« Contenus haineux » : vers une interdiction de réseaux sociaux pour les personnes condamnées?

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

La dérive totalitaire du Régime est de plus en plus en évidente et grossière.

Après les interdictions de manifestations pour certaines personnes que le gouvernement n’aime pas, il voudrait maintenant – sous le prétexte variable et fourre-tout de « haine » – violer une nouvelle liberté.

« Le calendrier s’accélère. Présent mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Emmanuel Macron a annoncé la déposition d’une proposition de loi au Parlement d’ici le mois de mai pour mieux lutter contre la haine sur internet. […] Il comprend vingt recommandations pour renforcer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet.

« Le combat européen doit se poursuivre, mais il est trop lent », a déploré Emmanuel Macron. Le président de la République a également révélé que les personnes reconnues coupables de propos haineux, racistes ou antisémites, pourraient être interdites de réseaux sociaux. Comme « les hooligans dans les stades ». Mais le gouvernement pourrait se heurter à des contraintes techniques. » (source BFM)

 

Macron annonce la dissolution d’un mouvement nationaliste légal, pour plaire au CRIF

Un Maghrébin islamiste insulte l’intellectuel Finkielkraut en le traitant de sioniste et de « facho » et le gouvernement dissout alors 3 groupes d’« extrême-droite » pour faire plaisir au CRIF. Parallèlement il se bat pour faire rentrer en France 130 djihadistes.

Vous suivez ?

Cette attitude du Régime est extrêmement grave.
Le Bastion social est un jeune mouvement nationaliste dont les activités sont principalement tournées vers l’aide aux Français pauvres.
Sous le prétexte flou et arbitraire d’« appel à la haine », le Régime interdit tranquillement les mouvements qui ne sont pas dans l’idéologie dominante.

Taxes : le prix du paquet de cigarettes atteindra 10 euros entre 2019 et 2020

Fuite en avant : la République ne sait plus que taxer et réprimer.

« Fuite en avant fiscale. Le gouvernement français vise un prix moyen du paquet de 20 cigarettes à 10 euros, à l’horizon 2020.

Pour ce faire, il a établi un calendrier précis des prochaines augmentations de la fiscalité liée au tabac, qui devraient se traduire par une majoration d’environ 50 centimes d’euro du prix du paquet. Mais l’exécutif a également décidé d’avancer le calendrier.

Initialement prévue en avril, la prochaine hausse sera finalement avancée d’un mois, en mars 2019. Il en sera de même pour l’échéance d’avril 2020, avancée à mars 2020. Les paliers de novembre 2019 et novembre 2020 ne sont quant à eux pas avancés. Voici donc le détail des prochaines augmentations, selon le projet de loi de finances 2019 :

50 centimes d’euro en mars 2019,
50 centimes d’euro en novembre 2019,
50 centimes d’euro en mars 2020,
40 centimes d’euro en novembre 2020. »

Source : Capital via BreizAtao

La reconnaissance faciale testée dès janvier 2019 à l’entrée d’un lycée de Nice

C’est très grave. Et la « droite » en demande toujours plus !

image d’illustration – DR

Où l’on voit que la CNIL ne sert à rien, que les parents sont prêts à sacrifier leurs enfants à l’État espion et policier qui se met en place sous le prétexte d’une insécurité qu’il organise lui-même…

« La CNIL a donné son feu vert à la Région Provence Alpes Côte d’Azur pour lancer l’expérimentation de la « comparaison faciale » dans les lycées.Des dispositifs seront testés dès le mois de janvier dans deux établissements: Ampère à Marseille et les Eucalyptus à Nice.Il s’agit d’installer des portiques visuels de contrôle d’accès développés par Cisco, une société américaine.

Un colonel français sanctionné pour avoir critiqué la stratégie occidentale contre l’Etat Islamique ?

Le colonel François-Régis Legrier, chef de corps du 68e régiment d’artillerie d’Afrique

Le colonel Legrier, responsable d’un régiment d’artillerie engagé pendant 6 mois contre l’Etat Islamique, a publié un article très intéressant dans la Revue Défense Nationale du mois de février 2019, sur la stratégie occidentale  en Irak et Syrie.

Intitulé La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ? – l’article s’attaque à des questions tabous comme l’engagement des troupes au sol, les limites de la guerre par proxys (Kurdes notamment) et technologique.

Cet article de qualité, mêlant réflexion théorique et pratique, qui ne dévoile aucun secret militaire, irrite à telle point la hiérarchie militaire et Florence Parly, que l’Etat-major a confirmé au Monde que l’officier serait sanctionné… 

Voici la première partie de l’article (pour lire l’intégralité, se rendre ici p.65) :

La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ?

