Leclerc raille le Christ dans le métro parisien

On savait déjà que les patrons de l’entreprise Leclerc étaient – sans surprise – des mondialistes forcenés (campagne pour l’Euro avant son introduction). Ils font maintenant montre à grand renfort de panneaux publicitaires de leur mépris du Christ et des chrétiens.

Leclerc affiche son irrespect du christianisme dans le métro parisien

L’AGRIF communique :
« L’AGRIF condamne la perversité de la manière avec laquelle l’entreprise Leclerc fait la promotion de ses produits dans le métro parisien. Une fois de plus, on use de la dérision antichrétienne pour nous camper un tableau où l’on voit le Christ attablé et l’inscription : « ok, c’est moi qui coupe le poulet ? ».

 Cela constitue indéniablement une dégradation radicale de l’image de marque « Leclerc », et nous sommes certains que les chrétiens, bafoués dans leurs convictions, sauront en tirer les conclusions qui s’imposent… »

Pour contacter le service Marketing de Leclerc : 01 49 87 41 55

Pour contacter la régie publicitaire de la RATP : 01 46 90 52 00 ou sur http://www.mediatransports.com/la-societe/contact/

« Noé », film antichrétien et mensonger sortant ce 9 avril : à fuir !

noeA grands renforts de publicité, cette superproduction hollywoodienne a été réalisée Darren Aronofsky (qui a écrit le scénario avec un certain Ari Handel), et fait tourner quelques stars comme Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson…

Fier de son film, l’acteur principal Russel Crowe a osé déclarer : « Beaucoup de gens pensent qu’ils connaissent l’histoire de Noé, mais ce ne sont que de vagues souvenirs de catéchisme, pas ce que la Bible dit vraiment » ! Il est pourtant impossible d’avoir lu la Bible et de faire une telle déclaration concernant le film Noé. Son réalisateur, lui, s’affirmant athée, a déclaré que « c’était le film biblique le moins biblique jamais réalisé ».

Non seulement ce film ne concorde absolument pas avec ce que dit la Bible, mais il fait passer un message terrible sur :

Dieu :
Dieu est présenté comme un être sombre, froid, absent, mais surtout injuste et méchant. Jamais le nom de Dieu n’est cité. On parle seulement du « créateur ». Dans ce film, le « créateur » veut se débarrasser de l’homme pour le seul péché de nuire à l’environnement !
Non pas parce que « la méchanceté de l’homme était grande sur la terre » (Genèse 6:5), ce en vue de préserver les générations à venir du mal et d’espérer un monde meilleur.

Noé :
Noé est présenté de la même façon. Puis au fur et à mesure du film, il devient de plus en plus étrange et méchant, et on lui découvre le désir de tuer des bébés à la sortie du ventre de leur mère :
Continuer la lecture de « « Noé », film antichrétien et mensonger sortant ce 9 avril : à fuir ! »

La Guinness, une bière de […] !

La parade de la St Patrick, qui descend la célèbre 5ème Avenue à New York ce lundi, se fera sans son principal sponsor.
La marque de bière irlandaise Guinness a en effet décidé dimanche de suspendre son sponsoring.
Elle s’indigne de l’interdiction que les militants invertis et déviants (« LGBT ») ont eu d’afficher leurs vices sur des chars particuliers, au sein de la parade.
La brasserie rejoint ainsi Heineken et Sam Adams qui avaient annoncé leurs retraits vendredi dernier, respectivement des défilés de New York et Boston.

Vous pouvez expliquer à Guinness pourquoi vous ne boirez plus ses breuvages à cette adresse : guinness@consumer-care.net

Manifestation au siège de Larousse

Les éditions Larousse, ainsi que l’avons signalé et analysé hier sur Contre-Info, ont modifié avant l’heure la définition du mot mariage: « Acte solennel par lequel deux personnes de sexe différent, OU DE MEME SEXE, établissent entre eux une union » !

Contre cet état de fait, des militants pour le mariage naturel ont exprimé, hier, leur désaccord devant le siège de Larousse :

N.B : nous laissons le lecteur juger de la pertinence de l’usage des symboles républicains.

La Redoute ? Terminé.

RedouteLe site de vente en ligne (prétendument le 1er en ce qui concerne l’habillement) trouve bon de proposer désormais des figurines pour gâteaux de mariage ou pièces montées mettant en scène deux hommes ou deux femmes singeant le mariage …

Alors que l’institution sacrée du mariage (et donc la société) est attaquée dans ses fondements et que les enfants sont mis en grand danger moral, psychique voire physique, cette attitude doit entraîner la réaction la plus ferme des Français de bon sens.

N’hésitez pas à faire savoir à ces gens pourquoi vous n’achèterez plus chez eux.

Y aura-t-il encore des catholiques ou des gens sensés pour acheter « Vicomte Arthur » ?

Vicomte Arthur est une marque de vêtements française, chic et hors de prix, assez prisée des milieux BCBG.
Créée en 2005 par Arthur de Soultrait, elle a connu un rapide succès commercial.

