Carl Lang n’a pas ses 500 signatures, mais tout de même 447

Le candidat de droite nationale échoue de peu à participer au scrutin présidentiel. Il affirme avoir récolté les paraphes de 447 élus : une suprise pour beaucoup.

Communiqué de Carl Lang :
« Sans financement public, sans l’argent des banques et dans un silence médiatique absolu et délibéré, la candidature d’Union de la Droite Nationale que j’ai portée a recueilli 447 parrainages de maires et d’élus, ce qui, dans un tel contexte est un véritable exploit.

Je remercie chaleureusement les élus attachés à la pluralité de l’expression politique qui, malgré la chape de plomb médiatique m’ont apporté leur signature, ainsi que tous les militants entièrement bénévoles du Parti de la France et des mouvements de l’Union de la Droite Nationale qui ont réalisé un travail remarquable auprès des élus

En dépit de la scandaleuse confiscation de cette campagne électorale par la caste des ayant-droits médiatiques et des nantis du système en place, tous nos efforts d’affirmation et d’organisation d’une authentique et crédible droite nationale et européenne, fière de ses principes et de ses valeurs de civilisation, ont déjà porté leurs fruits.
La dynamique de mobilisation et de rassemblement des militants de la vraie droite nationale de conviction est porteuse d’espérance afin de relever le défi historique de la nécessaire et vitale reconquête nationale ainsi que du refus de la colonisation de la France et de l’Europe.

Tout ne fait que commencer ! »

64 commentaires concernant l'article “Carl Lang n’a pas ses 500 signatures, mais tout de même 447”

  1. Dommage ! C’était, à mon avis, le seul qui proposât de réels et bons changements pour que la France revienne à ce qu’elle a jadis été.

    Je n’irai donc pas voter.

  2. jacoba… ne aps voter? se taire ? je comprends que vous puissiez etre décu , et comme tout un chacun ne plus croire en ce système pourri , mais comme le disait fort bien monsieur le pen , au congrès de tours… :  » qu’ils soient élus par90 pour cent , ou 50 pour cent du peuple , ils s’en fichent pourvus qu’ils soient élus ! »… Ne pas voter , c’est se taire.

  3. à Jacoba qui dit: « Je n’irai donc pas voter. »

    compte tenu de l’Etat de la France ne pas voter est un CRIME !!

    le candidat idéal, la candidate idéale n’existe pas. Il faut donc faire un choix dépassionné, pragmatique.

    Et ce vote c’est Marine Le Pen

    si Marine est au second tour, comme je le crois, imaginez la gueule de l’oligarchie………

  4. En effets en ces temps très durs il faut faire preuve de pragmatisme.
    Il est clair que le projet du FN n’est pas celui qu’il faudrait. mais c’est surement le moins éloigné de nos idées.
    Donc oui nous devons voter Marine ( et lui faire bien comprendre que nous les vrais patriotes sommes là )lui donner un bon score et pour que le débat reste à droite .

  5. Lang n’a pas ses signatures ?
    Eh bien, moi non plus, je n’irai donc pas voter.

    Le problème absolument vital qui se pose aujourd’hui à la France, c’est la substitution de population qui s’opère à vitesse grand V dans notre pays, par ces deux moyens conjugués que sont :
    — la dénatalité des Français (avortement, contraception, destruction de la famille)
    — l’immigration massive.

    Or, pour résoudre ces 2 problème, j’ai autant confiance en Marine Le Pen qu’en Nicolas Sarkozy (et je pèse mes mots !)

    Elle a capitulé sur l’avortement, et son message sur l’immigration est plus que brouillé.

    Sans compter son sionisme et ses accointances maçonniques.

    Non, vraiment, désolé, Marine Le Pen n’aura pas ma voix (ni personne d’autre, d’ailleurs).

    Au lieu de voter, ce jour-là, je prierai Jeanne d’Arc.

    Ce sera certainement plus efficace.

  6. Carl Lang n’est pas un nationaliste,je suis allé voir son programme,il est favorable à la monnaie Euro alors que cette monnaie de singe a plombé notre pays et toute notre économie.

    La seule candidate crédible c’est Marine le Pen donc je voterai Marine au 1er tour et je confirmerai au 2è tour car elle a de grandes chances d’accéder au second tour vu le contexte de notre pays.

    Voter est un devoir,ceux qui ne votent pas n’auront aucune raison de venir se plaindre après les élections.

  7. Patrick Bourson vous connaissez ?
    Moi non plus
    N’empêche que ce Monsieur, qui a côtoyé brièvement le FN( avant 2009) et qui a créé près de Reims son propre parti RLF, a obtenu ses 500 signatures. Tout seul comme un grand !
    Il va faire 0,001 des voix mais il sera présent. Alors que Carl Lang sera absent.
    voici 500 signatures gâchées, qui auraient pu et dû tomber dans l’escarcelle de l’UDN !

  8. Toujours les mêmes connerie, le système ne tient pas par un ou deux ou trois… candidats, mais par le faite de mettre un bulletin de vote dans l’urne.

    qu’ils soient élus par90 pour cent , ou 50 pour cent du peuple , ils s’en fichent pourvus qu’ils soient élus ! »… Ne pas voter , c’est se taire.

    Détrompe toi, c’est une illusion le système ne tient que parce que les fonctionnaires(les petits fonctionnaires) coopèrent, la république n’est rien sans ces supplétifs.

  9. C’est logique les meilleurs ont quittés le FN(revolte des militants avec Mégret), certains ont fait de l’entrisme à une époque dans les petites communes (moin de 5000pers) .Aujourd’hui il récolte les fruits du labeur de tout ceux que le front national a dégouté années après années d’un militantisme jamais récompensé et des magouilles du front familial.

    Néanmoins je suis content qu’il ne concurence pas Marine Lepen.

    Carl Lang est plus utile en rassemblant les petits partis nationalistes qu’en divisant les votes « nationalistes » aux présidentielles.

    Nous devons nous les nationalistes jouer sur tous les tableaux la politique et le buletin de vote n’est pas une fin en soi c’est juste un moyen.

  10. Ne pas aller Mariner serait une idiotie, les gauchos iront voter la Mélanche, puis Hollander au second tour (?) sans état d’âme. On ne va pas encore faire la liste de tout ce qu’on peut lui reprocher, on le sait… sauf qu’on sent bien que le système l’a dans le « nez » malgré ses ronds de jambe. Raison de plus de ne pas s’abstenir. On connait tous les arguments contraires donc pas la peine d’y revenir ici. De toute façon QUI pourrait être pire que Marine? TOUS! 😀

  11. @super casse couille

    4 millions….

    Tu peux au moins multiplier par 3.
    Environ 15 millions d’étrangers, et comme l’immense majorité est musulmane 12 millions de musulmans en France est plus probable.

  12. Jef

    « non Jef t’es pas tout seul, arrête de t’lamenter » 😀

    et va voter Marine! les voix de Sainte Jeanne te le disent! 😉

  13. Ce qui a extraordinaire avec vous à chaque fois lors des élections c’est la même naïveté voir plus pour certain(super casse couille), il faut faire barrage à la gauche ou l’ump pour éviter que la vérole passe, résultat la vérole passe à tout les coups.

  14. Il faut aller voter pour le moins pire des partis , c’est-à-dire pour le fn ,meme si sans joie , le temps de la Présidentielle

    mais ensuite , si Marine ne gagne pas et ne se maintien meme pas pour le second tour à la Présidentielle , ne plus voter fn ,ni aux législatives ni ailleurs .car sinon elle se croira encore la vedette dictatoriale autorisée à jèter les patriotes selon ses lubies .
    Passé le premier tour, nous ne devons plus rien au fn , encore moins de nous taire pour assurer sa petite carrière perso à dire et faire n’importe quoi .

    d’ailleurs si elle ne gagne pas l’élection , il n’y a plus aucune valide raison de continuer sagement à se faire entuber par les sionistes et islamistes et leurs magouilles de banksters véreux .

    Il faudra AGIR par tous les moyens , sinon l’umps fera définitivement crever la France et se n’est pas en restant tranquilles et gentils, dhimmis et stupides qu’on reprendra controle de notre Nation !

  15. Grosse déception… je pensais que l’UMP allait pousser Lang pour gêner la Marion.

    Cela fait longtemps que je ne crois plus que le vote changera quoi que ce soit à la situation actuelle mais j’aurais quand même voter pour le PdF.

    Voter FN n’a jamais servi à rien, autant voter pour Flamby, qu’il foute la France une bonne fois pour toute dans le mur et que l’on puisse reconstruire.

  16. Je vous ai lus…. Il fut un temps où je disais aussi :
    – voter est un devoir, ceux qui ne votent pas n’ont plus rien à dire.
    – il faut voter pour le moins mauvais
    – il faut voter le FN car c’est le plus proche de nos convictions.
    etc etc etc

    Vous avez raison, en partie :
    – MLP n’est pas la candidate la mieux placée puisqu’elle propose de ne pas changer la loi sur l’avortement, seulement que ceux-ci ne soient pas remboursés, et ainsi pour d’autres choses
    – elle ne veut pas de France catholique
    – elle avance toujours des chiffres faux, comme les autres candidats, elle les gonfle (les chiffres, je veux dire, les autres aussi sûrement 😀
    et ainsi de suite

    Voter pour un candidat qui a des principes iniques, c’est se faire complice des lois qu’il pondra. Donc des avortements, entre autres bien sûr je cite cet exemple mais il y en a tellement.

    Le problème c’est qu’un politique ou un politicien ment comme ce n’est pas possible ; l’expression mentir comme un arracheur de dents devrait être mentir comme un politicien, ce serait nettement plus juste.
    De plus, voter blanc, c’est preuve de lâcheté. Ne pas voter c’est vraiment faire voir qu’on n’est pas d’accord avec tous ces polichinelles présentés.
    Les hommes sont versatiles, faisant croire au progrès alors qu’il régresse, moralement j’entends. Dieu ne change pas. Il est immuable.
    Voter pour des lois iniques, amorales, c’est être contre Dieu. Et de Dieu on ne se moque pas.
    Dieu premier servi, ne l’oubliez pas.
    Donc je n’irai pas voter. Ce sera la première fois. Je le dis haut et fort contrairement à d’autres qui ne vont pas, voire jamais, voter mais qui n’ont pas le courage de le dire.

    Et Duparc résume parfaitement ce qui se passe vraiment avec les votes.

    Quant aux 4 millions d’étrangers qui vont me remplacer, là je crois que vous n’avez rien compris à la mondialisation, mes enfants, elle est en route depuis belle lurette et ce n’est certainement pas MLP fricotant avec la FM et certains étrangers qui va nous enlever cette épine du pied.

  17. 447 signatures, c’est plus que Marine Le Pen. En effet, icelle n’avait pas besoin de 500 signatures, car elle pouvait compter sur plus d’une centaine de conseillers régionaux FN, et autant de signatures faciles déjà acquises.

    Carl Lang lui n’en a eu que très peu (Gabriac et Wyssa) et est donc allé cherché les 445 autres. Soit donc bien plus que Marine.