La bataille d’Hajin (septembre 2018 – janvier 2019) du nom d’une petite localité située sur la rive Est de l’Euphrate aux confins de la Syrie et de l’Irak mérite de laisser son nom dans l’histoire militaire à plus d’un titre. Elle est d’abord la dernière « bataille rangée » contre le pseudo État islamique et semble mettre un point final à sa volonté de contrôler un territoire.

Elle est ensuite, pour nous Occidentaux, riche d’enseignements sur la guerre, et tout spécialement les limites de la guerre par procuration et de notre approche tournée vers la suprématie technologique.

Continuer la lecture de « Un colonel français sanctionné pour avoir critiqué la stratégie occidentale contre l’Etat Islamique ? »

Christophe Dettinger condamné à 1 an de prison ferme et 18 mois avec sursis !

Christophe Dettinger comparaissait ce mercredi au tribunal correctionnel de Paris pour avoir violemment frappé deux gendarmes mobiles le 5 janvier dernier, durant la manifestation des Gilets jaunes pour l’acte VIII.

L’ancien boxeur professionnel a été condamné à 30 mois de prison dont 12 mois ferme, qui seront effectués sous le régime de la semi-liberté. Christophe Dettinger dormira donc en prison, et sera libre la journée.

Continuer la lecture de « Christophe Dettinger condamné à 1 an de prison ferme et 18 mois avec sursis ! »

Vers une augmentation des taxes sur les carburants ?

Alors que les bourgeois de France, apeurés par le mouvement spontané et populaire des gilets jaunes, ont tout fait pour rétablir « l’ordre économique » et continuer à faire des affaires, Macron et son gouvernement pourraient tout simplement reprendre leur politique fiscale délirante.

Trouvé sur le Huffington Post : La hausse des prix des carburants avait été le détonateur de la crise des gilets jaunes. Si la fluctuation des cours du brut était responsable d’une bonne part, l’augmentation de la fiscalité écologique n’avait rien arrangé. L’une des premières décisions d’Emmanuel Macron et Édouard Philippe, début décembre, avait d’ailleurs été de suspendre la nouvelle hausse prévue au 1er janvier 2019.

Depuis que le grand débat a été lancé, les macronistes se gardent bien de dire si oui ou non ils appliqueront la hausse de cette taxe qui est planifiée pour 2020 et qui doit encore continuer en 2021 et 2022. Fin janvier encore, Édouard Philippe se montrait plus qu’évasif. « Aujourd’hui je ne vois pas d’hypothèse dans laquelle on peut facilement repartir avec une augmentation de cette taxe, ça c’est clair. Mais il faut se poser la question du système fiscal qu’on veut », avait déclaré le premier ministre sur France Inter.

Continuer la lecture de « Vers une augmentation des taxes sur les carburants ? »

Amazon licencie des salariés qui ont affiché leur soutien aux blocages des « gilets jaunes »

Une raison de plus de boycotter ce monstre capitalo-mondialiste !

« Amazon a envoyé « une dizaine de notifications » de licenciements à des salariés de plusieurs sites français, révèle Le Parisien, lundi 4 février. Motif ? Ils ont exprimé, sur les réseaux sociaux, une forme de soutien aux « gilets jaunes ». « Ces personnes ont été licenciées car elles n’ont pas respecté leurs obligations contractuelles », explique un porte-parole d’Amazon au Parisien.
Continuer la lecture de « Amazon licencie des salariés qui ont affiché leur soutien aux blocages des « gilets jaunes » »

Autoroutes : 350.000€ de bénéfices par kilomètre !

Suite à une revente honteuse de notre réseau autoroutier par Villepin à des sociétés privées, c’est une fois de plus les Français qui passent au tiroir-caisse pour le bonheur des multinationales et au détriment du bien commun. Un autre scandale – alors que les entreprises exploitantes réalisent des bénéfices monstrueux, elles refusent catégoriquement de geler l’augmentation annuelle de leurs tarifs.

Trouvé sur AutoPlus :

« Les affaires roulent pour les sociétés d’autoroutes ! Alors qu’en ce début du mois de février, les tarifs au péage augmentent, Auto Plus s’est plongé dans le bilan financier des différentes sociétés afin de vérifier ce que chacune d’entre elles gagnent par kilomètre. Nous avons retenu neufs sociétés « historiques » (ASF, Cofiroute, Escota, APRR, etc.) et huit (petites) récentes (A’liénor, Alis, Atlandes, etc.) et avons constaté que l’addition de leurs bénéfices représente un joli magot. Continuer la lecture de « Autoroutes : 350.000€ de bénéfices par kilomètre ! »

Les derniers chiffres montrent que les radars ne servent (presque) à rien

« Alors que les dépassements du 80 km/h ont bondi de 268 % à hauteur des radars neutralisés, la mortalité a diminué. Une démonstration historique.