Au risque de contrarier son public, la marque avait déjà sérieusement dérapé avec son catalogue 2010 : photos suggestives (que nous vous épargnerons bien sûr), dont des femmes se bécotant…

Après cette promotion de l’homosexualité, en 2012 la marque a récidivé plus lourdement et a présenté dans son catalogue, comme le rapporte Nouvelles de France « une photographie montre un homme et une femme en plein ébat sexuel, une autre met en avant deux femmes dénudées que l’on voit de dos se tenant devant un homme assis dans un fauteuil. Une troisième illustre une partie de chasse très « chic » dans laquelle le gibier semble être une jeune femme vêtue d’un bikini et d’un bandeau aux oreilles en peau de lapin, clin d’œil à peine voilé au logo du magazine érotique Playboy »

Bref, pas besoin de vous dire s’il faut donner de l’argent à cette société qui s’est enrichie principalement grâce aux catholiques et qui participe au grand pourrissement des âmes.

La « Foir’ Fouille » dérape…

Civitas nous fait savoir qu’un de ses « sympathisants en Mayenne [lui a transmis] le catalogue publicitaire de la chaîne de magasins discount La Foir’Fouille (192 magasins en France) distribué dans les boîtes aux lettres (offre valable du 17 au 23 décembre). Douze pages d’offres promotionnelles avant Noël. Pourtant, pas la peine de chercher, vous n’y trouverez pas la moindre crèche. Mais en page 8, La Foir’Fouille vous propose un « réveillon sexy » avec en photo centrale… un « déguisement de nonne » d’un genre particulier, du style des militantes du mouvement antichrétien FEMEN. Evidemment, nous sommes priés de prendre cela avec humour. Et bien entendu, comme par hasard, seule la religion catholique est moquée de la sorte. Si, hypothèse hautement improbable, un magasin distribuait un catalogue publicitaire proposant à la veille du ramadan un « déguisement sexy » se moquant de l’islam, il ne faudrait pas plus de quelques heures pour entendre des politiciens regretter ce qu’ils estimeraient être « une provocation ». Mais lorsque ce sont les catholiques qui sont victimes des provocations, c’est le silence des autorités, quand cela ne se fait pas avec leur complicité. Quand les catholiques de France feront-ils cesser cette ambiance délétère ? »

N’hésitez pas à faire savoir à la Foir’Fouille ce que vous pensez de cette provocation de très mauvais goût, et n’hésitez pas non plus à dire aux Magasins U que leur scandaleux catalogue pro « théorie du gender » vous a dégouté d’eux (à leur service consommateur : 09 69 36 69 36, appel non surtaxé).

Manifestation du 13 janvier : l’abbé de Cacqueray remet les pendules à l’heure

Entretien vigoureux et sans concession publié sur  la Porte Latine :

1 – Encouragez-vous les catholiques à se rendre à la manifestation organisée par madame Barjot le 13 janvier 2013 contre le projet du mariage homosexuel,?

Non. Je le leur déconseille vraiment. S’ils y vont, je pense qu’ils en reviendront ulcérés s’ils ne le sont pas déjà par les propos indignes que ne cesse de proférer cette personne. Je me trouve en profond désaccord avec l’esprit que le comité organisateur de cette manifestation veut lui insuffler. Toutes les concessions, toute l’obscénité, toute la vulgarité, toutes les compromissions semblent permises pour faire du nombre à tout prix.

Je ne critique pas les organisateurs de cette manifestation de rechercher le nombre. Mais tous les moyens ne sont pas permis pour autant.

La présence d’un char gay dans la manifestation sur lequel les manifestants sont invités à venir danser est une infamie. Comment est-il possible que le péché contre nature, l’un des quatre qui crie vengeance contre la face de Dieu, puisse être fêté et célébré dans un défilé organisé par des catholiques ? Comment un chrétien ou tout homme à qui il reste un peu de morale naturelle ou de bon sens pourrait-il supporter de voir le vice applaudi ? Il n’en a  pas fallu autant pour que le feu du ciel tombe sur Sodome et Gomorrhe.

Je rappelle par ailleurs que tous les pèlerinages, processions et manifestations catholiques sont normalement  autorisés en tant que tels dans notre pays. Or, en cette circonstance, ce ne sont donc pas les pouvoirs publics mais les organisateurs eux-mêmes de cette manifestation qui s’auto-censurent et interdisent toute prière et tout symbole catholique. Les catholiques se bâillonnent eux-mêmes : nous facilitons vraiment le jeu de nos ennemis.

Continuer la lecture de « Manifestation du 13 janvier : l’abbé de Cacqueray remet les pendules à l’heure »

Conquête américaine de Paris : au tour de Montmartre

La chaîne de cafés américains « Starbucks » colonise Paris à toute allure, ouvrant sans cesse de nouvelles et vastes boutiques et elle s’attaque maintenant à l’un des hauts lieux du tourisme et de ce qu’il reste de l’identité parisienne.
La société devrait ouvrir une enseigne l’an prochain sur la célèbre place du Tertre, affirme LeParisien ce samedi. Starbucks a en effet mis la main sur les locaux occupés depuis des générations par la brasserie Au pichet du Tertre. La vive contestation des habitants et des commerçants aura été vaine.

