Dans son premier discours, le nouveau préfet de police franc-maçon de Paris Didier Lallemant cite l’exemple de Clemenceau faisant tirer sur les ouvriers

Une tête de premier de la classe qui cache un fanatisme républicain et maçonnique prêt à tout.

Didier Lallement est le nouveau préfet de police de Paris.
Il est franc-maçon (comme le rappelle Le Point), ce qui est normal avec le régime en place, que Lallement défendra au prix du sang comme il le dit lui-même.
Il a été mis là pour ça, car la République a peur : aujourd’hui des Gilets jaunes, demain d’autres révoltes sociales, antifiscales ou patriotiques.

« La répression s’annonce féroce. C’est ce que l’on peut conclure de la référence du nouveau préfet de police de Paris, citant explicitement le recours à la fusillade de Clemenceau contre les ouvriers.

Lors de la grève de Draveil-Villeneuve-Saint-Georges, Clemenceau, ministre de l’Intérieur, fit abattre 4 ouvriers par la troupe et blesser 200 autres travailleurs. »

Source

Réforme des institutions : les franc-maçons encore à la manœuvre

Les franc-maçons encore à la manoeuvre
Christophe-André Frassa a été élu président de la «Fraternelle parlementaire» en octobre dernier.

La « réforme des institutions », qui sera au menu du Conseil des ministres d’ici à la fin du mois, est examinée de près par la franc-maçonnerie comme le relate ouvertement Le Parisien. Depuis quelques semaines, les francs-maçons du Parlement, selon le quotidien quelques 200 à 250 députés et sénateurs, surtout des sénateurs, des collaborateurs parlementaires ou des hauts fonctionnaires, ont décidé de se saisir du sujet.

« Christophe-André Frassa, le président de la « Fraternelle parlementaire », membre du GODF, sénateur de 50 ans, élu en 2008 pour représenter les Français de l’étranger, appartient au parti des Républicains. Mais au sein de la fraternelle, la notion de parti n’a pas vraiment de sens… Il explique :

« La réforme des institutions doit être synonyme de la défense de la République, de la séparation effective des pouvoirs, des libertés publiques et des droits parlementaires, des principes pour lesquels les francs-maçons ont payé de leur vie ».

Sic. A propos de la séparation effective des pouvoirs, il sera opportun que la République se sépare de la franc-maçonnerie. Mais il est vrai que ce serait dissoudre de fait cette République…

Dans quelques mois, les francs-maçons du Parlement se pencheront aussi sur les lois de bioéthique. Lois qu’ils ont préparé dans le secret des loges. »

Source LSB

BHL : « les francs-maçons c’est un peu l’âme de la République »

A l’occasion des légères dégradations subies par un temple de la secte maçonnique à Tarbes, Bernard-Henri Lévy ne contient pas son émotion (ce n’est pas comme si plusieurs églises étaient profanées chaque semaine…).

Il tient au passage un propos qui, s’il était tenu par un nationaliste, serait qualifié de « complotiste » :

Aucune description de photo disponible.

Comme lorsque François Hollande disait que « si l’on croit dans la République, il faut passer par la franc-maçonnerie ! »

Finalement tout le monde est d’accord avec les complotistes !

Sur la question de cette organisation, voir le site du Centre d’étude sur la franc-maçonnerie.

Franc-maçonnerie : la loge du Grand Orient de Tarbes dégradée en marge d’une manif de Gilets jaunes

Samedi soir à Tarbes, certains Gilets jaunes n’appartenaient visiblement pas à l’extrême-gauche et ont quelques connaissances politiques :

« La loge maçonnique du Grand Orient de France, située au 7 rue Léon Dalloz, a vu sa porte fracturée, et de nombreux objets détruits. En revanche il n’y aurait pas eu de vol », précise France Bleu, qui cite la police et évoque une centaine de personnes présentes aux abords de la loge maçonnique. Quelque 450 gilets jaunes avaient participé à la manifestation qui se tenait plus tôt à Tarbes. » (source)

Des multinationales financent des partis politiques européens

« L’omniprésence des lobbys au sein des institutions européennes est de notoriété publique. Le fait que de grandes entreprises privées et des groupements industriels financent directement des partis politiques européens l’est moins. »

L’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe est un parti politique européen, qui fédère, depuis 2004, des forces politiques centristes et libérales à travers l’Europe. Avec 68 eurodéputés, il dispose du quatrième plus grand groupe du Parlement européen et il est allié de LREM.

