Stationnement à Paris : le montant des contraventions va exploser !

Le racket des automobilistes – vaches à lait va prendre une nouvelle et brutale ampleur au 1er janvier 2018, dans plusieurs grandes villes dont Paris où il atteindra 50 € dans la moitié des arrondissements. Il est vrai que là, le montant scandaleux des contraventions s’aligne simplement sur celui des tarifs de stationnement, déjà exhorbitants.

Voilà où en sont les Parisiens, alors que la mairie sous la direction Delanoë – Hidalgo a mené à un déficit budgétaire de 500 millions d’euros, sans parler des Jeux olympiques qui vont le creuser profondément…

« Cette nouvelle sanction pécuniaire est la conséquence de la vaste réforme nationale portant sur la décentralisation du stationnement en France » détaille le Figaro.

Continuer la lecture de « Stationnement à Paris : le montant des contraventions va exploser ! »

L’affaire Weinstein : thèmes dominants racialistes, harmoniques sexistes

Le thème dominant dans la symphonie politique dont Weinstein n’aura été que le coup de cymbale ou le pipeau d’ouverture, est bien le rapport entre ethnie et sexe. Dans la réalité, l’Europe et le monde demeurent K.O. debout depuis le déferlement de migrants qui a submergé l’Europe depuis 2014 et devant le nombre incalculable d’agressions et de viols que cela a provoqué, dont la nuit de la Saint Sylvestre 2015 à Cologne est l’épisode le plus connu. Dans la réalité, aux États-Unis, pour l’année 2015 (ce type de statistiques par communauté n’est pas facile à obtenir en ligne pour toutes les années), 36.000 Blanches (soit 33,6 % des Blanches violées) ont été violées par des Noirs (alors que ceux-ci ne formaient alors que 12 % de la population) : par comparaison, moins de 10 femmes noires l’ont été par des Blancs.
Continuer la lecture de « L’affaire Weinstein : thèmes dominants racialistes, harmoniques sexistes »

Condamnées à 15 et 22 ans de prison, Célik et Nassim sont libérés pour une date de procès fixée trop tard

Deux hommes condamnés à de lourdes peines pour une série de braquages violents ont été remis en liberté mercredi. La cour d’assises du Vaucluse a trop tardé à fixer leur procès en appel.

L’histoire est rocambolesque. Deux braqueurs présumés, considérés comme violent, ont été libérés ce mercredi en raison de la lenteur de la justice à fixer une date pour leur procès en appel.

Jugeant que « le délai d’audiencement de la procédure est déraisonnable », la cour d’appel d’Aix-en-Provence a ordonné la remise en liberté de Célik Zamoun, 26 ans, et de Nassim Chenouf, 31 ans, condamnés le 3 juillet 2015 par la cour d’assises du Gard, le premier à 22 ans de réclusion criminelle, le second à 15 années. Tous les deux avaient fait appel de leur condamnation.
Continuer la lecture de « Condamnées à 15 et 22 ans de prison, Célik et Nassim sont libérés pour une date de procès fixée trop tard »

Allemagne: un indic aurait incité des jihadistes à commettre des attentats

Un indicateur de la police allemande est soupçonné d’avoir incité des jihadistes, dont l’auteur de l’attaque au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin le 19 décembre, à commettre des attentats, ont affirmé jeudi des médias.
Si ces informations venaient à être confirmées, il s’agirait d’un nouveau coup dur pour les forces de l’ordre, déjà pointées du doigt dans un récent rapport pour leurs « grosses erreurs ».

La police de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), pour laquelle travaillait l’informateur, n’a pas commenté ces informations.

Continuer la lecture de « Allemagne: un indic aurait incité des jihadistes à commettre des attentats »

Etats-Unis : une mère tue ses deux enfants en les «mettant dans un four»

Qu’est-il passé par la tête de Lamora Williams vendredi dernier ? Ce jour-là, cette mère de famille de 24 ans, originaire d’Atlanta (Etats-Unis), a tué deux de ses enfants âgés de un et deux ans, en les mettant dans un four.