Rappelons qu’il faut non seulement éviter ce type d’établissements constitutifs de l’impérialisme culturel américain car ils détruisent le petit commerce au profit de grandes firmes capitalistes, mais – comme si cela ne suffisait pas – aussi parce que le géant américain milite pour le pseudo mariage entre invertis !

La principale organisation américaine dédiée à la défense du mariage, la National Organization for Marriage, lance ainsi une campagne de boycott de la célèbre chaîne en raison de l’engagement anti-mariage de cette dernière.

Cette campagne a été initiée quand, à une récente assemblée d’actionnaires de la firme, celle-ci a confirmé qu’elle avait inscrit la promotion du « mariage homosexuel » (sic) comme une des « valeurs fondamentales » de la chaîne !

Magasins U : Noël confisqué par les féministes


Le catalogue de Noël des Magasins U, cette année, sera révolutionnaire : les repères traditionnels sont bousculés, et les pages de jouets pour garçons ne se distinguent plus des pages jusqu’alors consacrées aux filles. On y voit aussi bien un garçon jouer à la dinette et faire la cuisine, qu’une fille jouer à la petite voiture. De plus en plus d’établissements spécialisés dans le jouet commencent à abandonner les sections «filles» et «garçons» au profit de pages thématisées et unisexes. « La question des catalogues de jouets sexistes interpelle depuis plusieurs années associations féministes« , souligne en effet Le Figaro. A lire ici.

Au nom de l’égalité, l’idéologie féministe sombre dans l’égalitarisme,  nivelle les différences, uniformise et standardise les comportements. Là où elle passe, la différenciation sexuelle trépasse. A ses yeux, l’être humain n’est plus qu’une abstraction désincarnée, asexuée et apatride.
N’hésitez pas à faire savoir aux Magasins U ce que vous pensez de cette scandaleuse initiative à leur service client au 09 69 36 69 36.

Poupées Barbie : toujours plus malsaines

La société de consommation à l’américaine ne perd pas de temps dans la dégénérescence morale.

Les fameuses poupées Barbie, de la société Mattel, avaient déjà fait beaucoup de dégâts chez les petites filles en leur proposant des modèles très sexués n’ayant rien à voir avec leur âge. La dernière trouvaille de Mattel : une Barbie évoquant un « travesti »…

« Son brushing platine, son maquillage prononcé et sa robe à paillettes rappellent étrangement le look de Phillip Blond (un styliste travesti célèbre aux Etats-Unis, qui a créé ce modèle de la poupée – NDCI).
Il n’en fallait pas davantage pour que le Time se demande si la première Barbie travesti était née. Si l’ambiguïté est de mise, Cathy Cline, responsable du marketing de Mattel aux Etats-Unis, ne nie pas que ce dernier avatar soit un peu particulier : « Une des choses fantastiques avec Barbie c’est qu’elle continue de repousser les limites. Elle ne s’inquiète pas de ce que pensent les gens », explique-t-elle au New York Times. »  (source)

D’ailleurs, à Contre-info, on avait raté cet autre modèle de Barbie, l’idéal capitaliste inculqué aux enfants :

Une poupée, comme on en trouvait encore il y a cinquante ans :

Amazon finance l’homofolie

Amazon, multinationale de vente en ligne (de livres surtout), était déjà condamnable dans son principe et dans ses pratiques commerciales lamentables.
On regrettera d’ailleurs qu’un certain nombre de sites parmi les plus connus de la « réacosphère » se soient acoquinés avec ce monstre capitaliste pour essayer de faire un peu de bénéfice. Espérons que l’annonce du soutien à l’« homofolie » par Amazon et son dirigeant soit la goutte d’eau qui fasse déborder le vase et mette un terme à cette vilaine situation.

Mieux vaut tacher de mettre petit à petit en place une économie solidaire et morale, comme nous tachons de la mettre en pratique de notre côté (voir colonne de droite), à notre échelle.

C’est Jeanne Smits qui nous rapporte la nouvelle :

Le fondateur d’amazon.com, Jeff Bezos, et sa charmante épouse Mackenzie viennent de faire un don de 2,5 millions de dollars pour faire avancer la cause du « mariage » homosexuel, rapportent diverses sources américaines.
Les dollars du couple multi-millionaire vont servir au financement de la campagne en vue du prochain référendum sur le sujet en l’Etat du Washington, sur la côte ouest des Etats-Unis.
Continuer la lecture de « Amazon finance l’homofolie »

Ariel mauvais pour le blanc !

En ressortant le stéréotype moderne de la blanche qui doit aller avec le noir, le moins que l’on puisse dire est que la société Ariel ne fait pas dans l’originalité avec sa nouvelle publicité.
Comme beaucoup des grosses multinationales (Ariel appartient au monstre capitaliste Procter & Gamble), elle pousse les téléspectateurs au métissage, par un lavage (!) de cerveau continu.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire…