Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique

Plus de 72 heures de logorrhée médiatico-politique pour une simple agression verbale en marge d’une manifestation… Beaucoup plus que les 206 viols chaque jour dans l’Hexagone, Beaucoup plus que pour le meurtre de n’importe quel Français, plus que pour l’attentat de Chekatt au marché de Noël de Strasbourg en décembre dernier. La machine médiatique s’est littéralement enflammée pour quelques insultes à l’encontre d’un personnage public, souvent vertement critiqué par ses propres animateurs. De Le Pen à Mélenchon, toute la classe politique s’est bêtement précipitée aux micros des journalistes pour faire un commentaire sans intérêt et accuser l’adversaire idéologique.

La droite « réac » en profite pour tirer à boulets rouges sur les musulmans et la mouvance gauchiste, sans même rappeler que l’agression n’est rien au regard de ce que vivent quotidiennement des milliers de Français, et qu’en une seule semaine, pas moins de 4 églises ont été profanées…

En attendant, les communicants du gouvernement associent pendant près de 4 jours consécutifs les Gilets jaune à la haine des juifs. Quant à Macron, il visite en quelques heures un cimetière juif profané (Quatzenheim) et le mémorial de la Shoah. Il conclut la journée en promettant de nouvelles lois pour combattre le ventre fécond de la « bête immonde ».
L’Elysée réalise un sans faute en matière de propagande politique. 

Cerise sur le gâteau, les associations juives réclament de nouvelles mesures liberticides, légitiment leur existence auprès de leur communauté chauffée à blanc et justifient leurs subventions pour l’année prochaine…  

Trouvé sur Le Monde : Emmanuel Macron s’est engagé mardi 19 février à agir, légiférer et « punir », à son arrivée au cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin), où plus de quatre-vingts tombes juives ont été profanées, couvertes de croix gammées. « Ceux qui ont fait ça ne sont pas dignes de la République et elle les punira », a déclaré le chef de l’Etat, qui se rendra ensuite au Mémorial de la Shoah à Paris et s’exprimera mercredi devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Continuer la lecture de « Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique »

Macron révolte les internautes : « l’allemand a un charme romantique que le français ne m’apporte plus »

Le président Macron a provoqué mardi l’indignation de nombreux internautes en comparant les langues française et allemande dans son discours consacré au nouveau traité franco-allemand qu’il avait signé à Aix-la-Chapelle avec la chancelière Angela Merkel.
Il a jugé utile d’avouer que la langue allemande lui inspirait plus de charme que le français…
On savait déjà que pour lui il n’y a pas de peuple français, de culture et d’art français ; voilà autre chose.

Climat : limiter les naissances « permettrait de mieux accueillir les migrants », estime Yves Cochet

Dans la série « le gauchisme est une maladie mentale », voici Yves Cochet – lobbyiste, politicien et ancienne figure des « Verts » – qui exprime clairement (contrairement à d’autres) sa pensée masochiste et suicidaire dans l’Obs.

« « Je propose de renverser notre politique d’incitation à la natalité, en inversant la logique des allocations familiales », explique l’ancien député français (2002-2011) pour qui « ne pas faire d’enfant supplémentaire, c’est le premier geste écologique ». Celui qui a également été eurodéputé de 2011 à 2014 propose tout bonnement : « Plus vous avez d’enfants, plus vos allocations diminuent jusqu’à disparaître à partir de la troisième naissance ! »
Continuer la lecture de « Climat : limiter les naissances « permettrait de mieux accueillir les migrants », estime Yves Cochet »

Miss France 2019 : « la moitié des candidates sont métisses »

La promotion du métissage, présenté par les cosmopolites comme vertueux et inéluctable, bat son plein.
Le concours de « Miss France » n’y échappe pas. Au contraire, il est un terrain privilégié pour essayer d’influencer l’opinion des Gaulois.

« « C’est la promo la plus métissée qu’on ait eue », confirme dans Gala Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France. Pour l’édition 2019, le concours de Miss France se félicite des origines diversifiées de ses candidates, dont la moitié est métisse.

Comme Gala le fait remarquer : « La mère de Miss Lorraine est sénégalaise. Celle de Miss Pays de la Loire, camerounaise. Miss Nord-Pas-de-Calais et Miss Limousin sont toutes deux martiniquaises par leur père et ch’ti côté maternel. Miss Provence et Miss Picardie ont les mêmes origines franco-algériennes. […] ». » (source Valeurs actuelles)

« La mixité, c’est ce qui fait la France d’aujourd’hui. Nous sommes le pays des Droits de l’Homme, une terre d’accueil et de contrastes » assure Miss Provence, qui a bien appris son catéchisme républicain à défaut de connaître l’histoire de France et l’affrontement idéologique qui se déroule.
« Se confronter à nos différences, connaître l’autre et faire preuve de tolérance nous enrichit ! », ajoute Miss Limousin, qui n’a pas compris que le métissage généralisé détruisait la diversité, cette richesse de l’humanité.
La même intellectuelle enchaîne : « Nous nous devons d’être fières de nos métissages, assumer nos origines, ne pas avoir peur de l‘inconnu ». On doit être fier d’être métissé. Et l’inverse ?

