Archives pour la catégorie 'Francophobie, racisme'

France : un festival interdit certains accès aux Blancs

Si on résume : des africaines organisent un festival raciste et féministe en France, avec l’aide de la mairie de Paris, tout en interdisant certains espaces… aux blancs !

Programme du festival Nyansapofest, premier festival afroféministe européen qui se tiendra à Paris fin juillet. Espace non mixte réservé aux femmes noires (80% du festival). Avec en thématique: « Penser des solidarités radicales entre femmes trans et cis dans des contextes afroféministes en France » ou « Dépolitisation et blanchiment de l’intersectionalité »

Lire la suite

Angleterre : la police interdisait aux victimes de mentionner l’origine ethnique des violeurs


Dimanche, l’une des survivantes des gangs de violeurs de Rotherham témoignait à la BBC. Violée à partir de l’âge de 12 ans, et après pendant plusieurs années, elle rapporte encore une fois l’inaction flagrante et assumée des services sociaux et de police. Pire, elle révèle qu’ils lui interdisaient de mentionner l’origine ethnique des assaillants… pakistanais.

La suspicion de racisme prévaut sur tout dommage, si profond et dramatique soit-il. Sans compter les arrangements électoralistes : le succès du Parti travailliste à Rotherham dépend depuis longtemps du vote « asiatique », comme on dit au Royaume-Uni – entendez d’Asie centrale…

« Spécifiquement invitée à ne pas commenter » le fait qu’ils étaient pakistanais…

Lire la suite

Macron : « la France d’avant ce drapeau (UE), c’est une vallée de larmes »

En spectacle à Nantes, Macron brandit un drapeau de l’Union européenne et déclare ces phrases ahurissantes :

« Je sais ce qu’est la France d’avant ce drapeau. C’est une vallée de larmes. Je sais ce qu’est ce continent d’avant ce drapeau. C’est un continent de guerre. Ne l’oubliez jamais parce que tant et tant ont perdu la vie à cause de cela. »

Clip de campagne : le CSA interdit les drapeaux et la Marseillaise par crainte du nationalisme

L’étau se resserre chaque jour un peu plus autour de la liberté de parole et de communication dans l’espace public. Le CSA, organe de maintien de la propagande en France, en arrive même à interdire le drapeau tricolore et la Marseillaise dans un clip pour une élection nationale ! Situation inédite ! Un organisme d’Etat prohibe les emblèmes du régime qu’il est censé défendre. Les mondialistes, qui nous gouvernent, craignent plus que jamais une révolte des Français.

Le CSA a fixé des règles très strictes pour les clips de campagne des candidats à l’élection présidentielle…

Des règles toujours plus contraignantes. Le CSA a communiqué hier aux 11 candidats à l’élection présidentielle les nouvelles règles qui devront s’appliquer pour leurs clips de campagne qui seront diffusés à la télévision à partir du 10 avril prochain, début de la campagne “officielle”.

D’après des informations de nos confrères de l’Opinion, les règles drastiques comprendraient l’interdiction “de faire apparaître tout emblème national ou européenainsi que la Marseillaise, qui n’aura pas le droit d’être diffusée dans les clips de campagne.

Crainte du nationalisme

Le CSA justifie ces interdictions par la peur que les candidats ne misent sur un nationalisme délirant, selon une source citée par le quotidien.

Source

Honteuse inversion accusatoire des Transports montpelliérains

Les Transports publics montpelliérains TAM ont osé une insupportable affiche pour dénoncer les individus qui écoutent trop fortement leur musique à travers les écouteurs, indisposant le voisinage :

Lors de la prochaine, on verra peut-être le même Français lancer à son voisin un « Nique ta m… ! ».

Ou une vieille dame racketter des jeunes Maghrébins! Ou des touristes japonais détrousser des jeunes Roms !

Angleterre : attaque raciste anti-Blanc à Coventry

Trouvé sur Fdesouche : La police a publié des séquences vidéo montrant trois hommes qu’elle souhaite interroger à propos d’une agression raciste à l’encontre d’une femme de 34 ans qui a subi une fracture du nez et de la pommette. Elle rentrait chez elle avec son petit ami lorsqu’elle a été agressée en raison de son origine ethnique par un groupe d’hommes.

Lorsqu’elle a essayé de les repousser, elle a été violemment frappée et a subi d’importantes fractures.

