Archives pour la catégorie 'Francophobie, racisme'

Equipes de France 1984 et 2016

Et il y a encore des polémiques médiatiques sur le manque de joueurs… maghrébins !!

Paris : une racaille poignarde un Français par haine de la France

Imaginons un peu la couverture médiatique si c’était un allogène qui avait été suriné par un Français de souche proférant des insultes racistes et les justifiant aux enquêteurs par une « haine de l’Afrique et des Africains ».

Vu sur le Parisien :

« Mardi 17 mai, vers midi, alors qu’il voyageait dans une rame de la ligne 4 du métro, un usager a tenté de faire cesser les agressions verbales d’un individu virulent qui tenait des propos anti-français envers un passager.

Alors que celui-ci descendait de voiture à la station Etienne-Marcel (IIe), l’homme l’a frappé d’un coup de couteau au flanc gauche provoquant une plaie saignante, avant de prendre la fuite. Une interruption totale de travail (ITT) de sept jours a été délivrée à la victime.

C’est en partie grâce à l’exploitation des images de vidéosurveillance que les policiers de la sûreté régionale des transports sont parvenus à identifier l’agresseur et l’interpeller à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) samedi dernier.

Entendu, il a reconnu avoir porté le coup de couteau et proféré des insultes racistes, les justifiant par une « haine de la France et des Français ».  Au terme de sa garde à vue, il a été déféré au parquet de Paris et placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement. »

Source

L’Elysée invite un rappeur antifrancais pour commémorer le centenaire de Verdun !

blackM

Afficher l'image d'origineLe rappeur à la mode « Black M » a été choisi sur décision de l’Élysée (!) pour donner un grand concert gratuit le 29 mai dans le cadre des cérémonies de commémoration du centenaire de la Bataille de Verdun !

Le jeune étranger, répondant à l’Est républicain sur ces motivations concernant ce concert, ne semble d’ailleurs guère touché par ce contexte exceptionnel : «C’est de la scène, et c’est quelque chose que j’aime énormément alors je réponds présent. Tout simplement.»

Par ailleurs (dans la chanson « Désolé » en 2010), il a une curieuse façon de parler de la France, ce pays qui le fait vivre : « Je me sens coupable quand je vois ce que vous a fait ce pays de kouffars ».  Kouffar étant un mot arabe dépréciatif pour désigner les « mécréants », du point de vue islamique…

Ce « Black M » n’a clairement pas sa place à cet anniversaire qui est celui d’un deuil et se doit d’être célébré dans le respect et la solennité, et non pas avec un concert, qui plus est de ce genre, surtout avec ce type d’individu !
Ne laissons pas profaner sans réagir la mémoire de nos Morts et de nos Héros !

Il faut empêcher cette provocation odieuse de l’Elysée.

Dans un premier temps, pour manifester votre indignation, vous pouvez adresser vos protestations à la mairie de Verdun : 03 29 83 44 22 ou contact@grandverdun.fr

Source Renouveau français

Chasse aux Blancs à Mayotte (département « français ») !

L’île de Mayotte, dans l’océan Indien, a été faite département français d’Outre-mer en 2011.
Grâce à l’argent de la métropole, le niveau de vie a très fortement augmenté et une large partie de la population, désormais considérée administrativement comme « française » vit des aides de l’Etat.
Par ailleurs, tous les jours, des immigrés clandestins de cette région du monde se précipitent sur l’île pour bénéficier de l’argent français.

Mais voilà que depuis le 30 mars, Mayotte est paralysée par une grève générale lancée par une intersyndicale du territoire. Les Mahorais, qui réclament une « égalité réelle » entre leur île et la métropole française, sont mécontents. Des violences urbaines marquent le quotidien des habitants.

Le Télégramme a interrogé des expatriés bretons :

« L’île est totalement bloquée et on est dans un climat proche de la guerre civile. Il y a deux nuits, 85 voitures ont été incendiées pas loin d’ici, des bandes de jeunes mènent des attaques avec des tronçonneuses ! C’est comme une guérilla urbaine ! », explique un Breton joint mercredi soir par téléphone.
Dans la capitale Mamoudzou, « des bandes de jeunes armés de  » chumbos « , de grands coupe-coupe, et de  » m’pangas « , des machettes, ont mis en place des barrages sauvages où ils rackettent les automobilistes. Si tu paies, tu passes, sinon, tu risques de te prendre une caillasse sur la figure ou de te faire agresser », témoigne la cousine Léa.
Avant d’ajouter « des blindés de la gendarmerie traversent le village, un hélicoptère tourne en permanence avec des projecteurs la nuit et lance des bombonnes lacrymogènes pour faire fuir les groupes de délinquants. L’autre jour, une chasse aux « n’zungus » (ndlr, les blancs) a été lancée par des jeunes. On n’ose plus sortir pour aller au travail. Mes enfants sont déscolarisés depuis le début des événements […]  »

Pour le pape François, l’Europe subit une « invasion arabe ». Mais il trouve cela bien.

