« Les statues détruites par l’EI étaient des répliques »

 
Le mois dernier, le groupe Etat Islamique avait diffusé une vidéo dans laquelle des djihadistes détruisaient des statues assyriennes dans le musée de Ninive à Mossoul. Selon plusieurs responsables de musées irakiens, ces représentations sont en fait des copies. « Nous avons encore les originales. »

L’Etat Islamique s’est attaqué ces dernières semaines au patrimoine irakien. L’ONU n’avait pas hésité à qualifier de « catastrophe » les pillages orchestrés par le groupe terroriste. Pour l’Unesco, il s’agissait « d’un crime de guerre. »

La vidéo diffusée le mois dernier, où on voyait plusieurs djihadistes détruire au marteau piqueur et à la massue des représentations assyriennes, avait scandalisé le monde entier.

« Les originaux sont ici »

Mais selon un responsable du musée de Badgad, interrogé par le site Al-arabiya et dont les propos ont été traduits par le Nouvel Obs, « ces statues étaient des copies. Les originaux sont tous ici. »

Continuer la lecture de « « Les statues détruites par l’EI étaient des répliques » »

Le chant en français de l’EI : hymne à la mort et à la haine + audio inédit d’Amedy Coulibaly

L’agence de communication de l’État Islamique, Al Hayat media, vient de diffuser un chant djihadiste à cappella en français. Les paroles accréditent en tout point la thèse de l’islam religion de paix et d’amour envers la France et les non musulmans. Contre-info.com a transcrit les paroles afin que nos lecteurs prennent toute la mesure de la violence et de la haine de ces hommes. Petite cerise sur la gâteau, à la fin de la chanson on entend un enregistrement inédit Amedy Coulibaly s’adressant à ses parents et à ses « frères ».

Titre : On va pas se laisser abattre

Refrain : On va pas se laisser abattre, pour allah on veut mourir,
On va rester pour combattre, partir avec le sourire (bis)

Oui Charlie Hebdo est mort, des prophètes il se moquait,
On tuera sans remord ceux qui viennent nous provoquer,
Pourquoi nous avoir cherché, vous semez vous récoltez,
Ceux qui ont les armes chargées c’est l’heure de se révolter

Refrain : On va pas se laisser abattre, pour allah on veut mourir,
On va rester pour combattre, partir avec le sourire (bis)

Il nous faut taper la France, Il est temps de l’humilier,
On veut voir de la souffrance et des morts par milliers,
La bataille est engagée, la vengeance sera terrible,
Nos soldats sont enragés, votre fin sera horrible.

Refrain : On va pas se laisser abattre, pour allah on veut mourir,
On va rester pour combattre, partir avec le sourire (bis)

L’islam va s’imposer, se répandre par l’épée,
Ceux qui veulent s’opposer ne connaitront plus la paix,
On est venu dominer et nos ennemis vont périr,
On va les éliminer et laisser leurs corps pourrir.

Continuer la lecture de « Le chant en français de l’EI : hymne à la mort et à la haine + audio inédit d’Amedy Coulibaly »

EI : pourquoi les otages semblent si calmes avant leur décapitation

Des exécutions effroyables. Sur les vidéos de décapitations publiées par l’organisation de l’Etat islamique, un aspect peut sembler déroutant: les otages, agenouillés en combinaison orange, sont impassibles quelques secondes avant leur mise à mort. «Saleh» (nom changé), un ancien traducteur de Daesh, aujourd’hui en Turquie, apporte une réponse lors d’une interview donnée à Sky News.

Les otages seraient régulièrement soumis à des simulacres d’exécution. Lors du moment fatal, ces derniers penseraient, à tort, qu’il s’agit d’une énième répétition de vidéos de propagande. Mohamed Emwazi, le bourreau de l’EI plus connu sous le surnom de «Jihadi John», aurait demandé à Saleh de parler aux otages pour instaurer un climat de confiance. «Dis-leurs « on ne les tuera pas, ce n’est que des vidéos, on veut juste que votre gouvernement cesse d’attaquer la Syrie »», ajoutant: «Nous n’avons aucun problème avec vous, vous êtes seulement nos visiteurs.»

