Irak : deux nouveaux jihadistes avec des papiers français condamnés à mort (6 au total)

Brahim Nejara et Karam El Harchaoui

Alors que le Quai d’Orsay s’agite en coulisse pour sauver la tête des ordures islamistes avec des papiers français, l’Irak condamne 2 autres combattants « français » de l’Etat Islamique à la peine capitale. A noter que la justice irakienne, sachant que la République fera tout pour sauver ses ressortissants « par principe », en profite certainement pour faire monter les enchères.

AFP : « Deux Français ont été condamnés à mort mardi en Irak, portant à six le nombre de ressortissants de ce pays ayant écopé depuis dimanche de la peine capitale pour avoir rejoint le groupe Etat islamique (EI), a constaté un journaliste de l’AFP.

Brahim Nejara, 33 ans, accusé par le renseignement français d’avoir facilité l’envoi de jihadistes vers la Syrie, et Karam El Harchaoui, qui aura 33 ans jeudi, avaient été transférés fin janvier de Syrie, où ils étaient détenus par une alliance arabo-kurde antijihadistes, vers l’Irak pour y être jugés. Continuer la lecture de « Irak : deux nouveaux jihadistes avec des papiers français condamnés à mort (6 au total) »

Drôme : un Algérien condamné pour apologie du terrorisme en fuite depuis 2 mois

« Ne compte pas sur la douceur pour extirper la violence » écrivait Soljenitsyne dans l’oeuvre de sa vie, l’Archipel du Goulag. On peut compter sur la République pour ne faire preuve de violence qu’à l’égard des citoyens les plus dociles, les plus fragiles. Un islamiste Algérien se promène dans la nature depuis 2 mois car il n’a pas été incarcéré en attendant son expulsion…

Trouvé sur France Bleu : « La justice a-t-elle laissé filer un homme dangereux ? Depuis deux mois, un Algérien vivant à Valence et radicalisé a disparu. Un profil plutôt inquiétant. Il est l’auteur de nombreuses publications sans équivoque sur les réseaux sociaux où il poste des images de kalachnikov, de combattants et où il écrit notamment « Accorde la victoire aux moudjahidines de Daech ». Il reconnaît même avoir été abordé pour livrer des colis contenant « des objets dangereux ». Continuer la lecture de « Drôme : un Algérien condamné pour apologie du terrorisme en fuite depuis 2 mois »

France : mise en examen d’une Marocaine qui voulait commettre un attentat-suicide en Syrie

Cette femme avec des papiers français (double nationalité franco-marocaine), même si elle est condamnée à quelques années de prison dans notre pays, retrouvera un jour la liberté et représentera une menace sérieuse pour notre sécurité. Un exemple supplémentaire de la dangerosité de l’immigration et de la double nationalité.

Trouvé sur BFM TV : « Elle était prête à passer à l’acte pour le compte de l’Etat islamique. Une femme de 27 ans a été mise en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et placée en détention provisoire la semaine dernière par un juge d’instruction en France après avoir été expulsée de Turquie le 6 mai.

Cette jeune femme de nationalité franco-marocaine a rejoint la Syrie en avril 2014. A cette époque, son père avait signalé son départ aux autorités françaises. Mais en raison de la politique pénale de l’époque à l’encontre des femmes, aucune poursuite n’avait été engagée. Ce n’est qu’en novembre 2017 qu’une enquête préliminaire a été ouverte.

Continuer la lecture de « France : mise en examen d’une Marocaine qui voulait commettre un attentat-suicide en Syrie »

Religion de paix et d’amour : 146 811 victimes pour 31 221 attentats islamistes depuis le 11/09/01

Les chiffres sont éloquents… Voici le lien vers le document intégral : Die Welt am Sonntag – 28-04-2019

Il ne faut pas faire de lien avec la religion au nom de laquelle sont menées ses attaques.
Par contre, l’attaque menée par un Blanc contre une mosquée en Nouvelle-Zélande permet de condamner et de réprimer tout ce qui touche au refus de l’immigration dans les pays blancs.