Excepté pour la collecte des PV auprès de bons citoyens piégés par la limite au kilomètre-heure près, les radars n’ont plus du tout le rôle pédagogique qu’on leur prête trop souvent, mais demeurent bien une redoutable pompe à finances. C’est le constat que l’on peut dresser incidemment à la suite de la mise hors service reconnue et comptabilisée d’au moins la moitié du parc des radars fixes à compter du début du mouvement des Gilets jaunes. Et plus de 60 % ensuite.

Que s’est-il passé durant cette période ?
Continuer la lecture de « Les derniers chiffres montrent que les radars ne servent (presque) à rien »

Enregistrement audio de Benalla : 2 procureurs et 3 policiers ont voulu perquisitionner Médiapart ce matin !

Alors que le procureur n’a pas souhaité ouvrir d’enquête suite à la disparition du coffre fort de Benalla (au cours d’une perquisition !), l’enregistrement audio de l’ancien garde du corps du président diffusé par Mediapart la semaine dernière, suffit à faire déplacer 2 procureurs pour perquisitionner le journal.

Mise sous tutelle : Macron souhaite payer directement des journalistes dans les rédactions

Entouré d’une foule de courtisans pisse-copie, Macron a évoqué la semaine dernière, vouloir s’assurer du traitement « neutre » de l’information pour éviter que la parole du peuple, Jojo le Gilet jaune, ne soit mise sur le même plan que celle d’un politicard professionnel ou d’un expert de plateaux TV. Pour cela, il aimerait envoyer des commissaires politiques dans chaque rédaction pour passer des consignes… Espérons qu’il reste suffisamment de dignité aux journalistes pour refuser catégoriquement ce contrôle étatique sur la presse.

Trouvé sur Le Point : Macron : « Le bien public, c’est l’information. Et peut-être que c’est ce que l’État doit financer. Le bien public, ce n’est pas le caméraman de France 3. Le bien public, c’est l’information sur BFM, sur LCI, sur TF1, et partout. Il faut s’assurer qu’elle est neutre, financer des structures qui assurent la neutralité. Que pour cette part-là, la vérification de l’information, il y ait une forme de subvention publique assumée, avec des garants qui soient des journalistes. Cette rémunération doit être dénuée de tout intérêt. Mais quelque part, cela doit aussi venir de la profession. »

Une nationalisation partielle de la presse

Continuer la lecture de « Mise sous tutelle : Macron souhaite payer directement des journalistes dans les rédactions »

Twitter : le compte du père d’une victime du Bataclan censuré

Patrick Jardin a eu une fille assassinée par les islamistes au Bataclan.
C’est l’un des rares proches de victimes qui témoigne, s’interroge, dénonce et s’engage.
Évidemment, les gauchistes le détestent donc.

Après l’annonce ahurissante par le gouvernement de 130 djihadistes présentés comme « français », pour y faire peut-être (un peu) de prison avant d’être libres sur notre sol, les réactions n’ont pas manqué.
Continuer la lecture de « Twitter : le compte du père d’une victime du Bataclan censuré »

Macron ne serait pas opposé à la taxation des plus-values immobilières sur les résidences principales !

Tous les moyens sont bons pour tondre les Français. Alors que l’augmentation de la fiscalité sur l’essence a enflammé la France, Macron pourrait s’en prendre à la classe moyenne, plus docile et toujours prête à travailler plus pour maintenir son niveau de vie.

« Réformer la fiscalité de l’immobilier en l’alourdissant sur certaines reventes de logements ? Emmanuel Macron a discrètement lancé la piste à l’occasion du grand débat national. «Votre idée est très bonne», a déclaré le chef de l’État fin janvier lors d’une rencontre publique à Bourg-de-Péage (26) à un intervenant qui suggérait de «réguler» certaines plus-values immobilières. À «Bordeaux, il y a eu beaucoup de plus-values immobilières quand le TGV est arrivé», a souligné Emmanuel Macron. Le chef de l’État pointe du doigt une «injustice» en faveur de propriétaires qui «n’ont pas travaillé pour ça.» Continuer la lecture de « Macron ne serait pas opposé à la taxation des plus-values immobilières sur les résidences principales ! »