Borgia la nouvelle série de Canal +…

Avec un budget de 30 millions d’euros pour 12 épisodes, la série Borgia produite par Canal +, est censée retracer le pontificat d’Alexandre VI. Il n’est pas besoin de préciser que tout est « romancé », amplifié à souhait, tant les vices de ce pape que ceux de ses enfants. Une série dont les principaux objectifs sont de faire du fric et de discréditer une fois de plus l’Église catholique. Les affiches du film placardées partout dans Paris visent une fois de plus à salir l’Église :

Borgia série Canal +

Borgia série Canal +

Borgia série Canal +

Borgia série Canal +

16 commentaires concernant l'article “Borgia la nouvelle série de Canal +…”

  1. (je ma permets de remettre un de mes messages précédent ,juste pour montrer leur déchainement :pas de crise financière quand il s’agit des dégueuelis contre l’Eglise Catholique )

    domremy dit :
    20 septembre 2011 à 22 h 43 min

    Ces neoconsionomaçons ne prennent la parole et nos murs que pour promouvoir ça :

    LES STAKHANOVISTES DE LA PROPAGANDE ANTICATHOLIQUE

    A Paris ou en banlieue ,en me rendant ce matin au travail, impossible d’échapper aux énormes affiches « Les Borgia » plastronnant partout, ni au slogan qui l’accompagne : «N’ayez pas foi en eux ».

    Et je me dis

    « çA Y EST LES STAKHANOVISTES DE LA PROPAGANDE ANTICATHOLIQUE SONNENT LA CURÉE

    Je ne savais pas si bien dire!

    Petit retour sur le web où je découvre comment ces stakhanovistes sonnent l’hallali : passionnant ! ….

    Si les Borgias ont fait des émules ce n’est certainement pas dans l’Eglise Catholique .

    Cherchez plutôt chez les producteurs , les réalisateurs , les diffuseurs de cette M. …

    VOIR :

    http://cinematheque.over-blog.net/article-critique-gonzo-borgia-serie-creee-par-tom-fontana-83829241.html

    (Où l’on voit qu’il n’y a pas crise financière quand il s’agit d’attaquer l’Eglise Catholique

    *[Critique gonzo] Borgia, série créée par Tom Fontana
    Tom Fontana (France, 2011)
    Note :

    Quand un producteur (ou un distributeur, diffuseur, tout ce que vous voulez…) doute du programme audiovisuel qu’il est censé vendre au public, il va alors tout tenter pour se mettre la critique (voire parfois une partie du public) dans la poche, quitte pour cela à commettre des dépenses folles dans des supports promotionnels insensés ou des soirées thématiques un peu débiles, ce que l’on nomme des « évènementiels » quand on veut un peu se la jouer… Et généralement plus il doute, plus il va mettre le paquet !

    Il se trouve que j’ai justement été invité ces jours-ci par Canal + (via une agence de com, cela va sans dire !) à découvrir « l’événement de la rentrée » sur la chaîne cryptée, le tout dans un lieu tenu secret jusqu’à la dernière minute, et où l’on m’emmènera en taxi… Environ 50 euros au compteur plus tard (c’est là que l’on voit que les compagnies de taxi se servent bien quand elles travaillent avec une société, le taxi du retour démarrera d’ailleurs sa course à 12 euros !), j’arrive au lieu dit et on m’annonce après tous ces mystères un peu vains que je vais assister à la projection des deux premiers épisodes de « Borgia », qui sera diffuser à partir d’octobre… Bon, pourquoi pas, allons-y, me dis-je, me demandant toujours pourquoi on m’avait invité alors que mon sujet favori tourne plutôt autour du grand écran… et d’autant plus que tous les autres blogueurs invités écrivaient plutôt sur les séries, l’univers geek ou évènementiel, justement.