  18. Quant à Marine, il faut savoir qu’elle a fait appel du jugement la déboutant de ses demandes totalement farfelues contre Rivarol. Cela prouve une haine réelle contre les nationalistes, au même titre que l’UMPS-PC.
    Rappelons également que Steeve Briois employait le mot ennemi (sic) pour caractériser des organisations tels le renouveau Français, les jeunesses nationalistes ou l’oeuvre française.

    Avec tout ça, je ne vois pas pourquoi j’irais voter Marine…

  19. Je ne pensais pas lire ici que le vote était un devoir… ça c’est plutôt le baratin habituel du système républicain pour que les moutons accomplissent ce que l’on attend d’eux, avec pour résultat le maintien et le renforcement du système. Que MLP soit en 3e ou en 2nde position, ça change quoi, dites-moi ? Dans tous les cas, elle échoue, puisque au 2nd tour elle se fait écraser, et permet ainsi l’élection d’un candidat UMP ou PS avec un très bon score…

    Non franchement, les personnes qui la ramènent pour sermonner celles qui font le choix de ne pas participer à cette coûteuse mascarade me font marrer… J’ai l’impression de lire des enseignants encartés au PS qui insistent pour que leurs élèves aillent accomplir leur « devoir » de citoyen.

  20. Des candidats à un poste capital pour notre Patrie, et qui ne mettent pas Dieu à l’honneur, ne sont pas crédibles.
    Sans le Christ, ils (elle) ne pourront rien faire, s’ils (elle) rougissent de Lui, alors il rougira aussi d’eux tous.
    Qu’attendent-ils pour faire la Consécration nécessaire, demandée par le Sacré-Coeur en 1689 , cent ans avant la révolution, Louis XIV a négligé de la faire, Louis XVI l’ai fait, prisonnier au Temple, mais trop tard pour sauver la France. Un siècle après, ce fut le malheur par négligence.
    Alors sans cela, je n’irai pas voter, car je sais d’avance que je perd mon temps, et vous le vôtre.

  21. « qu’il foute la France une bonne fois pour toute dans le mur »
    ->Tu te trompes lourdement,les sionistes maintiennent la France à un niveau de pauvreté extrême afin que le peuple soit traqué,persécuté,surveillé et divisé et que les pauvres crèvent la dalle pendant que les sionistes au pouvoir de l’UMPS se gavent sur le dos du peuple,voilà la réalité.
    Foutre la France dans le mur n’est pas leur but,ils ont besoin des couillons comme toi et moi pour vivre confortablement et éviter tout mouvement de révolte,donc aujourd’hui faut dire stop.
    Refuser d’aller voter est un comportement lâche,cela revient à se rendre complice du désordre actuel voulu par l’UMPS.

    La bataille est engagée,Sarko va faire en sorte de provoquer des émeutes dans les quartiers pourris et il va débarquer comme le sauveur pour vous dire « j’ai ramené l’ordre dans ces quartiers ».

    Attention,le mois d’Avril risque d’être très chaud !

  22. Pour ceux qui veulent encore se bercer d’illusions et donner des leçons de résistance anti-mondialistes aux réfractaires aux urnes, qu’ils votent Marine Le Pen.

    Pour les gars qui sont sortis depuis belle lurette du piège du suffrage universel, de la mascarade démocratique, qui ne croient nullement à restaurer le pays avec les outils républicains, ce sera abstention. Mieux : mépris.

  23. Mélenchon à 10 % !
    Il y a au moins 10 % de dégénérés haineux et / ou débilo -fainéasses !
    Il faut voir la propagande pour l’ignoble Mélenchon, allié de Hollande qui ne vaut pas plus cher que lui, dans tous les media officiels et l’admiration proclamée de l’ump à son endroit !
    Guaino affirme que Mélenchon est talentueux et républicain !!
    Mélenchon, le soviet, ce n’est que de l’esbrouffe intellectuelle et de la haine pourtant.
    Nous sommes dans une drôle de situation !

  24. Ce qui est drôle avec la mouvance républicaine d’extrême-droite, c’est sa capacité , comme les adhérents de sectes, à ne pas envisager un échec de sa politique… De son œuvre… De sa tactique…

    Tels les millénaristes, qui renforcent leur foi à chaque prédiction erronée, ils s’acharnent à continuer ce qui échoue depuis 200 ans…

    Ainsi, Lang échoue, pas grave y a Marine !

    Marine ira au deuxième tour, puis échouera, mais pas grave on a pu au moins s’exprimer !

    Avant elle Jean-Marie a pu atteindre le deuxième tour, puis a échoué, comme d’habitude, mais pas grave on a « espoir de » !

    Avant ça, ce bon Maurras se bat avec la République contre l’Allemagne, c’est le fameux « compromis nationaliste », il échoue à prendre le pouvoir, au contraire même, c’est Blum qui le
    prend, mais encore une fois, pas grave, ce n’est que partie remise !

    Dans cent ans, Francis Terroir fera 21.5% aux élections républicaines… Génial ! Content ! Il échouera dans sa prise du pouvoir, mais pas grave c’était bien tenté !

    Dans mille ans, Eric Bensoussan se présentera, échouera, comme tous ses prédécesseurs, mais tant mieux diront certains, un espoir demeure…

    On se reverra en Enfer pour en discuter ! Il est pavé de bonnes intentions…

  25. @Lionel

    Le renouveau français et l’oeuvre française c’est très bien…mais pas pour le bulletin de vote (on se comprend?)
    De plus Carl lang n’est pas un saint(c’est un […]) …de plus ne rève pas Lang a juste le soutien des nationalistes mais on sais tous que hélas chacun prèche pour sa paroisse.

    Pour ce qui est des 4 millions d’immigrés musulmans je parle de ceux qui ont le bulletin de vote …
    Je ne parle pas des 15 millions d’immigrés dont 9 millions de musulmans!!!!!!

  26. Franchement dommage !

    Carl Lang absent du premier tour, il ne me reste plus qu’à m’abstenir car JAMAIS je ne voterai pour Mademoiselle Le Pen. Lui donner sa voie, c’est cautionner la dénaturation du FN et justifier le petit clan d’incompétents avides de petit pouvoir qui manoeuvre depuis des années pour neutraliser le mouvement national. Marion Le Pen ? C’est Sarkozy en pire !

  27. Trés drôle Louis-Ferdinand (hélas!)
    Je ne voterai pas pour les avorteurs! Déplaire à Dieu? Et vous croyez qu’Il vous aidera dans vos espoirs de reconquête? Je ne sais pas encore si je m’abstiendrai ou voterai BB!
    S’abstenir c’est refuser cette France pourrie.

  28. Je vois que nous sommes quelques-uns à être d’accord sur le vote institué par la démocratie, laquelle comme le dit si bien Platon (Tout démocratie) est vouée à finir en oligarchie ».
    Ca, c’est fait.

    J’y ai cru à ces votes républicains. J’ai voté, parfois nul. Jusqu’à ce que je me dise que finalement c’est encore favoriser l’un ou l’autre soi-disant démocrate qui doit gouverner tous les citoyens du païs.

    MAIS : contrairement à ce que pensent certains, parlons d’absolu pour bien comprendre : si aucun citoyen ne va voter, on n’aura pas de gouvernant loufoque, funeste et tout ce que vous pouvez imaginer comme qualificatif pour cet énergumène plus avide de pouvoir que de compassion pour son peuple.

    Et c’est justement ceux qui ne vont pas voter [i][g]pour ces raisons que j’ai précisées plus haut[i\][g\], par pour : « je-m’en-fous-de-toutes-façons-on-n’y-peut-rien-je-préfère-aller-passer-mon-dimanche-à-la-mer-à-la-montagneavec-mes-copains-ma-famille etc », peuvent dire :
    – non je n’ai pas voté pour ce « président » donc oui je peux me permettre de dire à ceux qui critiqueront la politique menée par la suite, et surtout à ceux qui vont voter blanc car on leur fait croire que c’est un vote nul « On a ce qu’on mérite. Vous avez voté pour lui ou vous avez voté blanc et dans les deux cas vous avez favorisé son ascension à ce poste. Vous ne pouvez désormais que vous taire, ce que vous auriez dû faire devant les urnes, les urnes funéraires de la France. »

    Maintenant qu’on m’accuse de faire la propagande de ne pas faire son devoir de citoyen, je réponds :
    – le système a éliminé d’emblée par de funestes opérations politiques ceux qui pouvaient battre celui que ledit système avait déjà décidé qu’il serait à la tête des citoyens. Les dés étant pipés, je refuse de jouer. [g] Mon âme n’est pas à vendre ![g\].

  29. J’espère que les partisans de Carl Lang voteront pour Marine.

    Dans 5 ans, çà ne sera plus 500 mais 700 signatures…. et les musulmans les auront, eux!

  30. Etrange conception du vote: donner sa voix à un elu c’est cautionner ses actions, lorsqu’il fait lâcher des bombes sur des innocents il se reclame de ceux qui lui ont donné leurs voix; au moins ceux qui se sont abstenus n’ont pas de sang sur les mains.

  31. vous pensez que l’on puisse effacer 30 années de manipulation mentale
    UMPS en un coup de baguette magique, si Carl Lang avait eu ses 500
    signatures, il ferait quel pourcentage en score et serait ce suffisant pour
    arrivé au premier tour?… personnellement je ne pense pas. Dans ce cas
    pour réussir à assembler un bon nombre de gens il faut adopter un stratège
    Marine Le Pen ( comme les autres candidats ) lance des directions, par
    exemple sur l’avortement avec l’IVG et le salaire de la mère au foyer,
    démontre qu’elle cherche à redonner l’envie aux couples de refaire des enfants, le fait qu’elle laisse apparaître sa chaine avec sa croix dans
    certains de ses interviews montre à qui elle s’adresse en particulier…
    enfin je ne pense pas que Carl Lang puisse s’imposer dans les mentalités actuellement pour la simple raison que sa manière de s’y prendre est trop brusque: alors patience et voter par la suite les mentalités auront évoluées, en principe, dans le sens de la reconquête.

  32. On doit s’offrir un luxe : MLP en tête au premier tour !

    Oui, MLP est imparfaite, élevé dans les écoles Gôchistes…. tous avec nos commentaires, on en fait des pages pleines sur ses défauts…. Pourquoi pas un livre ?

    Quelles têtes des : Méchantcons, Sarkozette, Pays Bas (Hollande) si MLP en tête au premier tour….

    Pour les législatives, suis tout à fait d’accord pour le pas voter Fn, choisir d’autre parti plus radicaux : anti invasion

    l’invasion ruineuse en argent, est à terme la mise en minorité des Blancs en Europe dans 20 ans en passant le Rhin en Alsace; on passeras du Maghreb à la Turquie….

    Hier, sortie d’école, les Blondes sont avec les Noirs. Question de quelle couleur seras l’enfant ??? Avez vous la réponse ????

    Dans la ville d’a coté, beaucoup d’école ont les Blancs en minorité : ils sont obligés de s’aligner sur les codes des Mencheviks (majoritaire)….

  33. « Carl Lang n’a pas ses 500 signatures, mais tout de même 447 »

    C’est dommage car c’était le seul à ne pas entrer dans l’idéologie siono-maçonne, et à porter une réelle contraction à ce qu’il se passe en France actuellement.