D’après le média The Atlanta Journal-Constitution, elle aurait appelé le père en video call pour lui faire part de son acte.
La mère de famille souffrait de troubles mentaux

Continuer la lecture de « Etats-Unis : une mère tue ses deux enfants en les «mettant dans un four» »

« Avec les compliments du guide » : le plus gros scandale de la Vème République

Le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi, a enquêté pendant 6 ans sur le plus gros scandale politique de la Vème République. Comme le révèle le journaliste, il n’y a même pas en France, un juge d’instruction et un policier à temps plein qui enquête sur cette affaire. Egalement, nous apprenons qu’il y a une épidémie de morts chez les témoins qui mettent en cause Sarkozy. Il est enfin reconnu publiquement, qu’il n’y a jamais eu de bombardement de Benghazi, ni de massacre de la population civile par Kadhafi. A noter que dans la vidéo, lorsque Fabrice Arfi s’en prend aux mensonges de BHL, Patrick Cohen le défend, puis passe rapidement le sujet.

L’énergie verte : ce n’est qu’une histoire de marketing

« C’est très marketing ». Le logo vert est donc avant tout un bon moyen de communication, assure Frédérique Coffre, la directrice générale du médiateur de l’énergie. « C’est très marketing. La plupart des fournisseurs qui proposent de l’énergie verte achètent des certificats verts ou des garanties d’origine, qui permettent d’attester qu’ils ont injecté sur le réseau une quantité équivalente à celle que vous avez consommée », précise-t-elle. « Mais en réalité, l’électricité qu’ils achètent et qu’ils fournissent est de l’électricité qu’ils achètent sur les marchés de gros et qui provient essentiellement du nucléaire ».

Harvey Weinstein, ou les contradictions de la révolution sexuelle

L’auteur met en lumière toutes les contradictions qu’il y a autour de cette affaire qui prend une tournure internationale. Pauline Mille, pour Reinformation.tv, dénonce l’hypocrisie du « milieu », la comédie des starlettes, et les contradictions de ces produits de la révolution sexuelle.

Les dizaines de femmes témoignant de la frénésie sexuelle du producteur Harvey Weinstein sèment une petite révolution à Hollywood. Le scandale révèle les contradictions d’un système qui prétend régenter la morale politique, comme l’ont rappelé ses récentes campagnes anti-Trump.

Harvey Weinstein n’est pas n’importe qui dans le cinéma américain. Les Etats-Unis ne pratiquent pas le cinéma d’auteur et le producteur y a le dernier mot, the final cut, pour décider d’un film. Ceux de Weinstein ont collectionné soixante oscars, notamment pour Shakespeare in Love, The Artists, Pulp Fiction, Kill Bill, Le discours d’un roi. Cannes lui a donné aussi sa palme d’or pour Sexe, mensonges et vidéo, et les Bafta anglais l’ont aussi récompensé. Il avait le nez, le sens des affaires, celui du cinéma, n’hésitait pas à investir. Bref, une pointure admirée et redoutée.

Continuer la lecture de « Harvey Weinstein, ou les contradictions de la révolution sexuelle »

Sécurité rentière : la « tourelle », le radar qui contrôlera tout sur les routes

Il fait partie du projet de loi de finances 2018 : pour continuer à améliorer le contrôle des infractions, le gouvernement va faire déployer un nouveau radar multifonctions. Dans les faits, cette « tourelle » pourra presque tout contrôler.

Ceinture, dépassement, smartphone, vitesse, distance de sécurité, plaque d’immatriculation, passage aux feux rouges… le futur radar baptisé « tourelle » pourra, en théorie, contrôler presque toutes vos infractions. Prévu dans le projet de loi de finances 2018, c’est-à-dire le premier budget du quinquennat Macron, cet appareil d’un nouveau genre va progressivement arriver sur nos routes. 455 radars « tourelles » doivent être déployés sur le territoire d’ici fin 2018. Nom de code : Mesta Fusion.

Cette tour, plus haute et plus fine que les radars fixes traditionnels, s’ajoute au déploiement de radars urbains qui viendront se greffer, comme leur nom l’indique, au mobilier des villes. Mais c’est bien le radar « tourelle » qui concentre toute l’attention. Dans les faits, toutes les fonctions de ce nouvel appareil ne seront pas utilisées. Si l’on en croit le document du gouvernement, ce dispositif de contrôle sera « installé dans une tourelle fixe afin de contrôler le franchissement des feux rouges, la vitesse ou le franchissement des passages à niveau ».