L’ancien traducteur explique aussi que les geôliers donnaient des noms arabes à leurs prisonniers pour qu’ils se sentent «entre amis» et «les calmer».

Continuer la lecture de « EI : pourquoi les otages semblent si calmes avant leur décapitation »

« Jake » l’ado de Melbourne s’est fait sauter en Irak pour l’État Islamique

« Jake » alias Abu ‘Abdullah al-Ustrali est parti s’engager dans les rangs de l’État Islamique en d’août 2014. Après deux mois de silence radio il avait repris contact avec ses parents pour leur expliquer qu’il était formé en Irak pour effectuer une mission suicide. Un mois après avoir annoncé cette nouvelle, il avait rappelé ses parents, leur confiant avoir eu « trop peur » et qu’il préférait « être un soldat ». finalement cet adolescent australien un peu perdu a conduit Aujourd’hui un attentat suicide à Ramadi en Irak.

Irak : il rachète des esclaves sexuelles à l’Etat Islamique et les rend à leurs familles

Au péril de sa vie, un homme qui préfère garder l’anonymat pour des raisons évidentes de sécurité, entre sur des terres contrôlées par l’État islamique pour y racheter des jeunes filles chrétiennes, musulmanes et yézidies, vendues comme esclaves sexuelles, qu’il aide ensuite à retrouver leur famille.

Combien en a-t-il ainsi sauvées ? Agit-il seul ? L’histoire ne le dit pas. Mais une vidéo le montre rendant une jeune fille yézidie à sa famille, qui ne savait pas ce qu’elle était devenue, depuis sa capture par des membres de l’Etat Islamique.

L’esclavage, justifié par la sourate 4 du Coran, a été établi officiellement par l’Etat Islamique, qui pratique la traite sexuelle dans son « califat » , comme en atteste une édition de sa revue en ligne Daquib, publiée en anglais. Ce commerce de la honte concerne le plus souvent des jeunes filles des minorités chrétiennes ou yézidies. Leur prix varie en fonction de leur âge. Difficile d’imaginer le calvaire enduré par ces jeunes filles, et la souffrance de leur famille, en particulier de leurs parents.

Continuer la lecture de « Irak : il rachète des esclaves sexuelles à l’Etat Islamique et les rend à leurs familles »

Nouvelles de l’État Islamique

Nouvelles du front irakien

Les troupes irakiennes progressent et se rapprochent de Tikrit. Des combattants de Daesh seraient en train d’affluer en nombre vers la ville pour la défendre coûte que coûte.


Les combattants islamistes s’entretuent

Au moins neuf membres de l’organisation Etat islamique (EI) ont été tués dans des combats fratricides dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté lundi 9 mars l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Certains djihadistes auraient tenté d’empêcher d’autres de fuir en Turquie.

Les combats ont eu lieu samedi près de la ville d’Al-Bab, à environ 30 kilomètres au sud de la frontière turque, a indiqué l’OSDH, une ONG proche de l’opposition syrienne en exil. Selon elle, au moins cinq fugitifs et quatre combattants qui tentaient de les arrêter sont morts.

Lire la suite sur lematin.ch


Dernière vidéo de l’EI : exécution d’un « espion israélien » par un enfant

execution

L’homme exécuté est présenté comme un palestinien au service du Mossad. Dans la vidéo un arabe s’exprime en français pour menacer les juifs, ce serait le beau-frère de Mohamed Mehra (à partir de 7min45).

Contrairement aux Syriens, les réfugiés chrétiens Irakiens n’imaginent plus rentrer en Irak…

IRAQ-CONFLICT-CHRISTIANITY

Sœur Hanan Youssef, religieuse de la Congrégation de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur, travaille dans un dispensaire situé à Roueissat, un bidonville de la banlieue nord de Beyrouth, au Liban : elle accueille dans cette petite structure des réfugiés irakiens et syriens, notamment des chrétiens qui fuient les persécutions, les attentats, et les menaces des islamistes.