Mardi 1er mars le pape François a reçu à Rome, en audience privée, une délégation française.

Le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire « catholique » moderniste La Vie relate dans un article les réflexions du souverain pontife sur des sujets tels que l’Europe, la laïcité ou la mondialisation.

Voici un extrait du récit de Jean-Pierre Denis :

« On peut parler aujourd’hui d’invasion arabe. C’est un fait social », affirme-t-il froidement, comme on relèverait que le fond de l’air est frais. Mais il enchaîne très vite, et les théoriciens du « grand remplacement » cher à l’extrême-droite en seront cette fois pour leurs frais : « Combien d’invasions l’Europe a connu tout au long de son histoire ! Elle a toujours su se surmonter elle-même, aller de l’avant pour se trouver ensuite comme agrandie par l’échange entre les cultures. »

Et à quand l’échange culturel avec l’Etat islamique ?!

L’argentin François n’est probablement pas au courant que face aux Huns comme aux Turcs en passant par les Arabes, les Européens ont vaillamment et férocement lutté contre les invasions. Il n’a pas dû entendre parler des batailles de Poitiers, des Champs catalauniques ou de Vienne, ni de la Reconquista

En tout cas, c’est déjà cela que les choses soient nommées, alors que la classe politico-médiatique nie très malhonnêtement les faits.

Manuel Valls : « sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France ! »


Lors de son discours hommage aux attentats de janvier 2015, le premier ministre de France, n’a cessé de complimenter les juifs (en insultant les Français) . L’Espagnol marié à une juive, va jusqu’à déclarer que les israélites sont l’essence même de notre nation.

« Car je l’ai dit avec mes mots, avec mon coeur, avec mes tripes, et je ne cesserai de le répéter parce que c’est une conviction profonde : sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France ! »

« Voir des Français juifs quitter, de plus en plus nombreux, leur pays parce qu’ils ne se sentent plus en sécurité… Mais aussi parce qu’ils ne se sentent plus compris, parce qu’ils ne se sentent plus à leur place, aurait dû être, depuis longtemps, pour nous tous Français, une idée insupportable » Source.

Valls mérite le sort réservé aux traîtres.

USA : le Christ trop blond et blanc pour lui, il traîne un musée en justice

La sainte famille et les anges - Sebastiano Ricci

Un Américain a lancé une procédure judiciaire contre le Metropolitan Museum of Art de New-York pour quatre œuvres qu’il juge discriminantes. Ces représentations de Jésus auraient provoqué chez lui «un sentiment de rejet».

Nouvelle absurdité du système judiciaire américain. La Cour Suprême de Manhattan devra dire si oui ou non il est possible de représenter un Jésus Christ à la peau pâle et aux cheveux blonds.

Justin Renel Joseph, un New-Yorkais de 33 ans – l’âge du Messie -, a porté plainte contre le célèbre Metropolitan Museum of Art situé dans la «Grosse Pomme». À l’origine du litige, quatre simples tableaux: La Crucifixionde Francesco Granacci, Le Miracle des pains et des poissons de Tintoretto, La Résurrection de Perugino et La Sainte famille et les anges de Sebastiano Ricci.

Dans la plainte rapportée par le New York Post et qui repose sur le Civil Rights Act de 1964 interdisant les discriminations basées sur la race ou la couleur de peau, l’Américain estime que ces toiles ne sont pas représentatives du Christ possédant des «cheveux noirs et laineux et une peau couleur de bronze». Celui exposé serait même «aryen», selon lui.

« L’impression de ne pas être accepté dans la société »

Lire la suite

Libération : « Les petits Blancs ont peur de voir remis en cause leur mode de vie ? Pauvres chéris. Pauvre petite France aigre, mesquine et ratatinée »

CaptureExtrait de l’étron écrit par Olivier Adam pour le torchon bobo-gauchiste Libération à propos des élections régionales : « Le peuple old school est déboussolé ? Les « petits Blancs » ont peur de voir remis en cause leur mode de vie ? Pauvres chéris. Pauvre petite France aigre, mesquine et ratatinée, si malheureuse qu’elle s’autorise à se jeter sans complexe dans les bras du FN. Je lui préfère la France new school. Métissée, populaire, ouverte, mélangée, combative, progressiste. Celle-là même qui se mêle dans les quartiers meurtris au plus profond le 13 Novembre, mais aussi partout en France, dans ses villes, ses banlieues, ses campagnes. La peste est là. Mais elle ne vient pas de l’extérieur. Nous l’avons secrétée dans nos murs mêmes. Elle vient du plus profond. Même pas peur. Jeunes ou moins jeunes, on emmerde encore et toujours le Front national. Il n’a pas changé. Nous non plus. »

Comme le précise NDF : Par contre, Libé ne refuse pas (voir ici) l’argent des impôts des « petits Blancs ». Ceux-ci ont le droit de payer et… de se taire.

