Sécurité rentière : la privatisation des radars commence lundi et devrait augmenter de 10 millions le nombre de flashs par an !

Voilà des mois que ces mitraillettes à flashs sont testées sans aboutir à des contraventions. La sécurité routière inaugurera lundi ce nouveau dispositif qui sera ensuite adopté département après département. « Toute la France sera couverte mi-2019 », confie-t-on à la Sécurité routière.

L’objectif est sans aucun doute de faire crépiter les flasheuses à l’heure où le nombre de morts sur la route ne baisse presque plus. De l’aveu même du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, les radars embarqués dans des véhicules conduits par des forces de l’ordre ne fonctionnent que 1h13 par jour en moyenne. Les confier au privé permettra de pousser jusqu’à 8 heures par jour. Le nombre de flashs pourrait donc passer de 2 millions à 12 millions par an !

Continuer la lecture de « Sécurité rentière : la privatisation des radars commence lundi et devrait augmenter de 10 millions le nombre de flashs par an ! »

La LICRA lors du procès de Nicolas Dupont-Aignan : « Peu importe s’il dit la vérité, ce n’est pas une défense valable ! »

LICRA : « Monsieur Dupont-Aignan n’est pas raciste, ce n’est pas le sujet. Le problème n’et pas ce que dit Monsieur Dupont-Aignan mais la façon dont il le dit. Peu importe s’il dit la vérité, ce n’est pas une défense valable ! ».

REQUISITOIRE : « Il faut interpréter le tweet en se mettant au niveau, à la portée du Français et de l’électeur moyen. 48% des Français sont racistes, j’en suis désolé. M. Dupont-Aignan parle d’invasion barbare et veut faire une France d’hommes blancs catholiques ».

Source : FDS

« Grand remplacement » : bon texte de Renaud Camus sur le procès de Nicolas Dupont-Aignan

L’homme politique Nicolas Dupont-Aignan avait évoqué simplement une « invasion migratoire », hélas vérifiable, dans un tweet en 2017.
Dans un élan communiste, le parquet de Paris a osé le poursuivre et requis 5.000 euros d’amende avec sursis contre lui. L’écrivain Renaud Camus, en pointe dans la dénonciation du Grand Remplacement, lui adresse un texte pertinent que voici :

« Lettre ouverte à Nicolas Dupont-Aignan

Monsieur le Député,

ne vous inquiétez pas, je ne tiens pas à aggraver votre cas, je ne vous écris pas pour vous apporter mon soutien. Ce serait d’ailleurs inutile : vous imaginez bien que vous l’avez déjà. Et comme vous me traitez régulièrement de “dingue”, vous êtes un peu couvert de ce côté-là, même quand vous dites la même chose que moi.

Continuer la lecture de « « Grand remplacement » : bon texte de Renaud Camus sur le procès de Nicolas Dupont-Aignan »

Paris : 3 légionnaires gardés-à-vue et jugés pour avoir secouru une jeune fille face à une racaille

Dimanche matin tôt, dans le métro, une racaille arrache le téléphone portable d’une jeune fille et s’enfuit dans la rue.

3 jeunes légionnaires en goguette poursuivent alors l’agresseur et le rattrapent. Ce dernier ne veut pas rendre l’objet et se bagarre. Ce « mineur » qui n’a pas de papiers (comment les médias savent-ils qu’il est mineur alors?) s’en tire avec une dent cassé.
Tout le monde finit en garde-à-vue. Pour les légionnaires, un peu éméchés, celle-ci est prolongée puis ils sont déférés ce mardi au parquet de Paris… En effet, « une substitut du procureur a décidé de poursuivre les légionnaires. »
La magistrature rouge a encore frappé.

Lors de leur garde-à-vue, ces derniers ont lâché logiquement : « si c’est pour se retrouver en garde à vue, la prochaine fois, on n’interviendra pas pour défendre une victime. »

Ce pays est vraiment dans une très mauvaise situation…

Source

Le stationnement payant pour les 2 roues arrive en France…

Ils vont vraiment finir par nous faire payer l’air que l’on respire !

« À Charenton-le-Pont et à Vincennes, les conducteurs de deux-roues vont devoir mettre la main au porte-monnaie pour pouvoir stationner. Ces deux villes franciliennes sont les premières à tester ce dispositif en France. Il sera appliqué dès lundi à Charenton-le-Pont et à partir de mardi à Vincennes.

