Gilets jaunes : où faire des économies pour être moins tondus ?!

Le soulèvement populaire des Gilets jaunes a eu pour cause principale les prélèvements abusifs de l’Etat, qui appauvrissent gravement les Français ; il pose donc la question des dépenses : la République explique – afin d’amadouer le peuple des travailleur et des retraités – qu’elle doit imposer les Français à un niveau incroyable (le plus fort taux de prélèvements obligatoires de l’OCDE !) pour maintenir son Système social.
Or, l’État n’aurait pas besoin de faire de tels prélèvements s’il ne dilapidait pas le budget n’importe où :

Quelques détails :
Continuer la lecture de « Gilets jaunes : où faire des économies pour être moins tondus ?! »

UE : les dépenses en lobbying des GAFA auraient augmenté de 700% en 5 ans

 

« +700% en cinq ans en Europe

Le lobbying pour protéger le business de la donnée s’est surtout intensifié en Europe lors de l’adoption du RGPD. Selon une étude de l’ONG Corporate Europe Observatory, les dépenses en lobbying des Gafa aurait augmenté de 700% entre 2013 et 2018. Officiellement, le montant total déclaré ne représente que 5,5 millions d’euros. Entre 2010 et 2013, la plateforme LobbyFact rapportait que ces budget avaient déjà été multipliés par trois.

Continuer la lecture de « UE : les dépenses en lobbying des GAFA auraient augmenté de 700% en 5 ans »

Sur Twitter, l’Élysée fait de la publicité pour Google et d’autres entreprises !

C’est assez incroyable quand on y pense. Une confusion des genres et un manque d’impartialité inimaginables il y a quelques années.

L’Élysée, le sommet des institutions étatiques donc, utilise son compte twitter pour passer – avec un petit commentaire sympa – des videos publicitaires que des grandes multinationales font à leur propre gloire !

L’usine BIC de Vannes ferme, le groupe (bénéfice de 288 M€) délocalise en Tunisie notamment

Voilà ce que donnent capitalisme et mondialisation. Tant qu’il n’y aura pas un Etat nationaliste, les choses ne s’arrangeront pas.

Résultat de recherche d'images pour "usine bic vannes"
Les salariés de l’usine de Vannes sont en grève.

« Bic a annoncé mercredi 2 janvier la cession de son activité sport à l’estonien Tahe Outdoors, pour une valeur d’entreprise comprise entre 6 et 9 millions d’euros.

Continuer la lecture de « L’usine BIC de Vannes ferme, le groupe (bénéfice de 288 M€) délocalise en Tunisie notamment »

La banque centrale est « le seul problème de notre économie », selon Donald Trump

Le président américain s’en prend cette fois à un ennemi très puissant…

« Comme à son habitude, Donald Trump a choisi le réseau Twitter pour attaquer. Sa cible est, cette fois, la banque centrale américaine. Le président des États-Unis a accusé lundi la Fed d’être « le seul problème de l’économie » américaine. Un tacle qui intervient quelques jours après que l’institution a relevé les taux d’intérêt et abaissé les prévisions de croissance pour 2018 et 2019. » (source et détails dans un article du Point, à charge bien sûr, de la part de cet organe de propagande européiste – l’UE a sa banque centrale – et mondialiste).

« Le seul problème de notre économie, c’est la Fed », a-t-il écrit dans un tweet. « Ils ne sentent pas le marché, ils ne comprennent pas nécessairement les guerres commerciales ». Pour Donald Trump, « la Fed est comme un joueur de golf puissant qui ne peut pas mettre la balle dans le trou car il manque de précision ».
Continuer la lecture de « La banque centrale est « le seul problème de notre économie », selon Donald Trump »

5 infos-clés sur le monstre capitalo-mondialiste Amazon

Rappelons qu’Amazon détruit les commerces traditionnels à grande vitesse, sans parfois gagner d’argent sur les produits vendus (notamment les livres), qu’il s’arrange pour ne pas payer d’impôts en France, et que son patron Jeff Bezos (première fortune mondiale) se sert de l’argent gagné pour financer des gay-prides et autres monstruosités militantes…

Il est incompréhensible que certains médias « dissidents » s’acoquinent avec.