Continuer la lecture de « Des multinationales financent des partis politiques européens »

Paris : un gigantesque monument maçonnique va s’élever dans le XVe arrondissement

Le projet de la tour Triangle dans le XVe arrondissement de Paris
Les bobos feront-ils de cette pyramide un mausolée pour accueillir leur pharaon Macron Ier ?

Résultat de recherche d'images pour "pyramide franc-maçonnerie"S’il n’y a pas une mobilisation massive et efficace des citoyens, cet immeuble monstrueux qui défigurera le XVe arrondissement mesurera près de 180 m de haut et relève bien sûr, avec sa forme de pyramide au sommet tronqué, de l’architecture maçonnique.

Aucun média ne souligne évidemment ce point capital : ce projet est en partie religieux.
C’est cela, la « laïcité » moderne : une guerre de religion. Entre la civilisation chrétienne (qui fit la France) et la Franc-maçonnerie et ce qui va avec.

Le projet va bénéficier d’un coup de pouce du gouvernement pour éviter les lois et être bâti plus vite :

« Ce discret décret qui va accélérer la construction de la tour Triangle à Paris

le projet, qu’Unibail doit bâtir d’ici 2021, avait été approuvé en juin 2015 par le Conseil de Paris. Mais début 2018, plusieurs associations ont déposé une plainte contre la ville de Paris qui aurait accordé un permis de construire sans mise en concurrence.
Continuer la lecture de « Paris : un gigantesque monument maçonnique va s’élever dans le XVe arrondissement »

L’École de Francfort : aux sources de la folie contemporaine


Des membres de l’école de Francfort : Adorno, Horkheimer et Habermas.

« C’est à la fois drôle à mourir et triste à pleurer. L’invité nie être un homme de race blanche. Il a pourtant les traits de l’espèce : barbe, calvitie, teint clair. Mais il se débat comme un diable dans l’eau bénite : « Qu’est-ce qui vous fait croire que je sois un homme ? Débarrassez-vous des préjugés de votre perception subjective. Je suis non binaire. »

Cet énergumène prétendait n’être ni homme, ni femme, ni même androgyne. Toutes ces catégories sont dépassées. Les LGBT sont déjà désuets parce que la définition de chacun de ces types est trop précise, trop rationnelle, encore trop fixée par la nature. Le non binaire est libre de se sentir homme le matin, femme l’après-midi, et androgyne le soir, s’il le désire. La Réalité n’impose plus aucune contrainte à sa Liberté.

Comment une société peut-elle avoir neutralisé l’intelligence à ce point ?

L’une des clés d’explication se trouve dans le rayonnement de l’École de Francfort, qui a largement inspiré la Contre-Culture des années 1960.

Continuer la lecture de « L’École de Francfort : aux sources de la folie contemporaine »

Macron veut « adopter une définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme »

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

C’est une incroyable prise de position : le sionisme, qui est une idéologie politique (ayant abouti à la création de l’Etat israélien récemment) deviendrait incritiquable.
Alors que l’oligarchie, Macron le premier, vitupère en permanence le nationalisme, il y a un nationalisme qui deviendrait sacré…

Une telle loi n’existe nulle part : ni aux Etats-Unis, ni même dans l’Etat israélien lui-même !

Et ensuite, quelles lois monstrueuses arriveront ?

Qui pourrait désormais nier la puissance énorme de ce lobby ?

France info :
« Au lendemain des rassemblements contre l’antisémitisme, Emmanuel Macron participe au traditionnel dîner du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), mercredi 20 février au soir, à Paris. Le chef de l’Etat y a annoncé que la France allait adopter la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste (IHRA) qui intègre l’antisionisme. Une annonce forte attendue par les représentants de la communauté juive.

Continuer la lecture de « Macron veut « adopter une définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme » »

« Contenus haineux » : vers une interdiction de réseaux sociaux pour les personnes condamnées?

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

La dérive totalitaire du Régime est de plus en plus en évidente et grossière.