Le député macronien Aurélien Taché : « C’est quoi le peuple français ? »

L’image contient peut-être : 1 personne

Reçu à la télévision chez Thierry Ardisson et interrogé sur les prochaines élections européennes, il annonce franchement le but de son camp :
« Transférer une grande partie de la souveraineté nationale au niveau européen, c’est le cœur de ce que l’on va proposer aux élections européennes».

Honteux, mais il a le mérite de la franchise.

Par ailleurs, il finit par cracher vulgairement sa conception de la nationalité : « C’est quoi le peuple français ? »

Ces gens ne savent pas ce qu’est le peuple français, pourtant ils le dirigent.
Il est logique qu’ils ne comprennent pas l’expression « grand remplacement ».

Le proche de Macron Yassine Bellatar et ses amis racailles se moquent des soldats français de la Première guerre mondiale

Yassine Bellatar est un « humoriste », animateur de radio (pour Radio France entre autres) et de télévision. C’est un proche conseiller de Macron

Dans ce sketch, lui et ses amis trouvent bon de rire des Poilus, en particulier des vieux prénoms français…

PS : cela dit, un fragment s’éloigne de la propagande journalistique : « il n’y avait pas de Moundir à l’époque ».

Michael Moore : « les hommes blancs vont connaître des temps difficiles. C’est comme les dinosaures : un jour, ils vont disparaître »

Nabilla Benattia publie un tweet raciste anti-blanc. Les médias se taisent

La vedette « court vêtue » des plateaux TV et des magazines people, d’origine arabe et juive, a lâché sur son compte Twitter, à l’encontre de quelqu’un qui l’avait agacé, une violente injure :

Après avoir livré le fond de sa « pensée », elle a plus tard supprimé son tweet, probablement sur les conseils de proches.

Imaginez maintenant une vedette française tenir le même propos sur une autre race. Ce serait sa mort médiatique et professionnelle instantanée, et un énorme brouhaha médiatique et probablement judiciaire, avec la LICRA et autres au premier rang.
Gageons que pour Nabilla, il n’en sera pas ainsi, puisque les médias nous disent que le racisme anti-blanc ne peut pas exister…

 

Les commémorations du 11 novembre ne parlent pas des les maréchaux de France, pour éviter d’honorer le vainqueur de Verdun !

Trouvé sur Valeurs Actuelles : La récente polémique nourrie par le désir de l’Élysée de ne pas évoquer la “ victoire militaire ” de la France en novembre 1918 attise de nouveau les braises sur un pan de notre histoire. Cette guerre de tranchées des mémoires n’est pas neuve. D’aucuns se sont émus que l’on déshonore ainsi le sacrifice des poilus, d’autres que l’on cherche à mutiler l’histoire pour éviter de rendre hommage à l’un des huit Maréchaux de la Grande Guerre, Philippe Pétain. Continuer la lecture de « Les commémorations du 11 novembre ne parlent pas des les maréchaux de France, pour éviter d’honorer le vainqueur de Verdun ! »

Afrique du Sud : les blancs interdits d’accès au nouveau programme d’aide aux jeunes chômeurs

Rappelons qu’il y a chez les Sud-Africains blancs une misère galopante et qu’ils sont maintenant – eux qui était arrivés dans ce pays désert et en avaient fait un territoire florissant – nombreux à vivre dans des bidonvilles…

 

« Le site web et l’initiative YES dans sa globalité ont été lancés par le président Cyril Ramaphosa en mars dans le cadre d’un partenariat avec les entreprises et les organisations syndicales.

Il a été créé pour aider les jeunes Sud-Africains au chômage depuis plus de six mois à trouver un emploi.

Continuer la lecture de « Afrique du Sud : les blancs interdits d’accès au nouveau programme d’aide aux jeunes chômeurs »

Edouard Philippe rend hommage à Ho Chi Minh et ses communistes tueurs de Français !

Hallucinant.
Le régime en place est de plus en plus ouvertement anti-français.

Son Premier ministre Edouard Philippe (issu de la « droite »), en visite au Viet-Nam, a voulu « rendre hommage » au chef communiste Ho Chi Minh, qui a mené une guérilla puis une véritable guerre (soutenue par la Chine de Mao) contre la France et les Indochinois pro-français.
Il a fait tuer, entre 46 et 54, plus d’un demi-million de combattants français et indochinois pro-français, dont des dizaines de milliers torturés dans ses camps de la mort.
Edouard Philippe a vanté « l’austérité sereine », « le travail et le calme, la détermination et la constance » du tyran communiste, dans un livre d’or (et, fier de lui, a posté son texte déshonorant sur twitter) :

Il a aussi salué la mémoire des « soldats vietnamiens qui se sont battus pour l’indépendance » d’un pays qui était alors une colonie française.
Quel ignoble crachat sur la tombe (pour ceux qui ont eu la chance d’en avoir une) de tous les soldats français morts là-bas dans des conditions parfois épouvantables, et pour tous les combattants vietnamiens, laotiens, cambodgiens et tribus minoritaires qui avaient choisi de poursuivre leur route avec la France, face à l’horreur communiste.