    Maintenant, pour les prochaines élections, je crois qu’il faudra tirer sur son propre camp. Cela tout au moins pour le faire réagir. Je voterai donc pour Mélanchon. De toute façon, il vaut mieux l’original à la copie tant apprécié par marine le pen et son nouveau parti. Et pour le second tour, je m’abstiendrai. 😉

    @ JFB33

    « J’espère que les partisans de Carl Lang voteront pour Marine. »

    Il n’y aucune raison à ça. Marine le pen a voulu se débarrasser de la droite national. qu’elle en paye maintenant les conséquences.

  34. Carl Lang écrit : « dans un silence médiatique absolu et délibéré », « la chape de plomb médiatique »…
    Vraiment ? il était soutenu par deux quotidiens nationaux (Rivarol et Présent), et régulièrement invité sur une radio, Radio courtoisie, qui peut potentiellement toucher des millions d’auditeurs (IledeFrance + Caen, le Havre, Le Mans + internet….).
    Peut être que la « famille nationale » devrait aussi s’interroger sur ses propres médias….

  35. @ JM : « vous pensez que l’on puisse effacer 30 années de manipulation mentale
    UMPS en un coup de baguette magique,… »

    Non bien sûr que non, mais c’est un début. On ne peut servir deux étendards et dès le départ il faut s’affirmer d’un camp ou de l’autre. Pas en sautillant de l’un à l’autre.

    Les premières démocraties vécues, romaine et grecque, ont toutes les deux amené les pays à la fracture et à la décadence.
    La démocratie ne peut pas exister, c’est un leurre phénoménal. Bon sang ! Comment peut-on imaginer que le peuple se gouverne lui-même par lui-même ? par les quelques représentants qu’il met en place au gouvernement pour régner ? On voit bien qu’à tous les niveaux c’est la gabegie, la débandade, l’anarchie, tout le monde se croit autorisé à tout se permettre, autant sur le plan personnel que national, on ne compte plus les malversations, les subornations, les corruptions, dans n’importe quel domaine, que ce soit en finances mais aussi bien pour trouver un travail.
    C’est vraiment prendre le peuple pour des bêtes, des animaux sans conscience ni intelligence ! Et c’est bien dans ce discours qu’on a fait la Révolution : tous les franmac n’ont que ce discours à la bouche et vous le servent depuis deux cents vingt-trois ans ! Vous prenez comme base leurs principes mêmes. Comment voulez-vous sortir de ce merdier dans lequel nous nous enfonçons de jour en jour, si ce n’est justement en refusant de les placer à la tête du pays ?
    Je suis Française. De souche. Catholique. Et ça personne ne me l’enlèvera. Et si vous ne voulez pas devenir mahométans, il va bien falloir prendre les armes un jour ou l’autre. Il n’y a malheureusement pas d’alternative puisque les gouvernements successifs depuis au moins la dernière guerre nous berne avec leur « vivre ensemble », leur multiculturisme, et autres escobarderies ; la novlangue c’est la vaseline moderne, si vous me permettez l’expression, pour conduire le peuple comme des moutons : le panurgisme. Ces gens-là, quel que soit leur parti politique, n’ont qu’un but : servir la francmac, dont les fomenteurs et les partisans sont Juifs, lesquels refusent NSJC. La France doit perdre son identité catholique. Quand vous aurez compris et admis ce fait, vous comprendrez où est vraiment votre devoir, d’homme comme de citoyen français. C’est pas républicain ? Ben non, je ne suis pas républicaine, je ne suis pas démocrate. J’ai compris où cela menait et je préfère être le mouton noir. Au moins je reste fidèle à mes convictions.

  36. « On doit s’offrir un luxe : MLP en tête au premier tour !  »

    Ce sera plutôt un luxe pour le clan familial qui prospère sur le patriotisme depuis des décennies !

    De toute façon, les marinolâtres doivent cesser de racoler : JAMAIS nous ne donnerons notre voix pour Miss Le Pen, laquelle n’ira pas au second tour, c’est déjà plié, et les petits rigolos qui envoient leurs messages depuis la cellule internet du QG de MLP le savent très bien. Ils n’y croient plus ! Il n’y aura pas de vague bleu marine comme il n’y en a pas eu aux cantonales : ce sera la vague bleu latrine encore une fois, genre reflux de chasse d’eau !

    Autre chose : les adulateurs de la Fille n’ont cessé de dire que si Carl Lang avait ses signatures, c’est qu’il était soutenu par l’UMP (on voit la haute volée de la réflexion)… Maintenant que Carl Lang n’a pas obtenu ses signatures, qu’est-ce que les marino-dingos vont bien pouvoir nous inventer ? Et Marine, elle les a eu comment ses signatures ? La 500ème signature a été donnée par un cadre UMP franco-israëlien proche de Nicolas Sarkozy… Tout un symbole !

  37. n’empeche que louis Ferdinand a raison !
    il y a une naive complaisance parmi les natio de ne jamais vouloir regarder les pots cassés en face …..et toujours reculer mais jamais pour mieux avancer !
    se planquer derrière la religion pour justifier son manque d’engagement politique à limiter la casse umps ,
    se stisfaire de pas grand chose qui resulte surtout à rien ne semble jamais déranger les grandes ames bien comme il faut

    cela fait 2000 ans qu’on remet aux calendes grecques les espoirs toujours décus , et on s’accommode du pire de décennies en décennies , on remarque les problèmes mais faudrait pas faire beaucoup plus pour que ça change , n’est-ce pas !

    Pendant ce temps, nos ennemis , eux, ne choment pas , ils s’organisent pour envahir la France avec les complicités umps, crif et qatar , plus UE apatride actionnaire chez les les banksters mondialistes .

  38. En raie publique, c’est une minorité qui choisit les candidats à l’éléction suprême: c’est beau la démocratie 🙂 .

    Ce qui peut faire penser aux sondages bidons « personnalités préférées des français », ces sondages dans lesquels les votants doivent choisir dans une liste prédéfinie donc qui limite les manquements au politiquement correct !

    Une système politique où les choix sont limités à une caste, ça s’appelle une oligarchie.

  39. Viking

    La sortie de l’école « catholique » près de chez moi c’est pas mieux… des cafards sur des épis de blé… des blattes sur le pain blanc…

    On peut ici dénoncer l’influence néfaste des franc-macs, la perversité des suifs, la télé, la gauchardise, le couillemollisme, tout ce que vous voulez… c’est vrai, ça n’explique pas tout. Un organisme sain élimine les intrus, sans état d’âme, sans se poser de question… sans tendre la joue gauche ou le fion à sec, parceque c’est vivre ou mourir. C’est biologique, l’instinct de conservation, question d’élan vital. Le reste c’est du flan…

  40. les abstentionnistes patenté Anti Marine montre leur inculture politique, leur p’tites querelles de voisinage, leur courte vue, leur strabisme…. ne sont, ne seront absolument pas crédible lorsqu’ils prétendent être des rebels…ils nous montrent leur vacuité intellectuelle, qu’ils nous fassent la liste de ouvrages de leur bibliothèque, leur culture économique, politique des guerres, des guérillas…

    lors des futurs émeutes, guerre civile, ou seront-ils ?
    En lèche babouche ?

    Ils ne sont absolument pas des résistants au système UMPS, être rebel c’est tout faire pour emmerder le système. Un acte contre révolutionnaire c’est de ne plus avoir de TV par exemple de ne plus acheter de presse…

    @ Jacques déclarant allez votez pour le sectaire haineux Méchantcons, c’est un traite à la cause, il fait le Jacques comme Chirac vote Hollande.

  41. OK.
    Faut être calme, comme moi, déclare Hollande.
    Il a raison.
    C’est bien dans le calme qu’il y a eu 1789: le roi a été raccourci dans le calme.
    1793: quoi de plus calme que Robespierre?
    Ou Saint Just.
    Tous les acquis sociaux ont été octroyés dans le calme. Généreusement et de bon coeur.
    Sans fusillés et proscrits.
    Et rognés par la suite dans le calme.
    La France a donné à l’Europe l’exemple du calme.
    Même 68: quel calme.
    On s’est fait virer de partout: mais dans le calme.
    C’est le but.
    Continuons dans cette voie calme en maniant en virtuoses un bulletin de vote dérisoire.
    Alors que nous savons par les Protocoles que les vrais maîtres se maintiennent au pouvoir réel en professant les opinions les plus contraires.
    SURTOUT: DU CALME.
    Et même: des calmants.
    C’est le serpent qui hypnotise Moogli dans le dessin animé de W. Disney.

  42. exactement , le Huron , c’est bien ainsi que je vois le fond du problème en Francais :

    « un organisme sain elimine les parasites sans état d’ame ,sans tendre la joue, parce que c’est vivre ou mourir !
    c’est bilogique,l’instint de conservation,question d’élan vital ,le reste c’est du flan »

    l’intrus qui invite tout les autres parasites à venir au festin anti-blancs et anti-chrétiens , en Europe, c’est bien sur le juif , bankster escroc mondialiste usurier qui a besoin d’une cinquième colonne islamiste pour mener l’Occident à la ruine .

  43. Jacobat, vous préférez l’abstention au vote, c’est votre droit, mais il faut quand même comprendre que certaines communautés vont voter et permettront l’élection d’un candidat qui leur donneront encore plus de droit en réduisant les nôtres, il y à assez d’exemples à ce sujet: alors oui refusez le vote, vous rentrerez dans la rubrique abstention et le lendemain vous serez oubliée, mais en attendant les autres avancent. vous parlez de prendre les armes: en avez-vous! quel pourcentage de participant: je pense que si cela devait arriver c’est que ce serait orchestré par ceux qui cherchent à vous faire rentrer dans leur jeu: il faut être stratège
    aujourd’hui les mentalités manipulées depuis des années ne sont pas prêtes pour Carl Lang et il ne s’agit pas de nous convaincre mais de convaincre…

  44. NKM a mis ses Warning, elle déclare : voter Hollande au 2e tour en cas de duel MLP / Hollande…

    La Parisot la dit aussi….

    écrit pour ceux ici désirant un duel habituel UMPS sarko / hollande

  45. Pour votre culture politique : un visionnaire

    François Duprat : tué le 18 mars 1978 par une bombe dans sa GS

    trouvez ses écrits, ses pensées…. regarder la France, l’Europe, les USA, le Sionisme….en 2012

  46. En réponse à quelques ignorants qui font le rapprochement entre Marine et Israel,je n’ai qu’une chose à dire à ces gens-là:
    Le nom Lang fait partie de la liste des noms officiels de la communauté Juive alors que le nom Le Pen est un prénom bien Francais,d’origine Bretonne et ne fait pas partie de la 1ère catégorie citée plus haut.

    Le nom juif LANG signifie long, en Allemand !

