Comment le gouvernement veut imposer la reconnaissance faciale sur mobile pour vous identifier

Comme d’habitude, le régime utilise le prétexte du terrorisme (qu’il favorise, quand il ne l’organise pas lui-même) pour accroître sa surveillance et son contrôle de la population, donc au détriment de nos libertés.
Le rapport officiel sur « L’état de la menace liée au numérique » (PDF ici) affirme :
« En matière de la lutte contre le terrorisme, le retrait rapide et durable des contenus radicaux implique des efforts partagés, à étendre aux discours de haine. »
Or, ce que le Système entend par « discours de haine » désigne essentiellement les propos politiquement incorrects, ceux qui contredisent son idéologie officielle.

En matière de fichage et contrôle de la population, la République française le dispute à la Chine communiste.

« Dès 2021, le gouvernement veut lancer la carte d’identité électronique. Étape préalable à toute dématérialisation des documents officiels : établir une procédure d’identification fiable pour chaque internaute. Et ce, à la fois, pour répondre aux objectifs de la numérisation des services publics et  lutter contre les publications illicites. Pour cela, les autorités innovent. Au risque de se précipiter.

« Nous devons relever le défi de l’identité numérique pour que chaque Français, dès 2020, puisse prouver son identité et savoir avec qui il correspond vraiment », écrit le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans son rapport sur « L’état de la menace liée au numérique ». Face à ce « défi », les autorités ont récemment mis en place un « parcours d’identification » spécifique qui soulève plusieurs interrogations, notamment chez les défenseurs des libertés numériques.

Continuer la lecture de « Comment le gouvernement veut imposer la reconnaissance faciale sur mobile pour vous identifier »

USA : Air France va remplacer les cartes d’embarquement par… La reconnaissance faciale

Les lois françaises concernant la vie privée empêche pour l’instant ce type de pratiques dans l’Hexagone. Mais avec le développement rapide de technologies toujours plus intrusives, nous devrons probablement nous battre dans les années à venir pour conserver un arsenal législatif qui nous préserve des dérives autoritaires comme en Chine.

Trouvé sur Presse Citron« Air France va faire appel à la reconnaissance faciale pour les aéroports JFK à New-York et George Bush International Airport à Houston.

La technologie de reconnaissance faciale sera utilisée ici pour remplacer la préhistorique carte d’embarquement, que certains utilisent via leur smartphone ou montre connectée, mais que d’autres continuent d’imprimer sur une bonne grosse feuille A4. Evidemment, certains voyageurs ne verront pas d’un très bon oeil ce fait de devoir passer devant un système de reconnaissance faciale pour confirmer leur identité, mais selon Air France, ce nouveau système « est un vrai pas en avant, une façon de rendre l’expérience de voyage moins stressante et plus sûre« . Continuer la lecture de « USA : Air France va remplacer les cartes d’embarquement par… La reconnaissance faciale »

Sécurité rentière : bientôt une suspension de permis pour l’utilisation du téléphone au volant !

Alors que le nombre d’accidents et de morts sur la route est en constante diminution depuis 15 ans, un petit roquet de la macronie veut marquer de son empreinte l’histoire de la sécurité routière en faisant de l’usage du téléphone au volant, un motif suffisant pour une suspension de permis !

Trouvé sur Le Parisien : « Lundi matin, sur Europe 1, le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe a braqué les projecteurs sur un article de la Loi d’orientation des mobilités (LOM), en passe d’être adoptée dans les prochaines semaines.

Cet article, qui s’attaque aux conduites à risques au volant, permet la suspension du permis de conduire en cas d’infraction commise en même temps que l’usage de son téléphone portable. Mordre une ligne blanche ou griller un stop à cause d’un appel urgent exposera ainsi les conducteurs au retrait provisoire de leur permis.

Continuer la lecture de « Sécurité rentière : bientôt une suspension de permis pour l’utilisation du téléphone au volant ! »

Voici l’Assemblée nationale française en 2019

Cette femme – militante active du Grand Remplacement qu’elle incarne bien tout en le niant – est député macroniste et s’était fait connaître en mordant violemment à l’épaule un chauffeur de taxi qui l’avait contrariée.