    Sauf qu’avant la projo, il a fallu quand meme passer par une sorte de buffet réception, avec champagne et petits fours certes (ça, c’est toujours bon a prendre !), mais surtout avec une mise en scène kitsch et outrée a mort, qui faisait un brin « too much » : COMITE D’ACCUEIL habillé en curés ou en nonnes sexy, DECORUM RELIGIEUX en carton pate, BOUGIES dégoulinantes de cire un peu partout, écrans plasma et gadgets technologiques ludiques mais surtout plein de vanité… APRES LA DEGUSTATION D’UNE HOSTIE EN CHOCOLAT BLANC (nettement meilleur que le pain azyme), il était enfin possible d’accéder a la salle de projection, ou l’on m’apprit cependant que l’on m’avait filmé a l’insu de mon plein gré pendant mon voyage en taxi, pour voir ma réaction devant un appareil photo plein de clichés douteux abandonné sur mon siège que jamais je ne trouvai… Si la salle avait l’air plutôt joyeuse, dans l’ensemble, de s’être ainsi faite piéger et manipuler, je commençais à trouver l’atmosphère de cette absurde mise en scène assez pesante et pénible, sans compter que le procédé de filmer les gens à leur insu me paraissait douteux et intrusif : une terrible atteinte à mon intégrité venait d’être franchie… Sans compter que l’utilisation de ces images reste encore incertaine.

    A L’ISSUE DE LA PROJECTION, UN SAC PLEIN DE CADEAUX NOUS ATTENDAIT ENCORE : un beau (et gros) livre sur le travail de David Lachapelle (un cadeau de moins à acheter pour Noël !), le dossier de presse sur papier glacé très épais et rangé dans une boîte classieuse (quand des films magistraux me font bien plus d’effet avec un dossier de presse modestement imprimé sur quelques feuilles A4 agrafées les unes aux autres), un carton à fermeture aimantée contenant divers goodies à l’effigie – religieuse – de la série (dont un « chapelet clé USB » qui ne pénètre dans aucun port USB de mon environnement technologique !) Bref ! Tout un tas d’éléments pour mieux « acheter » l’opinion de leurs « influents » invités, comme ils nous appelaient pour nous caresser dans le sens du poil… Sauf que ce genre d’afféteries ne marche pas avec Phil Siné, qui ne se laissera jamais corrompre pour vous donner son avis, mes chers et fidèles lecteurs !

    QUANT A LA SERIE « BORGIA » EN ELLE-MEME, JE NE SAIS PAS SI C’EST A CAUSE DE TOUT CE TRALALA, MAIS ELLE M’A PARU BIEN FADE AU FINAL… LE STYLE y est pompeux, le scénario très bavard et verbeux, les décors semblent parfois assez cheap (malgré les moyens astronomiques engagés : un comble !), LE CASTING n’est pas des plus glorieux (certains acteurs sont même plutôt mauvais, osons le dire !), LA MISE EN SCENE manque cruellement d’audace et suit un schéma très plan-plan et « télévisuel »… Sans compter le vrai problème de l’ensemble, qui est cette volonté purement gratuite de toujours vouloir être dans la provocation sans jamais y parvenir : ce n’est certainement pas deux ou trois scènes un peu porno chic ou gore qui vont suffire à convaincre un public moderne, qui aura déjà vu ça mille fois, d’autant plus que CES PSEUDO PROVOCATIONS N’APPORTENT ABSOLUMENT RIEN A CE FEUILLETON INFINIMENT VAIN ET DEFINITIVEMENT SANS INTERET… et je vous interdis de dire que je suis de mauvaise foi en disant ça ! « N’ayez pas foi en eux », comme l’annonce le slogan de la série à propos des Borgia, mais ayez un peu foi en moi !

  2. Merci à Domremy d’avoir trouvé cette critique de « cinemathèque », qui mériterait presque d’être postée en article à part, tant elle jette de lumière sur les méthodes de Canal +

    D’autre part : quelqu’un a-t-il une idée de réaction intelligente (i.e., qui conforte RÉELLEMENT notre cause, ou bien qui nuise RÉELLEMENT à l’adversaire. Car enfin ne nous leurrons pas : les pleurs et les pétitions ne servent pas à grand chose).

    Diffuser la critique signalée par Domrémy, certainement. Et quoi d’autre ?

  3. Il y a prochainement une série sur l’inquisition je crois produit par halal +…

    Sinon ça va cracher sur les chrétiens ( catholiques précisément dans ce cas) vous avez droit à votre médaille de rebelle et contestataire, vivement qu’ils arrivent aux chevilles d’un gibson et ses films sur Jésus ou prochainement Judas maccabée…

  4. Cette fureur anticatholique a au moins le mérite de nous montrer que malgré le fait que nous ne représentions que 4,5% de la population française, nous resterons toujours l’adversaire le plus dangereux pour ZOG, et ce ne sont pas leurs affiches et leurs téléfilms pourris qui vont nous faire changer d’avis, au contraire.