Après les interdictions de manifestations pour certaines personnes que le gouvernement n’aime pas, il voudrait maintenant – sous le prétexte variable et fourre-tout de « haine » – violer une nouvelle liberté.

« Le calendrier s’accélère. Présent mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Emmanuel Macron a annoncé la déposition d’une proposition de loi au Parlement d’ici le mois de mai pour mieux lutter contre la haine sur internet. […] Il comprend vingt recommandations pour renforcer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet.

« Le combat européen doit se poursuivre, mais il est trop lent », a déploré Emmanuel Macron. Le président de la République a également révélé que les personnes reconnues coupables de propos haineux, racistes ou antisémites, pourraient être interdites de réseaux sociaux. Comme « les hooligans dans les stades ». Mais le gouvernement pourrait se heurter à des contraintes techniques. » (source BFM)

 

Macron annonce la dissolution d’un mouvement nationaliste légal, pour plaire au CRIF

Un Maghrébin islamiste insulte l’intellectuel Finkielkraut en le traitant de sioniste et de « facho » et le gouvernement dissout alors 3 groupes d’« extrême-droite » pour faire plaisir au CRIF. Parallèlement il se bat pour faire rentrer en France 130 djihadistes.

Vous suivez ?

Cette attitude du Régime est extrêmement grave.
Le Bastion social est un jeune mouvement nationaliste dont les activités sont principalement tournées vers l’aide aux Français pauvres.
Sous le prétexte flou et arbitraire d’« appel à la haine », le Régime interdit tranquillement les mouvements qui ne sont pas dans l’idéologie dominante.

Un professeur viré de l’Université pour faire plaisir au groupuscule antichrétien UEJF !

Résultat de recherche d'images pour "université paris 13"

Le président de l’université Paris 13 (Seine-Saint-Denis) obéit aux injonctions délirantes d’un groupuscule juif qui avait mis le bazar en reprochant à un prof d’être – en dehors de ses cours – pour une « France chrétienne »… !
Ces extrémistes décrètent donc, avec succès, de véritables Berufsverbot (interdictions de travailler pour certaines personnes sous le IIIe Reich).

Le Figaro Etudiant rapporte :

« Un climat malsain plane sur l’université Paris 13 (Seine-Saint-Denis). L’université a annoncé ce lundi la suspension des cours de droit des associations dispensés par Elie Hatem, ancien membre du mouvement royaliste Action française. Cette décision a été prise après l’irruption d’étudiants de l’union des étudiants juifs de France (UEJF) en plein cours le 31 janvier dernier.

Continuer la lecture de « Un professeur viré de l’Université pour faire plaisir au groupuscule antichrétien UEJF ! »

Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique

Plus de 72 heures de logorrhée médiatico-politique pour une simple agression verbale en marge d’une manifestation… Beaucoup plus que les 206 viols chaque jour dans l’Hexagone, Beaucoup plus que pour le meurtre de n’importe quel Français, plus que pour l’attentat de Chekatt au marché de Noël de Strasbourg en décembre dernier. La machine médiatique s’est littéralement enflammée pour quelques insultes à l’encontre d’un personnage public, souvent vertement critiqué par ses propres animateurs. De Le Pen à Mélenchon, toute la classe politique s’est bêtement précipitée aux micros des journalistes pour faire un commentaire sans intérêt et accuser l’adversaire idéologique.

La droite « réac » en profite pour tirer à boulets rouges sur les musulmans et la mouvance gauchiste, sans même rappeler que l’agression n’est rien au regard de ce que vivent quotidiennement des milliers de Français, et qu’en une seule semaine, pas moins de 4 églises ont été profanées…

En attendant, les communicants du gouvernement associent pendant près de 4 jours consécutifs les Gilets jaune à la haine des juifs. Quant à Macron, il visite en quelques heures un cimetière juif profané (Quatzenheim) et le mémorial de la Shoah. Il conclut la journée en promettant de nouvelles lois pour combattre le ventre fécond de la « bête immonde ».
L’Elysée réalise un sans faute en matière de propagande politique. 