    Liste non exhaustive des noms d’origine Juive avec leur signification :

    Abahel : animal libre, en yéménite
    Abarbanel : Avraham, en portugais
    Abbas : lion, en arabe
    Abecassis : de la tribu des Banu Alqassis à Yatrel, Arabie
    Abensur : de Tsour, Tyr, au Liban
    Abentsour : fils du Rocher, en hébreu et berbère
    Abergel : a un seul pied, en arabe
    Abettan : Cohen déchu, en arabe
    Abihsira : le père de la natte, en arabe
    Abirjel : a un seul pied, en arabe
    Abisror : père d’un faisceau, en arabe
    Abisror : père de Séror, en hébreu
    Abitbol : menuisier, de tablas en espagnol
    Abitbol : tambour, en arabe
    Abitboul : tambour, en arabe
    Abizmil : cordonnier, en arabe
    Aboav : D.ieu donne, en araméen
    Aboudara : homme de connaissance, en arabe
    Aboudaram : celui du dirham, des impots, en arabe
    Abouhatséira : le père de la natte, en arabe
    Aboulafia : homme de santé, médecin, en arabe
    Aboulafia : père de la tranquillité, en arabe
    Aboulker : homme de grandeur, en arabe
    Aboulker : père du bien, riche, en arabe
    Abovici : Avraham
    Abrahamson : fils d’Avraham, en allemand
    Abu : père de …, en arabe
    Abudahram : père du dirham, collecteur, en arabe
    Abuzaglo : l’homme à la perche, en arabe
    Acker : champ, en allemand
    Adahan : peintre, en arabe
    Adani : de Aden, en yéménite
    Adaoui : traditionnel, en arabe
    Addad : forgeron, en arabe
    Adel : noble, en allemand
    Adelman : noble, en allemand
    Adelstein : pierre précieuse, en allemand
    Adiba : loup, en espagnol
    Adin : un exilé qui revient, voir Ezra 2, 15
    Adler : aigle, en allemand
    Adler : diminutif de Adolf, en allemand
    Adolescenti : adolescents, en italien
    Adumim : famille de Juifs à Rome avant Titus
    Afergan : d’Aït Fergan, des Oulad Outad, de la tribu des Aït Izdeg, Maroc
    Afergan : d’Ifergan, dans le territoire de Aït Ighmor, dans l’Oued Sous, Maroc
    Afflalo : désert, en arabe
    Aflalo : d’Assif Afella N’Draa, dans les Mezguita, Oued Draa, Maroc
    Aflalo : de Ksar Afelilou des Oulad Outad, de la tribu des Aït Izdeg au Maroc, en berbère
    Aflalo : de Oulad Ifli dans le Tafilalet, Maroc
    Afriat : Ephraïm, en arabe
    Agam : lac, en hébreu
    Agnon : changé ex-Agnonski
    Agnon : changé ex-Czaczkes
    Agou : fumée, en berbère
    Agozin : noix, en arabe
    Agron : Aharone, Aaron
    Agronsky : Aharone, Aaron
    Aim : Hayim, en espagnol
    Akerman : paysan, en allemand
    Albaz : d’Elvas, district d’Alemtejo au Portugal
    Albo : blanc, en espagnol
    Albrecht : noble, en allemand
    Alcalaï : forteresse, en arabe
    Alcheikh : chef, en arabe
    Alcubbi : de Qubba, en Algérie, en arabe
    Alfasi : de Fés
    Algazi : combattant victorieux, en arabe
    Alkalaï : de Qalate, près de Fés
    Allesandro : vient de Elisha, Elisée, en italien
    Allouche : agneau, en arabe
    Almog : corail, en hébreu
    Almoslino : prêcheur, en arabe
    Almosnino : celui qui fait la tsédaqa, en espagnol
    Alon : fils de Samson, voir I Chroniques 4, 37
    Alouf : croyant, en arabe
    Alsellem : croyant, en arabe
    Altbuch : vieux livre (à Vienne)
    Altfeld : vieux champ, en allemand
    Altman : homme vieux, en allemand
    Amar : âgé, en arabe
    Amar : fermier, en arabe
    Amiel : peuple de D.ieu
    Amir : cîme d’un arbre, en hébreu
    Amiram : mon peuple est digne, en hébreu
    Amitaï : père de Jonas, voir II Rois 14, 25
    Amiz : officier, en arabe
    Amnone : fils aîné de David, voir II Samuel 3,2
    Amoseg : faible, en arabe
    Amozeg : le berbère, le bon, en berbère
    Amsalam : le soumis, en arabe
    Amsalem : le soumis, en arabe
    Amsallag : fabriquant de lacets, en arabe
    Amzalag : fabrican de collier ou cordes, en arabe
    Amzalleg : bijoutier, en berbère
    Anastasios : Eliakim, D.ieu soutient, en grec
    Anavim : famille de Juifs à Rome avant Titus
    Anqawa : propreté, en arabe
    Antman : ouvrier manuel, en allemand
    Apel : Avraham, en allemand
    Appelbaum : pommier, en allemand
    Arel : montagne de D.ieu, en hébreu
    Aren : Aharone, Aaron
    Arend(t) : aigle, en allemand
    Arez : cèdre, en hébreu
    Arieh : lion, en hébreu
    Ariel : lion de D.ieu, en hébreu
    Ariel : montagne de D.ieu, un des princes, voir Ezra 8, 6
    Ariel : montagne deD.ieu, Jérusalem, en hébreu
    Arkush : Aharone, Aaron
    Arnavi : lapin, en arabe
    Aronoff : Aharone, en russe
    Aronstein : Cohen, en allemand
    Aronstein : Cohen, en allemand
    Arroyo : de Arroyo, province de Madrid, en espagnol
    Arzt : docteur, en allemand
    Asagi : pharmacien, en iranien
    Ascarelli : soldat, en turc
    Ashburg : Asher (Ashmann, Ashendorf…etc.)
    Asher : bonheur, en hébreu
    Aslan : lion, en turc
    Assabag : teinturier, en arabe
    Assaf : il a ajouté, en hébreu
    Assaf : un Lévi, voir I Chroniques 6, 24
    Assal : fabriquant de miel, en arabe
    Assaraf : changeur, en arabe
    Assaraf : changeur, en arabe
    Assaraf : vendeur de beignets, en arabe
    Assayag : bijoutier, en arabe
    Assouline : famille des Aït Tizgui N’Opasouline de la tribu des Glaoua, dans l’Atlas
    Assouline : fils du rocher, en berbère
    Assous : de Sousse en Tunisie, en arabe
    Atar : droguiste, en iranien
    Atar : épices, en arabe
    Atar : parfumeur, en arabe
    Atias : cadeau, en arabe
    Atias : don de D.ieu, en arabe
    Atlas : Akh tov le Israel Selah, en allemand
    Atlas : satin, en allemand
    Attal : portefaix, en arabe
    Attali : portefaix, porteur de colis, en arabe
    Auer : eau, en allemand
    Auerbach : ville
    Austern : vient de Pessa’h, en allemand
    Avav : humble, en italien
    Avi’haï : père du vivant, en hébreu
    Avi… : père de…, en hébreu
    Avichaï : officier de David, voir I Samuel 26, 6
    Avidor : père de la génération, en hébreu
    Avner : officier de Saul, voir I Samuel 17, 55
    Avram : D.ieu est grand, en hébreu
    Avram : père de multitude, en hébreu
    Ayache : très vivant, en arabe
    Azancot : gazelles, en berbère
    Azancot, : d’Aqa Izenkad, Ksar des Sektana, Oued Draa, Maroc. en berbère
    Azancot, : des Oulad Izenkad dans la tribu des Ida Oultit, Sahal, Maroc
    Azar : il a aidé, en hébreu
    Azogue ou Azogui : mercure, en espagnol
    Azoulai : bon, en berbère
    Azoulaï : bleu, en espagnol
    Azoulay, : de Tazoulaït, Braber, Maroc. en berbère
    Azouvi : hysope, en provencal
    Azuelos : bleu, en espagnol
    Bach : ruisseau, en allemand
    Badash : savant, en polonais
    Baer : beau, en allemand
    Bahir : clair, en hébreu
    Bamberger : ville
    Bar-ami : fils de mon peuple, en hébreu
    Bar-Ilan : changé ex-Berlin
    Bar-lev : homme de coeur, en hébreu
    Barak : éclair, en hébreu
    Baran : haut, en russe
    Baraq : éclair, en hébreu
    Barazani : joueur de trompette, en arabe
    Bardougo : poète, en espagnol
    Barkan : fils de Cohen, en allemand
    Barkas : bénédiction, en arabe
    Bassan : élégant, en arabe
    Bassevi : vient de Bat-Chéva
    Bauer : fermier, en allemand
    Bauer : fermier, en allemand
    Bauer : paysan, en allemand
    Baum : arbre, en allemand
    Baunschvig : ville d’Allemagne
    Bavli : de Babylone, en hébreu
    Becker : patissier, en allemand
    Beckman : boulanger, en allemand
    Beer : ours, en allemand
    Beilin : beauté, en allemand
    Ben Abouzaglo : l’homme à la perche, en arabe
    Ben Amara : de Amara, sur le Tigre, en Iraq
    Ben Ami : fils de mon peuple, en hébreu
    Ben Amozeg : fils de berbère
    Ben Azoulay, : de Tazoulaït, Braber, Maroc. en berbère
    Ben Botbol : tambour, en arabe
    Ben chouchane : de Shushane, ancienne capitale de la Perse
    Ben Dadoun : des Oulad Doudoun des Ida Ou Blal, Sahara, Maroc. en berbère.
    Ben Doudoun : des Oulad Doudoun des Ida Ou Blal, Sahara, Maroc. en berbère.
    Ben Elazar : il a aidé, en hébreu
    Ben Gourion : changé ex-Green
    Ben Hamou : fils du beau-père, en arabe
    Ben Hayoun : des Beni Hayoun dans les Ketaoua, Oued Draa, Maroc
    Ben Hayoune : membre des Beni Hayoun dans la vallée de l’Oued Chegg El Ard
    Ben Maman : de Meaman, province d’Orense, en espagnol
    Ben-Ami : fils de mon peuple, en yiddish
    Ben-Zvi : changé ex-Shimskelevitch
    Ben… : fils de…, en hébreu
    Benaflalo : d’Assif Afella N’Draa, dans les Mezguita, Oued Draa, Maroc
    Benamou : fils du beau-père, en arabe
    Benarola : fils de la vision, en arabe
    Benarouche : vendeur d’aliments cuits, en arabe
    Benarroche : âpre, en arabe
    Benassayag : fils du bijoutier, en arabe
    Benatar : fils du parfumeur ou de l’épicier, en arabe
    Benayache : très vivant, en arabe
    Benayiche : fils du vivant, en arabe
    Benchamoune : fils du gros, en arabe
    Benchimol : fils de « son nom D.ieu », en hébreu
    Bender : cuivre, en allemand
    Benedetto : vient de Baroukh, béni, en italien
    Benezra : fils de l’aide, en hébreu
    Benezra : fils du secours, en hébreu
    Benguigui : de Guig, dans la tribu des Ghighia, Oued Tensift, Maroc
    Benhamou : des Aït Hamou, Oued Draa, dans le Dadès, Maroc. en berbère
    Benhayon : des Beni Ayoun dans la vallée de l’Oued Cgegg El Ard, en berbère
    Benhayoun : des Beni Ayoun dans la vallée de l’Oued Cgegg El Ard, en berbère
    Benhayoune : fils du vivant, en berbère
    Benisti : tu es venu, en espagnol
    Benloulou : fils de perle, en arabe
    Benmelloul : d’Igherm Meloul, Oued Draa, dans le Dadès, Maroc
    Benmergui : deMragha, ancienne capitale de l’Aderbaïdjan, en arabe
    Benoliel : infirme, en arabe
    Benporat : fils du fructeux, en hébreu