A l’occasion de la Nuit des Témoins, organisée par l’Aide à Eglise en Détresse (AED), sœur Hanan Youssef est en France pour témoigner de la détresse que vivent ces chrétiens réfugiés au Liban, pour demander le soutien et la prière des chrétiens occidentaux et pour raconter ce que, elle, et les autres sœurs du Bon Pasteur d’Angers, accomplissent au quotidien pour soulager la douleur de toutes ces familles.

Si depuis quelques mois, les médias occidentaux parlent plus souvent et plus largement de l’exode des chrétiens Irakiens et Syriens à cause de l’avancée de l’Etat islamique, sœur Hanan Youssef rappelle que les premiers chrétiens irakiens à avoir fui leur pays sont arrivés au Liban vers 2007-2008. Depuis 2011, et le début de la guerre en Syrie, elle a vu arriver les chrétiens syriens avant de voir d’autres vagues d’Irakiens chercher refuge à partir de l’été 2014…

Sœur Hanan Youssef revient sur la différence entre la situation des chrétiens Irakiens, qui n’imaginent pas revenir dans leur pays, et les chrétiens Syriens, qui continuent à espérer… Elle supplie également les Occidentaux de cesser de vouloir vider le Moyen-Orient de ses chrétiens, pointant du doigt la responsabilité de nos gouvernements dans le calvaire de ces chrétiens.

Le très intéressant témoignage est à écouter ici.

Nouvelles concernant la guerre contre l’État Islamique

30 000 soldats irakiens ont lancé l’offensive contre les troupes de l’EI à Tikrit



Plusieurs ministres dont le chef de la diplomatie russe et le ministre libanais des Affaires étrangères appellent à agir pour les chrétien du moyen-orient

Plusieurs ministres de haut-rang ont lancé un appel lundi à Genève, en marge du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, en faveur de la défense des droits des chrétiens du Moyen-Orient.

« Il y a des crimes affreux contre les chrétiens en Syrie et au Moyen-Orient, ils sont tués, brûlés vifs. En Libye, 21 Égyptiens coptes ont été décapités, tout ceci relève du génocide » au sens de la définition des conventions de l’ONU, a déclaré lors de ce forum le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Dans certains pays occidentaux, il n’est pas politiquement correct de dire qu’on appartient à une Église chrétienne », a poursuivi M. Lavrov.

Continuer la lecture de « Nouvelles concernant la guerre contre l’État Islamique »

Bachar el Assad ne veut « plus rester isolé face à la menace terroriste »

syria-s-president-bashar-al-assad-meets-with-a-french-delegation-headed-by-senate-member-head-of-the-senate-s-french-syrian-friendship-committee-jean-pierre-vial-in-damascus_5251983

Quatre parlementaires Français se sont rendus en Syrie, à Damas et trois d’entre eux ont rencontré le président Syrien Bachar el Assad. Une initiative attendue par les autorités syriennes qui sont le dernier rempart contre l’islamisme en Syrie et dans la région. François Hollande et Manuel Valls n’ont pas pu s’empêcher de critiquer ce voyage, montrant une méconnaissance totale de la situation sur le terrain.

Leur ennemi, c’est toujours Bachar el Assad tandis que les Syriens répètent qu’il n’est plus un choix politique mais une nécessité pour une échapper au chaos…

Le sénateur UDI François Zocchetto, présent en Syrie avec trois autres parlementaires, a assuré vendredi que le président syrien, Bachar al-Assad ne voulait « plus rester isolé face à la menace terroriste ».

« Bachar al-Assad est quelqu’un de réservé, il ne se livre pas facilement. Il a dit qu’il attendait de ne plus rester isolé face à la menace terroriste », a expliqué le sénateur sur Radio Classique, au sujet de sa rencontre avec le président syrien en compagnie de deux autres parlementaires français.

Continuer la lecture de « Bachar el Assad ne veut « plus rester isolé face à la menace terroriste » »

Plus de 200 chrétiens assyriens enlevés par l’Etat Islamique dans le nord de la Syrie

letat-islamique-enleve-150-chretiens-assyriensAu moins 220 chrétiens assyriens sont aux mains de l’Etat islamique (EI). Le groupe djihadiste a pris en otages les habitants de deux villages du nord-est de la Syrie, dans une zone contrôlée par des forces kurdes, a rapporté mardi 24 février l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Le Conseil national des syriaques en Syrie parle quant à lui de 150 personnes enlevées.

Une autre organisation non gouvernementale, A Demand fot Action, a confirmé le rapt massif. L’attaque a eu lieu lundi à l’aube à Tal Chamirane et Tal Hermouz, deux villages chrétiens de la région d’Hassaké.

Des femmes et des enfants figurent parmi les kidnappés, selon l’OSDH, qui affirme avoir obtenu ces informations sur la foi de témoignages d’habitants ayant fui ces villages. On ne sait pas où ont été conduits les otages. Nuri Kino, fondateur d’ADA, a expliqué que 3 000 personnes avaient fui leur village à la suite du raid. Cette attaque survient quelques jours après que les djihadistes ont égorgé 21 coptes égyptiens en Libye.

Continuer la lecture de « Plus de 200 chrétiens assyriens enlevés par l’Etat Islamique dans le nord de la Syrie »

Hollande « oublie » de préciser que les 21 égyptiens ont été égorgés parce qu’ils étaient chrétiens !

coptes

À l’annonce de l’assassinat abject des 21 chrétiens égyptiens par le pseudopode libyen de l’État Islamique, le Président François Hollande a fait diffuser dans la nuit le communiqué que voici :

Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat sauvage de 21 ressortissants égyptiens, otages de Daech en Libye.

Il dénonce l’appel au meurtre et à la haine religieuse des terroristes. Il exprime sa préoccupation face à l’extension des opérations de Daech en Libye et rappelle la détermination de la France et de ses alliés à lutter contre ce groupe.

Le Président de la République présente ses sincères condoléances au peuple égyptien et s’associe au deuil national que le président Sissi a décrété en République Arabe d’Egypte.

Trois choses à souligner.

1. La religion des « ressortissants égyptiens » n’est pas précisée. Or, ils ont été assassinés parce qu’ils étaient chrétiens !

Continuer la lecture de « Hollande « oublie » de préciser que les 21 égyptiens ont été égorgés parce qu’ils étaient chrétiens ! »

Etat Islamique : « Vous nous avez vus en Syrie, maintenant nous sommes au sud de Rome »

Migrants

L’Italie s’inquiète de plus en plus et multiplie les appels pour un « réveil de la communauté internationale » afin de tenter, avant tout, une médiation diplomatique avec les différents interlocuteurs en Lybie où la situation est toujours plus dramatique. L’ambassade d’Italie à Tripoli a dû suspendre ses activités. Tout le personnel a été évacué. Il a été rapatrié avec une centaine d’autres Italiens à bord d’un navire arrivé dans la nuit au port d’Augusta en Sicile.
Des renforts militaires devraient arriver en Sicile car les flux de migrants en provenance des côtes libyennes augmentent de jour en jour. Dans la seule journée de dimanche, plus de 2 000 personnes ont été secourues dans le canal de Sicile.

Hier dimanche, c’est plus de 2 000 personnes qui ont été secourues.

Les nouveaux migrants récupérés en mer seront repartis, temporairement, dans différents centres d’accueil en Sicile. Celui de Lampedusa est actuellement saturé. Directement menacée par le groupe EI, Rome craint un véritable exode.
Ce matin, tous les quotidiens italiens publient en Une les menaces contre l’Italie attribuées à un groupe s’identifiant comme « l’État islamique de la province de Tripoli ». « Vous nous avez vus en Syrie, maintenant nous sommes au sud de Rome » ont-ils déclaré. De fait, l’Italie se sent désormais directement menacée.

Continuer la lecture de « Etat Islamique : « Vous nous avez vus en Syrie, maintenant nous sommes au sud de Rome » »