La mère et deux des sœurs du terroriste qui a tué Arnaud Beltrame sont en garde à vue

Il ne serait pas étonnant que l’enquête mette au jour un soutien au moins passif d’une partie de la famille au terroriste islamiste de Trèbes.

Trouvé sur RTL : « La mère et deux sœurs de Redouane Lakdim, l’auteur des attentats de Trèbes et Carcassonne, sont en garde à vue depuis, mardi 16 avril au matin, selon des informations de RTL confirmées de source judiciaire. Continuer la lecture de « La mère et deux des sœurs du terroriste qui a tué Arnaud Beltrame sont en garde à vue »

Qui sont les 10 djihadistes de France que l’Irak va juger pour appartenance à l’Etat Islamique ?

Alors que la presse insiste très régulièrement sur le poids supposé des « convertis » dans les rangs de l’Etat Islamique, sur les 10 terroristes transférés en catimini à la justice irakienne par la France en février dernier, 2 seulement ont des noms « du cru ».

Trouvé sur Sud Ouest  : « Ces Français qui encourent la peine capitale ont pour la plupart rejoint Daesh au début de la création du « califat », en 2014. Certains d’entre eux ont des liens étroits avec les auteurs des attentats du 13-Novembre à Paris

Accusés d’appartenance à Daesh, ils ont été identifiés par un responsable irakien des services de sécurité et le Centre d’analyse du terrorisme (CAT) à Paris : voici les profils de dix des Français qui encourent la peine capitale en Irak. La loi irakienne prévoit jusqu’à la peine de mort pour quiconque a rejoint une organisation « terroriste », qu’il ait ou non combattu.

Continuer la lecture de « Qui sont les 10 djihadistes de France que l’Irak va juger pour appartenance à l’Etat Islamique ? »

Selon l’épouse du djihadiste Jean-Michel Clain, la veuve d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, aurait été tuée

La femme d’un frère Clain, Dorothée Maquere, confirme la mort de son mari, Jean-Miche, par un mortier et de son beau-frère, Fabien, par drone. Elle affirme également que la veuve d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, serait également morte dans le dernier réduit de l’EI en Syrie.

A droite sur la photo (cagoule claire)

La République interviendra pour éviter la condamnation à mort des djihadistes « français » en Irak

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), la coalition arabo-kurde syrienne qui lutte contre l’Etat islamique, a remis à l’Irak 13 djihadistes français qui auraient commis des exactions dans le pays. Lundi, lors d’une à visite à Paris, le président irakien Barham Saleh a annoncé que ces combattants seraient jugés par la justice de Bagdad.

La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a toutefois fait savoir que Paris interviendrait si ces individus étaient condamner à mort à par la justice irakienne, ce qu’ils risquent en théorie. « Notre pays n’accepte pas la peine de mort. Si tel (était) le cas en Irak, évidemment nous interviendrions pour demander que cette peine ne soit pas exécutée. C’est une condition sine qua non. Nous veillons d’une part à ce que les droits de la défense soient assurés et d’autre part les Français qui sont concernés bénéficient de la protection consulaire. On assure donc le minimum du respect du droit à un procès équitable« . Continuer la lecture de « La République interviendra pour éviter la condamnation à mort des djihadistes « français » en Irak »

Macron confirme que les djihadistes incarcérés en Irak bénéficieront de la protection consulaire

Notre président le confirme, les djihadistes « français » détenus par les autorités irakiennes jouiront des mêmes droits que n’importe quel touriste malade, accidenté ou victime dans un pays étranger. A vomir. Pour plus de détails sur la protection consulaire : ici.

Irak : les 13 djihadistes « français » remis par les Kurdes « seront jugés selon la loi irakienne »

Les treize terroristes « Français » qui appartiennent au groupe djihadiste Etat islamique (EI) et qui ont été remis par les forces arabo-kurdes de Syrie aux autorités irakiennes « seront jugés selon la loi irakienne ». C’est ce qu’a déclaré ce lundi le président irakien, Barham Saleh, à l’issue d’un entretien avec le président français, Emmanuel Macron, durant une rencontre officielle entre les deux chefs d’Etat à l’Elysée. « C’est dans ce cadre que nous agissons », a-t-il précisé.

