De jeunes Américaines atteindraient l’âge de la puberté dès 7 ans à cause des produits chimiques

Les jeunes Américaines atteignent l’âge de la puberté de plus en plus tôt, dès 7 ans dans plus d’un cas sur sept, selon une étude publiée lundi, qui évoque un lien entre ce phénomène physiologique et l’obésité.

Environ 15% des petites filles montrent des signes de puberté précoce avec un développement des seins dès l’âge de 7 ans et une apparition de poils pubiens dès 8 ans pour près de 20% d’entre elles, selon une étude parue dans la revue Pediatrics.

A sept ans, une petite fille blanche sur 10 (10,4%) montre des signes de puberté ainsi que près d’un quart des fillettes noires (23,4%) et 14,9% des hispaniques.

A huit ans, 19,1% des petites filles, toutes origines confondues, ont des poils pubiens tandis que ces chiffres grimpent à 31,6% pour les enfants noires et à 18,9% pour les hispaniques. Continuer la lecture de « De jeunes Américaines atteindraient l’âge de la puberté dès 7 ans à cause des produits chimiques »

De la viande d’animal cloné vendue à la consommation en Grande-Bretagne

L’Agence de sécurité des aliments du Royaume-Uni (FSA) a confirmé, mardi 3 août à l’issue d’une enquête, que la viande de la progéniture d’une vache clonée était entrée dans la chaîne alimentaire du pays, l’année dernière.

Les responsables de cet organisme ont fait cette découverte après l’ouverture d’une enquête sur les déclarations d’un éleveur britannique qui avait affirmé au New York Times vendre du lait produit par une vache née d’un clone, ce qui est interdit par l’Union européenne. Il a expliqué qu’il mélangeait chaque jour le lait de traite d’une vache née d’un bovin cloné à celui du reste de son troupeau. Continuer la lecture de « De la viande d’animal cloné vendue à la consommation en Grande-Bretagne »

Politicards et Gros Capital : un conflit d’intérêt permanent

Depuis un mois et demi, Eric Woerth occupe une place de choix dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’affaire Woerth-Bettencourt.

Une affaire qui a révélé que décidément, politiques et grandes fortunes évoluent dans un bien petit monde.
La femme du ministre qui travaillait, jusqu’au mois dernier, pour une des premières fortunes de France, ses rencontres avec Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt et l’employeur de son épouse, le financement de son micro-parti… Le ministre a fait front. Forcément conseillé et aidé par son directeur de cabinet, Sébastien Proto. Ce dernier définissait ainsi son poste en 2009 : « Mon rôle est de m’assurer que (le ministre) a tous les éléments, à la fois techniques et politiques pour prendre sa décision ». Il était déjà son directeur de cabinet au ministère du Budget après en avoir été le directeur adjoint. A ce poste, il était donc chargé de lutter, avec son patron, contre l’évasion fiscale. Par exemple, lors de la révélation en septembre 2009 de la liste de 3.000 évadés fiscaux, les deux hommes prennent la pose pour le JDD.

Or, Sébastien Proto évolue lui aussi dans un bien petit monde. Disons-le, un bien petit monde qui est le même qu’Eric Woerth ! Continuer la lecture de « Politicards et Gros Capital : un conflit d’intérêt permanent »

Le scandale du projet de Loi NOME

Le principe est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas – plus de 96 % des Français restent fidèles à l’’opérateur historique (EDF) -, le gouvernement a décidé de la créer… artificiellement.

Si la loi NOME passe, à partir du 1er janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu’à 25 % de sa production d’’électricité.

Un véritable hold-up ! Les fournisseurs d’‘électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà payé avec leur facture, pour qu’’ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.

C’’est une première que d’’obliger une entreprise, dans le monde de la « concurrence libre et non faussée », à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’’électricité.

Qu’est-ce qu’Apple peut bien secrètement télécharger depuis votre iPhone la nuit?

Il se passe quelque chose d’étrange au niveau de votre iPhone la nuit: des quantités importantes de données sont transférées sans aucune autorisation.

Les volumes ne se limitent pas à quelques octets, mais représentent des dizaines de méga-octets.