Cerise sur le gâteau, les associations juives réclament de nouvelles mesures liberticides, légitiment leur existence auprès de leur communauté chauffée à blanc et justifient leurs subventions pour l’année prochaine…  

Trouvé sur Le Monde : Emmanuel Macron s’est engagé mardi 19 février à agir, légiférer et « punir », à son arrivée au cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin), où plus de quatre-vingts tombes juives ont été profanées, couvertes de croix gammées. « Ceux qui ont fait ça ne sont pas dignes de la République et elle les punira », a déclaré le chef de l’Etat, qui se rendra ensuite au Mémorial de la Shoah à Paris et s’exprimera mercredi devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Continuer la lecture de « Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique »

Le Top 10 des fausses agressions antisémites

Lu chez E&R :

« Une mythomanie ordinaire

Les actes antisémites remplissent les colonnes des journaux, font régulièrement la une des JT, et sont au cœur de l’attention des pouvoirs publics. Des agressions ou des propos dont le mobile est a priori un antisémitisme dont on annonce chaque jour l’expansion galopante en France. Mais une fois passé le matraquage médiatique, ces « actes antisémites » s’avèrent souvent être des faux. Entre temps, le mensonge répété mille fois est devenu une idée répandue, une vérité : « La France est un pays antisémite »… […]

10 – Un prétexte pour changer de HLM

Continuer la lecture de « Le Top 10 des fausses agressions antisémites »

Des journalistes du Huffington Post virés pour des propos « sexistes » (mais pas pour propos anti-goys)

Résultat de recherche d'images pour "huffington post"

On apprend maintenant que :

« Fin 2018, trois journalistes du média en ligne ont été licenciés à cause de propos particulièrement violents tenus sur un groupe de travail qui regroupait uniquement les hommes de la rédaction. En interne, les conséquences ont été dévastatrices pour les femmes concernées. »

« Le groupe s’appelle «RBF» pour « Radio Bière Foot ». A l’origine, il s’agit d’un groupe Slack, cette messagerie utilisée par beaucoup d’employés pour communiquer au sein d’une entreprise. […] »

Donc les journalistes de ce média mondialiste bobo qui passent leurs temps à défendre les idéologies dans l’air du temps et les plus délirantes, qui passent leur temps à railler les « beaufs », les réacs, etc., multipliaient en interne les propos grossiers « sexistes » sur un groupe nommé « Radio Bière Foot ».
Quelle caste très particulière…

Continuer la lecture de « Des journalistes du Huffington Post virés pour des propos « sexistes » (mais pas pour propos anti-goys) »

Un groupuscule extrémiste juif s’en prend à un professeur en plein cours car il est « pour une France chrétienne » (video)

L’UEJF décrète un Berufsverbot (interdiction de travailler) contre ceux qui sont pro-chrétiens !

L’Union des Etudiants juifs de France est un groupuscule dont l’influence (voir ici ou ) est inversement proportionnelle au nombre d’étudiants représentés. Il est spécialisé dans les dépôts de plainte (traités avec zèle par la « justice ») contre les propos politiquement non conformes – même indirects (ici ou ) – ou les critiques d’Israël. C’est un puissant lobby.

Il vient de publier une video où il se montre interrompant un cours de droit des associations à l’Université de Bobigny.
Imaginez que ce soient des étudiants nationalistes qui aient fait cela contre un professeur de gauche…
Et qu’est-ce qui motive ce recours à la force ?
Le professeur, maître Elie Hatem, avocat international franco-libanais, a des activités à côté de ses cours. Des activités politiques. Est-ce interdit ?
Non.  Evoque-t-il ses opinions en cours ? Non.
Ah, mais il y a un problème : il n’est pas dans le même camp que l’UEJF.
Royaliste, maurrassien, et, ce qui choque particulièrement l’UEJF (c’est le titre de la video qu’ils mettent eux-mêmes sur facebook) : il est « pour une France chrétienne et catholique » (à 2’05 dans la video ci-dessous).

Hallucinant.
La France est historiquement chrétienne, elle a fondé sa civilisation sur le christianisme, elle est chrétienne par nature et par vocation.
Ces voyous haïssent ouvertement la France enracinée et le christianisme.
Qui va condamner leurs propos très clairement christianophobes ?

Combien de temps les Français, et en particulier les Français chrétiens, vont-ils tolérer de tels agissements et un tel culot chez eux ?!