    Bensimon : fils de celui qui a été exaucé, en hébreu
    Bensoussan : fils de fleur de lys, ou de la ville de Chouchane
    Benveniste : Salomon, complet, en hébreu
    Benvenisti : tu es venu, en espagnol
    Benzaqén : fils de l’ancien, en hébreu
    Benzaqén : fils du vieillard, en hébreu
    Berdougo : bourgeon, en espagnol
    Berdougo : poète, en espagnol
    Berdugo : bourgeon, rejeton, en espagnol
    Berg : montagne, en allemand
    Berg : montagne, en allemand
    Berger : de la ville de Berg, en allemand
    Berko : beau, en allemand
    Berliner : de Berlin, en allemand
    Berman : homme de l’ours, en allemand
    Berstein : ambre, en allemand
    Bibas : que tu vives, en espagnol
    Biederman : honnête homme, en allemand
    Binder : cuivre, en allemand
    Birenbaum : poivre, en yiddish
    Birnbaum : poirier, en allemand
    Bisror : faisceau, en arabe
    Bitboul : tambour, en arabe
    Blau : ben le avi mori, anagramme, fils de mon père mon maître
    Blau : bleu, en allemand
    Blaustein : ben le avi mori, anagramme, fils de mon père mon maître
    Bloch : étranger, en allemand
    Bloofield : étranger, en allemand
    Blum : fleur, en allemand
    Bobe : grand’mère, en allemand
    Bonnet : fils de…
    Bonsignor : vient de Yaâqov, en italien
    Bornstein : ambre, en allemand
    Botbol : tambour, en arabe
    Boutboul : tambour, en arabe
    Bouzaglo : l’homme à la perche, en arabe
    Braun : marron, en allemand
    Brody : ville
    Bronfman : fabrique l’alcool, en allemand
    Bruck : de Baroukh, béni, en allemand
    Bueno : bon, en espagnol
    Burla : onyx, joaillier, en ladino
    Buxbaum : buis, en allemand ou plutôt yiddish pour de nombreux noms germaniques
    Buzaglo : l’homme à la perche, en arabe
    Caleb : coeur, chien, en hébreu et arabe
    Candil : lampe, en arabe
    Canet : Cohen, en allemand
    Carmi : mon vignoble, en hébreu
    Casadio : maison de D.ieu, en italien
    Cassirer : collecteur d’impôts, en allemand
    Castel : château, en espagnol
    Castro : de Castro, ville en nombreuses régions, Espagne
    Cerf : Tsvi, cerf, un des fils de Jacob, en français
    Chaï : cadeau, en hébreu
    Chaï : cadeau, en hébreu
    Chaï : Shaya ou Isaïe, en yiddish
    Charbit : sceptre, en hébreu
    Chemtov : nom renommé, en hébreu
    Chernick : vendeur de sépia, en allemand
    Chiche : chaïche, marbre, en hébreu
    Chiche : chéche, six, en hébreu
    Chiche : poignard, en arabe
    Chicheportiche : porte de marbre, en espagnol
    Chochana : fleur de lys, en hébreu
    Chouqroune : roux, en arabe
    Chouraqui : oriental, en arabe
    Cohen Solal : Cohen doux, en arabe
    Cohenheim : Cohen, en allemand
    Coïne : Cohen, en allemand
    Collins : changé ex-Cohn
    Cooper : cuivre, en allemand
    Corcia : ceinture, en judeo-arabe
    Corcos : de Corcos, province de Léon, en espagnol
    Corcos : de Corcos, province de Valladolid, en espagnol
    Coriat : de Quriatain, près de Mehedya, Tunisie
    Cornfeld : champ de céréales, en allemand
    Crescas : branche
    Dan : jugement, en hébreu
    Danane : juge, en hébreu
    Daninos : de Dogninos, province de Salamanca, en espagnol
    Darmon : partie de la tribu des Haouara, Maroc
    Dauber : colombe, en allemand
    Dayan : juge, en hébreu
    Dei Rossi : ex-Adumim, en italien
    Dienesmann : mari de Dina, en allemand
    Dorit : de cette génération, en hébreu
    Doron : cadeau, en hébreu
    Dresner : ville (Dresden)
    Dreyfus : Trèves, trois pieds, en allemand
    Dror : liberté, en hébreu
    Dror : liberté, en hébreu
    Druck : ami, en polonais
    Drucker : imprimeur, en allemand
    Duran : de la ville d’Oran, en Algérie
    Dvoske : Dévorah, en yiddish
    Eaton : changé ex-Epstein
    Echkol : grappe, en hébreu
    Eckstein : pierre d’angle, en allemand
    Edel : noble, en allemand
    Edelman : homme noble, en allemand
    Edelstein : pierre précieuse, en allemand
    Efroikim : Ephraïm, en allemand
    Egoz : noix, en hébreu
    Ehoud : un juge, voir Juges 3, 15
    Ehrenberg : honnête, en allemand
    Ehrenfeld : honnête, en allemand
    Ehrenfest : honnête, en allemand
    Ehrenfried : honnête, en allemand
    Ehrenhaus : honnête, en allemand
    Ehrenkrantz : champ d’honneur, en allemand
    Ehrenstein : honnête, en allemand
    Ehrenthal : honnête, en allemand
    Ehrenzweig : honnête, en allemand
    Ehrenzweig : ville
    Ehrlich : honnête, en allemand
    Eichel : gland du chêne, en allemand
    Einhorn : licorne, en allemand
    Einstein : enclos de pierres, maçon, en allemand
    Eisen : fer, en allemand
    Eisenberg : montagne de fer, en allemand
    Eisik : Isaac, en yiddish
    Elat : changé ex-Epstein
    Elbaz : d’Elvas, district d’Alemtejo au Portugal
    Elbaz : faucon, en arabe
    Elcubi : de Quba, province de Baku en Transcaucasie
    Elcubi : de Qubba, en Algérie, en arabe
    Elfasi : de Fès, en arabe
    Elgrabli : tamiseur, en arabe
    Elhanane : D.ieu fait grâce, en hébreu
    Eli : mon D.ieu, en hébreu
    Eliraz : mon D.ieu est un secret, en hébreu
    Elitsour : mon D.ieu est un roc, prince de la tribu de Réouven, voir Bemidbar 1, 5
    Eliyakim : D.ieu établira, en hébreu
    Elkaim : constant, en arabe
    Ellbogen : ville
    Ellman : voyant (Samuel le prophète), en allemand
    Elman : voyant (Samuel le prophète), en allemand
    Elone : un juge, voir Juges 12, 11
    Elow : changé ex-Elowitz
    Elqayam : D.ieu existant, en hébreu
    Enayatzadeh : né de la tendresse, en iranien
    Encaoua : propreté, en arabe
    Engel : ange, en allemand
    Epstein : ville
    Eskhol : changé ex-Shkolnick
    Essabag : teinturier, en arabe
    Essayag : bijoutier, en arabe
    Esther : née à Pourim, en hébreu
    Ethel : noble, en allemand
    Eytan : stable et sage, voir I Rois 5, 11
    Ezra : aide, en hébreu
    Ezra : aide, en hébreu
    Falcon : faucon, en arabe
    Falk : faucon, en allemand
    Farb : couleur, en allemand
    Feibelman : gras, en allemand
    Feigel : oiseau, en yiddish
    Feinstein : joillier, en allemand
    Feischl : gras, en yiddish
    Feitel : Hayim, en allemand
    Feivelman : Hayim, en allemand
    Feld : champ, en allemand
    Fenster : fenêtre, en allemand
    Feuer : feu, lumière, en allemand
    Finkel : diamant, en allemand
    Finkelstein : pierre du petit poisson, en allemand
    Fishel : poisson, Ephraïm ou Joseph, en allemand
    Fleisher : boucher, en allemand
    Flesh : fiole, en allemand
    Fortel : porte du ghetto, en allemand
    Franck : ville
    Freidman : homme de paix, en allemand
    Freud : joie, en allemand
    Fried : paix, en allemand
    Frohmut : joie, en yiddish
    Fromel : Avraham, en allemand
    Frosch : grenouille, en allemand
    Fuch : renard, en allemand
    Fuchs : renard, en allemand
    Gal : vague, en hébreu
    Garfinkel : diamant, en allemand
    Garfunkel : diamant, en allemand
    Garrett : changé ex-Goldstein
    Garzon : dégourdi, en espagnol
    Geiger : violoniste, en allemand
    Gelb : jaune, en allemand
    Gentilli : ex-anché qoddéche, hommes saints, en italien
    Getz : Eliakim, D.ieu soutient, en allemand
    Gimbel : vaillant au combat, en allemand
    Gimpel : vaillant au combat, en allemand
    Gittel : bon, en allemand
    Gluck : changé ex-Gluckensiegel
    Glucksman : homme joyeux, en allemand
    Goetzl : Eliakim, D.ieu soutient, en allemand
    Gold : or, en allemand
    Gold… : or, en allemand
    Golub : colombe, en allemand
    Gompel : vaillant au combat, en allemand
    Gompers : vaillant au combat, en allemand
    Gomperz : vaillant au combat, en allemand
    Goodman : bon, en allemand
    Goral : sort, en hébreu
    Goren : Aharon, en russe
    Gorenstein : Aharon, en russe
    Gould : or, en allemand
    Gour-Arié : lionceau, en hébreu
    Gozal : gazelle, en arabe
    Gozlan : gazelles, en arabe
    Granot : changé ex-Granovski
    Greeberg : ville
    Greenhill : changé ex-Greenberg
    Greenspan : vert-de-gris, en allemand
    Greilsammer : Creilsheim, village près de Bade en Allemagne
    Gross : grand, en allemand
    Gruenbaum : arbre vert, en allemand
    Grune : vert, en allemand
    Grunewald : forêt verte, en allemand
    Guédalia : D.ieu est grand, en hébreu
    Guggenheim : ville
    Guigui : de Guig, dans la tribu des Ghighia, Oued Tensift, Maroc
    Guil : joie, en hébreu
    Gumbiner : ville
    Gumpertz : vaillant au combat, en allemand
    Gumpretch : vaillant au combat, en allemand
    Gundbert : vaillant au combat, en allemand
    Guter : bon, en allemand
    Gutfeld : bon, en allemand
    Gutfreund : bon, en allemand
    Gutmacher : chapelier, en allemand
    Gutreich : bon, en allemand
    Gutstein : bon, en allemand
    Gutt : bon, en allemand
    Gutter : bon, en allemand
    Gutterman : bon, en allemand
    Habib : chéri, en hébreu
    Hadassah : myrrhe, Esther, en hébreu
    Haddad : forgeron, en arabe
    Hafon : changeur, en hébreu
    Hagin : Hayim, en français
    Haguin : Hayim, en français
    Hain : Hayim, en allemand
    Halasz : poisson, en hongrois
    Halimi : de Ksar Hlim, Oued Ziz, Maroc
    Halper : nom d’une ville, en allemand
    Halperin : ville
    Hamou : beau-père, en arabe
    Hamou : des Aït Hamou, Oued Draa, dans le Dadès, Maroc. en berbère
    Hananel : D.ieu fait grâce, en hébreu
    Haquin : Hayim, en français
    Harlow : changé ex-Hamburger
    Haroni : Aharon, en russe
    Harroche : âpre, en arabe
    Hartman : homme dur, en allemand
    Hassan : bienfaiteur, en arabe
    Hauffman : négociant, en allemand
    Haupt : chef, en allemand
    Hayate : couturier, en hébreu
    Hayoun : fils du vivant, en berbère. De ‘hayim, la vie, en hébreu.