Pour le compte du régime, elle vient de déposer une loi de censure et de répression de l’internet digne de la Chine communiste.

Voyez dans quel langage elle s’exprime à la tribune de l’Assemblée :

On aurait presque de la peine pour la République…

Sous ces mots calomniateurs et ce mépris, il ne faut pas s’y tromper, elle désigne les patriotes et les dissidents.

PS : les macronistes insistent sur le fait qu’Avia est diplômée de Sciences-Po Paris. Ils oublient de préciser que c’est par la magie de la « discrimination positive » (donc discrimination antifrançaise).

Contrôle d’internet : vers la création d’un parquet spécialisé dans la « haine » en ligne

Pour renforcer – au nom de la lutte contre la « haine » – le contrôle et la censure sur internet, tous les moyens semblent bons actuellement.
Ainsi, alors que la justice souffre depuis des années d’un manque de moyens récurrents, un amendement du gouvernement visant à la création d’un « parquet spécialisé » a été adopté par l’Assemblée Nationale.

Continuer la lecture de « Contrôle d’internet : vers la création d’un parquet spécialisé dans la « haine » en ligne »

Dieudonné condamné à deux ans de prison ferme sous des prétextes fiscaux

Commentaire après les faits relatés par RTL :

« Le polémiste et sa femme, Noémie Montagne, ont été condamnés vendredi 5 juillet pour fraude fiscale, abus de biens sociaux et blanchiment de fraude fiscale. Dieudonné M’Bala M’Bala écope de trois ans de prison dont un avec sursis.

Continuer la lecture de « Dieudonné condamné à deux ans de prison ferme sous des prétextes fiscaux »

[MAJ] Censure : Youtube supprime une vidéo qui critique l’islam

MAJ : Fasse à la mobilisation, Youtube a remis la vidéo en ligne.

Majid Oukacha, un arabe de France qui met en lumière l’absurdité de l’islam sur les réseaux sociaux, vient de se faire supprimer sa nouvelle vidéo qui s’intitulait : « 10 des citations absurdes du prophète Mohammed ». A noter que l’auteur précise ne jamais se moquer ou s’attaquer aux fidèles. Les libertés se restreignent à mesure que la colonisation progresse.

Pourquoi le travail au noir explose en France

Résultat de recherche d'images pour "charges patronales répartition"

Lu chez E&R :

« De moins en moins de Français respectent les règles. Selon le dernier rapport de la Cour des comptes, fraude des entreprises et des particuliers confondus, ce sont 20 milliards d’euros qui ont manqué à l’État en 2012. Ce chiffre a doublé en 8 ans. Avec la crise, la baisse du niveau de vie, les Français n’ont plus tous les moyens de l’honnêteté. La pression fiscale, toujours plus forte, ébranle le pacte républicain. Chacun essaye d’abord de s’en sortir, avant de se soucier des autres, de la collectivité. »

Ne ratez pas le témoignage à partir de la 21e minute de la patronne d’un petit restaurant, qui ne déclare pas la totalité de ses employés et de son chiffre d’affaires :

Continuer la lecture de « Pourquoi le travail au noir explose en France »

Suppression du concours (Science Po) : fin de l’anonymat et de l’esprit critique au profit d’un choix discrétionnaire

Dans cette tribune pour Le Figaro, l’historien Maxime Tandonnet revient sur la suppression du concours d’entrée à Science Po. Il met en perspective l’intérêt pour l’école de maîtriser intégralement le processus recrutement des étudiants. Égalitarisme et conformisme idéologique. En revanche, l’auteur évite soigneusement d’aborder l’épineux sujet des quotas ethniques.