Continuer la lecture de « Le stationnement payant pour les 2 roues arrive en France… »

« Apologie du terrorisme, internement des fichés S : êtes-vous devenus fous ? »

 

Une tribune libre à lire par ceux qui sont séduits par plus de fichage et de répression des « fichés » :

« La « droitosphère » semble se féliciter des condamnations récentes à de la prison avec sursis, pour apologie du terrorisme, d’un militant de La France insoumise qui s’était réjoui de la mort du colonel Beltrame.

Mais aussi de la condamnation à de la prison avec sursis de cette militante vegan qui avait écrit, suite à la mort du boucher du Super U de Trèbes : « Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste ? Pas moi, j’ai zéro compassion pour lui ; il y a quand même une justice. »

Et une partie de cette « droitosphère » ou « réacosphère » d’applaudir les propositions de Laurent Wauquiez d’interner les fichés S.

Mais êtes-vous devenus fous ?
Continuer la lecture de « « Apologie du terrorisme, internement des fichés S : êtes-vous devenus fous ? » »

« Les écoles musulmanes sont un peu contrôlées, les écoles catholiques et Montessori sont extrêmement contrôlées »

Anne Coffinier, présidente de la Fondation pour l’école, met très justement le doigt sur l’hypocrisie et la perversité du régime qui utilise la peur du terrorisme pour s’en prendre aux écoles catholiques et Montessori (après la pub idiote) :

Anne Coffinier rappelle pertinemment aussi dans un entretien à Valeurs actuelles : « Aucun djihadiste n’est sorti d’une école hors-contrat ! »

Edouard Philippe confie la lutte contre les propos politiquement incorrects sur le net à Laetitia Avia, qui avait brutalement mordu un taxi

Le Premier ministre de (l’Anti)France Édouard Philippe a un grand projet pour le quinquennat en cours, la « lutte contre le racisme et l’antisémitisme », autrement dit contre les Français qui expriment leur refus de l’invasion migratoire ou de la dictature du CRIF. Voilà apparemment le principal problème de la France, selon les politiciens…

Edouard Philippe a donc mandaté le député macroniste africain Laetitia Avia, qui s’était illustré récemment en mordant violemment à l’épaule un chauffeur de taxi qui lui avait déplu…

Ceux qui tiennent des propos politiquement incorrects sur internet doivent-ils craindre physiquement Laetitia Avia ?!

Avec Avia sont mandatés Karim Amellal et Gil Taïeb (vice-président du CRIF).
Le racisme anti-blanc n’existe donc toujours pas officiellement, apparemment, alors qu’il est de loin le plus pratiqué en… France.

Laetitia Avia produit sur twitter la lettre de mission :

Compteur Linky : les usagers ne pourront pas refuser l’installation des compteurs. La CNIL intervient

« Le Sénat a finalement retiré deux amendements relatifs au projet de loi sur la protection des données. Ils auraient permis aux usagers le souhaitant de refuser l’installation des compteurs intelligents. Plusieurs communes continuent de s’opposer au déploiement de ces appareils sur leur territoire. » (source et détails)

Reste une lueur d’espoir pour les nombreux opposants à ce nouveau compteur « connecté » dont l’installation est obligatoire (déjà 8 millions installés), auquel ils reprochent de mettre en danger leur santé et leur vie privée.
Continuer la lecture de « Compteur Linky : les usagers ne pourront pas refuser l’installation des compteurs. La CNIL intervient »

Liberté d’expression : Jean-Marie Le Pen définitivement condamné pour l’affaire du « Détail de l’Histoire »

« Jean-Marie Le Pen a été définitivement condamné mardi par la Cour de cassation après avoir «maintenu» en avril 2015 que les chambres à gaz étaient «un détail» de l’Histoire de la seconde guerre mondiale. La plus haute juridiction française a rejeté le pourvoi de l’ancien président du FN contre sa première condamnation prononcée le 1er mars 2017 par la cour d’appel de Paris, qui a confirmé l’amende de 30.000 euros.

