BOBARDS D’OR 2012 : les votes sont ouverts !

Polémia organise la troisième édition des BOBARDS D’OR le 20 mars 2012. Cette cérémonie distingue et honore les journalistes les plus habiles ou les plus audacieux, ces désinformateurs d’un totalitarisme « doux » dont les mensonges répétés finissent par s’imposer dans les esprits et dictent les politiques de « droite » comme de « gauche ».

Le jury de Polémia et de nombreux contributeurs ont réuni un florilège des plus beaux mensonges. Vous pouvez retrouver l’intégralité du cru 2012 surwww.bobards-dor.fr.

En lice cette année, quelques-uns des plus beaux exemples de désinformation.

Quitte à mentir à ses lecteurs, la presse n’hésite pas à légender les images dans le sens du politiquement correct. Le Parisien présente ainsi les clichés d’une manifestation pro-Poutine comme ceux d’opposants au candidat à la présidence russe.

Et puis, il y a les chiffres… notamment ceux de sondages « arrangés » dans le sens voulu. Les Echos affirment ainsi que les salariés s’opposent au protectionnisme, alors que, selon le sondage publié par ce quotidien, 61 % des personnes interrogées préconisent des mesures protectionnistes. Certains « experts » inventent et bidouillent les chiffres, comme Nicolas Dozé quand il parle de l’immigration sur BFM-TV. D’autres déguisent les chiffres : l’équipe de «  C’est dans l’air » s’est ainsi illustrée en affirmant que si le FN avait été présent dans plus de circonscriptions aux cantonales de mars 2011, il aurait obtenu moins de voix.

Ce qui est possible avec les chiffres l’est aussi avec les mots. Les journalistes mentent en manipulant les mots. Trichant, par exemple, sur les appartenances nationales, ils enferment les Serbes dans un rôle de méchants et donnent aux Albanais celui de gentils. Les médias mentent également par omission : lorsque Le Monde évoque des réseaux ayant compté dans l’affaire DSK/Carlton de Lille, l’infographie « oublie » les francs-maçons.

Alors qui mérite de recevoir le Bobard d’Or 2012 ?

Rendez-vous sur le site www.bobards-dor.fr pour élire les bobards les plus édifiants.

Ce n’est pas le choix qui manque !

Polémia compte sur votre vote.

C’est une élection à deux tours :

–          les internautes votent en ligne pour élire les trois meilleurs dans chacune des quatre catégories (presse écrite, radio, télévision, bobard de guerre) ;

–          le public vote lors de la grande cérémonie du 20 mars à Paris pour désigner le vainqueur de chaque catégorie.

Cérémonie le 20 mars à 20 heures

Salle Athènes-Services, 8, rue d’Athènes, 75009 Paris

Inscription obligatoire contact@bobards-dor.fr

http://www.facebook.com/bobards.dor

Contact presse rp@bobards-dor.fr – 06.02.50.93.79

3 commentaires concernant l'article “BOBARDS D’OR 2012 : les votes sont ouverts !”

  1. Le plus gros bobard en ce moment c’est le sauvetage des forces d’oppositions démocratiques au nom des droits de l’homme en Syrie.

    Pour moi c’est sur les chaines de télévisions principales car plus c’est gros mieux ça passe.

  2. Choisir un Bobard parmi d’autres?! Voila qui est plutôt ardu: les journaux télévisés & la Presse d’information sont des BOBARDS CONSTANTS!

    La principale & unique mission de la Presse est de désinformer constamment le Public afin de formater ses opinions pour qu’elles soient conformes aux opinions de l’Élite Mondialiste qui dirige cette planète…cqfd! 😉
    C’est la seule chose qu’on enseigne dans les écoles de journalismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.