Thorigny : cinq petites merdes volent et brûlent les drapeaux français d’un monument aux morts

Stupeur cette nuit de vendredi à samedi. Des habitants du centre-ville de Thorigny-sur-Marne (Seine-et-Marne) ont été réveillés par un vacarme inhabituel. Ce qu’ils ont vu à travers les persiennes les ont glacés. Cinq jeunes gens couraient dans la rue en brandissant deux drapeaux tricolores volés sur le monument aux morts, en hurlant des slogans anti-nationaux.

Appelés sur place, les policiers du commissariat de Lagny-sur-Marne ont interpellé deux des cinq énergumènes. Deux autres l’ont été dans l’après-midi. Mineurs ou très jeunes majeurs, ils habitent tous Thorigny. Les enquêteurs ont retrouvé l’un des deux drapeaux partiellement déchiré et calciné. Un conteneur à poubelle de l’école des Cerisiers a aussi été incendié.

Placés en garde à vue, les jeunes gens devront répondre d’outrage au drapeau national et de dégradation de biens publics. Les enquêteurs estiment que cet acte n’aurait pas de lien avec la fermeture récente de la mosquée de Lagny-sur-Marne, dans le cadre des perquisitions anti-attentats. «Ce sont des faits déplorables, à traiter avec la plus grande fermeté», a réagi ce samedi Tibaud Guillemet, le maire DVG de Thorigny.

Source : Le Parisien

Calais : Nadine Guerlach est expulsée de son domicile par la mairie !


Tout le monde se souvient de la vidéo poignante de Nadine Guerlach expliquant en larmes son sort de Calaisienne harcelée par des hordes d’immigrés illégaux sans recevoir aucun secours de la police ou de la mairie.
Etape suivante : Nadine Guerlach est maintenant expulsée de son domicile pour faire place à des bureaux de l’Office français de l’immigration et de l’intégration !
Nadine a reçu cette semaine l’avis d’expulsion de son domicile situé Chemin des Dunes, à quelques mètres de la « New Jungle », le camp de migrants. La mairie, propriétaire des lieux, écrit « la municipalité souhaite procéder à la récupération du logement sis 99, route de Gravelines, que vous occupez par convention » et ajoute sans pitié « conformément à l’article 1er de ladite convention, le locataire s’engage à libérer les lieux à toute époque ».

Nadine Guerlach louait ce logement depuis plusieurs dizaines d’années. Il semble qu’elle soit devenue, pour la municipalité, un symbole embarrassant dont il faut se débarrasser.

Sur les réseaux sociaux, la famille et les sympathisants se mobilisent pour soutenir Nadine. « Cela fait plus de 40 ans que j’habite dans cette maison. J’y ai tous mes souvenirs. Les cendres de mon mari se trouvent dans le garage, juste là. Je ne veux pas quitter cette maison, je ne partirai pas », dit-elle.

De nombreux Calaisiens en colère ont déjà promis qu’ils s’opposeraient physiquement à cette expulsion.

La mairie de Calais, à l’image du gouvernement français, pratique la préférence étrangère. Cela doit cesser !

Source : MPI

« Toutes les Françaises sont des putes » : la motivation raciste du viol d’Evry non retenue

« T’es blanche, tu manges du porc, on va te violer. Toutes les Françaises sont des putes ». Les juges ne retiennent pas la motivation raciste dans l’affaire du viol d’Evry… Ces sombres petites fientes étrangères méritent une balle dans la tête, pourtant ils ressortiront un jour de prison sans même avoir à répondre de leur haine des Français.

En mars 2014, une jeune fille blanche de dix huit ans sort du RER. Sous la menace d’un couteau elle est entraînée par trois Turcs et un Marocain dans un terrain vague. Et pendant deux heures elle est violée à plusieurs reprises. Torturée. Battue jusqu’au sang.

Durant l’instruction, les mis en cause avaient avancé des motivations racistes. Lors de sa garde à vue, le plus âgé avait ainsi lancé : « Quand je sortirai, je niquerai la France. » Un autre avait demandé ses origines à la victime. Et un troisième déclaré s’en être pris à cette jeune fille parce qu’elle était française et qu’il n’aime pas les Françaises. Des éléments que les autorités policière et judiciaire locales avaient refusé de confirmer à l’époque.

