France : le préfet Ziad Khoury interdit la vente d’alcool dans son département

Bientôt les coups de bâton en public pour les récalcitrants au préfet Khoury ?!

Non, ce titre n’est pas une blague…

Systématiquement sous couvert de bons prétextes, la République et ses pontes piétinent toujours davantage  les libertés des Français.
M. Khoury, fichez la paix aux Français et si vous n’aimez pas leur mode de vie : bon retour chez vous !

Le préfet de l’Aisne Ziad Khoury a pris un arrêté visant à interdire la vente d’alcool dans son département, selon les informations de l’Union. « Il s’agit d’éviter les rassemblements et surtout les violences intra-familiales, qui pourraient être la conséquence d’une consommation abusive d’alcool », a-t-il expliqué. (source Le Figaro)

Évidemment, au sein des « cultures sans alcool », les violences conjugales sont rares, n’est-ce pas ?

Londres : le fiasco de la reconnaissance faciale testée par la police

Certains Français se réjouissent de l’installation de nombreuses caméras et de systèmes toujours plus intrusifs, pensant ainsi gagner en sécurité. C’est oublier que la paix sera retrouvée qu’à condition de traiter le problème de l’immigration à la racine et en profondeur. Tout le reste n’est qu’au mieux, un pansement sur une jambe de bois, au pire, un instrument pour traquer les résistants politiques.

Trouvé sur Le Figaro : « Avec 627.000 caméras installées dans ses rues, Londres est la sixième ville la plus surveillée du monde.
Si vous êtes passé par le très fréquenté quartier d’Oxford Circus vendredi dernier, votre visage a peut-être été photographié et comparé à une liste de personnes recherchées par la police londonienne. Après plusieurs mois de tests, Scotland Yard a procédé aux premières opérations de surveillance fondée sur la reconnaissance faciale. Une camionnette équipée de cette technologie qui permet de scanner et de reconnaître un visage à la volée a été installée à la sortie du métro. Si l’opération était signalée par des affiches, il était impossible de s’y opposer, sauf à changer de trottoir.Des milliers de personnes ont ainsi eu leur visage filmé sans leur consentement. Mais les résultats sont loin d’être à la hauteur des promesses de la Met Police, pour qui ce système doit permettre de «combattre les crimes, la violence et l’exploitation sexuelle des enfants». Continuer la lecture de « Londres : le fiasco de la reconnaissance faciale testée par la police »

Une application fichant les opinions politiques et mœurs à disposition des gendarmes et.. des maires

Le gouvernement avance à grand pas vers toujours plus de surveillance, d’indiscrétion, de fichage, de totalitarisme…

« Haine » en ligne : le dispositif Avia renforcé à l’Assemblée

La vilaine trogne du petit tchekiste content de lui

Le député LREM des Côtes-d’Armor, Éric Bothorel, a déposé un amendement pour renforcer la prétendue lutte contre la « haine » (c’est-à-dire notamment les opinions dissidentes et trop politiquement incorrectes) sur internet.
L’idée est d’« assécher le financement », par la publicité, des sites en question.

« L’avantage de ce dispositif est qu’il est transverse. Il concernera en effet les sites qui diffusent des contenus racistes ou discriminatoires, ceux qui propagent des fake news ou encore ceux qui proposent le téléchargement illicite d’œuvres protégées par le droit d’auteur (films, musiques, livres…). » affirme Bothorel au Télégramme.

Continuer la lecture de « « Haine » en ligne : le dispositif Avia renforcé à l’Assemblée »

L’agriculteur qui a tiré sur un voleur, remis en liberté

Devant l’indignation populaire, la justice fait enfin preuve d’un peu de mansuétude pour ce Français qui n’a fait que se défendre après plus de 40 cambriolages et 30 plaintes sans effet… Espérons que la condamnation reste symbolique.

