Bakchich dans les pas d’Hervé Ryssen !

Atroce… Nos ne trouvons pas les mots pour exprimer notre effroi face à cet article de Bakchich titré : « Israël, terre promise des mafieux ».

Traite des blanches, etc. Le chercheur Hervé Ryssen avait « soulevé l’émoi dans la communauté » pour un message du même tonneau (ici).

Pour le coup, le site d’info « satirique » s’émancipe du politiquement correct :
« Bakchich a déterré un câble diplomatique passé inaperçu sur le site WikiLeaks. Où l’on apprend que les bandits israéliens règnent désormais sur le crime organisé mondial. »
La suite ici.

Merci à Eris.

5 commentaires concernant l'article “Bakchich dans les pas d’Hervé Ryssen !”

  1. Eh oui ! Certains découvrent ce qu’Hervé Ryssen dit depuis bien longtemps. J’ai d’ailleurs lu le livre La mafia juive que j’avais acquis lors du dernier pot de Rivarol. Ce qu’on y lit est époustouflant.

    On apprend comment la mafia juive a fait main basse, avec la complicité d’Eltsine, sur l’économie russe. Ceci explique les enrichissements de certains, et l’appauvrissement total de la Russie. Le livre analyse aussi les trafics de drogue, mais pas seulement. En fait, la mafia juive est présente pour ainsi dire dans tout ce qui se vend et qui est malsain.

    Du reste, il y a un aspect historique qui montre le rôle central que les Juifs ont joué dans la traite des blanches, mais pas seulement. Ils ont également joué un rôle central dans la traite des Noirs, et même dans la traite des Juives, sachant que dans cette commuauté, avec son système de valeur, il n’était pas interdit à certains juifs de vendre leurs propres filles pour les prostituer…
    Enfin, certains cas, sans être totalement mafieux, sont analysés : Par exemples, le cas de Crozemarie – l’escroc de l’association anti-cancer ARC -, l’affaire du sentier, etc, etc.

    Un livre à lire absolument !

  2. Encore une illsutration de la mafia juive, cette fois-ci dans France Soir : http://www.francesoir.fr/etranger/russie-mikhail-khodorkovski-reconnu-coupable-de-vol.77715

    Evidemment, l’article nous dit : « L’ex-magnat du pétrole russe Mikhaïl Khodorkovski » , sans mentionner la véritable extraction de ce sinistre individu, et en essayant de nous faire accroire que si la justice s’acharne, c’est pour des motifs politiques. Pourtant une petite recherche sur Wikipedia en anglais nous apprend : « He has a Jewish father« . Comme c’est surprenant !

    On sera également très surpris d’apprendre qu’un tel individu avait déplacé ses intérêts de Russie à Tel-Aviv et Houston, comme nous le dit le lien ci-après (1er Mai 2005), ou bien encore que ses associés ont fui en Israël (29 Avril 2005). Et que là bas, les mafieux étaient bien protégés, puisque l’Etat d’Israël, selon un responsable « refusera une éventuelle demande d’extradition de 3 hommes d’affaires associés à Mikhaïl Khodorovsky » ajoutant « « Israël ne peut extrader des Juifs sur la base de soupçons concernant les délits financiers alors que nous ne disposons d’aucun élément« . Pire, Ariel Sharo dit « Je n’ai l’intention de livrer personne(…) Depuis ma jeunesse, j’ai toujours été opposé au fait de livrer des juifs et je dis ça de faço la plus claire possible ».

    http://www.fil-info-france.com/groupe_ioukos_Mikhail_Khodorkovski.htm

  3. @Eris

    Excellent rappel, au moment où les médias Rotschildiens s’ingénient encore à faire passer cet escroc pour un martyr, dont le sort serait comparable à celui qui attendait les discidents en URSS (comparaison purement obscène d’ailleurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.