L’effondrement du diesel menace 15 000 emplois en France

Arrogance, empressement, inconséquence, fiscalité désastreuse, gestion à la petite semaine d’un secteur clé de notre économie, encore un dossier mal géré de bout en bout par la start up Nation. 

Capital : Les ventes de diesel chutent et Bercy tente de stopper l’hémorragie. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire va rencontrer ce lundi 11 mars les acteurs de la filière diesel pour mettre sur pied « un plan concerté » d’accompagnement, comme l’explique le quotidien La Croix. Depuis le scandale lié aux moteurs trafiqués de Volkswagen en 2015, les voitures diesel se vendent avec difficulté dans toute l’Europe. En France, les immatriculations ont chuté de 36%. Le secteur est en difficulté, et les emplois sont en danger. Continuer la lecture de « L’effondrement du diesel menace 15 000 emplois en France »

France 2018 : les créations d’emploi ont été divisées par 3 en 2018

Lorsque l’année 2019 révélera de mauvais chiffres pour l’emploi, les Gilets jaunes joueront probablement le rôle de bouc émissaire. A noter qu’avec le relèvement des plafonds du chiffre d’affaire des autoentrepreneurs et le rapprochement du régime des indépendants (SSI ex RSI) avec celui des salariés (Sécurité Sociale), la volonté du gouvernement est de détourner les Français du salariat pour l’entrepreneuriat (voir du salariat déguisé).

Trouvé sur RTL : Ce sont des chiffres qui sont passés inaperçus mais qui sont importants : les créations d’emploi ont été divisés par 3 en 2018. L’économie française a finalement créé qu’un peu plus de 100.000 emplois salariés en 12 mois, une misère comparée aux 300.000 nouveaux postes qui avaient été créés en 2017.

Ces chiffres mettent à mal la promesse d’une baisse du chômage à 7% par Emmanuel Macron. Ce bilan de l’Insee confirme les estimations des études de la Sécurité sociale sur le coup d’arrêt des recrutements au dernier trimestre sous l’effet notamment du mouvement des « gilets jaunes ». Une baisse d’autant plus impressionnante que la création de postes reculent à peu près dans tous les secteurs : agriculture, construction et industrie.

Continuer la lecture de « France 2018 : les créations d’emploi ont été divisées par 3 en 2018 »

Afrique du sud : les services publics au bord de la banqueroute

La corruption endémique, un calendrier de la maintenance et des investissements au doigt mouillé, des ressources humaines paralysées par les syndicats et le clientélisme, bref une gestion à l’africaine des ces entreprises publiques du pays le plus riche du continent. Mais heureusement pour idéologues « antiracistes », les Blancs ont été chassés, et ceux qui restent sont persécutés.

Trouvé sur France Info : Endettée à hauteur de 27 milliards d’euros et incapable de rénover ses usines vieillissantes, l’entreprise publique d’électricité Eskom est contrainte à des délestages massifs pour éviter un effondrement total du réseau. La production d’électricité a été réduite de 4000 mégatwatts. Le principal syndicat a appelé à une grève générale pour l’emploi le 13 février 2019.

Continuer la lecture de « Afrique du sud : les services publics au bord de la banqueroute »

Toulouse. Le scandale de la revente de l’aéroport par un groupe chinois qui empochera une plus-value de 192 millions d’euros

Il y a 4 ans et demi, le ministre de l’économie, un certain Emmanuel Macron, avait décidé de privatiser l’aéroport de Toulouse en vendant l’essentiel de ses parts (49,99 % du capital). Les réticences à l’époque furent nombreuses, mais le ministre, ancien banquier, n’y voyait officiellement que des avantages : entrée d’argent dans les caisses de l’État (celui-ci encaissait 308 millions d’euros dans l’affaire), et le repreneur s’engageait à investir 850 millions d’ici fin 2046, donc pérennité du site. Evidemment, le candide Macron, lors de la vente n’avait mis aucune clause et, au contraire, avait accepté toutes celles que les Chinois exigeaient. C’est ainsi que la vente fut faite.

Mais rapidement, une fois le contrat signé, les Chinois ont montré d’autres intentions et se sont intéressés à la trésorerie que l’aéroport avait amassée avant leur venue. Ils ont exigé le versement d’un dividende exceptionnel. Heureusement, ils ne contrôlaient que 49,99 % des parts et l’État, qui est toujours propriétaire de 10,01 % du capital, ne les a pas suivis (Emmanuel Macron n’était plus ministre de l’économie), même s’ils ont obtenu de juteux dividendes malgré tout. Dépités, les Chinois veulent maintenant revendre leurs 49,99 % de parts qu’ils détiennent et seraient en négociation avec un repreneur qui s’engagerait à les reprendre pour 500 millions d’euros.

La lâcheté, la naïveté et l’incompétence d’Emmanuel Macron leur permettent de réaliser une belle plus value que la France comblera en augmentant les taxes !

La réforme fiscale de Trump a provoqué un rapatriement massif des profits aux USA


Trouvé sur Les Echos : Selon les statistiques publiées lundi par la Conférence des Nations-unies sur le commerce et le développement ( Cnuced ), les investissements directs étrangers (IDE) dans le monde se sont quasiment effondrés de moitié au premier semestre 2018 (470 milliards de dollars) par rapport à la même période de 2017 (794 milliards). Le détail des chiffres montre une tout autre image. Continuer la lecture de « La réforme fiscale de Trump a provoqué un rapatriement massif des profits aux USA »