Bruno Gollnisch mis en examen pour « abus de confiance »

Les juges d’instruction enquêtent sur un possible « système » organisé par le FN, et sa présidente Marine Le Pen. Le parti aurait rémunéré des permanents du RN avec les fonds européens réservés à l’embauche d’assistants parlementaires, entre 2005 et 2015. Dans le cadre de cette affaire, Bruno Gollnisch, eurodéputé, a été mis en examen vendredi 6 juillet par les juges d’instruction financiers parisiens pour « abus de confiance ».

« C’est dérisoire. Je n’ai pas détourné un centime du Parlement européen », « Au contraire, mes assistants parlementaires ont fourni un travail acharné, conformément à la législation et aux usages de la vie parlementaire », a-t-il fait valoir.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.