Après l’intox médiatique de France 2, la répression policière de l’Etat ripoublicain?

Bien que le mouvement Dies Irae n’ait jamais eu aucune activité illégale, surfant sur l’émoi qu’a provoqué l’émission de France 2, le procureur de Bordeaux vient d’ouvrir une enquête à leur encontre.

Rappelons qu’aucun des faits exposés dans ce reportage ne sont répréhensibles. Mêmes les propos choquants de « Ludo le lourdeau » ne peuvent être poursuivis. Les lois visant les propos racistes ne concernent que les propos publics. Les propos de ce Ludo sont strictement privés puisqu’ils ne s’adressaient qu’à son interlocuteur. De plus, il ignorait qu’il était filmé.

On se demande ce que le procureur va bien pouvoir sortir de son chapeau pour tenter d’incriminer les jeunes gens de Dies Irae ?

Source

Chronique de la christianophobie – 26/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

en ce quatrième rendez-vous, je vous propose un aperçu de l’actualité christianophobe de ces dernières semaines.
La situation en France me semble particulièrement alarmante au vu de l’intensité et de la diversité des attaques portées à la communauté chrétienne. Outre l’odieuse manipulation dont est victime le groupe Dies Irae et l’activisme débordant du lobby sodomite, il convient de remarquer que tout est fait pour détruire le christianisme. Destructions d’édifices, diffamations touchant les autorités religieuses, déviances doctrinales, attaques contre les fidèles, pour les suppôts de Satan tous les moyens sont bons pour arriver à cette triste chute.

Je voudrais tout d’abord évoquer le cas de l’église Saint Jacques d’Abbeville, menacée de destruction par les autorités républicaines locales. Cette église, bâtie au XIXe siècle a été consacrée en 1878. Étant non classée, l’édifice n’a pas reçu l’entretien qui aurait du lui assurer une juste pérennité. Aujourd’hui, la municipalité socialiste se voit contrainte d’opter pour l’une des voies suivantes : rénover entièrement l’église, raser entièrement l’édifice ou n’en conserver qu’une partie et y adosser un équipement culturel. Le verdict final doit être donné dans les semaines qui viennent. A ce sujet, le maire socialiste de la commune n’a pu s’empêcher de rappeler son attachement profond à la foi chrétienne, en expliquant que même si l’édifice est rénové il ne sera pas rendu au culte. « On n’investit pas autant d’argent pour le rendre au culte », parait-il.
Notez bien que cette situation ne constitue pas un cas isolé. Des centaines d’édifices religieux chrétiens sont condamnés tous les ans à être détruits, et ce dans l’indifférence la plus totale alors que bien souvent ces lieux chargés d’histoire pourraient être rénovés.

Continuer la lecture de « Chronique de la christianophobie – 26/04/2010 »

Chronique de la christianophobie – 19/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

l’actualité de la christianophobie ayant été largement relayée cette semaine (chroniques de mercredi et jeudi dernier), je vous propose de revenir sur l’un des terreaux de la christianophobie en France et dans le monde, à savoir le satanisme. Lorsqu’on évoque la christianophobie, il est important d’en identifier les différents acteurs et de comprendre leur divergence de « mobiles ».

Le satanisme, terme désignant le culte de Satan, est un phénomène particulièrement difficile à définir, de par la diversité de ses courants internes notamment. Certains le considèrent comme une religion à part entière alors que d’autres ne lui accordent que le rang de « courant religieux » et/ou « philosophique ». Vigilance mes amis, vigilance ! Ces débats autour du statut à accorder au satanisme ne doivent pas nous détourner de la funeste menace qu’il représente. Outre l’encouragement à des pratiques décadentes (homo-bi-hétéro-sexualité débridée, écoute des instincts, exploration des sept péchés capitaux), le satanisme trouve bon nombre de ses fondements dans la haine du christianisme. On identifie deux courants principaux au sein de la mouvance funèbre que constitue le satanisme.

Continuer la lecture de « Chronique de la christianophobie – 19/04/2010 »

Lynchage médiatique : un site juif accuse Dies Irae de « nazisme » et de « pédophilie »

Suite à l’annonce d’une émission  des «Infiltrés » sur France 2, mettant en cause les catholiques traditionalistes de Bordeaux, le site israélien en langue française « JSS.com » met gravement en cause le mouvement Dies Irae:

Pour cette enquête qui se veut “tranchante”, des journalistes de l’agence CAPA ont infiltrés pendant un an un groupe dit “traditionaliste”, les Dies Irae. Comprendre intégriste. Ce genre de groupe qui forme de petits nazillons et qui apprennent aux mômes le salut nazi pendant que tonton vérifie ce qu’il se passe sous le pantalon.

On reconnait bien là, la haine des fanatiques juifs.

