Retour sur un gros mensonge de Bernard Kouchner.

Un article qui remonte à quelques années mais toujours instructif et signifiant de certaines méthodes. Il décortique une manipulation emblématique.

« Le co-auteur d’un des plus gros médiamensonges des années 90 vient d’avouer. Instructif pour l’avenir, car les trucs de manipulation sont toujours les mêmes…

Flash-back. Eté 92, guerre en Bosnie. Bernard Kouchner et ses « Médecins du monde » diffusent dans la presse et sur les murs de Paris une pub, frappante et coûteuse. La photo – montage présente des « prisonniers » d’un camp serbe en Bosnie. Derrière des barbelés. Kouchner y accole l’image d’un mirador d’Auschwitz. Son texte accuse les Serbes d’ « exécutions en masse ».

Info ou intox ? Intox, reconnaît Kouchner douze ans plus tard. Son récent livre autopublicitaire, Les guerriers de la paix, relate une entrevue avec Izetbegovic (le dirigeant nationaliste musulman au pouvoir à l’époque à Sarajevo), sur son lit de mort :
Continuer la lecture de « Retour sur un gros mensonge de Bernard Kouchner. »

Horreur : des lycéens britanniques qui ne savent rien de la Shoah

Un journaleux de Rue 89, Jean-Baptiste Allemand, n’en est toujours pas revenu… Lors d’un séjour en Ulster où il était assistant en classe de Français, il s’est aperçu que ses élèves ne connaissaient pas la SHOAH !!!

Extraits :

 » Un des meilleurs élèves en français de sa classe, très réfléchi, perfectionniste à souhait, il veut devenir traducteur plus tard. Mais voilà, la Shoah, il ne connaît pas. Jamais entendu parler. »

« Mais il y a aussi des jours où j’ai eu les boules. Comme cette fameuse journée où je décide de parler du Front national, pour coller avec le thème du racisme qu’on me demande d’aborder. Sur la feuille que je présente, la célébrissime phrase de Le Pen sur le détail de l’histoire. Je pose une question à Mike, qui me répondra donc avec un air ingénu : « C’est quoi, les chambres à gaz ? ». »

« Dans le tableau des sujets à aborder pour un prof nord-irlandais, l’Holocauste n’est pas vraiment incontournable. Non imposée, son étude est suggérée comme un « exemple » parmi d’autres, pour illustrer « le comportement éthique ou non éthique de personnages historiques ». Manifestement, le prof d’histoire de Mike a choisi un autre exemple. »

Source

Le bourrage de crâne commence tôt en République

Dans le cadre de la semaine mondiale pour l’allaitement maternel , c’est sous l’égide du Conseil Général du Pas de Calais qu’a fleuri une foultitude de panneaux publicitaires supportant l’image d’ une ravissante petite fille blonde pouponnant un bébé en celluloïde du plus beau noir.

Source

« Eco-fascisme »

Une vidéo de propagande écologiste particulièrement violente s’est retournée contre son auteur et sa cause, la réduction des émissions de CO2.

« 10:10 » est un mouvement « globaliste » pour la réduction de 10% des émissions de CO2 à partir de 2010.

Au Royaume-Uni, cette campagne a fait l’objet d’un court-métrage dans lequel les individus qui refusent de se soumettre à l’effort de baisse des émissions de gaz carbonique sont instantanément tués par détonation suivie d’une grande effusion de sang. Dans la première séquence de la vidéo notamment, deux enfants refusent l’effort écologique présenté par l’institutrice comme sans obligation. À la fin du cours, l’institutrice appuie sur un bouton qui fait exploser les deux enfants récalcitrants au milieu de toute la classe qui crie de panique, le sang recouvrant les élèves et les murs.

Cette vidéo de propagande particulièrement choquante a finalement été retirée par le site de campagne « 10:10 » qui a également présenté ses excuses, face aux nombreuses protestations.

La vidéo en question :

Authentification douteuse

Mazel tov!
Le chasseur de nazis, Serge Klarsfeld, a enfin trouvé le chaînon manquant de sa fumeuse théorie, à savoir : « que le statut des Juifs relève de la volonté personnelle du maréchal Pétain », ceci malgré que de nombreux documents et témoignages de l’époque disent le contraire.
En effet, un donateur anonyme a opportunément fait parvenir au Mémorial de la Shoah de Paris, un document original de l’Etat français de Vichy établissant un statut des Juifs en octobre 1940, annoté de la main du Maréchal Philippe Pétain qui en durcit le caractère antisémite. Continuer la lecture de « Authentification douteuse »

Israël Nisand : « La pilule anonyme et gratuite pour les jeunes filles de moins de 18 ans »

Le Dr Israël Nisand, professeur de gynécologie-obstétrique au CHU de Strasbourg, estime dimanche qu’il faut rendre « d’urgence » la pilule contraceptive « anonyme et gratuite » pour les jeunes filles, alors que « 15.000 » mineures ont subi une IVG en 2009.