« La tendance est à l’œuvre depuis des décennies. Le déclin des enseignements de l’histoire, de la littérature, de la philosophie, des mathématiques remonte aux années 1980 et au triomphe du nivellement par le bas. Cependant, nous assistons en ce moment au paroxysme de cette évolution. Trois décisions récentes en témoignent: la réforme du bac, qui prendra la forme, pour l’essentiel, d’un contrôle continu suivi d’un grand oral ; la suppression annoncée de l’Ecole nationale d’administration, dont tout l’intérêt reposait sur un concours sélectif fondé sur des épreuves écrites et orales (un admis pour une centaine de candidats ayant eux-mêmes réussi les études, les examens et les concours les plus sélectifs) ; aujourd’hui, nous apprenons, par-dessus le marché, la suppression du concours d’entrée en première année de Science Po Paris. Continuer la lecture de « Suppression du concours (Science Po) : fin de l’anonymat et de l’esprit critique au profit d’un choix discrétionnaire »

Propos politiquement incorrects : Facebook donnera désormais à la « justice » française les adresses IP des utilisateurs

A gauche, le ministre antifrançais Cédric O

Le secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O (oui, c’est son nom : cet apparatchik socialiste puis macronien est métis asiatique), est très content.
Il est content car le géant Facebook, manifestement acculé par des pressions dont nous ne connaitrons pas le détail sonnant et trébuchant, a annoncé qu’il allait collaborer avec la « justice » rouge française et lui fournir tel un bon petit soldat les adresses IP des « auteurs de propos haineux ».

Cédric O est vraiment content car cette décision ahurissante est, croit-il bon de préciser, spécifique à la France. Magnifique ! Comprenez : il n’y a que la République française qui, parmi les démocraties occidentales, soit désormais suffisamment liberticide et hostile à la liberté d’expression pour avoir osé exercer pareille pression.

Évidemment le mot flou « haineux » sert à qualifier (et donc à criminaliser) les propos (et bientôt les pensées) qui ne collent pas avec l’idéologie gauchiste et cosmopolite qui domine actuellement le monde médiatico-politique.
Si vous exprimez votre scepticisme vis-à-vis des joies du remplacement de population en Occident, de la criminalité étrangère, de la propagande LGBT vers les enfants, de l’islamisation, etc. : soyez prudents dans le choix des mots !
Autrement, le Régime cosmopolite cherchera à vous pourrir la vie.

Il est temps de se révolter, non ?

PS : ceux qui veulent rester anonymes sur internet peuvent se doter d’un VPN (Virtual Private Network – réseau privé virtuel), qui masque votre IP. Assurez-vous que le VPN que vous choisissez ne soit pas situé dans l’UE et qu’il pratique une politique « no logs ».
« No logs » signifie que le VPN ne conserve pas vos données de connexion et qu’il est donc incapable de répondre positivement aux demandes de la police politique. NordVPN est un tel VPN par exemple.

La censure complète de l’internet en France se précise à l’Assemblée Nationale

La proposition de loi contre la haine en ligne, portée par la députée de Paris, la Togolaise Laetitia Avia (LREM), a franchi, mercredi 19 juin, une étape importante. La commission des lois de l’Assemblée nationale en a terminé l’examen et a, ce faisant, musclé ce texte destiné à la lutte contre certains messages politiquement incorrects postés sur Internet.

Les députés ont élargi les types de messages qui entreront dans le champ de ce nouveau dispositif, au départ limité principalement aux messages racistes, sexistes et homophobes. L’Assemblée a décidé d’y inclure également les messages à caractère terroriste, pédopornographique, l’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le harcèlement et le proxénétisme, les messages comportant des atteintes à la dignité de la personne humaine, ainsi que toute forme d’appel à la haine, à la violence ou à la discrimination sur la base de l’« origine », de la nationalité ou du genre.

Les députés ont aussi étendu aux moteurs de recherche (comme Google) les obligations de réactivité, alors que ces dernières ne s’imposaient au début qu’aux réseaux sociaux. Les députés ont également prévu que des plateformes de taille plus modeste que ces grands réseaux sociaux puissent être incluses dans le dispositif.

source T. Joly

« Prison ferme et amendes contre des Gilets jaunes pour avoir dégradé un temple franc-maçon »

Évidemment la police et la justice n’ont pas chômé sur cette affaire, ce n’est pas comme pour les dizaines d’églises vandalisées ou profanées chaque année.

Vu chez RT, avec nos commentaires :

« Huit personnes ont été déclarées coupables d’avoir commis début mars des dégradations dans le temple maçonnique de Tarbes, en marge d’une manifestation des Gilets jaunes. Le meneur du groupe a écopé de deux ans de prison, dont un avec sursis.

Continuer la lecture de « « Prison ferme et amendes contre des Gilets jaunes pour avoir dégradé un temple franc-maçon » »

Une éborgnée du collectif « mutilés pour l’exemple » raconte sa nouvelle vie (video)

La République « solidaire », la République « humaniste »…

« Blessée par un tir de LBD, cette auxiliaire de vie tente d’accepter son nouveau visage. Aux côtés d’autres blessés du collectif « Mutilés pour l’exemple », elle manifeste ce dimanche à Paris.
« Si vous me voyez un visage normal, c’est parce que sous la peau, j’ai trois plaques qui tiennent mes os », nous avait précisé Vanessa Langard lorsque nous l’avions rencontrée chez elle, au mois d’avril. Cette « gilet jaune » du Val-de-Marne a perdu les trois quarts de la vue à l’œil gauche.  Blessée au visage par un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris, cette femme coquette, passionnée de maquillage, peine à accepter son nouveau visage. Un témoignage que nous republions ci-dessous, à l’occasion de la manifestation organisée ce dimanche 2 juin par le collectif des « Mutilés pour l’exemple ». »

Source Nouvel Obs

Racket écologique : 135€ d’amende pour un moteur allumé à l’arrêt !

Ce n’est pas un secret, l’écologie est souvent un prétexte utile pour racketter les Français avec l’assentiment des gogos… A Sceaux, le tarif est de 135€ pour un moteur allumé alors que le véhicule est à l’arrêt. A votre bon cœur messieurs dames !

Trouvé sur Le Parisien : « Le maire (UDI) de la ville Philippe Laurent vient en effet de signer un arrêté municipal interdisant aux conducteurs de laisser tourner le moteur de leur voiture lorsqu’elle est « stationnée ou arrêtée en dehors de la circulation ». En cas de non-respect, l’amende s’élève à 135 euros.

« L’idée, c’est d’empêcher les conducteurs de laisser leur moteur en marche pour se réchauffer l’hiver ou en attendant les enfants devant l’école, explique Philippe Laurent. Les habitants m’en parlaient régulièrement et me disaient que le bruit et l’odeur du pot d’échappement étaient pénibles. C’est une mesure simple et pleine de bon sens ». Continuer la lecture de « Racket écologique : 135€ d’amende pour un moteur allumé à l’arrêt ! »

Sécurité rentière : des drones pour verbaliser les motards à Wissous, 64 PV en moins de 2 heures

« L’air impudent d’un laquais de bonne maison » Emile Ollivier

L’Etat ne recule devant aucun sacrifice pour faire rentrer l’argent dans ses caisses… Pas même celui d’employer ses forces du maintien de l’ordre – pourtant en sous effectif pour assurer la sécurité des Français –  comme vulgaire collecteur de l’impôt de la route. 

Trouvé sur Le Parisien : « Ces petits appareils volants ont été utilisés ce mardi sur l’A126, reliant l’A6 et l’A10 vers Wissous, pour permettre des contrôles routiers. En deux heures, 64 infractions ont été enregistrées. À la clé, un PV de 135 euros et trois points en moins pour les motards !

Des pilotes de deux-roues qui remontent une file de voitures ignorant la ligne blanche, sans se soucier des véhicules arrivant à contresens… Ce mardi, pour la première fois dans l’Essonne, une opération de contrôle a été mise en place sur l’A126, cet axe reliant l’A6 et l’A10 à hauteur de Wissous, avec l’appui de drones pour traquer les comportements dangereux des motards. Ces engins volants, capables de filmer à plus d’un kilomètre de distance, avaient déjà été utilisés ces derniers mois pour verbaliser dans le Val-d’Oise, la Seine-et-Marne et les Hauts-de-Seine. « C’est une nouvelle technologie dont nous allons nous servir de plus en plus souvent, dans des endroits différents », annonce le major Bernard de la CRS de Massy.

Car le résultat en moins de deux heures de surveillance est édifiant. Pas moins de 64 infractions ont été relevées à l’encontre des motards, dont 34 franchissements de ligne blanche, ce qui vaut une amende de 135 euros et 3 points en moins sur le permis.

Continuer la lecture de « Sécurité rentière : des drones pour verbaliser les motards à Wissous, 64 PV en moins de 2 heures »