Le père d’une victime du Bataclan : « j’ai été bloqué à la douane pendant une heure, parce que fiché S ! »

Résultat de recherche d'images pour "patrick jardin"

Patrick Jardin a eu la douleur de perdre sa fille dans l’attaque islamiste du Bataclan. Il est maintenant « fiché S »… et doit en subir les vexations et tracas.

Le fameux fichier « S » est utilisé par le régime non seulement pour ficher certains islamistes mais aussi pour répertorier abondamment tous ceux qui dénoncent par exemple l’immigration de remplacement, le règne des lobbys ou l’islamisation de la France. Des milliers de patriotes sont ainsi fichés S et surveillés.
Pour Patrick Jardin, il s’oppose trop vertement aux islamistes…

Que l’on soit militant ou simplement blogueur ou journaliste de droite, on se retrouve fiché S.
Le gouvernement justifie ce fichier auprès de l’opinion publique par la lutte contre le terrorisme – islamiste donc, et dont il est le premier responsable -, mais il s’agit simplement d’un procédé de police politique.

Quelle farce que ces histoires de pays des Droits de l’homme et de République qui défendrait les libertés.
Le régime devient de plus en totalitaire et si les citoyens n’y mettent pas un terme prochainement, ils le paieront cher.

Dans cet émouvant texte, Patrick Jardin raconte un de ces inacceptables traitements réservé aux Français les plus patriotes :

« Ma puce, c’est le 5e Noël sans toi. Tous les ans, c’est une date que je redoute, car pour moi, Noël, c’est une fête de famille que l’on doit passer avec tous les siens. Et moi je suis tout le temps seul, depuis ce terrible 13/11/2015. Alors, cette année, j’ai décidé de fuir 15 jours, pour ne pas subir cette solitude qui me pèse tant.
Continuer la lecture de « Le père d’une victime du Bataclan : « j’ai été bloqué à la douane pendant une heure, parce que fiché S ! » »

J-M. Le Pen : 10 années de procédure et une levée d’immunité parlementaire pour aboutir à une relaxe

Résultat de recherche d'images pour "Jean-marie le pen procès"

« Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé vendredi l’ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen, poursuivi pour avoir dit en 2009 que 90 % des faits divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d’origine immigrée.

Continuer la lecture de « J-M. Le Pen : 10 années de procédure et une levée d’immunité parlementaire pour aboutir à une relaxe »

Après une plainte du CSA, Eric Zemmour devant la justice en janvier. Il l’apprend en lisant « le Parisien » !

Le journal Le Parisien  a révélé que le tribunal correctionnel de Paris a convoqué Eric Zemmour suite à ses propos « polémiques » du 28 septembre, lors de la « Convention de la droite », diffusés sur LCI et provoquant la colère du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel).

Le CSA avait adressé une « mise en garde » à LCI pour avoir diffusé ce discours en direct, en avait appelé à « la responsabilité des médias audiovisuels » et avait saisi le procureur de la République dans une procédure, rarissime, qui va donc conduire Eric Zemmour au tribunal le 22 janvier.

Eric Zemmour sera poursuivi iniquement pour « injures publiques » ainsi que « provocation publique à la discrimination, à la haine, ou à la violence » sur « une personne ou un groupe de personnes, à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». La justice rouge et le CSA espèrent surtout faire peur à ceux qui seraient tentés de s’exprimer eux aussi librement.

Bref, le CSA, organe de censure du régime, non content de traquer les opinions non conformes à l’idéologie dominante et de sanctionner directement les chaînes et radios, se permet en plus de saisir la justice pour que les dissidents soient frappés.

C’est un grave scandale.
Autre scandale : l’avocat d’Eric Zemmour a réagi en s’étonnant que ni lui ni son client n’étaient au courant. Ils ont découvert que Zemmour passerait au tribunal dans le Parisien…
Les médias cosmopolites sont en étroite relation avec les juges rouges.

Voir aussi à propos du CSA :
 Escroc présenté comme un « juif tunisien » : le CSA recadre Télématin
Le clip grotesque du CSA, le « gendarme de l’audiovisuel »
Grand Remplacement sur les écrans : encore trop de Blancs selon le CSA !
Clip de campagne : le CSA interdit les drapeaux et la Marseillaise par crainte du nationalisme
 Le CSA rappelle à l’ordre Jean-Pierre Pernaut pour des propos sur les migrants
Le CSA veut flouter la tête du condamné à mort
Le CSA veut contrôler les sites internet ! La censure politique se met en place progressivement
Radio Courtoisie condamnée à 25 000 euros par le CSA

Le juge à Renaud Camus pendant le procès : « qu’est-ce que c’est, les Européens d’origine ? Moi les Européens d’origine, j’avoue, je connais pas. »

Les procès de Moscou sont une série de procès organisés par Joseph Staline entre août 1936 et mars 1938, pour éliminer ses anciens rivaux politiques en Union soviétique.
Un des « procès de Moscou », mascarades judiciaires à but politique organisées par Staline.

Jeudi, Renaud Camus (écrivain fameux ayant connu une nouvelle célébrité pour son engagement contre le « Grand Remplacement » – formule qu’il a popularisée) passait en procès à Auch pour des propos contraires à l’idéologie au pouvoir actuellement.
Après une présentation de ce procès politique, vous pourrez lire ce qu’en raconte Renaud Camus dans son journal, c’est à la fois effrayant, ridicule et cocasse.
La présidente, digne représentante de la « justice rouge » qui terrorise la France et les Français patriotes, affirme ne pas savoir ce qu’est un « Européen de souche » ; elle ne doit pas savoir non plus ce qu’est le peuple français qu’elle est censée protéger.
Plus drôle, elle se risque à donner à Renaud Camus, spécialiste de la langue française, un cours de grammaire…

Continuer la lecture de « Le juge à Renaud Camus pendant le procès : « qu’est-ce que c’est, les Européens d’origine ? Moi les Européens d’origine, j’avoue, je connais pas. » »

Le préfet de Paris Didier Lallement : mépris des gens, mépris des lois

L’image contient peut-être : 1 personne, chapeau et gros plan

Un point de vue juridique intéressant à propos du préfet (franc-maçon) de Paris Didier Lallement et la répression des Gilets jaunes.

de maître Régis de Castelnau sur son blog Vu du droit :

« Un garde chiourme sans état d’âme

L’aveu du préfet de police de Paris Didier Lallement filmé le 16 novembre a un énorme mérite, révéler la vérité d’un moment politique dans tous ses aspects.
Continuer la lecture de « Le préfet de Paris Didier Lallement : mépris des gens, mépris des lois »

Reconnaissance faciale : la Chine en pointe dans l’espionnage de masse

La Chine communiste est logiquement en pointe dans l’espionnage de masse, et est friande de cette nouvelle technique qui débarque en Occident.

Beaucoup de citoyens chinois ne sont pas particulièrement gênés par cette idée : il faut dire qu’ils baignent depuis longtemps dans un régime totalitaire et que leur race est peut-être elle-même moins sensible aux libertés individuelles.

Quoiqu’il en soit, c’est un avant-goût de ce qui arrive dans les États occidentaux et chez la République française en particulier, qui suivent aussi leur penchant totalitaire et multiplient les caméras.

Les Républicains poussent le gouvernement à passer à la reconnaissance faciale (en brandissant les JO 2024)

Résultat de recherche d'images pour "facial recognition"

En route vers Big Brother.

Effrayant.

La CNIL (Commission nationale informatique et libertés, censée protéger les libertés et la vie privée des citoyens) s’était jusqu’à alors opposée à la reconnaissance faciale (caméras transmettant votre image à des ordinateurs qui la comparent avec des fichiers constitués par le Régime), mais voilà qu’elle opère un revirement, on ne sait pas à la suite de quelles pressions.

Le parti « de droite » Les Républicains se jette sur l’occasion pour presser le gouvernement de généraliser la reconnaissance faciale, comme en Chine communiste
Plutôt que de régler les problèmes de sécurité à la base, on va donc espionner massivement la population…
Il est vrai que c’est aussi l’occasion pour le Régime (gauche, LREM et LR inclus) de pouvoir ficher plus facilement ses opposants véritables (dans les manifestations par exemple) et d’ensuite les persécuter s’il l’estime nécessaire…

Liberté, intimité, dignité… Les Français vont-ils réagir ?

Video du député LR interpellant le ministre à l’Assemblée :

Persécution judiciaire : un an de prison et 100 000 € d’amende requis contre Jérôme Bourbon !

Editorial de Jérôme Bourbon, dans Rivarol du 30 octobre :

« Le 23 octobre dernier, le directeur de RIVAROL comparaissait devant la XVIIe chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, la seule chambre en France spécialisée dans le droit de la presse, pour divers écrits et pour une vidéo sur Youtube, datant tous de l’année dernière. Sur signalement de l’Organisation juive européenne (OJE) et du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), le ministère public, dont on connaît les liens de concubinage avec le Lobby, poursuivait votre serviteur pour injures raciales, diffamation publiques raciales, contestation et apologie de crimes contre l’humanité. Bref j’avais droit à la complète : œuf, jambon, fromage !
Continuer la lecture de « Persécution judiciaire : un an de prison et 100 000 € d’amende requis contre Jérôme Bourbon ! »

Le Monde s’indigne qu’Alex Jones puisse diffuser ses idées via une start-up française

Résultat de recherche d'images pour "alex jones"

« Selon nos informations, cette figure de l’extrême droite, bannie de YouTube, Facebook, Twitter, Spotify ou l’Appstore, rémunère la société française Streamroot pour continuer à diffuser sa chaîne Infowars en direct. »

« Alex Jones ne pense pas comme Le Monde, c’est le moins qu’on puisse dire. Il ne croit pas aux salades officielles sur le 11 Septembre et il n’aime pas l’hypocrisie démocrate ou démocratique. Suite à des pressions politiques et communautaires, le dissident américain à la tête d’un site très écouté (dans tous les sens du terme) s’est vu banni de YouTube. Mais il trouve quand même les moyens de diffuser sa chaîne.

Continuer la lecture de « Le Monde s’indigne qu’Alex Jones puisse diffuser ses idées via une start-up française »

Escroc présenté comme un « juif tunisien » : le CSA recadre Télématin

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA, qui s’occupe principalement de censure au service de l’idéologie dominante) ne veut pas que les Français sachent qui les a volés.
Ici dans le cadre de l’énorme escroquerie consistant à usurper l’identité du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian pour soutirer des prêts.

« Dans un avis rendu public le 22 octobre dernier, le CSA a fermement recadré France Télévisions, pour une chronique de Télématin dans laquelle un journaliste avait désigné l’auteur d’une escroquerie comme « un juif tunisien”.

Continuer la lecture de « Escroc présenté comme un « juif tunisien » : le CSA recadre Télématin »

Impôts : Virginie Pradel dénonce l’« expansion de l’obscurantisme » fiscal

La fiscalité française est-elle complexe à dessein?
Franchement oui, pour la fiscaliste Virginie Pradel.
Elle décrypte dans son premier ouvrage Impôts-mania, l’absurdité fiscale française (Éd. de l’Observatoire, commandable ici) les différents mécanismes qui permettent à l’exécutif de maquiller les hausses et créations d’impôts dans une société où ils sont déjà omniprésents. Retour sur une « gabegie institutionnalisée » dans un pays au bord de l’asphyxie fiscale.

« Gilet jaune » bordelais blessé à la tête par un tir de LBD : l’enquête vidéo accablante !

Cette enquête vidéo sérieuse du Monde révèle comment un manifestant a été touché à la tête par un tir de LBD, suivi d’un jet de grenade de désencerclement non autorisé, lors d’un rassemblement de « gilets jaunes » à Bordeaux, le 12 janvier 2019.

 

Attentat de la préfecture : un journaliste de France TV convoqué pour avoir révélé la conversion à l’islam du terroriste

Les hiérarchie du groupe médiatique de « service public » ose accuser ce journaliste d’attitude militante ! Il n’est pas bon de faire son métier consciencieusement dans un appareil entièrement dédié à la propagande du vivre-ensemble.

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Convoqué par sa hiérarchie pour avoir émis l’hypothèse de l’attentat islamiste, jeudi dernier, le journaliste qui avait notamment révélé le « mur des cons » en 2013 est inquiété pour avoir (bien) fait son travail. Explications.

Clément Weill-Raynal sera-t-il mis à pied par la rédaction de France TV ? Jeudi dernier, la France assistait, impuissante, à un énième attentat sur son sol. Et son auteur a cela de terrifiant qu’il n’est autre qu’un membre de la direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP), Mickaël Harpon. Continuer la lecture de « Attentat de la préfecture : un journaliste de France TV convoqué pour avoir révélé la conversion à l’islam du terroriste »

Montpellier. Agressé par un clandestin, il se défend et finit en garde à vue sur demande du parquet

Ayez la courtoisie de vous laisser dépouiller et poignarder par les immigrés. C’est en substance le message que délivre la justice rouge régulièrement.

hérault

« Il semblerait que le parquet de Montpellier n’apprécie pas vraiment que des citoyens se défendent face aux très nombreuses agressions commises par des mineurs isolés étrangers en centre-ville. Un jeune homme de 19 ans vient d’en faire les frais et s’est retrouvé en cellule après s’être défendu alors qu’il était agressé par un jeune clandestin.

Il retourne l’arme de son agresseur contre lui et finit en garde à vue

Il est 23h ce dimanche dans la rue de Verdun, à quelques mètres de la place de la Comédie, lorsqu’un mineur isolé étranger menace les passants avec un couteau. Selon nos confrères de Métropolitain qui rapportent l’affaire, le jeune clandestin « déjà connu des services de police et du parquet braquait les piétons pour les dévaliser ».

Continuer la lecture de « Montpellier. Agressé par un clandestin, il se défend et finit en garde à vue sur demande du parquet »

Justice à deux (ou plus) vitesses : 3 mois de prison ferme pour un propos déplacé

Articulez bien si vous ne voulez pas de problèmes ! Et encore.

Résultat de recherche d'images pour "ivre bar"

« Le client d’un bar de Sainte-Livrade, en Lot-et-Garonne, a été condamné à six mois de prison dont trois avec sursis. Les gendarmes l’ont entendu crier « Heil Hitler ». Lui répond qu’ils se sont trompés. »

apprend-on chez la Dépêche du Midi, qui relate le détail de ce procès dans lequel le juge s’implique beaucoup.
C’est grave en effet, il faut vraiment tirer ça au clair et savoir ce que ce dangereux individu avait au fond de la tête en criant quelque chose devant un bar !
C’était peut-être beaucoup plus grave que des menaces et injures raciales anti-françaises.

Résultat : 3 mois de prison ferme !
Continuer la lecture de « Justice à deux (ou plus) vitesses : 3 mois de prison ferme pour un propos déplacé »