  5. Monsieur T
    Vous dites justement que tout ceci prouve que  » nous resterons toujours l’adversaire le plus dangereux pour ZOG », et vous ajoutez « ce ne sont pas leurs affiches et leurs téléfilms pourris qui vont nous faire changer d’avis »

    Je suis bien sur d’accord avec vous !

    Mais ce que je ne savais pas avant d’avoir découvert le témoignage du blogeur « cinémathèque » c’est à quel point la pieuvre « communicante » anticatholique de Canal+s’infiltrait dans chaque recoin -notamment du web- pour acheter ,avilir et laver les cerveaux . Il ne lui suffit pas d’accaparer les murs de nos villes, prostituer les journalistes : il faut que nul ne lui échappe .

    Je ne connais pas les moeurs de ce gens , j’avais la vague notion,par exemple en musique , que certains bloggeurs essayaient de se faire remarquer par de grandes multinationales (Universal etc.) pour occuper des places de marchés publicitaires et arriver à occuper des emplois (rédacteurs , critiques etc…) dans ces multinationales. Hors aujourd’hui’ en repassant par le site « cinémathèque,  » je découvre en lisant les commentaires que, pour promouvoir BORGIA , la COM. de Canal+ a écumé jusque dans les provinces les plus reculées tous les blogueurs qu’elle pouvait atteindre et qui pouvaient la servir ; qu’elle allait les chercher en taxi et leur fourvoyait un « évènementiel » obscène qui flattait leur ego en le soupoudrant de quelques agapes: à charge pour eux de manifester leur reconnaissance et de se prostituer à la visée du commanditaire en diffusant les éloges de « Borgia » , éloges faisant la promo de ce torchon qu’est Borgia mais assurant un passeport pour de futurs « évènementiels » qui- espèrent-ils- leur ouvrira les portes de la Carrière .

    Ou l’on voit dans ce cas de canal+ que la pieuvre anticatho s’infiltre partout et n’épargne ni son fric ni la dignité de ses ilotes quand il s’agit de promouvoir ses M…. anticathos .

    VOIR COMMENTAIRES DE

    http://cinematheque.over-blog.net/article-critique-gonzo-borgia-serie-creee-par-tom-fontana-83829241.html

  6. Vous êtes étonné ?

    Sérieux ?

    Mais savez vous à qui appartient canal+ ?

    Posez vous la question

    La réponse est simple, canal+ comme la majorité des chaines TV en France (Itélé, M6, W9, BFM, …) ce sont des chaines sionistes. Et il n’y a pas plus manipulateur que le sioniste. Suffi de voir les infos, avez vous entendu parler de la révolution du Bahrein ? Non bien entendu, car cella là de révolution, elle dérange israël, les USA et leurs partenaires : Qatar et Arabie saoudite…

    L’Euorpéen se fait bouffer par eux, il serait temps d’ouvrir les yeux

  7. Il ne faut pas oublier, avec tout cela, qu’Alexandre VI a eu une vie scandaleuse. il est toutefois à l’origine du traité de Tordecillas (1494) qui partageait, entre l’empire espagnol et l’empire portugais, les découvertes du nouveau monde.
    Son fils César Borgia fut allié au roi de France Louis XII qui revendiquait le milanais et le royaume de Naples. Celui-ci est intervenu, lors de la mort d’Alexandre VI, pour l’élection du nouveau pape; il voulait imposer un cardinal français. Ce fut Pie III qui fut élu. Malade, il ne gouverna l’Eglise qu’un mois. Ce fut l’adversaire du cardinal français qui fut élu: Jules II. Celui-ci fut un pape batailleur, voulant étendre le domaine pontifical.
    Le malheur, avec ces papes, c’est qu’ils se sont occupé plus de temporel que de spirituel. Les malheurs de l’Eglise viennent, en parti, de leur comportement. Les états italiens de l’époque étaient en pleine Renaissance (François 1er, qui succèdera à Louis XII, bataillera aussi en Italie, et importera en France cette Renaissance qui fera beaucoup de mal à l’Eglise de France qui, contaminée, ne s’en remettra pas), et les papes ont participé à ce mouvement, peu soucieux de sauver leur âme. C’est Jules II qui a décidé la construction de St Pierre de Rome. Luther a visité Rome à cette époque. Il dénoncera ultérieurement les pratiques employées (les fameuses indulgences) et la débauche du clergé. Or, lui aussi tombera dans la débauche, adaptant son « catholicisme » à ses perversités. Ce que ne firent jamais aucun pape.