    Hazzan : trésorier de la communauté, chantre, en araméen et hébreu
    Hecht : poisson, carpe, en allemand
    Heifetz : désir, en allemand
    Heim : maison, en allemand
    Heimann : Hayim, en allemand
    Hein : Hayim, en allemand
    Heinemann : Hayim, en allemand
    Heller : ville
    Hellman : voyant (Samuel le prophète), en allemand
    Herrera : de Herrera, province de Valencia, en espagnol
    Herschel : Tsvi, cerf, un des fils de Jacob, en allemand
    Hertz : coeur, en allemand
    Herz : Tsvi, cerf, un des fils de Jacob, en allemand
    Heymann : Hayim, en allemand
    Hillman : voyant (Samuel le prophète), en allemand
    Himmel : ciel, en allemand
    Hirsch : cerf, en allemand
    Hirsch : Père éternel, en hébreu
    Hirz : Tsvi, cerf, surnom d’un des fils de Jacob, Naftali, en allemand
    Hirz : Tsvi, cerf, un des fils de Jacob, en allemand
    Hode : Hadassah, Esther, en allemand
    Hodel : Hadassah, Esther, en allemand
    Hodi : Hadassah, Esther, en allemand
    Hoff : cour, en allemand
    Holts : bois, en allemand
    Holz : bois, en allemand
    Hopt : chef, en allemand
    Horn : Aharon, en allemand
    Hornstein : Aharon, en allemand
    Hornthal : Aharon, en allemand
    Horowitz : ville
    Hudel : Hadassah, Esther, en allemand
    Ibn… : fils de, en arabe
    Ifergan : d’Ifergan, dans le territoire de Aït Ighmor, dans l’Oued Sous, Maroc
    Ifergan : haie, en berbère
    Ilan : arbre, en hébreu
    Isaakovitch : fils d’Isaac, en allemand
    Isserles : Israel, en yiddish
    Jaffé : beau, en hébreu
    Jellinek : Tsvi, cerf, un des fils de Jacob, en hongrois
    Jerrison : changé ex-Jérusalmi
    Johanane : D.ieu fait grâce, en hébreu
    Joseph : D.ieu ajoute, en hébreu
    Kahn : bateau, en allemand
    Kahn : Cohen, en allemand
    Kalisher : ville
    Kalonymos : beau nom, en grec
    Kaplan : Cohen, en allemand
    Karoubi : kérouvim, chérubins, en hébreu
    Karouby : kérouvim, chérubins, en hébreu
    Kaspi : mon argent, en hébreu
    Kassiner : de katsine, éminent, en hébreu
    Katane : petit, en hébreu
    Katz : Cohen, en allemand
    Katzenstein : Cohen, en allemand
    Katzir : changé ex-Katchalski
    Katzman : Cohen, en allemand
    Kaufman : boutiquier, commerçant, en allemand
    Kessler : Yékoutiel, en allemand
    Kessous : (Cohen) diminué, en arabe
    Kessous : Cohen déchu, en arabe
    Kestenbaum : noisetier, en allemand
    Khalifa : substitut, en arabe
    Kharoubi : kérouvim, chérubins, en hébreu.
    Kirchen : cerise, en allemand
    Klec : fermier, en tchéque
    Klein : petit, en allemand
    Klop : taper, en yiddish
    Koenig : roi, en allemand
    Kogen : Cohen, en allemand
    Kohn : Cohen, en allemand
    Kolhe : charbon, en allemand
    Kompert : vaillant au combat, en allemand
    Korcia : ceinture, en judeo-arabe
    Korn : céréale, en allemand
    Korsia : ceinture, en judeo-arabe
    Kouchner : fourreur, en allemand
    Krasny : beau, Hanna, en russe
    Kraus : bouclé, en allemand
    Kraut : chou, herbe, en allemand
    Kreindel : couronne, en allemand
    Krieger : combattant, en allemand
    Kriegerman : combattant, en allemand
    Kuggel : sphère, en allemand
    Kuhn : Cohen, en allemand
    Kumpert : vaillant au combat, en allemand
    Kupfer : cuivre, en allemand
    Lachman : larmes, Isaac, en allemand
    Lachs : saumon, en allemand
    Lahad : pour la gloire, en hébreu
    Lancri : de Lancara, province Lugo, Espagne
    Land : pays, en allemand
    Landau : ville
    Lang : long, en allemand
    Lang : long, en allemand
    Lari : contemporain, en arabe
    Lasker : ville
    Latifim : famille de Juifs à Rome avant Titus
    Laufer : fourreur, en allemand
    Lazar : il a aidé, en hébreu
    Lazarro : vient de Eliezer, en italien
    Lebeau : changé ex-Lebowitch
    Leblang : Hayim, en français
    Lederer : Tanneur, en allemand
    Lehman : vassal, en allemand
    Lehrer : enseignant, en allemand
    Lemberger : ville
    Lévin : Lévi, en allemand
    Lévine : Lévi, en allemand
    Lévinski : Lévi, en allemand
    Lévitan : Lévi, en allemand
    Lévitansky : Lévi, en allemand
    Lévy : Lévi, en allemand
    Léwitt : Lévi, en allemand
    Lichtman : lumière, Meïr,, en allemand
    Limor : pour moi un parfum, en hébreu
    Litauer : Lituanie
    Loeb : Judah, aimé, en allemand
    Loeb : lion (souvent lévi), en allemand
    Loew : lion (souvent lévi), en allemand
    Lombroso : lumineux, en arabe
    Lopez : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en espagnol
    Lugassi : de Lugas, province d’Oviedo, Espagne
    Lumbroso : lumineux, en espagnol
    Lupo : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en langues latines
    Luzzato : de Lausitz, en Italie
    Lyndon : changé ex-Lévy
    Maalem : maître, en arabe
    Maggio : vient de Méïr, en italien
    Mahler : peintre, en allemand
    Maïmon : riche, en hébreu
    Maman : de Meaman, province d’Orense, Espagne
    Manoscrivi : scribes, viennent de Ezra, en italien
    Manuele : vient de Ména’hem, en italien
    Marcus : mesure de poids, en espagnol
    Margalit : changé ex-Perl
    Marsch : changé ex-Markowitz
    Masliah : celui qui réussit, en hébreu
    Matityahou : D.ieu a donné, en hébreu
    May : changé ex-Mayefsky
    Méchoulam : complet, en hébreu
    Medina : Etat, en hébreu
    Medina : ville, en arabe
    Meïr (Golda) : changé ex-Golda Myerson
    Meïr : Il illumine, en hébreu
    Meisterlin : petit maître, en allemand
    Melloul : blanc, en berbère
    Melloul : d’Igherm Meloul, Oued Draa, dans le Dadès, Maroc
    Melloul : des Aït Meloul, Oued Aït Tameldou, Maroc
    Ménahem : Le consolateur, en hébreu
    Ménarém : Dieu, en hébreu
    Mendel : Ménahem, en allemand
    Mendil : tablier, en espagnol
    Mercado : marchand, en espagnol
    Messas : de Las Mesas, province de Cuenca, Espagne
    Messica : vend de la gomme, en arabe
    Meyer : Il illumine, en hébreu
    Michel : Qui est comme D.ieu, en hébreu
    Mikael : Qui est comme D.ieu, en hébreu
    Mikhael : Qui est comme D.ieu, en hébreu
    Mimouni : chance, en arabe
    Minkche : mince, en yiddish
    Mizrahi : oriental, en hébreu
    Moatti : donné, en arabe
    Molho : roi, en arabe
    Montefiore : de Montefiore, Italie
    Mor : myrrhe, en allemand
    Mor : myrrhe, en hébreu
    Morali : de Murala, en espagne
    Mordékhaï : né à Pourim, en hébreu
    More : myrrhe, en hébreu
    Morelli : de Murala, en espagne
    Moreno : brun, en espagnol
    Mortera : de Mortera, province de Santander, Espagne
    Motcke : Mordékhaï, en yiddish
    Motlin : Mordékhaï, en yiddish
    Mouyal : de Moya, province de Lugo, en espagnol
    Na’hman : D.ieu miséricordieux, en hébreu
    Nachchone : décidé, en hébreu
    Nadjar : menuisier, en arabe
    Nahmani : miséricordieux, en hébreu
    Nahmias : agréable, traduit de l’hébreu, en arabe
    Nahmias : Il consolera, en hébreu
    Nahon ou Naon : de Nahon, province d’Oviedo, en espagnol
    Nahoraï : lumineux, en araméen
    Nahoum : miséricordieux, en hébreu
    Naïm : agréable, en hébreu
    Najar : menuisier, en arabe
    Najeri : de Najéra, province de Logrono, en espagnol
    Nakache : graveur, en arabe
    Naman : agréable, traduit de l’hébreu
    Nataf : parfum, en hébreu
    Natanel : D.ieu a donné, en hébreu
    Nearim : famille de Juifs à Rome avant Titus
    Néhémie : D.ieu console, en hébreu
    Nejar : Cohen déchu, en arabe
    Nejar : menuisier, en arabe
    Nejar : menuisier, en arabe
    Nétanel : D.ieu a donné, en hébreu
    Nétanyahou : D.ieu a donné, en hébreu
    Neuman : homme nouveau, en allemand
    Niddam : joaillier, en arabe
    Nissim : né à ‘Hanouca, en hébreu
    Nizarol : menuisier, en arabe
    Noah : se repose, en hébreu
    Noam : agréable, en hébreu
    Noun : poisson, en hébreu
    Ochs : taureau, en allemand
    Oded : prophète, voir II Chroniques 28, 9
    Ohana : de Bou Henna des Aït Ou Afella, Maroc
    Ohayon : fils du vivant, en berbère
    Onona : fils du bon, en berbère
    Ore : Aharon, en allemand
    Orenstein : Aharon, en allemand
    Orenthal : Aharon, en allemand
    Orkin : Aharon, en russe
    Orlansky : ville
    Orli : lumière pour moi, en hébreu
    Orlik : Aharone, Aaron
    Orlinsky : ville
    Oron : Aharon, en allemand
    Orun : Aharone, Aaron
    Osterweil : Pessah, en allemand
    Ouanounou : fils de Nounou (Nissim), en berbère
    Ouaqnine : fils de Jacob, en berbère
    Ouzi : un exilé qui revient, voir Ezra 7, 4
    Ouziel : D.ieu est ma force, en hébreu
    Ovadia : serviteur de D.ieu, en hébreu
    Pacifico : Salomon, Chlomo, en espagnol
    Papernick : travaille le papier, en russe
    Pardo : de Pardo, province de Viscaya, Espagne
    Pariente : nom ancien de la ville actuelle de Badis, dans le Rif marocain
    Pariente : parent, en espagnol
    Pasternack : vendeur de légumes
    Peiser : ville
    Perfetto : Salomon, complet, en italen
    Pergament : parchemin, scribe
    Perlmutter : vend du nacre
    Piatelli : humble, en italien
    Pietosi : humble, en italien
    Pinsk : ville
    Pinsker : ville
    Pinsky : ville
    Pinto : de Pinto, province de Huescaz ou de Madrid, Espagne
    Pinto : de Pinto, province de Madrid, en espagnol
    Plotnick : charpentier, en russe
    Polacco : vient de Pologne, en italien
    Pollack : Polonais
    Polychronos : Hayim, en grec
    Polyzotos : Hayim, en grec
    Pomis : pommes, en italien
    Poper : de Francfort
    Portal : de Portal, province de Lugo, en espagnol
    Portal : portail, en espagnol
    Portes : changé ex-Portnoy
    Portnoy : tailleur, en russe
    Posner (Posen) : ville