Source

Comment les USA espionnent les entreprises françaises en France… Légalement !

Excellent travail du député PS du Finistère sur l’arnaque juridique américaine de la procédure discovery. Avec le consentement de la France, qui laisse faire l’Oncle Sam, notre « allié » pille et espionne nos grosses entreprises en se parant de vertus.

Article trouvé sur LaTribune.fr : BNP Paris, Alstom… et maintenant Crédit Agricole. Des litiges qui permettent Washington d’espionner légalement de grands groupes français et étrangers, « un espionnage paré des vertus de la légalité », comme l’explique dans son rapport sur le renseignement le député Jean-Jacques Urvoas. Pour le député PS du Finistère, la ficelle est un peu grosse. « La législation américaine, notamment en raison de son caractère extraterritorial, apporte une illustration particulièrement éloquente de cette ambivalence par le biais de la procédure de discovery ainsi que l’existence du deal of justice », explique-t-il dans son rapport publié en décembre 2014.

Continuer la lecture de « Comment les USA espionnent les entreprises françaises en France… Légalement ! »

Pieds Nickelés : sur 19 tirs d’armes longues par la police au 1er semestre 2017, 18 sont accidentels…

La « police des polices » fait enfin part d’une « réelle inquiétude » concernant les tirs effectués « par imprudence » avec des armes longues. Les policiers dits « primo-intervenant » sont, depuis les attentats de 2015, équipés de fusils d’assaut, pistolets mitrailleurs, etc. Sur les dix-neuf tirs de ce type, dix-huit étaient accidentels. La note attire l’attention sur une « méconnaissance bien plus étendue en matière de sécurité lors de la manipulation des armes » de la part des policiers, militant pour un allongement de la durée des stages pour former les forces de l’ordre.

Source

Mantes-la-Jolie : Mustapha bat à mort sa femme car elle a été violée par plusieurs individus


L’horreur au tribunal. Ce mardi s’est ouvert, devant la cour d’assises des Yvelines, à Versailles, le procès de Mustapha B. pour le meurtre de sa compagne, accompagné de viol, d’actes de torture et de barbarie. Une épreuve difficilement soutenable pour la famille et les proches de la victime, tuée dans la nuit du samedi au dimanche 22 juillet 2012 à Mantes-la-Jolie, et qui ont dû entendre une fois de plus le récit et revoir les images d’un meurtre d’une violence extrême.

« J’ai trente-quatre ans de police, dont treize de brigade criminelle, mais je n’avais jamais vu ça », a indiqué en début d’après-midi l’ancien chef du district de Mantes-la-Jolie qui est revenu sur la scène de crime qu’il a découvert le 24 juillet 2012. « La victime était quelqu’un de petit et chenu mais là c’était juste une plaie. C’est un crime d’une violence inouïe ».
Continuer la lecture de « Mantes-la-Jolie : Mustapha bat à mort sa femme car elle a été violée par plusieurs individus »

« Les résultats de mes CP étaient catastrophiques : j’ai essayé un manuel ancien, ça a été radicalement efficace »

« Il y a des enseignants qui font le pari de l’ancien. Qui exhument des manuels scolaires ancestraux pour redresser le niveau, en baisse selon eux, de leurs élèves. Brigitte Guigui est institutrice depuis les années 1980.
En rogne contre ce qu’elle appelle les « pédagogies innovantes », elle a ressorti les manuels Boscher, une vieille méthode alphabétique qu’elleenseigne à ses CP. Les résultats seraient spectaculaires, dit-elle à RMC.fr.

Continuer la lecture de « « Les résultats de mes CP étaient catastrophiques : j’ai essayé un manuel ancien, ça a été radicalement efficace » »

Sans surprise : Libé n’aime pas Rochefort

Avec une énorme faute de conjugaison dès la première phrase : « est inversement proportionnel » au lieu de « sont inversement proportionnels ». Avec les millions d’euros que les contribuables lui versent, le quotidien gaucho-bancaire ne peut pas rétribuer de correcteur ?!