Source

France 2 s’en prend aux catholiques bordelais de l’IBP et de Dies Irae

Un reportage consacré aux catholiques proches de l’Institut du Bon Pasteur à Bordeaux sera diffusé mardi 27 avril à 22h55 sur France 2.
Ce magazine a pour titre « Les Infiltrés ». Il s’agit en fait d’un magazine produit par Capa Télévision pour le compte de France 2 et animé par David Pujadas.

Daniel Hamiche était invité au pseudo débat, mais vrai lynchage,  qui fera suite à la diffusion de ce reportage malveillant:

Les axiomes de base du reportage sont les suivants : traditionalistes = nazis ; écoles hors contrat = couveuses de fascistes ; prêtres en soutane = aumôniers de la L.V.F. La “reductio ad hitlerum” en quelque sorte…

Ce groupe Dies Irae, tel qu’on s’en fait une idée en visionnant le reportage – mais ce n’est qu’une idée, et c’est celle qu’on veut évidemment mettre dans la tête des téléspectateurs –, est composé d’extrémistes racistes formatés pour tuer les « Arabes » et les « Juifs » au nom de Dieu dans une improbable « croisade » et parce qu’ils sont « traditionalistes ». L’école hors contrat rattachée à la paroisse Saint-Éloi de Bordeaux est une fabrique de jeunes fascistes puisqu’on y entend des jeunes enfants chanter des chants ou proférer des propos antisémites. Cela, je dois l’avouer, m’a mis plutôt mal à l’aise. Quant aux prêtres desservant la paroisse ou attachés à cette école hors contrat, ce sont des “complices” avérés – au pis – ou inconscients – au mieux – de ces “racistes-fascistes-antisémites”.

Lire l’entretien complet de Daniel Hamiche sur Riposte Catholique
Lire l’article des Intransigeants sur cette affaire

Chronique de la christianophobie – 12/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

Dans beaucoup de pays, les chrétiens sont pourchassés, privés de travail, emprisonnés, torturés, assassinés. Tout est fait pour les forcer à renier leur foi. Les bourreaux ont même parfois recours aux viols collectifs, ce qui est considéré comme une sanction pénale dans certains États. Le simple fait pour un chrétien de posséder une Bible met sa vie en danger. Les premiers martyrs chrétiens ont prouvé l’authenticité du message du Christ en lui offrant leur vie, au sens premier du terme. Jusqu’en 2010, des hommes, des femmes et des enfants du monde entier ont suivi leurs traces. Bien éloignées des impératifs hédonistes de notre société, les victimes d’actes christianophobes sont délaissées par les grands médias.

C’est dans l’indifférence la plus totale que l’on annonce la disparition prochaine des chrétiens de Cisjordanie, massacrés et contraints à l’exil par une population musulmane de plus en plus violente. L’Égypte se distingue également par l’intransigeance de sa population à l’égard des chrétiens. En novembre 2007, 150 habitations chrétiennes y ont été incendiées sous prétexte que l’église du village avait été construite sur une terre islamique. En Égypte toujours, les monastères sont également les cibles d’attaques répétées, comme en témoigne l’attaque du monastère copte d’Abu Fana, à Mallawi, au mois de Mai 2008. Des moines ont été torturés et battus à mort car ils refusaient de se convertir à l’Islam, religion d’amour, de tolérance et de paix comme chacun sait. La barbarie atteint parfois des sommets que nul ne saurait soupçonner. En Arabie Saoudite, en décembre 2008, un membre de la police religieuse s’en est pris à sa sœur, lui reprochant sa récente conversion au christianisme. Apprenant cette nouvelle, il a lapidé la jeune femme, l’a brûlée et lui a coupé la langue avant de la laisser agoniser.
Continuer la lecture de « Chronique de la christianophobie – 12/04/2010 »

Chronique de la christianophobie – 06/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

Il n’est pas question ici de se lamenter. Le rendez-vous hebdomadaire que nous vous proposons a pour seul objectif de fortifier votre esprit critique et votre quête de Vérité, en mettant à votre disposition des éléments cachés par les grands de ce monde en termes de christianophobie.
Ici, ce vocable sera considéré dans son acception la plus large, c’est-à-dire que nous traiterons aussi (en plus de la peur) de la haine dont la Chrétienté est l’objet dans notre monde.
Posez-vous une question simple : à quelle fréquence entendez-vous parler de faits relevant de la christianophobie  dans les médias traditionnels ?
Croyant à l’objectivité des médias, beaucoup se contentent d’assimiler « actes antireligieux » à « islamophobie », ou « judéophobie ».  Les actes qui y sont associés existent bien entendu, et sont, eux, largement relayés par les médias. En tant que média alternatif, nous visons ici à combler les lacunes du système d’information en place, et à dénoncer ses mensonges, le cas échéant.
Continuer la lecture de « Chronique de la christianophobie – 06/04/2010 »