Continuer la lecture de « Liberté d’expression : Jean-Marie Le Pen définitivement condamné pour l’affaire du « Détail de l’Histoire » »

Toulouse : une enquête pour des panneaux contre les djihadistes installés aux portes de la ville

Une enquête ouverte et confiée à la Sureté départementale, rien que ça ! Pour rappel : « La Sûreté Départementale prend en charge les enquêtes les plus difficiles concernant les faits graves commis en zone Police ». L’Etat va dépenser 10 fois plus d’argent pour traquer des citoyens qui n’ont commis aucune dégradation, que pour retrouver celui qui volé votre voiture ou cassé le mobilier public…

Les Toulousains ont découvert les 22 et 23 mars de nouveaux panneaux de signalisation aux portes de leur ville. Des panneaux qui, de loin, pouvaient avoir l’air officiels. Mais qui, en réalité, à y regarder de plus près, étaient fabriqués en carton et installés sous la signalétique de la mairie. Ces panneaux en question comportaient l’inscription « djihadistes » barrée de rouge.

Continuer la lecture de « Toulouse : une enquête pour des panneaux contre les djihadistes installés aux portes de la ville »

Une Britannique sous le coup d’une enquête policière pour de simples tweets péjoratifs sur les transgenres

Elle ne faisait que donner son opinion sur les changements de sexe. Elle remettait en question l’opportunité d’une opération mutilante sur un garçon transgenre de seulement 16 ans. « Mieux », elle se dit féministe et « pro-choix ». Mais Kellie-Jay Keen-Minshull, Britannique, mère au foyer de quatre enfants a beau rejeter l’étiquette de chrétienne conservatrice, elle n’en est pas moins dans le collimateur de la justice de Sa Majesté. Elle a été convoquée le mois dernier par la police pour avoir osé ces quelques tweets négatifs l’opération dont a « benéficié » un certain Jack – devenu « Jackie » – Green, fils de Susie Green, la directrice générale d’une association de soutien aux transgenres, Mermaid (sirène). Avis à ceux qui ne croient pas qu’ils sont déjà des dissidents !

Continuer la lecture de « Une Britannique sous le coup d’une enquête policière pour de simples tweets péjoratifs sur les transgenres »

L’Etat va recruter des délinquants condamnés pour traquer les Français dont les opinions sont jugées déviantes par le gouvernement

Bientôt la peine de Momo, condamné pour trafic de drogue, sera de traquer les commentaires des patriotes et de les dénoncer à la justice ! 

Ils ne reculent vraimenr devant rien…

Le Premier ministre Édouard Philippe avait dévoilé lundi dernier un nouveau grand « plan contre le racisme et l’antisémitisme » dont l’objectif vise à retirer de l’internet les opinions que le gouvernement décrètent comme déviantes idéologiquement.

Reprenant l’AFP, le journal Libération fait état de l’intention du gouvernement de recourir à des délinquants condamnés pour traquer les Français dont les propos sont politiquement incorrects, sous couvert – selon l’expression de novlangue consacrée – de « lutte contre la haine ».

« La lutte contre la cyberhaine ayant besoin de moyens supplémentaires, le gouvernement prévoit de renforcer les effectifs de la plateforme de signalement de contenus illicites PHAROS. De même, des personnes condamnées à des travaux d’intérêt général pourraient être affectées, dans des associations, à des tâches de modération et de signalement de propos haineux » écrit le journal de gauche, propriété du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi.

Source

Affaire Maurras : démission en bloc de dix membres (sur 12) du comité des commémorations nationales

65 ans après sa mort, Charles Maurras dérange toujours la République et ses idéologues fanatiques, au point de ne même pas accepter de citer son nom…

le Livre des commémorations nationales, est un catalogue de dates marquantes de l’histoire de France dont l’année est l’occasion de se souvenir, vendu 10 euros. Le 150e anniversaire de Maurras faisait partie de la liste.

En janvier, le ministère de la Culture avait annoncé le retrait de la référence à l’écrivain d’extrême-droite du Livre des commémorations nationales 2018.

Dix des douze membres du Haut comité des commémorations nationales ont annoncé mercredi leur démission collective à la ministre de la Culture Françoise Nyssen qui avait retiré le nom de Charles Maurras du Livre des commémorations nationales 2018.

Continuer la lecture de « Affaire Maurras : démission en bloc de dix membres (sur 12) du comité des commémorations nationales »