, un caporal en permission sort faire ses courses, quand « il voit un très jeune enfant suspendu à un balcon, au premier étage d’un immeuble. « J’ai couru pendant que d’autres témoins appelaient les secours. J’ai pu monter sur un muret et j’ai attrapé le petit garçon. Il ne pleurait pas, mais était tétanisé. J’ai eu du mal à le décrocher ».
Continuer la lecture de « Lyon : un militaire sauve un enfant suspendu à un balcon »

A l’Assemblée, 6 465 € de salaire pour distribuer les ramettes de papier, +les primes

« Alors que le régime spécial des cheminots fait la Une des journaux depuis des mois, un ancien salarié du Palais-Bourbon, Paul Jossé dévoile celui de certains fonctionnaires de l’Assemblée. L’homme est l’auteur d’une enquête pour l’Iref, l’Institut de recherches économiques et fiscales. Et selon nos confrère du Point, elle est explosive et très documentée.

Les agents de base touchent entre 6 465 et 9 449 € net mensuel (ils étaient 398 en 2017), les assistants de direction entre 6 838 et 10 507 € (206 personnes) et les administrateurs entre 7 920 et 18 736 euros (175 fonctionnaires).

Les 398 agents de base ont pour mission principale de distribuer le courrier et les ramettes de papier blanc (deux fois par semaine). Ensuite, ils attendent et discutent, regardent la télé et jouent aux mots fléchés…

Continuer la lecture de « A l’Assemblée, 6 465 € de salaire pour distribuer les ramettes de papier, +les primes »

Une élue FN interpellée pour avoir introduit (récidive) de la drogue dans une maison d’arrêt…

L’élue municipale FN d’Albi, Glawdys Ramadji a été interpellée il y a une dizaine de jours à la sortie de la maison d’arrêt de Druelle à Rodez, à la suite d’un parloir prolongé avec son compagnon Dylan B. A l’issue du parloir, la fouille sur le détenu a conduit à la découverte de plusieurs barrettes de résine de cannabis. Elle a ensuite été entendue par les gendarmes à Rodez.

Glawdys Ramadji est ressortie libre de cette audition mais selon nos informations la procédure n’est pas close et l’élue devrait avoir un nouveau « rendez-vous » avec les enquêteurs dans les jours qui viennent.

Continuer la lecture de « Une élue FN interpellée pour avoir introduit (récidive) de la drogue dans une maison d’arrêt… »