Bras de fer : la Russie développe sa défense

Après que les Etats-Unis ont déployé en Europe leur bouclier anti-missile au grand dam de Moscou, officiellement pour faire face à l’Iran, la Russie a réagi en installant les premières batteries de son nouveau système de missiles sol-air.

Le S-400 Triumph, capable d’atteindre tous les types de cibles aériennes, des missiles balistiques aux aéronefs, constitue un nouveau pas vers la modernisation de la DCA nationale et renforce la défense stratégique du pays.
L’armée russe le présente comme unique dans le monde en termes de performances et  trois fois plus efficace que toutes les autres batteries russes et étrangères.
Il serait en mesure d’abattre toute cible aérienne jusqu’à 400 km de distance et 30 km d’altitude.
Si les S-400 ne seront pas encore exportés, deux autres batteries viendront équiper l’armée russe avant fin 2010.

Pendant ce temps, la République française poursuit le démantèlement progressif de notre armée.

1 commentaire concernant l'article “Bras de fer : la Russie développe sa défense”

  1. Malheureusement l’Etat français a abandonné toute ambition pour notre pays.
    Il nous veut comme une simple province européenne au service des USA.

    En tout cas il est bon que la Russie se relève pour faire face à l’hégémonie américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.