L’information avait été relayée sur Internet et les réseaux sociaux, accusant les médias et les politiques de cacher la vérité sur un fait divers tragique survenu dans la ville du Premier ministre, Manuel Valls.

« J’ai été amené à gérer les choses avec le maire de Courcouronnes (Stéphane Beaudet, Les Républicains). Il y avait eu des consignes de diète médiatique, à la demande des parents. Ce n’était pas pour l’image de la ville », assure Francis Chouat (PS), le maire d’Evry. Au final, la dimension raciste n’a pas été retenue.

« Les juges ont choisi de retenir les qualifications les plus graves de viols et d’actes de tortures et barbarie, qui font encourir la peine la plus forte. Y ajouter l’injure raciale ne change rien à la peine encourue, confie une source proche du dossier. Mais ces propos ont été évoqués et seront abordés lors du procès. » Le Parisien via FDS

France : moins d’APL pour les « Souchiens » et plus d’HLM et d’aides pour les clandestins

Pas de logement pour lui, il est Français…

C’est le programme budgétaire 2016 du gouvernement pour notre pays… Où plus exactement c’est la campagne électorale du Parti Socialiste pour l’année prochaine.

Le gouvernement prévoit de raboter le budget des aides personnalisées au logement pour compenser les dépenses pour l’accueil des réfugiés, notamment.

Le ministère du Logement [NDLR : Sylvia Pinel, voir photo] va devoir économiser 225 millions d’euros sur les aides personnalisées au logement (APL), selon le projet de budget pour 2016 dévoilé mercredi.

Ces mesures d’économies compenseront des dépenses supplémentaires prévues l’an prochain : 150 millions d’euros d’ »aides à la pierre » (subventions aux bailleurs sociaux pour la construction d’HLM) en plus, et 120 millions pour renforcer les capacités d’accueil des réfugiés, selon l’entourage de la ministre du Logement Sylvia Pinel.

Les APL, très connues et octroyées sous conditions de ressources, sont aussi le principal poste de dépenses du ministère du Logement pour un montant de 15,5 milliards d’euros. Selon le projet de budget, elles seront rabotées de 225 millions en 2016 et de 314 millions en 2017 par trois mesures d’économies cibles. (…)

Le Parisien via FDS

Un militaire volontairement fauché par une voiture. Le 3° RPIMa met en garde son personnel contre les risques d’agressions

Comme nous le dit La Dépêche du midi :

« Jeudi, en fin de journée, un militaire du 3e RPIMa, au guidon de sa moto, a été volontairement renversé par un automobiliste, alors qu’il s’était engagé sur le rond-point de Carcassonne. Le motard s’en tire avec de sérieuses contusions. Quant au caractère volontaire, il ne fait aucun doute. «L’agression» dont le motard a été victime, s’est déroulée sous les yeux d’un automobiliste, également militaire, qui a confirmé aux services de police, le scénario. Celui-ci a même tenté de bloquer l’automobiliste mais ce dernier a finalement pu prendre la fuite et se perdre dans le flot de la circulation. La veille, deux autres militaires ont également été la cible d’un autre automobiliste. Mercredi, alors qu’ils couraient en direction de la Cavayère, les deux hommes ont vu une voiture foncer sur eux, avant que le conducteur ne fasse un écart à la dernière seconde. »

Officiellement aucune disposition n’aurait été prise par le commandement du régiment carcassonnais.

Le site Lengadoc-info évoquait toutefois une note de service dans laquelle le signataire (un responsable du régiment) demande à ses hommes « de se défendre de façon proportionnée » et de « pratiquer régulièrement des sports de combat », face à des attaques menées par des individus « de type maghrébin ».

RMC : racisme anti-Français ordinaire

Audio : un chef d’entreprise parisien, Marc, appelle J-J Bourdin de RMC pour dire qu’il n’embauche surtout pas de Français… Sur conseil de son comptable (sic!) et d’autres restaurateurs… Personne ne s’offusque ! Imaginez l’hystérie des journalopes de RMC s’il avait dit embaucher que des Français et surtout pas d’étrangers… Incroyable…

 

Les communes « nouvelles » : le memoricide programmé

Le torchon Libération sur les noms de village commençant par Saint ou Sainte...

Le torchon Libération sur les noms de village commençant par Saint ou Sainte…

C’est un sujet extrêmement important et pourtant très peu traité par la « réinfosphère ». De très nombreuses communes vont changer de nom d’ici quelques mois afin de fusionner avec les villages voisins. Les mairies se plient aux directives européennes afin de continuer à toucher les dotations de l’Etat… C’est donc l’argent qui pousse les communes à abandonner leurs histoires… Il est clair que ces fusions marquent la fin des petites communes avec des noms de saints…

Excellent reportage d’Armel Joubert des Ouches pour Reinformation.tv :



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)