La France va emprunter 200 milliards en 2019 !

Evolution de la dette de 1979 à 2017. Cliquer pour agrandir.

« Le programme d’émissions de dette de la France s’annonçait déjà chargé pour 2019. Il le sera encore plus.
L’Agence France Trésor (AFT), chargée des opérations de financement de l’Etat sur les marchés va devoir placer l’an prochain 200 milliards d’euros d’obligations. Un record historique. Et cinq milliards de plus que les estimations du projet de Loi de finance présenté en septembre. » (source)

Rappelons que le remboursement des intérêts de la dette publique (pas la dette : ses intérêts seulement) est le premier poste de dépenses du budget de la France…

La dette publique a atteint 2.322,3 milliards d’euros au 30 septembre, soit 99,3 % du Produit intérieur brut (PIB).
Ce nouvel emprunt servira à financer un déficit budgétaire prévisionnel atteignant désormais 107,7 milliards d’euros et à rembourser 130,2 milliards d’euros de dette à moyen et long terme arrivant à échéance.

Baromètre de la pauvreté : un Français sur cinq ne peut pas manger trois fois par jour

« La pauvreté gagne du terrain en France. D’après le baromètre 2018 du Secours Populaire, 39% de Français ont déjà été pauvre. Soit deux points de plus par rapport à l’an dernier.  L’une des premières conséquences, c’est la précarité alimentaire. Manger sainement est extrêmement difficile. Manger régulièrement aussi.

Les cinq fruits et légumes par jour sont bien loin. D’après l’étude, 27% des Français ont du mal à s’offrir des légumes et des fruits frais tous les jours. Pour le poisson, 20 % n’arrivent pas à s’en acheter au moins une fois par semaine.

Continuer la lecture de « Baromètre de la pauvreté : un Français sur cinq ne peut pas manger trois fois par jour »

Un Gilet jaune parle bien du problème financier et son impact sur l’économie (video)

Echappant à la tentative d’emprise gauchiste, ce Gilet jaune, Français lambda, délivre clairement son point de vue, qui est pertinent, sur les problèmes économiques actuels : il remonte à la loi de 1973 qui interdit à l’Etat d’emprunter à la Banque de France et le soumets donc à des taux d’intérêts usuraires.

En complément, lire ce billet sur l’ISF, « faux combat poussé par l’extrême-gauche ».

Pourquoi l’ISF est un mauvais combat que veut imposer la gauche au peuple

La gauche radicale essaie d’influencer et d’orienter la révolte gauloise, populaire et antifiscale des Gilets jaunes.

Pour atteindre ses fins (lutte des classes, immigration de masse, révolution marxiste…), elle essaye de flatter les bas instincts et en premier lieu la jalousie, pour exciter la haine entre classes.
Elle entend donc mettre démagogiquement sur le tapis la question de l’ISF, dont elle exige le rétablissement.
Cette question est pourtant hors sujet : l’ISF contribuait marginalement au budget de l’Etat et si l’Etat ponctionne tant les Français (la France est le pays européen où l’on paye le plus d’impôt), au point qu’ils se rebellent aujourd’hui légitimement, c’est d’abord que l’argent est dépensé n’importe comment.
En effet, chaque année l’impôt est utilisé de façon scandaleuse : dizaines de milliards pour les intérêts de la dette publique, dizaines de milliards pour l’immigration, milliards pour l’Union européenne, milliards pour l’Afrique, milliards pour la bureaucratie et pour subventionner les journaux et associations gauchistes, etc.

Sur l’ISF lui-même, il faut rappeler certaines choses  :

Continuer la lecture de « Pourquoi l’ISF est un mauvais combat que veut imposer la gauche au peuple »

Electricité : augmentation à venir de 3% à 4% en 2019

Une bombe à retardement pour le gouvernement ?
Le tarif de l’électricité risque d’augmenter au 1er février 2019.

Un agenda qui tombe mal après la hausse de la taxe carbone qui a provoqué la mobilisation des « gilets jaunes ». La Commission de régulation de l’énergie va rendre prochainement ses arbitrages à l’exécutif.
On rappellera que la privatisation de l’électricité était sensée faire baisser les tarifs.
Continuer la lecture de « Electricité : augmentation à venir de 3% à 4% en 2019 »

Chine : naissance de jumeaux génétiquement modifiés

Image d’illustration

C’est ce qu’annonce fièrement un chercheur chinois… Il aurait « tripatouillié » l’ADN d’êtres humains pour désactiver un gène qui favorise l’infection au VIH. Il est toujours bon de rappeler que ce minable « scientifique » n’a aucune assurance concernant les conséquences de sa bidouille génétique. Il ne sait pas avec certitude les réactions qui pourraient découler de son acte mégalomaniaque. Sans compter qu’en plus d’engager la vie de deux Hommes, il corrompt le génome de toute leur descendance…

Lulu et Nana, les premiers bébés génétiquement modifiés, des jumelles, seraient nées en Chine au cours du mois de novembre. Leur génome aurait été altéré – alors que leur embryon venait d’être formé par fécondation in vitro – afin de désactiver un gène pour leur conférer une résistance à l’infection par le VIH, virus responsable du sida. Continuer la lecture de « Chine : naissance de jumeaux génétiquement modifiés »

Amazon : le scandale des produits neufs détruits

Des caisses entières de produits neufs achetés en ligne sont réexpédiées par des clients et vouées à la destruction. D’anciens salariés d‘Amazon ont décidé de parler et ont pris des photos des machines utilisées pour broyer les objets. « Il y avait des produits neufs, dans leurs emballages d’origine », témoigne ainsi Tim Schmidt, ancien délégué du personnel d’Amazon Rheinberg (Allemagne). Selon les médias et les ONG allemandes, 30% des colis réexpédiés chez Amazon sont ainsi jetés pour des raisons d’économies. Continuer la lecture de « Amazon : le scandale des produits neufs détruits »

GPA : « C’est un marché mondial. La GPA va s’externaliser dans les pays où elle est moins coûteuse »

Extraits de l’entretien accordé par Éliette Abécassis (auteur de Bébé à vendre) pour Alexandre Devecchio du Figaro : 

Vous ne croyez pas à la GPA éthique ?

La GPA est un marché : c’est grossesse contre argent. D’ailleurs, ne nous laissons pas égarer par la novlangue, ce n’est pas à proprement parler une «gestation pour autrui». Gestation, indique le dictionnaire, est un mot qui s’applique exclusivement aux animaux. Et ce n’est pas pour autrui puisque dans la GPA, il y a toujours de l’argent – pour les industries procréatives ; pour les médecins sans qui ce processus ne peut être accompli ; pour les avocats qui établissent les contrats ; pour les vendeuses d’ovocytes et pour les mères qui portent les enfants. Même dans les cas où la GPA est permise et l’argent interdit, comme en Angleterre, il y a toujours ce que l’on appelle un «dédommagement». Donc il n’y a pas de GPA éthique, par définition, car on ne peut pas vendre un enfant, ni louer un utérus. C’est immoral et anticonstitutionnel, en vertu du principe d’indisponibilité du corps humain. Continuer la lecture de « GPA : « C’est un marché mondial. La GPA va s’externaliser dans les pays où elle est moins coûteuse » »

L’Union Européenne utilise l’argent contre le peuple italien

Pauline Mille pour Reinformation.tv : C’est arrivé. Depuis 26 ans que ce que l’on appelle à Bruxelles « les critères de convergence de Maastricht » existent, et qu’on le viole, pour une fois un gouvernement, celui de l’Italie, a vu son budget refusé. Ces critères, naguère quatre, sont trois : la dette ne doit pas dépasser 60 % du PIB, les taux d’intérêt à long terme ne doit pas dépasser de plus de 2 % la moyenne des trois pays les moins inflationnistes, et le déficit public doit être inférieur à 3 %. Il faut remplir ces trois conditions en même temps pour faire partie de la zone euro. Or depuis cinq lustres, à part les éternels mêmes bons élèves, personne ne le fait.
Continuer la lecture de « L’Union Européenne utilise l’argent contre le peuple italien »