Le ridicule ne tue pas, il triomphe !

Jean-François Jalkh, secrétaire général du Front national, avait exigé de Bruno Gollnisch qu’il fasse retirer la flamme tricolore de l’affiche annonçant la Fête des patriotes sous prétexte que « la manifestation de Villepreux est organisée par Les Amis de Bruno Gollnisch » (article de C-I).

Voici (ci-contre) la nouvelle affiche qui annonce la Fête des patriotes.

Dormez en paix, braves gens! La terrible menace que constitue l’association « les amis de Bruno Gollnisch » ne pourra plus utiliser la flamme du FN.

Perquisitions et répression autour d’une radio-internet en Allemagne.

Les supposés animateurs et opérateurs de la radio internet « Widerstand Radio » (« radio résistance » en français) ont été victimes d’une vague de répression impressionante à travers le pays. 270 fonctionnaires de la Cour pénale fédérale et de la police ont perquisitionné 22 maisons et appartements. 21 hommes et femmes ont été arrêtées durant l’opération, pour le moment.

Ont été saisis, d’après les forces du régime, du matériel informatique, des téléphones cellulaires et « divers articles soumis à une évaluation préliminaire en rapport à la loi sur les armes. »

La radio internet allemande, qualifiée de « néonazie » (nous n’avons pu vérifier, le site étant HS), est accusée d’avoir diffusé des morceaux musicaux et des commentaires à contenu raciste ou « inhumain ».
Pus généralement, les autorités ont fait part de leur inquiétude devant l’utilisation par les dissidents de moyens modernes et notamment de la musique afin de propager leurs idées.

Note : cette radio internet n’a aucun lien ni rapport avec l’initiative française « Radio Résistance ».

Source

Le politiquement correct jusqu’au grotesque…

« La version luxe de Silent Hunter 5 – Battle of the Atlantic, un jeu militaire video (réalisé par Ubisoft-Roumanie), vient d’être retirée en urgence du marché allemand. Il se trouve que cette version limitée comporte des croix gammées, y compris dans le manuel de jeu, et que la représentation du swastika est interdite outre-Rhin. »

Source : Faits & Documents

Infiltration policière pendant les manifs : un préfet parle de « tradition »

Le préfet du Rhône, Jacques Gérault, a confirmé l’existence d’une « tradition d’infiltration de la police » pour expliquer le fait que deux policiers aient été filmés avec des brassards de la CGT dans une manifestation lyonnaise.

Dans un entretien à Libération, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, avait dénoncé la présence dans les défilés contre la réforme des retraites de « policiers en exercice camouflés sous des badges syndicaux », ce qu’il considère comme une « provocation ».

De son côté le préfet se justifie : « ces policiers sont bien formés, et ont déjà été récompensés pour leurs différentes actions ».

Personne ne doute que ces policiers soient « bien formés ». La vraie question reste : à quoi sont-ils formés ? Au maintien de l’ordre ou du désordre ?

L’Olympique lyonnais veut éliminer les nationalistes de ses tribunes

Après le Kop de Boulogne à Paris, ce sont dans les tribunes lyonnaises que le gouvernement et les associations « antiracistes » souhaitent éradiquer tout ce qui ressemblerait de près ou de loin à un patriote.

« Afin d’atteindre cet objectif, les stadiers et les agents de sécurité lyonnais s’apprêtent à suivre une formation visant à repérer et signaler les propos et agissements racistes au sein de certaines tribunes. Cette initiative a pris jour en mars, lors d’une réunion entre les dirigeants de l’Olympique lyonnais, le préfet de police et la Licra.

A peine un mois plus tard, le groupe de supporters Cosa Nostra, né de la fusion entre les Lugdunum et les Nucléo Ultra, était dissout par le ministère de l’Intérieur. Pour autant, à Gerland, les nationalistes ont toujours leurs quartiers dans le virage sud. Certains de ses membres se sont regroupés pour former « Les indépendants ». Ils figurent en première place sur la liste noire des groupes dits « d’extrême-droite ». De même, « Lyon 1950 » et les « Bad Gones » sont sur la sellette. » (source)

Comble du ridicule, des tracts seront distribués avant chaque match, sur lesquels figurera le numéro national de la cellule juridique de la Licra, où ils pourront signaler ces comportements. L’Olympique lyonnais fait partie des 22 clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 à avoir signé un accord national, en octobre, en partenariat avec l’UCPF et la LFP.

Juvénal

Affaire Woerth-Bettencourt : un journaliste impliqué cambriolé

L’ombre des barbouzes planent sur cette affaire d’état qu’est l’Affaire Woerth-Bettencourt.
Pour preuve, le journaliste du Monde, Gérard Davet, en pointe dans le traitement de l’affaire Woerth-Bettencourt, a été victime d’un cambriolage, à son domicile, dans la journée du jeudi 21 octobre.
Son ordinateur, contenant des données sensibles et couvertes en principe par le secret des sources, a été dérobé, de même que son GPS (contenant la mémoire de ses déplacements).
En revanche, le ou les voleurs ne se sont pas intéressés à d’autres éléments high-tech présents de manière visible dans la salle de séjour.

