Macron veut « adopter une définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme »

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

C’est une incroyable prise de position : le sionisme, qui est une idéologie politique (ayant abouti à la création de l’Etat israélien récemment) deviendrait incritiquable.
Alors que l’oligarchie, Macron le premier, vitupère en permanence le nationalisme, il y a un nationalisme qui deviendrait sacré…

Une telle loi n’existe nulle part : ni aux Etats-Unis, ni même dans l’Etat israélien lui-même !

Et ensuite, quelles lois monstrueuses arriveront ?

Qui pourrait désormais nier la puissance énorme de ce lobby ?

France info :
« Au lendemain des rassemblements contre l’antisémitisme, Emmanuel Macron participe au traditionnel dîner du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), mercredi 20 février au soir, à Paris. Le chef de l’Etat y a annoncé que la France allait adopter la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste (IHRA) qui intègre l’antisionisme. Une annonce forte attendue par les représentants de la communauté juive.

Continuer la lecture de « Macron veut « adopter une définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme » »

« Contenus haineux » : vers une interdiction de réseaux sociaux pour les personnes condamnées?

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

La dérive totalitaire du Régime est de plus en plus en évidente et grossière.

Après les interdictions de manifestations pour certaines personnes que le gouvernement n’aime pas, il voudrait maintenant – sous le prétexte variable et fourre-tout de « haine » – violer une nouvelle liberté.

« Le calendrier s’accélère. Présent mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Emmanuel Macron a annoncé la déposition d’une proposition de loi au Parlement d’ici le mois de mai pour mieux lutter contre la haine sur internet. […] Il comprend vingt recommandations pour renforcer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet.

« Le combat européen doit se poursuivre, mais il est trop lent », a déploré Emmanuel Macron. Le président de la République a également révélé que les personnes reconnues coupables de propos haineux, racistes ou antisémites, pourraient être interdites de réseaux sociaux. Comme « les hooligans dans les stades ». Mais le gouvernement pourrait se heurter à des contraintes techniques. » (source BFM)

 

Macron annonce la dissolution d’un mouvement nationaliste légal, pour plaire au CRIF

Un Maghrébin islamiste insulte l’intellectuel Finkielkraut en le traitant de sioniste et de « facho » et le gouvernement dissout alors 3 groupes d’« extrême-droite » pour faire plaisir au CRIF. Parallèlement il se bat pour faire rentrer en France 130 djihadistes.

Vous suivez ?

Cette attitude du Régime est extrêmement grave.
Le Bastion social est un jeune mouvement nationaliste dont les activités sont principalement tournées vers l’aide aux Français pauvres.
Sous le prétexte flou et arbitraire d’« appel à la haine », le Régime interdit tranquillement les mouvements qui ne sont pas dans l’idéologie dominante.

Un professeur viré de l’Université pour faire plaisir au groupuscule antichrétien UEJF !

Résultat de recherche d'images pour "université paris 13"

Le président de l’université Paris 13 (Seine-Saint-Denis) obéit aux injonctions délirantes d’un groupuscule juif qui avait mis le bazar en reprochant à un prof d’être – en dehors de ses cours – pour une « France chrétienne »… !
Ces extrémistes décrètent donc, avec succès, de véritables Berufsverbot (interdictions de travailler pour certaines personnes sous le IIIe Reich).

Le Figaro Etudiant rapporte :

« Un climat malsain plane sur l’université Paris 13 (Seine-Saint-Denis). L’université a annoncé ce lundi la suspension des cours de droit des associations dispensés par Elie Hatem, ancien membre du mouvement royaliste Action française. Cette décision a été prise après l’irruption d’étudiants de l’union des étudiants juifs de France (UEJF) en plein cours le 31 janvier dernier.

Continuer la lecture de « Un professeur viré de l’Université pour faire plaisir au groupuscule antichrétien UEJF ! »

Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique

Plus de 72 heures de logorrhée médiatico-politique pour une simple agression verbale en marge d’une manifestation… Beaucoup plus que les 206 viols chaque jour dans l’Hexagone, Beaucoup plus que pour le meurtre de n’importe quel Français, plus que pour l’attentat de Chekatt au marché de Noël de Strasbourg en décembre dernier. La machine médiatique s’est littéralement enflammée pour quelques insultes à l’encontre d’un personnage public, souvent vertement critiqué par ses propres animateurs. De Le Pen à Mélenchon, toute la classe politique s’est bêtement précipitée aux micros des journalistes pour faire un commentaire sans intérêt et accuser l’adversaire idéologique.

La droite « réac » en profite pour tirer à boulets rouges sur les musulmans et la mouvance gauchiste, sans même rappeler que l’agression n’est rien au regard de ce que vivent quotidiennement des milliers de Français, et qu’en une seule semaine, pas moins de 4 églises ont été profanées…

En attendant, les communicants du gouvernement associent pendant près de 4 jours consécutifs les Gilets jaune à la haine des juifs. Quant à Macron, il visite en quelques heures un cimetière juif profané (Quatzenheim) et le mémorial de la Shoah. Il conclut la journée en promettant de nouvelles lois pour combattre le ventre fécond de la « bête immonde ».
L’Elysée réalise un sans faute en matière de propagande politique. 

