Bruno Gollnisch mis en examen pour « abus de confiance »

Les juges d’instruction enquêtent sur un possible « système » organisé par le FN, et sa présidente Marine Le Pen. Le parti aurait rémunéré des permanents du RN avec les fonds européens réservés à l’embauche d’assistants parlementaires, entre 2005 et 2015. Dans le cadre de cette affaire, Bruno Gollnisch, eurodéputé, a été mis en examen vendredi 6 juillet par les juges d’instruction financiers parisiens pour « abus de confiance ».

« C’est dérisoire. Je n’ai pas détourné un centime du Parlement européen », « Au contraire, mes assistants parlementaires ont fourni un travail acharné, conformément à la législation et aux usages de la vie parlementaire », a-t-il fait valoir.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.