 

Laura Slimani (PS) : « 1 autre vieux mal blanc libéral en moins »

Laura Slimani fut la présidente du Mouvement des jeunes socialistes de 2013 à 2015. Elle est actuellement conseillère municipale de Rouen et responsable « égalité femmes-hommes » auprès du candidat PS à la présidentielle, Benoît Hamon. Alors que Philippe Saurel, maire de Montpellier, a apporté hier soir son soutien public à Macron, l’hystérique métisse (franco-algérienne) n’a pas hésité une seconde a twitter :


A noter le mal au lieu de mâle…

Toujours pas de réaction du MRAP, LICRA, SOS Racisme etc…

Le Pen condamné, Bensoussan relaxé

Georges Bensoussan

Dans la République dite française du XXIe siècle, il y a deux catégories de citoyens…

La cour d’appel de Paris a confirmé mercredi 1er mars la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 30 000 euros d’amende pour avoir de nouveau qualifié les chambres à gaz de « détail » de l’histoire de la seconde guerre mondiale, en avril 2015.

Georges Bensoussan a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Paris. L’historien et responsable éditorial du Mémorial de la Shoah était poursuivi pour provocation à la haine après avoir déclaré que « dans les familles arabes en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère »

Afrique : des « migrants » blancs accueillis à coups de machette ! (video choquante)

Alors que les pays européens accueillent à bras ouverts des clandestins – mieux traités que les autochtones pauvres – sans se soucier de leur dangerosité en dépit de nombreux cas de criminalité, voyons comment se passe la réciproque…

Une dame âgée et son neveu viennent d’arriver au Zimbabwé. Des Noirs l’attaquent pour sa seule couleur de peau :

Ces images devraient faire la une des grands médias internationaux. Évidemment il n’en est rien.

Mélenchon ouvertement raciste anti-blanc

Une vidéo dans laquelle Jean-Luc Mélenchon, actuel candidat à la présidentielle 2017 (et qui se prétend candidat du peuple) dit sans complexes face à la caméra :
« J’habite à Paris dans le 10ème arrondissement, je ne pourrais pas habiter dans le 6ème ou dans le 7ème, je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus. C’est au delà de mes forces ».

Des propos qui rappellent ceux de Benoît Hamon candidat du PS.
La gauche, c’est foncièrement la haine de la France.

Evidemment SOS-Racisme, la LICRA, le CRIF et autres officines prétendument antiracistes n’ont pas bronché.

Les résultats surprenants de Google à la recherche : « european people’s history »

Vous pouvez faire le test ici, à la recherche « european people’s history » (histoire des peuples européens), le moteur de recherches d’images Google répond ceci :

Merci à François

 

Ile-de-France : une agression anti-blanche filmée (video choquante)

Une scène banale de la France d’aujourd’hui, dans les transports en commun d’Ile-de-France.
Des Africains agressent des Blancs, dont une femme courageuse.
Le coup de pied dans la tête d’une personne à terre, très dangereux, est typique.

Sur le profil facebook où la video a été postée, des dizaines d’immigrés ont signalé le plaisir ou la joie qu’elle leur procurait :

Publicité pour la Saint Valentin chez Carrefour

L’image contient peut-être : 2 personnes

Ça devient un peu lourd, non ?!

Pour Emmanuel Macron, “il n’y a pas une culture française”

Lors de son meeting à Lyon le 4 février 2017, Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle et chouchou des médias, a osé dire :

« Il n’y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse. »

Propos hallucinant mais finalement logique chez un tenant de l’idéologie républicaine…

Benoît Hamon trouve qu’il y a encore « trop de Blancs » dans certaines villes de France !

Le candidat à la primaire socialiste Benoît Hamon, s’exprimait dans les colonnes du journal de gauche « Le Télégramme » (source) en 2007, sur les raisons de son engagement politique :

De retour à Brest, quelques années plus tard, il éprouve un certain mal à se réadapter. « La rupture a été terrible : la température, la culture, la manière de vivre, les odeurs, tout était trop différent. Quand je suis rentré à Brest, j’ai trouvé la ville très blanche. Pour être très honnête, j’ai même trouvé qu’il y avait trop de blancs puisque Brest est une ville sans immigration. Cette attirance pour les autres cultures a certainement favorisé mon engagement politique »

A travers ces propos ahurissants et violents, Hamon laisse transparaître sa haine de l’ethnie française : ce cosmopolitisme est selon lui au coeur de son engagement !

Le gauchisme est vraiment une maladie de l’esprit…

Source



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)
Connect!