Les services de police avaient procédé à des vérifications d’appels téléphoniques pour identifier qui étaient les informateurs des journalistes du Monde après la révélation par le journal d’extraits de déclarations de Patrice de Maistre, le gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, mettant le ministre du Travail Éric Woerth en difficulté. À la découverte de ces vérifications, une première plainte a été déposée par le quotidien le 20 septembre pour violation du secret des sources.

La deuxième plainte date du vendredi 22 octobre, alors que Le Monde venait d’apprendre que le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, avait demandé aux policiers de se procurer les factures téléphoniques détaillées de Gérard Davet et de Jacques Follorou, deux journalistes mobilisés sur l’affaire Woerth-Bettencourt.

Source : AFP

Ne soyons pas dupes à propos des pseudos actes « néo-nazis » en Alsace

Octobre 2010 : Plusieurs actes ciblant des cimetières et des biens de personnalités publiques juives et musulmanes ont été relevés récemment en Alsace, et tout particulièrement à Strasbourg, suscitant le cirque que l’on imagine du côté des élus, des « autorités morales », et bien entendu des medias qui s’en donnent à cœur joie.
Pensez donc : deux cimetières juifs et deux carrés musulmans profanés, des tags de symboles nazis qui visent un camion de distribution de viande halal, la maison du maire socialiste de Strasbourg Roland Ries, celle du maire de Schiltigheim Raphaël Nisand, président de la Licra et à ce titre, grand persécuteur de militants identitaires, celle de son frère Israël Nisand, gynécologue très médiatisé partisan de la gratuité de la pilule contraceptive pour les adolescentes, celle de Faruk Günaltay, activiste de la multiculturalité, etc… Continuer la lecture de « Ne soyons pas dupes à propos des pseudos actes « néo-nazis » en Alsace »

Flicage : l’application Facebook pour iPhone récupère les numéros de vos amis mais aussi les autres…

Nouvelle affaire de confidentialité pour Facebook.

L’application iPhone qui synchronise les contacts ne se contente pas d’importer les numéros de vos amis mais récupère l’intégralité du répertoire.

Si une de vos connaissance possède un iPhone et utilise l’application Facebook, votre numéro est probablement déjà en ligne. Continuer la lecture de « Flicage : l’application Facebook pour iPhone récupère les numéros de vos amis mais aussi les autres… »

Amiens : les forces de l’ordre mettent fin à un grave trouble à l’ordre public

Arrestation d’émeutiers à Amiens-Nord ? Arrestation de clandestins qui manifestent ? Arrestation de dealers dans le quartier Saint-Leu ? Arrestation d’islamistes fanatiques ?

Rien de tout cela : lors de la réderie de dimanche, alertés par de vigilants promeneurs ne pouvant que dénoncer une telle ignominie, des élus municipaux font appel à la police nationale pour venir mettre fin à une provocation insoutenable. En effet, un vendeur spécialisé en surplus militaire expose au milieu de tous ses objets une croix de fer avec, horresco referens, une croix gammée au dos (donc uniquement visible si on la retourne).

Avec un zèle impressionnant, les policiers ferment le stand du dangereux malfaiteur et l’embarquent au commissariat pour une bonne partie de la journée. Le maire socialiste, Gilles Demailly, et son adjoint, Serge Raïs, ne manqueront pas de confier leur émotion à la presse locale suite à ce grave trouble à l’ordre public.

Les Amiénois peuvent respirer, élus et police veillent sur leur sécurité, sachant discerner les priorités en la matière. Ouf, nous voilà rassurés.

Thomas Joly

Source

Lettre d’insultes à Obama

Pour avoir envoyé un courriel anonyme bordé d’injures à Barack Obama, un adolescent anglais a vu la police débarquer chez ses parents, à la demande du FBI américain.

Son courriel, envoyé à l’adresse publique du président américain, contenait une critique du gouvernement américain au regard du 11 septembre 2001. Le jeune homme qualifie également Obama de « connard » (« prick »).

Le FBI n’a donc semble t-il rien de mieux à faire que de traquer le « courrier des fans » d’Obama.

Cet injure lui a valu d’être photographié par la police qui lui a signifié qu’il était désormais banni à vie du sol américain.

Il explique son geste par le fait d’avoir bu quelques bières, tout en estimant que la réaction du FBI est quelque peu disproportionnée.

Pour recevoir une visite à domicile, vous pouvez contacter Barack Obama sur cette page : http://www.whitehouse.gov/contact

Source : The Sun