Source

L’Angleterre s’oppose au retour de ses « ressortissants » djihadistes

Alors que les politiques français obéissent presque immédiatement aux injonctions américaines, le gouvernement britannique semble avoir le courage de s’opposer à cette injustice et à cette folie pour la sécurité de sa population.

Trouvé sur Euronews : Le Royaume-Uni a estimé ce lundi que les combattants étrangers de l’organisation État islamique devraient être jugés là où les crimes ont été commis, rejetant l’appel du président américain.

Le retour des djihadistes ou de leurs conjoints fait polémique au Royaume-Uni, depuis que Shamima Begum a annoncé à nos confrères de Sky News vouloir rentrer en Grande Bretagne. Cette jeune femme, originaire de Bethnal Green, dans l’est de Londres, est partie en Syrie en 2015, à l’âge de 15 ans, pour épouser un combattant du groupe Etat Islamique. Après le décès de deux de ses enfants en bas âge, elle souhaite rentrer pour s’occuper de son troisième enfant. Continuer la lecture de « L’Angleterre s’oppose au retour de ses « ressortissants » djihadistes »

Un colonel français sanctionné pour avoir critiqué la stratégie occidentale contre l’Etat Islamique ?

Le colonel François-Régis Legrier, chef de corps du 68e régiment d’artillerie d’Afrique

Le colonel Legrier, responsable d’un régiment d’artillerie engagé pendant 6 mois contre l’Etat Islamique, a publié un article très intéressant dans la Revue Défense Nationale du mois de février 2019, sur la stratégie occidentale  en Irak et Syrie.

Intitulé La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ? – l’article s’attaque à des questions tabous comme l’engagement des troupes au sol, les limites de la guerre par proxys (Kurdes notamment) et technologique.

Cet article de qualité, mêlant réflexion théorique et pratique, qui ne dévoile aucun secret militaire, irrite à telle point la hiérarchie militaire et Florence Parly, que l’Etat-major a confirmé au Monde que l’officier serait sanctionné… 

Voici la première partie de l’article (pour lire l’intégralité, se rendre ici p.65) :

La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ?

La bataille d’Hajin (septembre 2018 – janvier 2019) du nom d’une petite localité située sur la rive Est de l’Euphrate aux confins de la Syrie et de l’Irak mérite de laisser son nom dans l’histoire militaire à plus d’un titre. Elle est d’abord la dernière « bataille rangée » contre le pseudo État islamique et semble mettre un point final à sa volonté de contrôler un territoire.

Elle est ensuite, pour nous Occidentaux, riche d’enseignements sur la guerre, et tout spécialement les limites de la guerre par procuration et de notre approche tournée vers la suprématie technologique.

Continuer la lecture de « Un colonel français sanctionné pour avoir critiqué la stratégie occidentale contre l’Etat Islamique ? »

David Thomson : « Il est impossible de s’assurer de la sincérité du repentir d’un djihadiste »

A l’heure ou le gouvernement de Macron envisage de faire rentrer près de 130 jihadistes « français » emprisonnés en Syrie, rappelons les paroles de David Thomson, un des premiers lanceurs d’alerte en France sur la dangerosité de ces fanatiques de l’islam.

Le Figaro : Le débat sur le sort à réserver aux djihadistes arrêtés en zone irako-syrienne fait rage en France. Trois avocats, Marie Dosé, William Bourdon et Martin Pradel, dénoncent par des plaintes le refus de la France de rapatrier ses ressortissants. Le gouvernement estime que les prisonniers doivent être jugés sur place. Fait-il preuve de cynisme ou de réalisme ?
Continuer la lecture de « David Thomson : « Il est impossible de s’assurer de la sincérité du repentir d’un djihadiste » »