    Potok : ville
    Prinz : ville de Florence, selon l’écriture hébraïque
    Puder : poudre, en allemand
    Qadoche : saint, en hébreu
    Ra’hamim : né à Kippour, jour de miséricorde, en hébreu
    Rabin : changé ex-Rabinovitch
    Rahamim : miséricorde, en hébreu
    Ramson : changé ex-Abramson
    Raphael : D.ieu guérit, en hébreu
    Raskin : Rachel…
    Rebibo : beau-fils après remariage, en arabe
    Recht : droit, en allemand
    Reich : Rachel…
    Reich : riche, en allemand
    Reichel : Rachel…
    Reichelberg : Rachel…
    Reichelson : Rachel…
    Reichenbaum : Rachel…
    Reichenthal : Rachel…
    Reichman : Rachel…
    Reichner : Rachel…
    Reicht : droit, en allemand
    Reisen : ville
    Reiss : géant, en allemand
    Reles : Rivca, Rébecca
    Ricca : vient de Rivka, Rebbéca, en italien
    Richter : juge, en allemand
    Rimland : ville
    Rivkind : Rivca, Rébecca
    Rockoff : ville
    Rodriguez : fils de Rodrigo, en espagnol
    Rofé : médecin, en hébreu
    Roffe : médecin, en hébreu
    Roitman : homme rouge, en allemand
    Rokéah : parfumeur, en hébreu
    Rolnik : fermier, en polonais
    Ronen : réjouis, en hébreu
    Rosales : teint de rose, en portugais
    Rose : changé ex-Rappaport
    Rose : changé ex-Rosenberg
    Rosen : changé ex-Rosenblatt
    Rosen : rose, en allemand
    Rosow : ville
    Ross : changé ex-Rosenzweil
    Rossi : rose, en italien
    Rossi : rouge, en italien
    Rotchild : enseigne rouge, en allemand
    Roth : rouge, en allemand
    Rothberg : ville
    Rothschild : enseigne rouge, en allemand
    Rouche : tête, en arabe
    Rovner : ville
    Rovner : ville
    Rubin : changé ex-Rubinstein
    Rubin : Réouven
    Rush : changé ex-Rushnevsky
    Ryba : poisson, en polonais
    Ryback : poisson, en polonais et russe
    Rybak : poisson, en polonais et russe
    Saada : bonheur, en arabe
    Saba : lion, Yehouda, en arabe
    Sabbag : teinturier, en arabe
    Sabbah : matin, en arabe
    Sachs : descendant de martyrs (zéra kodesh chémo, anagramme)
    Sadoun : chanceux, en arabe
    Salama : paix, en arabe
    Salant : ville
    Salzman : travaille le sel, ou Salomon
    Samama : marchant de beurre, en arabe
    Samama : rapide, habile, agréable, en arabe
    Samora : le rouge, en allemand
    Samuel : D.ieu entend, en hébreu
    Sander : Alexander, en allemand
    Saporta : porte de marbre, en espagnol
    Sapoznik : cordonnier, en russe
    Saraï : ma princesse, en hébreu
    Sarfatti : français
    Sasportas : de Saportas, ile de Mayorque aux Baléares
    Sasportas : six portes, en espagnol
    Sasson : joie, en arabe
    Sassone : joie, ou chochana, en hébreu
    Sbero : taille la vigne, en arabe
    Scali : de Sicile
    Schaffer : administrateur, en allemand
    Scharf : étudiant brillant, en allemand
    Schatz : trésrier, en allemand
    Scheinberg : ville
    Schick : chem israel qodech (le nom d’israel est saint, anagramme)
    Schiff : bateau, en allemand
    Schinkel : petite auberge, en allemand
    Schlesinger : ville
    Schliachter : chalia’h, envoyé, en allemand
    Schneider : tailleur, en allemand
    Schoen : beau, en allemand
    Schorr : taureau, en allemand
    Schreiber : celui qui écrit, scribe, en allemand
    Schreiberg : scribe, en allemand
    Schultz : celui qui officie dans la synagogue, en allemand
    Schwab : ville
    Schwartz : noir, en allemand
    Schwartzberg : montagne noire, en allemand
    Schwartzfuchs : renard noir, en allemand
    Sebbac : teinturier, en arabe
    Seckl : Isaac, en allemand
    Ségalovitch : Lévi, en russe
    Selig : asher, en polonais
    Sender : Alexander
    Seroussi : de Serrous, en Lybie
    Shapira, Spiro : ville
    Sharett : changé ex-Shertok
    Shenkel : petite auberge, en allemand
    Shprinzel : espérance, en yiddish
    Shul : école, en allemand
    Siboni : de Lisbonne, en arabe
    Sibony : rassasié, en arabe
    Silberman : travaille l’argent, en allemand
    Silverstein : bijoutier, en allemand
    Singer : chanteur, en allemand
    Sirkes : Sarah, en allemand
    Sirkin : Sarah
    Sitbon : bûcheron, en arabe
    Smadja : amer, en arabe
    Smilansky : ville
    Sohn : fils de, en allemand
    Solal : soleil, en espagnol
    Soloveichik : ville
    Soncino : de Soncino, Italie
    Sorkin : Zée, en allemand
    Soroka : pie bavarde, en russe
    Souied : noir, en arabe
    Sourkes : Sarah
    Soussan : fleur de lys, en arabe
    Spagnoletto : vient d’Italie, en italien
    Spiro : ville
    Stawinsky : ville
    Stein : pierre, en allemand
    Steinberg : ville
    Steiner : ville
    Stella : vient de Esther, en italien
    Stendal : ville
    Stern : étoile, en allemand
    Stoller : charpentier, en russe
    Stora : ville, en Algérie
    Strauss : bouquet de fleurs, en allemand
    Sturm : ville
    Suares : ville, en Espagne
    Suissa : de Suesa, province de Santander, Espagne
    Suissa : toupet de cheveux, en berbère
    Sultan : roi, en arabe
    Sultan : roi, en arabe
    Suss : sucré, en allemand
    Sussman : agréable, en allemand, et surnom de Yoel et autres noms
    Taïeb : bien, bon, en arabe
    Taïeb : bon, en arabe
    Tal : rosée, en hébreu
    Tannenbaum : pin, en allemand
    Tanougi : de Tanger
    Tapia : lville d’Espagne
    Taub : colombe, en allemand
    Taube : ours, en allemand
    Taylor : changé ex-Snyder
    Tebbole : menuisier, de tablas en espagnol
    Tebol : menuisier, de tablas en espagnol
    Tedeschi : vient d’Allemagne, en italien
    Tendler : revendeur de vêtements, en allemand
    Thal : vallée, en allemand
    Théodore : D.ieu a donné, en hébreu
    Tibbon : travaille la paille, en arabe
    Tibi : vient de taïeb, bon, en arabe
    Timeztit : de Tamest ou Tamast, anciennement Massa, ou dans le Touat, Maroc. en berbère
    Tobias : D.ieu est bon, en hébreu
    Tobie : D.ieu est bon, en hébreu
    Tolédano : de Tolède, en espagnol
    Tordjman : traducteur, en hébreu et araméen
    Touati : ethnie du Touat, groupe d’Oasis à la frontière sud Algérie-Maroc
    Toubiana : bon, en arabe
    Touboul : tambour, en arabe
    Touvia : D.ieu est bon, en hébreu
    Tov : bon, en hébreu
    Tova : changé ex-Gittel
    Trestel : consolation, en yiddish
    Trigano : blé, en espagnol
    Troestlin : consolation, en allemand
    Tsadoq : juste, en hébreu
    Tsipor : oiseau, en hébreu
    Tsipora : oiseau, en hébreu
    Tsour : changé ex-Tchernowitz
    Tsour : rocher, en hébreu
    Tsucker : sucre, en allemand
    Tsvi : gazelle, Naftali, en hébreu
    Tulman : couturier, en allemand
    Tzirel : Tsipora, en yiddish
    Ulman : de Ulm, en allemand
    Uzan : balance, en arabe
    Vecchio : vieux, en italien (Juifs d’avant Titus en Italie)
    Veil : violet, en allemand
    Veilelein : violet, en allemand
    Vered : changé ex-Rayzel
    Vida : Hayim, en espagnol
    Vidal, Vital : vivant, ‘hayim, en espagnol
    Vigoda : taverne, en polonais
    Vis : Hayim, en français
    Vis : Hayim, en yiddish
    Vital : Hayim, en italien
    Vivanti : Hayim, en italien
    Vivelman : Hayim, en allemand
    Wald : forêt, en allemand
    Wallach : étranger, en allemand
    Wallerstein : ville
    Waqnine : fils de Jacob, en berbère
    Warschawski : de Varsovie, en polonais
    Wasserman : porteur d’eau, en allemand
    Weil : anagramme de Lévi, en allemand
    Weil : ville
    Weinberg : colline, en allemand
    Weiner : fabricant de vin, en allemand
    Weinglass : cabaretier, en allemand
    Weisel : ville
    Weiss : blanc, en allemand
    Welsch : étranger, en allemand
    White : changé ex-Weiss
    Wiener : ville
    Winnick : distilleur d’alcool, en russe
    Wizman : lion, en berbère
    Wolf : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en allemand
    Wolff : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en allemand
    Wolk : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en allemand
    Wright : anglicisation de Reicht, droit, en allemand
    Wygoda : taverne, en polonais
    Yaffa : changé ex-Shayndel
    Yampol : ville
    Yampolsky : ville
    Yankelowitz : fils de Jacob, en yiddish
    Yarhi: du mot hebreu yareah’ (lune). Nom donné aux gens dont l’origine est de « Lunel ». Voici quelques celebrites portant ce nom: Armand Lunel ou alors un bien plus ancien: Rabbi Isaac ben Salomon Yarhi (RACHI) le celebre commentateur. Beaucoup de gens se trompent en affirmant que Rachi se nommait Chlomo Itshaki. Itshaki est tout simplement la contraction de « fils d’Isaac » tout comme Alexandrovitch est fils d’Alexandre (communiqué par Yarhi, l’auteur du site http://site.voila.fr/supervictor)
    Yédidya : aimé de D.ieu, en hébreu
    Yona : colombe, en hébreu
    Zacharie : D.ieu se souvient, en hébreu
    Zadik : ami, juste, traduction en langues diverses
    Zagadon : chiffon, en arabe
    Zagdon : chiffon, en arabe
    Zagdoun : chiffon, en arabe
    Zaltz : sel, en allemand
    Zander : perche, en allemand
    Zarfati : français
    Zarka : bleu, en arabe
    Zayde : grand-père, en allemand
    Zehava : changé ex-Golde
    Zeitman : horloger, en allemand
    Zelig : asher, heureux (Zelinger, Zeligsheim, etc)
    Zenou : anagramme de zera yehoudi neemane ve yachar, descendance fiable
    Zev : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en allemand
    Zif : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en allemand
    Zilber : argent, en allemand
    Zilberman : homme de l’argent, en allemand
    Zinger : chanteur, en allemand
    Ziv : Zéev, loup, surnom d’un des fils de Jacob, en allemand
    Zoe : vie, en grec
    Zücker : sucre, en allemand
    Zuker : sucre, en allemand
    Zweig : branche, en allemand