« Il y a une aberration: l’IVG est anonyme et gratuite pour les mineures, la pilule du lendemain est anonyme et gratuite pour les mineures mais la pilule contraceptive, non… C’est monstrueux ! », déclare le Dr Nisand dans une interview au Parisien, à l’occasion de la Journée mondiale de la contraception.

« Il faut d’urgence rendre la pilule anonyme et gratuite pour les jeunes filles de moins de 18 ans. Les petites jeunes n’ont pas à payer l’addition des tabous de notre société », ajoute le Dr Nisand.

Le dispositif « Info Ado » qu’il a initié pour permettre aux mineures de bénéficier de la pilule de manière gratuite et anonyme est « applicable du jour au lendemain dans le Cantal ou dans n’importe quelle région », indique-t-il.

Source : AFP

L’église du futur vue par Hollywood : ramollir les cerveaux

PRIEST (Prêtre, en anglais) est un film prévu pour 2011 sur les grands écrans français. Il mélange plusieurs genres cinématographiques : western, science-fiction, thriller, horreur, action … Il s’agit de l’histoire d’un “Prêtre” avec un crucifix tatoué sur tout le visage qui désobéit à l’Eglise pour aller massacrer, en compagnie d’une super-nonne-du-futur et d’un shérif, des vampires qui ont kidnappé sa nièce … Ce film est Américain, bien entendu … Et comme avec toutes les grosses productions hollywoodiennes, on sait qui tire les ficelles

Producteurs : Josh Bratman, Joshua Donen, Stuart J. Levy, Sam Raimi …

Scénariste : Cory Goodman

Production et distribution à l’étranger : Screen Gems, filiale de Columbia Pictures appartenant à Sony Pictures Entertainment, société de Sony Corporation of America basée à New York et dont le PDG est Howard Stringer, un des soutiens de l’association sioniste UJA – Federation of New York. La vice-présidente est Nicole Seligman et le directeur exécutif est Robert Wiesenthal.

Source : Les Intransigeants

Une publicité emblématique, pour SFR

Ce genre de publicité, rarissime il y a quelques années, est devenue désormais très fréquente.

Celle-ci, à la limite du supportable, cumule nombre de caractéristiques de la pensée dominante.
Une blanche (blonde) totalement idiote et superficielle.
Un noir ou métisse sûr de lui, quasi surhomme.
Bien sûr en «happy end», la blanche se donne avec enthousiasme au noir. Petite exaltation de la triche, au passage.

C’est aussi avec ce genre de videos que petit à petit le Système influence et formate les mentalités.

La presse iranienne réagit à l’ingérence de Carla Sarközy

Où l’on apprend selon le Telegraph que la presse iranienne réagit violemment à l’ingérence de Carla Sarközy et Isabelle Adjani contre la sentence capitale prononcée à l’encontre Sakineh Mohammadi Ashtiani, une femme accusée d’adultère et du meurtre de son mari.

La semaine dernière, Carla Sarközy a ainsi envoyé une lettre à la détenue en attente d’éxécution : « En France, les enfants apprennent à l’école que la clémence est la principale vertu des gouvernants. Du fond de votre cellule, sachez que mon mari plaidera votre cause sans relâche et que la France ne vous abandonnera pas. »

Le journal Kayhan, proche du pouvoir iranien, qualifie Carla Sarközy et Isabelle Adjani, également impliquée dans la mobilisation des « peoples », de prostituées dans un éditorial, tandis que la télévision publique iranienne commente la vertu de Mme Sarközy, l’accusant d’immoralité.
Carla Bruni-Sarközy, pour qui la monogamie est ennuyeuse, dévoilait il y a peu sa conception de la fidélité : « Je ne suis pas vraiment une femme fatale. Je n’ai jamais commis d’adultère, puisque je n’ai jamais été mariée. »

Il est à noter que si pour le journal Telegraph, ainsi que pour l’ensemble des journaux français qui ont repris son article, la condamnée à mort devra subir la lapidation, il n’en est rien pour le gouvernement iranien qui a démenti et parlé à la place de pendaison.

Sakineh Mohammadi Ashtiani a épuisé tous ses recours juridiques, tandis que la court suprême de Téhéran a rejeté une réouverture de son procès.