Personne ne sait ce qui se passe, mais il y a manifestement un problème. Continuer la lecture de « Qu’est-ce qu’Apple peut bien secrètement télécharger depuis votre iPhone la nuit? »

Joli temps de crise : PPR, la multinationale du milliardaire François Pinault, double ses bénéfices

Le groupe de luxe et de distribution PPR a vu son bénéfice net plus que doubler au premier semestre, grâce à l’accélération de ses ventes à l’international, au luxe et internet, parlant de « bonnes perspectives » à court et moyen terme. Sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net de PPR s’est envolé de 113,3% à 403 millions d’euros, comparé à la même période un an plus tôt, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 3,5% à 8,14 milliards d’euros, tandis que le bénéfice opérationnel courant a, lui, grimpé de 20,7% à 708 millions d’euros. Continuer la lecture de « Joli temps de crise : PPR, la multinationale du milliardaire François Pinault, double ses bénéfices »

L’Europe de Bruxelles autorise la commercialisation de six maïs OGM

La Commission européenne a autorisé mercredi 28 juillet la commercialisation dans l’Union européenne de six maïs génétiquement modifiés utilisés pour l’alimentation humaine et animale,sous le prétexte fallacieux qu’il n’existait pas de consensus entre les Etats membres.

Les multinationales Pioneer, Monsanto et Syngenta pouvoir vendre aux céréaliers européens leurs maïs génétiquement modifiés en toute impunité alors qu’une large majorité des citoyens y est farouchement opposée.

Source
(Merci à Hulk)

Les Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) dans le collimateur de l’Etat ?

Oui, si l’on en croit les contrôles vétérinaires et les contrôles effectués par les services de la répression des fraudes dans deux AMAP normandes au mois de mai.

Cherche-t-on à intimider ces petites structures de production et de vente directe qui dérangent les magnats de l’agroalimentaire ?

La question est d’autant plus naturelle que l’Etat n’est pas très regardant quand il s’agit de la qualité des produits de la grande distribution, cultivés à grand renfort de pesticides et autres substances toxiques. Une grande distribution qui, en outre, empoche de sompteux bénéfices au détriment des producteurs. A suivre.

Source : Le Pays d’Auge 14 mai, via Nexus n°69

Les retraites en or des grands patrons

Le président du conseil d’administration et ex-directeur général de L’Oréal Lindsay Owen-Jones touche quelque 3,3 millions d’euros de retraite par an, selon le magazine Capital, qui publie dans son dernier numéro un classement des «retraites en or des grands patrons».

A 64 ans, Lindsey Owen-Jones – PDG de 1988 à 2006 – qui a reçu l’an dernier 2 millions d’euros de salaire annuel comme président non-exécutif du leader mondial des cosmétiques, «touche déjà une retraite de 3,3 millions d’euros par an», écrit Capital. Continuer la lecture de « Les retraites en or des grands patrons »

Georges Kiejman : un conseil en or

Ancien ministre de François Mitterrand, défenseur de Roman Polanski, Maître Georges Kiejman est aujourd’hui l’avocat de Liliane Bettencourt dans le procès qui l’oppose à sa fille Françoise Bettencourt.

C’est à cette occasion que celui-ci fait son coming-out tarifaire : « entre 800 et 1.000 euros de l’heure ».

Source : Le magazine Capital Juillet 2010

Scandale : le fisc a remboursé 30 millions d’euros à la milliardaire Bettencourt

Contrairement à ses dénégations et celles des différents membres du gouvernement, Eric Woerth est mouillé jusqu’au cou dans l’affaire Bettencourt.

Dans ce nouveau rebondissement, on apprend que le fisc a remboursé la bagatelle de 30 millions d’euros à la richissime Liliane Bettencourt, héritière de L’Oréal en mars 2008 au titre du bouclier fiscal et que cette opération n’a pu se faire sans l’aval d’Eric Woerth, alors ministre du budget. Continuer la lecture de « Scandale : le fisc a remboursé 30 millions d’euros à la milliardaire Bettencourt »

Collusion médias / finance : la preuve par Elkabbach

Dans la video ci-dessous, un entretien avec Yoel Zaoui, PDG pour l’Europe de la fameuse et sulfureuse banque Goldmann-Sachs, par Jean-Pierre Elkabbach.

Sur le fond, rien de nouveau, le banquier défend sa corporation avec mauvaise foi en expliquant que la responsabilité de celle-ci dans la crise est due à un problème de communication. Comme Attali, il plaide par ailleurs pour une régulation des marchés, mais « sans frontières » bien sûr…

Ce qui est plus notable, c’est qu’Europe 1 semble avoir oublié que l’entretien était filmé. Et l’on se rend compte que le banquier lit ses réponses, sur ses petites fiches.
Les questions lui sont donc connues à l’avance et bien posées dans l’ordre par Elkabbach, qui marche bien dans les clous.

Quand on vous dit qu’il faut arrêter de se fier aux gros medias !

Source

« Solutions locales pour un désordre global »

Mis à part quelques accents féministes et gauchistes, le discours de Coline Serreau sur la destruction de la terre par les produits chimiques des multinationales est très pertinent.