Cerise sur le gâteau, les associations juives réclament de nouvelles mesures liberticides, légitiment leur existence auprès de leur communauté chauffée à blanc et justifient leurs subventions pour l’année prochaine…  

Trouvé sur Le Monde : Emmanuel Macron s’est engagé mardi 19 février à agir, légiférer et « punir », à son arrivée au cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin), où plus de quatre-vingts tombes juives ont été profanées, couvertes de croix gammées. « Ceux qui ont fait ça ne sont pas dignes de la République et elle les punira », a déclaré le chef de l’Etat, qui se rendra ensuite au Mémorial de la Shoah à Paris et s’exprimera mercredi devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Continuer la lecture de « Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique »

Le Top 10 des fausses agressions antisémites

Lu chez E&R :

« Une mythomanie ordinaire

Les actes antisémites remplissent les colonnes des journaux, font régulièrement la une des JT, et sont au cœur de l’attention des pouvoirs publics. Des agressions ou des propos dont le mobile est a priori un antisémitisme dont on annonce chaque jour l’expansion galopante en France. Mais une fois passé le matraquage médiatique, ces « actes antisémites » s’avèrent souvent être des faux. Entre temps, le mensonge répété mille fois est devenu une idée répandue, une vérité : « La France est un pays antisémite »… […]

10 – Un prétexte pour changer de HLM

Continuer la lecture de « Le Top 10 des fausses agressions antisémites »

Des journalistes du Huffington Post virés pour des propos « sexistes » (mais pas pour propos anti-goys)

Résultat de recherche d'images pour "huffington post"

On apprend maintenant que :

« Fin 2018, trois journalistes du média en ligne ont été licenciés à cause de propos particulièrement violents tenus sur un groupe de travail qui regroupait uniquement les hommes de la rédaction. En interne, les conséquences ont été dévastatrices pour les femmes concernées. »

« Le groupe s’appelle «RBF» pour « Radio Bière Foot ». A l’origine, il s’agit d’un groupe Slack, cette messagerie utilisée par beaucoup d’employés pour communiquer au sein d’une entreprise. […] »

Donc les journalistes de ce média mondialiste bobo qui passent leurs temps à défendre les idéologies dans l’air du temps et les plus délirantes, qui passent leur temps à railler les « beaufs », les réacs, etc., multipliaient en interne les propos grossiers « sexistes » sur un groupe nommé « Radio Bière Foot ».
Quelle caste très particulière…

Continuer la lecture de « Des journalistes du Huffington Post virés pour des propos « sexistes » (mais pas pour propos anti-goys) »

Un groupuscule extrémiste juif s’en prend à un professeur en plein cours car il est « pour une France chrétienne » (video)

L’UEJF décrète un Berufsverbot (interdiction de travailler) contre ceux qui sont pro-chrétiens !

L’Union des Etudiants juifs de France est un groupuscule dont l’influence (voir ici ou ) est inversement proportionnelle au nombre d’étudiants représentés. Il est spécialisé dans les dépôts de plainte (traités avec zèle par la « justice ») contre les propos politiquement non conformes – même indirects (ici ou ) – ou les critiques d’Israël. C’est un puissant lobby.

Il vient de publier une video où il se montre interrompant un cours de droit des associations à l’Université de Bobigny.
Imaginez que ce soient des étudiants nationalistes qui aient fait cela contre un professeur de gauche…
Et qu’est-ce qui motive ce recours à la force ?
Le professeur, maître Elie Hatem, avocat international franco-libanais, a des activités à côté de ses cours. Des activités politiques. Est-ce interdit ?
Non.  Evoque-t-il ses opinions en cours ? Non.
Ah, mais il y a un problème : il n’est pas dans le même camp que l’UEJF.
Royaliste, maurrassien, et, ce qui choque particulièrement l’UEJF (c’est le titre de la video qu’ils mettent eux-mêmes sur facebook) : il est « pour une France chrétienne et catholique » (à 2’05 dans la video ci-dessous).

Hallucinant.
La France est historiquement chrétienne, elle a fondé sa civilisation sur le christianisme, elle est chrétienne par nature et par vocation.
Ces voyous haïssent ouvertement la France enracinée et le christianisme.
Qui va condamner leurs propos très clairement christianophobes ?

Combien de temps les Français, et en particulier les Français chrétiens, vont-ils tolérer de tels agissements et un tel culot chez eux ?!