Le Monde, qui semble lui-même étonné, précise : « Aucun responsable vietnamien n’avait cependant fait le déplacement au mémorial français, ne rejoignant Edouard Philippe que pour la visite du mémorial vietnamien. »

Revalorisation de l’allocation pour demandeur d’asile de 1.6% en 2019 et de 0.3% pour les allocations familiales !

C’est proprement scandaleux. Alors que Macron et sa clique rognent sur toutes les dépenses, l’allocation pour demandeur d’asile est 5 fois plus revalorisée que les allocations familiales en 2019. Les familles françaises seront gratifiées d’une augmentation de 0.3%, tandis que l’aide des migrants suivra le cours de l’inflation…
Conclusion : les familles perdent en pouvoir d’achat, les migrants, non.  

Pour dégager des économies et ainsi respecter le seuil de 3% de déficit du produit intérieur brut (PIB) exigé par la Commission européenne, le gouvernement a décidé d’indexer la majeure partie des prestations en-dessous de la hausse des prix à la consommation. Ainsi, les retraites de base, les allocations familiales et les aides au logement (dont l’APL) vont être revalorisées de seulement 0,3% en 2019 et 2020, sachant que l’inflation (hors tabac) est attendue à 1,6% en 2018. Les bénéficiaires de ces prestations vont donc perdre en pouvoir d’achat durant les deux prochaines années.
Continuer la lecture de « Revalorisation de l’allocation pour demandeur d’asile de 1.6% en 2019 et de 0.3% pour les allocations familiales ! »

Livret contre les violences sexuelles faites aux enfants : tous les méchants sont blancs

À l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’enfant le 20 novembre, Bayard Jeunesse a réalisé un livret de « prévention » : « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants », destiné aux 7-13 ans. Le livret a été livré avec les magazines Astrapi, J’aime lire, Images Doc et J’aime lire Max de novembre. « Ce livret sera également diffusé par nos associations partenaires via leurs réseaux. » dit l’éditeur, branche du groupe Bayard (dont est propriétaire la congrégation moderniste des Augustins de l’Assomption.

Un propagande raciale antifrançaise particulièrement perverse à destination des jeunes esprits.

Extraits :

Continuer la lecture de « Livret contre les violences sexuelles faites aux enfants : tous les méchants sont blancs »

Rwanda : raison d’Etat ou nouvelle humiliation nationale ?

Un texte de Bernard Lugan : L’affaire serait cocasse si elle n’était le révélateur du niveau d’abaissement de la France. Lors du sommet de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) qui vient de se tenir en Arménie, le président Macron a, de son propre chef, fait élire une nouvelle présidente en la personne de Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, une habituée des virulentes et continuelles attaques contre la France.

Voilà donc cet organisme désormais présidé par la représentante d’un pays dont le gouvernement a rasé au bulldozer le centre culturel français à Kigali, un pays qui a déclassé le français au profit de l’anglais, un pays qui, si l’on en croit la presse, ne cotisait plus à l’OIF, un pays qui n’a cessé de traiter de génocidaires ou de complices de génocide, le président Mitterrand et ses ministres, ainsi que MM. Balladur et Juppé ; un pays enfin qui a menacé de traîner en justice plusieurs dizaines d’officiers et de hauts fonctionnaires français… Continuer la lecture de « Rwanda : raison d’Etat ou nouvelle humiliation nationale ? »

Afrique du Sud : enlèvement, viol et meurtre d’une étudiante

C’est en lisant un article sur le viol et le meurtre horrible de la jeune étudiante Hannah Cornelius, que l’on apprend que l’Afrique du Sud, la fameuse « nation arc-en-ciel », compte 56 meurtres, 110 viols et 45 braquages de voitures par jour pour seulement 55 millions d’habitants… Voici l’histoire d’une des victimes de ce pays ensauvagé :

 Trouvé sur Dailymail : Hannah Cornelius, 21 ans, s’était arrêtée devant l’immeuble de son ami Cheslin Marsh, 22 ans, à minuit, quand quatre hommes se sont précipités sur sa voiture.

Par la fenêtre ouverte, ils ont menacé Cornelius avec un tournevis, ont ouvert la porte du passager et, armés d’un couteau, ont menacé de le tuer.

Selon son témoignage devant la Haute Cour du Cap, Monsieur Marsh a entendu un membre de la bande lui crier « Bouge pas ou elle meurt. » Continuer la lecture de « Afrique du Sud : enlèvement, viol et meurtre d’une étudiante »