  8. POUR CEUX QUI VEULENT EN SAVOIR UN PEU PLUS SUR LES BORGIA LIRE SUR LE SITE BENOIT ET MOI

    Septembre 2001
    LES BORGIA DÉBARQUENT À LA TÉLÉ!
    http://benoit-et-moi.fr/ete2011/0455009f1b06c3101/0455009f6307e1e02.html

    SANS OUBLIER QUE LE GRAND LAVAGE DE CERVEAUX CONTRE L’EGLISE A TRAVERS CE PAPE A COMMENCÉ EN SEPTEMBRE 2009
    8 Octobre 2009
    http://benoit-et-moi.fr/2009/0455009c6e0dcce17/0455009c9e0edd410.html

    On ne peut costater qu’une chose : qu’ils ont dans l’entreprise mondiale de décervelage une hargne et une constance qui étonne : regardons les noms à l’origine de cette entreprise pour nous éclairer .

  9. Les manifestations culturelles christianophobes sont en général financées par des fonds publics. Or, si l’état, et les collectivités territoriales , n’ont pas le droit de financer les cultes, elles n’ont pas le droit , à mon sens , de financer des spectacles susceptibles de porter préjudice à un culte. Elles ne peuvent ni subventionner des cultes , ni , ce qui paraît conforme à l’esprit du législateur de 1905, financer des « contre-cultes.
    La neutralité des pouvoirs publics face aux cultes doit être complète

  10. Je vois un déchaînement des propos sur les anticatholiques qui ne vous fait pas honneur et vous place dans la même ligne que les producteurs de Borgia, qui a mon avis, se moque bien des considérations des catholique et de l’église.
    N’oubliez pas que c’est une série fiction, fait pour l’audience et que vos propos (j’ai pu le constater autour de moi) vous ridiculise. L’église est coupable de très nombreux crime au cours de son histoire. Ne pas les avouer, ou essayer de défendre des personnages historique comme ceux cité dans la série serait une idiotie. L’église a l’époque était pire que tous les tyrans. C’est un fait. Les crime, le mensonge et la corruption y sont courant.
    L’époque a changé, vous devriez reconnaitre les crimes commis au nom de l’église au lieu d’hurler quand on fait un film ou une série romancé. Cela vous donne l’air de moyenageux, passeiste aveugle. Bref la recette pour avoir l’air d’un catho fondamentaliste ignorant. L’église ne se rénovera pas grace a des gens comme vous et dans 20 ans ont se demandera ce qu’est un catholique. Faite comme la nature : EVOLUER !!!

  11. J’ai l’impression que tellement c’est gros et tellement les esprits vifs ont de la peine à comprendre le dessin.

    Imaginez-vous la même série, les mêmes affiches, sur des rabbins colonialo-sionistes, sur les zones d’ombres du Judaisme. Imaginez-vous une seconde cela en France? C’est tout simplement impossible. Dieudonné a été boycotté dans tous les médias dominants pour un sketch sur un colon israelien. France2, qui a récemment pour une fois fait son travail de journalisme sur la palestine, le patron a été convoqué au CRIF séance tenante.

    Aucune critique du judaisme n’est permise sous peine de boycott, procès pour antisémitisme et j’en passe.

  12. Je suis tout à fait d’accord avec Vinc,l’Eglise catholique et aucune autre religions ont été totalement respectueuses,elles ont toutes mentis ,fait des guerres,des complots.Il faut l’avouer à cette époque l’Eglise profitait de ses fidèles.La série les Borgia est une série pour se détendre après le travail,il n’y a rien de christianophobe là dedans de vouloir voir une série sur les Borgia même si elle est romancée,il y a le fond historique.En regardant cette série les gens n’en veulent pas aux catholiques d’aujourd’hui mais ils suivent l’histoire des Borgia et ce sont deux choses bien différentes.

  13. «  »L’Église est coupable de très nombreux crimes… »

    Ici on parle d’une famille, pas de l’Église. Amalgamer les deux est déjà une maruqe de malhonnêteté.

    Par ailleurs, j’aimerais bien encore une fois qu’on me dise de quels « crimes » l’Église se serait, selon certains rendue d’avantage coupable que d’autres.

    Car, les séries sur les crimes de 1789 ou de 1917 se font toujours attendre, en tout cas en france. Et il y aurait pourtant bien plus motifs à histoires croustillantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.