    Voter Carl Lang c’est voter Israel

  47. @ Extréme résistance = Bravo….

    juste un apport à ton affirmation de Lang : Jack Lang

    les juifs pour se fondre on pris des noms de villes, pays, prénom… ou retirer des consommes de leur nom d’origine, changer les voyelles….

    le décret de napoléon pour les obliger à Franciser leur nom est une preuve, ils on fait de même dans plein de pays

    lire les écrit de Georges Montandon, les dictionnaires des changements de noms…. édifiant…

  48. Au premier tour, s’abstenir? voter blanc? pffff, mascarade! foutaise! Le guignolo élu le sera aussi par ceux qui auront déserté! le/la candidat(e) sur mesure vous ne l’aurez pas. Y’a 100 raisons (chiffre arrondi au con supérieur) de pas voter Marinade… parceque c’est la seule opposante 100% pur porc, ses rodomontades cachères ne trompent pas les Crifards. Merdre alors, regardez la gueule des journaleux, les teigneux des plateaux télé, toujours à la harceler, roquets de service, sur les propos de son père par ci, les nazis par là, même où on les attend pas! ouvrez les yeux c’est pas de la mise en scène, elle les emmerde! même en FN light, national-canada dry, c’est encore trop pour eux.

    Qu’est-ce que vous croyez? que les gauchos enragés vont pas voter la Mélanche? pour allez au tapin chez Hollande-les-pieds-plats au second tour, genre tous ensemble pour battre la douââââââte! le fachismeuh ne passera pas! pareil pour les nuls du NPA ou de Lutte Ouvrière, tous immigrationistes, sans papiéristes, mondialistes, antifas Coco and Co. Les toujours plus d’immigrés, de mosquées, de vivre-ensemble-hallal, chez Nous chez eux, et comme y’a pas de raison de dire « stop »! Sept milliards de français en puissance!!!

    C’est le moment de faire bloc derrière la mère Ubu du FN, parcequ’il n’y a pas d’autre choix pour leur dire qu’on est encore là, leur faire un bras d’honneur! et qu’elle s’imagine pas qu’on est dupe la Aliot Marine… On prend son FN pour ce qu’il est, une soupape électorale. Le miracle sortant des urnes est peu probable, mais marquons le territoire! Et puis quoi, c’est quand même ceux qui sont élus -par les autres!- qui nous pourrissent la vie! 🙁

  49. « Je voterai donc pour Mélanchon »
    Voter pour ce montre, pour lui donner encore plus d’audience ? bizarre…

    Extrême résitance, pourquoi écrivez-vous D.ieu et non Dieu ?

  50. Je voterais Marine, non par conviction, (et se sera surement la dernière fois que je vote) mais parce que les natios n’ont aucune alternative crédible à proposer si ce n’est les groupuscules de 40 personnes (x10 avec les sympathisants pour leur faire plaisir…) ou aller à la messe de saint Pie V où l’émotivité religieuse sectaire et le degré zéro et l’inaction politique règnent.
    Ceux qui s’abstiennent ici, ne font que confirmer ce que j’avance, pas de projets, pas de système alternatif pensé, pas de construction d’un communautarisme Blanc catho en parallèle, juste un enfermement chez soi à prier et rouspéter.
    Et Carl Lang qui nous sort un « Tout ne fait que commencer ! » (mdr), mais qu’a-t-il commencé sinon continuer à participer et valider la mascarade électoraliste? C’est ça son « projet », faire comme le Front, d’ici 5 ans il aura foutu le cam…pardon pris sa retraite en Suède ou ailleurs et laisser sa place à Untel qui nous certifiera aussi que « tout ne fait que commencer »….

  51. @ viking dit :

    « lors des futurs émeutes, guerre civile, ou seront-ils ?
    En lèche babouche ? »

    En tous cas on sait d’ores et déjà où est marine le pen. Dans les traitres et les déserteurs de la nation française, n’est-ce pas ? !!!

  52. Ne pas voter, ne signifie nullement rester passif, à contrario ceux ou celles qui votent se soumettent à une procuration irrévocable d’une durée minimale d’au moins 5 ans même s’ils se font délibérément tromper par ceux censés les représenter. Ajouter à cela le fait que vous n’avez œuvré en fin de compte qu’à assurer un emploi ou plutôt une rente de situation à un aigrefin qui ne pourra vous garantir la réciproque. « Les promesses n’engagent que ceux qui les croient » disait fort justement Charles Pasqua éminent connaisseur en la matière …. L’action d’aller voter implique une grande responsabilité morale, prenons un exemple les personnes qui pour leur malheur et le malheur de la France ont adhéré aux engagements de Sarkozy de retirer dès qu’il serait élu les soldats d’Afghanistan, participent indirectement certes mais participent aux spoliations et aux crimes perpétrés par les forces de l’OTAN à l’encontre du peuple Afghan et plus particulièrement des enfants et des civils. Ontologiquement le nombre ne fonde en rien la vérité, la compétence, la probité. Il est loisible de constater que depuis 1792 le système est allé de Charybde en Scylla tant en politique intérieure qu’extérieure et il n’y a pas une seule exception à la règle jusqu’au coup de grâce du 6 mai 2007 jour du suicide collectif où les masses populaires avec un nombre non négligeable de « nationalistes » donnèrent le pouvoir à un agent étranger stipendié pour détruire la France, véritable golem fou de quelque Kabbale obscure et dont l’agitation perpétuelle ne laisse aucun doute sur la nature des défaillances de son état mental. Je pense que nous sommes tous peu ou prou imprégnés dans notre inconscient de ce faux civisme que nous a inculqué l’école républicaine afin de légitimer une monarchie synarchique par le biais du suffrage universel. C’est à mon avis la raison pour laquelle l’action de voter dans ces conditions c’est collaborer, adhérer au système et le renforcer quel que soit le résultat du scrutin et en final abdiquer.

  53. Marine Le Pen Contre « La France Aux Français

    « Marine le Pen a déclaré hier à un journaliste de RMC que le slogan « La France aux Français » appartient à des groupuscules extrémistes de droite. Cette déclaration de la présidente du Front National est une insulte faite à toute l’Histoire de la droite nationale dont son parti a longtemps été la figure de proue, et une compromission intolérable pour tout authentique souverainiste, patriote ou nationaliste qui se respecte.

    La France aux Français, c’est la base de notre souveraineté, c’est la base de notre sanglante construction à travers les nombreux siècles au cours desquels nos ancêtres ont eu à lutter pour que la France reste aux Français, contre toutes sortes d’ennemis, afin que des gens comme Marine le Pen puissent aujourd’hui librement se diriger d’un dîner avec un officiel israélien à un plateau de télévision.

    L’Union de la Droite Nationale est donc officiellement le seul rassemblement faisant campagne pour la présidentielle à demander à ce que la France soit rendue aux Français.

    Ceux qui tiennent à leur pays savent à quoi s’en tenir. »

    Source: http://renouveaucarvinois.hautetfort.com/archive/2012/03/08/le-pen.html

  54. Marine le pen du FuN également contre le parti de la droite nationale belge:

    http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-fn-belge-condamne-a-ne-plus-utiliser-le-sigle-du-fn-francais?id=7730925

    Ce que je trouve comique dans cet article c’est que Jean-Marie, au début du Front-national, avait « emprunté » son symbole aux nationalistes italiens. Mais je pense que la ligne droite du sionisme de Miss Cotelec aura permis de le « faire oublier ». 😉

  55. Ah!
    Elle a récidivé?
    Elle avait déjà fait le même coup, en auxiliaire zélée, et sur les mêmes ondes, au lendemain de l’intolérable attentat contre le couple célèbre sortant d’un restaurant du 16° arrondissement de Paris….

  56. Comme si le fait,pour un candidat,de dire « la France aux Francais » suffisait pour prétendre appartenir à un parti nationaliste défendant les Francais dans leur intégrité…pffffffffffff
    Les mêmes qui mettent en avant la candidature de Carl Lang dont le nom à consonnance Juive ne fait aucun doute,comme nous l’avons dit précédemment. (CF liste coms plus anciens).

    En revanche Marine le Pen a un nom bien Francais qui trouve sa source dans la Bretagne profonde.
    Une candidate qui défend tous les Francais,tous ceux qui veulent reconstruire le pays et le libérer de l’emprise mafieuse des olligarchies.

    Pour se présenter aux élections,il faut avoir un vrai programme politique et apporter des solutions pour régler les problèmes de la France,devenus multiples et qui ne cessent de s’aggraver.
    Marine le Pen a un réel programme politique,ce qui n’ets pas le cas de Carl Lang qui est clairement favorable à l’Euro.

    Que les Francais subissent la dette ne semble pas le déranger.
    ->Normal,quand on sait qui a apporté la crise financière en Europe<- !

    Méfiez vous des anti Le Pen,on connait leurs méthodes obscures qui tendent à diviser au lieu de rassembler.

    Ces gens là feraient mieux de balayer devant leur porte et qu'ils sachent que nous n'avons aucune lecon à recevoir d'eux.

    Comme disait un camarade sur ce fil :
    « lors des futurs émeutes, guerre civile, ou seront-ils ?
    En lèche babouche ? »

    Soyez sur que Carl Lang est un traître en puissance,il a trahi la nation,le peuple en quittant le FN au pire moment,et s'il y en a bien un qui se moque des Francais c'est bien lui.

  57. « L’Union de la Droite Nationale est donc officiellement le seul rassemblement faisant campagne pour la présidentielle à demander à ce que la France soit rendue aux Français. »

    Super, mais L’UDN n’y est pas aux élections!
    C’est très facile de quitter un mouvement parce qu’on estime qu’il n’est pas assez intransigeant, ça s’appelle le protestantisme, multipliez le comportement sectaire dont les protagonistes s’accommodent très bien, pour arriver à un des centaines de groupuscules qui revendiquent chacun l’étiquette du « Seul Représentant des Véritables Valeurs Originels de la Tradition de la Grande Famille Nationale, blablabla… »
    L’UDN propose-t-elle un système alternatif aux élections et la promotion de ses candidats? Poser la question, c’est déjà y répondre….

  58. Heu Extreme résistance, lorsque vous dites: « Soyez sur que Carl Lang est un traître en puissance,il a trahi la nation,le peuple en quittant le FN au pire moment,et s’il y en a bien un qui se moque des Francais c’est bien lui. »

    Est-ce que vous parlez bien de l’affaire familiale de pépère le pen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.