Trouvé sur France Bleu : « La cour d’appel de Reims a ordonné ce jeudi 13 février la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Jean-Louis Leroux, cet agriculteur marnais mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire » et placé en détention provisoire le 3 février. L’exploitant est accusé d’avoir tiré sur un homme de 19 ans, soupçonné de lui avoir volé du carburant sur son exploitation dans la nuit du 31 janvier au 1er février, à Ambrières dans la Marne. Le pronostic de la victime a été engagé. Continuer la lecture de « L’agriculteur qui a tiré sur un voleur, remis en liberté »

La taxe foncière pourrait exploser en 2026

Une information inquiétante pour les propriétaires. Dans l’espoir que le gouvernement d’alors fasse preuve de bon sens et ne répercute par intégralement l’augmentation des valeurs cadastrales sur le montant de la taxe foncière.

Trouvé sur BFM : La réforme promet d’être explosive, avec peut-être des gagnants mais certainement des perdants. L’article 146 de la loi de finances 2020 a acté la révision générale des valeurs cadastrales. Ces valeurs servent de base pour calculer la taxe foncière, un impôt local payé par les propriétaires. Une valeur est donnée aux logements en fonction de leur degré de confort. Le fisc applique ensuite à cette valeur théorique plusieurs taux d’imposition (celui de la commune, de l’intercommunalité et du département). Il existe par ailleurs des exonérations ou des réductions du montant, par exemple en fonction des revenus du contribuable, en raison d’un handicap ou de l’âge du contribuable. Continuer la lecture de « La taxe foncière pourrait exploser en 2026 »

Ain : un Gilet jaune condamné pour avoir planté un potager de 2m² sur un rond-point

Cette action remonte à mai 2019 et l’homme est artisan : c’est donc un vrai « Gilet jaune » (avant que le mouvement ne soit complètement pourri par l’extrême-gauche).

« Rémi Virard, un Gilet jaune qui avait – avec d’autres – planté un potager sur un rond-point à l’entrée d’Hauteville (Ain) a été jugé mercredi 29 janvier au matin à Nantua. Le jeune militant a été rapidement fixé sur son sort : il devra effectuer un stage de citoyenneté d’une journée dont le coût, 150 €, sera à sa charge, rapporte France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Continuer la lecture de « Ain : un Gilet jaune condamné pour avoir planté un potager de 2m² sur un rond-point »

La Commission européenne finance un projet anti liberté d’expression de l’organisation islamiste CCIF

L’officine islamiste (partageant l’idéologie des Frères musulmans) CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) s’occupe particulièrement de faire des procès aux Français qui, sur leur terre, tiendraient des propos critiques envers l’islam. Elle s’est inspirée directement des associations juives qui s’adonnent à ce sport depuis des décennies (LICRA, etc.).
Le CCIF a voulu mettre en place un site pour mieux traquer les propos « incorrects » :

« Cet outil permettra de recenser, d’analyser, et de répondre à tout type de tweet, post, ou autre statut publié par les utilisateurs des réseaux » stipule son site.

Qui a financé cet outil participant à la répression globale des Français ?
Vous, bien sûr !

Capture d’écran du site du CCIF

Aucune description de photo disponible.

L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Ce n’est pas une blague : Hidalgo veut supprimer encore 60 000 places de stationnement à Paris !

Résultat de recherche d'images pour "anti voiture"

Nous avons eu du mal à y croire mais la folle furieuse espagnole Anne Hidalgo, maire de Paris, entend encore intensifier sa guerre contre les automobilistes.
Alors que ces dernières années des dizaines de milliers de places de stationnement ont été supprimées (remplacées des pistes réservées aux bicylettes, des couloirs de bus, des places handicapées, des places pour les vélos, des places pour les motos, des places pour les trotinettes maintenant, etc.), rendant la vie impossible pour les nombreux habitants de l’Ile-de-France qui veulent (ou doivent !) recourir à la voiture et multipliant le temps passer à tourner pour se garer, le maire gauchiste de la capitale veut aller beaucoup plus loin si elle est réelue.
L’idée est, par la force, de mettre tout le monde au vélo ou mieux, d’entasser les gens – dans un délire socialiste – dans des transports en commun sales, non fiables, parfois bondés où l’on doit subir la politique de « diversité » des mondialistes…

« La candidate veut qu’une «Vélorue» au moins soit dédiée aux cyclistes dans chaque arrondissement. Par ailleurs, le double-sens cyclable serait généralisé dans les zones 30, et 100.000 nouveaux stationnements pour vélo pourraient être mis à disposition. Anne Hidalgo prévoit par ailleurs la mise en place d’un «Code de la rue» qui «donnera priorité aux piétons et cyclistes», ainsi que la multiplication de contrôles mobiles et le déploiement d’agents de police dédiés à la sécurité de la circulation à vélo. […] » (source Le Figaro)

PS : quant à la principale concurrente de l’ancienne maître de François Hollande, Rachida Dati (!) du parti « Les Républicains », elle a annoncé jeudi dernier qu’elle était favorable à l’interdiction immédiate du diesel dans la capitale si elle était élue !
Aux fous!

Hervé Ryssen condamné à 8 mois de prison de ferme (et critique de livres)

L’écrivain Hervé Ryssen, spécialiste du judaïsme auquel il a consacré de nombreux livres, cumule maintenant – après cette nouvelle condamnation -plusieurs années de prison ferme, pour des motifs variés, tel qu’un partage de dessin humoristique sur facebook, ou des écrits. C’est ça la France, pays des Droits de l’Homme.
Il évoque cela à la fin de cette video consacrée essentiellement à ses dernières lectures.
On peut trouver la plupart de ses livres à Paris à la Librairie française ou en ligne ici.

« Le maire de Vichy obtient le droit d’interdire un déjeuner en hommage à Robert Faurisson »

Un rude coup pour la liberté d’expression et de réunion.
Quant au professeur Faurisson, mort il y a un peu plus d’un an, il continue de faire peur.

Le déjeuner devait se tenir à l’occasion de la remise 2019 de ce prix

Lu dans la Montagne :

« Par une décision notifiée ce vendredi 24 janvier, le juge des référés du tribunal administratif (TA) de Clermont-Ferrand vient d’autoriser le maire de Vichy [où résidait et où repose le professeur Faurisson – NDCI], Frédéric Aguilera, à interdire un déjeuner-conférence qui devait se tenir le samedi 25 janvier, dans un hôtel de la cité thermale, en hommage à Robert Faurisson.

Au cours de ce repas, devait être remis un prix international portant le nom du militant révisionniste français, décédé en octobre 2018.
Continuer la lecture de « « Le maire de Vichy obtient le droit d’interdire un déjeuner en hommage à Robert Faurisson » »

Affaire Mila : ouverture d’une enquête pour « incitation à la haine »… contre la jeune femme !

Si les motifs de la colère et l’argumentaire de l’adolescente contre l’islam laissent perplexe, il faut noter que la justice républicaine, laxiste avec les promoteurs de haine contre la religion catholique, se montre beaucoup moins tolérante à l’égard de la critique de l’islam. Une étape supplémentaire dans le naufrage de la France.

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Le week-end dernier, cette adolescente iséroise de 16 ans avait été violemment menacée de mort et de viol par des milliers d’internautes musulmans, pour avoir critiqué l’islam au cours d’une vidéo Instagram.

La justice a donc décider d’investiguer sur les propos de Mila, qu’elle estime être de l’« incitation à la haine raciale ». Mais selon une source proche du dossier, « on ne peut pas pour l’instant taxer la jeune fille de racisme ».  Dans sa vidéo, la jeune femme avait expliqué « détester la religion, le coran », qu’elle estimait remplis de « haine ». « On ne peut pas être raciste d’une religion. L’islam est une religion, j’ai dit ce que j’en pensais, vous n’allez pas me le faire regretter. Votre religion c’est de la merde », avait-elle fait valoir. Plus tard, elle était revenue sur ses propos et avait fait ses excuses sur les réseaux sociaux : « Je m’excuse, je ne voulais offenser personne. J’ai parlé trop vite. L’erreur est humaine ».  175

Bientôt dans presque tous les commissariats, un logiciel pour fouiller dans vos portables

Ces logiciels permettent d’extraire des messages de périodes ciblées. / Crédits : Cellebrite

Photos, vidéos, emails, historique des navigations internet ou de géolocalisation, historiques de mots de passe, carnet d’adresse,  données, notes et les message des applis comme Snapchat, Facebook – même ceux des applicationss réputées « chiffrées » comme Signal ou Telegram…
Que vous le vouliez ou non, bientôt les policiers et gendarmes pourront fouiller votre téléphone pendant les gardes à vue, grâce à un logiciel israelien.
Est-ce légal ? Peu importe, tout le monde s’en fiche. D’ailleurs, on place déjà les gens en garde-à-vue sous des prétextes bidon et parfois illégaux : ce sera l’occasion d’espionner les militants politiques.

Au salon Milipol, « en novembre 2019, la police nationale y a fièrement présenté ses acquisitions en matière d’innovations technologiques. Parmi elles, le « kiosque », un « logiciel capable d’aspirer toutes les données d’un téléphone portable en moins de dix minutes », explique Reporterre, qui s’est promené dans les couloirs du salon.
Continuer la lecture de « Bientôt dans presque tous les commissariats, un logiciel pour fouiller dans vos portables »

France : surveillance renforcée sur les armes… légales !

Un fichier supplémentaire et donc une surveillance accrue des détenteurs de fusils de famille, des chasseurs et des tireurs sportifs. Désarmer les Français honnêtes est un tropisme des gouvernements successifs.

Trouvé sur Sputnik : « Le Service central des armes du ministère de l’Intérieur cherchant à perfectionner son suivi met en place un système d’information sur les armes, un fichier des armes à feu civiles où chacune sera immatriculée à vie, informe Le Parisien.

Le ministère de l’Intérieur introduit son Système d’information sur les armes (SIA), une application intuitive développée par le Service central des armes afin de mieux gérer les détentions d’armes à feu, relate Le Parisien.

Désormais chacune des armes à feu civiles, que ce soit pistolet, revolver, fusil ou carabine, sera immatriculée à vie. Continuer la lecture de « France : surveillance renforcée sur les armes… légales ! »

[MAJ : Renaud Camus condamné] Pour le commissaire politique Frédéric Potier (DILCRAH), évoquer le Grand Remplacement, c’est de la « haine », donc répréhensible par la justice

M-à-j. 17 janvier : les juges ont fait le travail que le Régime attendait d’eux. Renaud Camus a été reconnu coupable d’« incitation à la haine et à la violence », pour des propos aussi banals que « l’immigration est devenue invasion », à deux mois de prison avec sursis et 1800 € de « dédommagement et frais » à chacune des officines de délation remplacistes (jugement complet visible ici). C’est très grave.

L’écrivain (1) et militant politique Renaud Camus comparaissait ce jeudi, devant le tribunal correctionnel d’Auch, pour « incitation à la haine raciale et à la violence ». Il était jugé pour des tweets et des vidéos publiées sur Internet, en 2017 et 2018.
La Dépêche relate : « Une phrase a notamment été au cœur des débats : « S’il n’y a d’alternative que la soumission ou la guerre, la guerre cent fois », la présidente du tribunal Cécile Delazzari interrogeant longuement le prévenu quant à savoir s’il n’y voyait pas un appel à la violence. Ce dernier se bornera à dire qu’il s’agit d’un « appel politique ». Elle lui rétorque qu’elle y voit un « appel aux armes ». »

La République va-t-elle déboulonner les statues de De Gaulle ?!

Mais attardons-nous plutôt sur les propos, très graves et très révélateurs de sa méthode, de Frédéric Potier.
Préfet, ce zélé serviteur du Régime est délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).
La DILCRAH est un énième (mais public cette fois, au budget de 100 millions d’euros par an !) organisme de traque des propos politiquement incorrects.
Continuer la lecture de « [MAJ : Renaud Camus condamné] Pour le commissaire politique Frédéric Potier (DILCRAH), évoquer le Grand Remplacement, c’est de la « haine », donc répréhensible par la justice »