Le « journaliste » Frédéric Haziza veut faire interner les Gilets jaunes les plus connus

Haziza filmant (pour intimider) et insultant des manifestants pro-famille en 2013

L’inénarrable Frédéric Haziza, que nous n’avons pas pu ne pas évoquer à plusieurs reprises, exècre les Gilets jaunes.
Cet étranger qui fait sa loi dans les médias (avec nos impôts) exècre cette France qu’il espérait disparue, et cet homme violent en devient fou :

Macron rencontre le président israélien : « L’antisémitisme constitue la négation des valeurs de la République »

Le dîner Macron-Rivkin à l’Elysée – DR

La phrase de Macron est dangereuse, à double tranchant.
Comme celle de Manuel Valls qui avait décrit, en hiérarchisant les citoyens, la communauté juive comme “à l’avant-garde de la République et de ses valeurs”.
Que faut-il en déduire concernant les « Valeurs de la république » ? Sortent-elles du Talmud ?!

« Le président français Emmanuel Macron a rappelé l’importance stratégique de la sécurité d’Israël lors d’une conférence de presse donnée mercredi à l’Élysée avec son homologue israélien Reuven Rivlin.

Continuer la lecture de « Macron rencontre le président israélien : « L’antisémitisme constitue la négation des valeurs de la République » »

Gilets jaunes : le clip « Les gentils, les méchants » qui cartonne (et dérange certains fous furieux)

Des jeunes Gilets jaunes ont repris un air de Michel Fugain pour faire une petite chanson innocente et sympathique, aux paroles plutôt bonnes.

La chanteuse, Marguerite, âgée de 28 ans, a dû faire face à des critiques de quelques personnalités de l’oligarchie et d’un lobby communautaire puissant, relayées par les gros médias.

En effet, le fait qu’elle évoque Rothschild dans les paroles ou dédicace la video à BHL et Cohn-Bendit
lui a valu des accusations d’antisémitisme de la part de certains suprémacistes juifs.
Elle a choisi de se justifier sur facebook : « L’antisémitisme est un sentiment de haine qui m’est parfaitement étranger » « Je fais une dédicace à BHL et Cohn-Bendit car BHL a discrédité le mouvement des « gilets jaunes » dès l’origine et Daniel Cohn-Bendit s’est offusqué de la « violence » des « gilets jaunes », lui le révolutionnaire symbole de Mai-68 (…)», explique-t-elle pertinemment.

BHL, Cohn-Bendit ou Rothschild sont pourtant des poids lourds dans leur domaine. A qui la faute s’ils sont juifs ? Tout le monde ne le sait d’ailleurs peut-être pas.
Peut-être que le CRIF pourrait fournir une liste publique des personnalités influentes juives, qu’il faudrait donc éviter de citer autrement que positivement, pour éviter les problèmes ?!

Le « journaliste » Elkabbach ment grossièrement sur Faurisson, Marine Le Pen acquiesce (et attaque Gollnisch ailleurs)

Le pseudo journaliste – mais vrai militant et inquisiteur communautaire – Jean-Pierre Elkabbach recevait ces jours-ci Marine Le Pen et évoqua à un moment le professeur Faurisson, récemment décédé après une vie de persécutions. Mais sa mort n’arrête pas les calomniateurs.

Comment Elkabbach présente-t-il celui qui a enquêté toute sa vie sur la « possibilité technique des chambres à gaz homicides » ?
D’après lui, jusqu’à la fin de sa vie, le professeur « a nié l’existence des camps, pour lui Auschwitz n’a jamais existé » !
Un énorme bobard, évidemment volontaire de la part de ce journaliste expérimenté, qui essaye là de faire croire au grand public ignorant que Faurisson est un fou furieux qui nie l’existence des camps de concentration, ce qu’évidemment personne ne fait.

Marine Le Pen, évidemment au garde-à-vous devant le tribunal médiatique, ne bronche pas, et, espérant que le révisionnisme historique ne soit plus de mise en France, rejette cet encombrant bébé sur « les pays arabes ».
Tout le monde est content.

Par ailleurs, l’eurodéputé Bruno Gollnisch avait, à l’annonce de la mort de Robert Faurisson, déclaré simplement et honnêtement : « il paraît que ses positions sont abominables, affreuses, qu’elles ne reposent sur rien. Il devrait être facile de le prouver »,jugeant l’homme « persécuté ».
Une prise de position qui a irrité Marine Le Pen. « C’est par ce genre de déclarations que Bruno Gollnisch s’est marginalisé au sein du RN. Nous n’avons au mouvement aucune proximité ni aucune complaisance à l’égard de monsieur Faurisson, qui a fait du révisionnisme l’alpha et l’omega de son existence » a-t-elle indiqué.
On se permettra d’avoir d’autres idées concernant l’éviction de Bruno Gollnisch à la tête du Front national (Marine Le Pen parle de « RN » faisant un anachronisme).

Rav Ron Chaya : « déchirer du papier toilette sur les pointillés est extrêmement grave »

Peu de nos contemporains savent que le judaïsme moderne (élaboré après le Christ) est avant tout un code de conduite, plutôt qu’une spiritualité.

Ron Chaya est un célèbre rabbin israélien multipliant les videos en français.

Sur son site, il répond aussi aux questions existentielles angoissantes des juifs qui recourent au savoir que les rabbins ont acquis au cours de très longues années d’études religieuses…