Ca chauffe à la GLNF

Lu sur le site du Point :
« Par Saïd Mahrane
Rien ne va plus à la Grande Loge nationale française (GLNF). Une fois de plus, la gestion du grand maître de la deuxième obédience de France (42.000 membres), François Stifani, est vivement critiquée.

Au terme d’une réunion houleuse, le 4 décembre dernier, rue de Pisan, siège de la GLNF, 24 frères ont été suspendus de la loge pour avoir dénoncé la politique de communication du grand maître, la composition d’un « shadow » cabinet comprenant plusieurs profanes ou encore l’acquisition d’un appartement estimé à 2 millions d’euros, avenue de Wagram. Ces 24 « mutins » se réunissent aujourd’hui au sein d’un collectif baptisé FMR-Myosotis, qui revendique « des milliers » de membres issus de la GLNF.

Dans un mail interne – que lepoint.fr a consulté -, ils déclinent ainsi leurs objectifs : « Mettre un terme aux dérives constatées », revenir « à la régularité et à la tradition », exiger « une transparence sur les comptes de la GLNF et une explication claire de l’utilisation des cotisations, en exigeant un audit des comptes », rétablir « la discrétion et l’humilité. » En outre, le sarkozysme affiché par Stifani agace de plus en plus les partisans d’une obédience apolitique. On attend désormais la riposte de la GLNF. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.