Aviné pour mieux frapper?

Le premier syndicat de gardiens de la paix proteste contre une note de leur direction interdisant désormais le quart de vin rouge durant les repas des CRS.

Une récente note interne de la la direction centrale des CRS règlemente sévèrement la consommation et la détention d’alcool chez ses policiers. Une privation qualifiée d’«exagérée» par le principal syndicat des gardiens de la paix, l’Unité police SGP-FO, qui réclame dans un courrier le maintien «du petit quart de vin accompagnant les repas sur le terrain, dans la mesure où le repas est servi à l’abri de la vue du public».

Selon un membre de la direction, cette nouvelle réglementation a été décrétée après la diffusion de certains clichés montrant des CRS avec des cannettes de bière à la main. La note «rappelle simplement et expressément la réglementation en vigueur», a fait valoir la hiérarchie.

Le syndicat, lui, minimise l’épisode des photos compromettante, arguant qu’elles avaient «davantage heurté la direction des CRS plutôt que l’opinion publique». FO a d’ailleurs rappelé que le code du travail «permettait une consommation de boissons alcoolisées lors de la prise de repas».

source

merci Tanguy

20 commentaires concernant l'article “Aviné pour mieux frapper?”

  1. mais f***** leur la paix aux crs! ils n’ont pas un taff tranquille, alors leur refuser ce que pasteur appelait le lait des vieillards… D’autant plus qu’on ne leur demande pas d’être des exemples de bonne conduites, au contraire, des bons gros bovins (professionnels!)

  2. Comme ouvrier, j’ai droit le midi dans certains restaurants à un quart de vin rouge dont je peux me passer. Mais avouons que c’est agréable entre deux séances de travail soutenu, sans pour autant en abuser, en restant capable d’assurer sans le moindre problème son devoir d’état. D’ailleurs sur les chantiers, la consommation d’alcool dits « traditionnels » (vin blanc, hydromel…) est autorisé, dans une mesure raisonnable.

  3. les CRS , sont payés pour faire respecter l’ordre ripoublicain… (taper sur les natio et les supporters de foot ,sur les racailles,en revanche, ils ont pas le droit…)

    picoler leur permet d’oublier pour qui ils travaillent… (si ils le savent… )

    Les jeunes CRS , sont comme les jeunes flics… complètement lobotomisés par l’école ripoublicaine…

    ils ne comprennent RIEN !!

  4. Le seul intérêt de l’islam pourrait être de nous aider à nous débarrasser de cette pourriture d’alcool qui avilit notre peuple depuis des siècles, avec le grand concourt des […] qui ont toujours tout fait pour droguer le goy, avec des succès exceptionnels en Europe de l’Est.

    Mais on entend pas les hubalistes sur le sujet de l’alcool. Il faut dire qu’ils picolent pas mal.
    Idem sur l’avortement, je n’ai jamais rien entendu de leur part.

    Bref, l’hubaliste est un pur parasite, qui ne fait rien du tout pour améliorer le sort de ses hôtes. Il est vrai que l’hubaliste se nuit déjà beaucoup à lui-même, alors il ne faut pas trop lui en demander.

  5. Prochain menu : hallal arrosé de lait de chamelle! 🙂

    La dictature « hygiéniste » continue. A quand l’interdiction du vin? des vieux armagnacs 50 ans d’âge? des restaurants gastronomiques traditionnels? En revanche le caca-cola à 12° cool !

  6. Un coup de rouge pour supporter les insultes des émeutiers, et rester san broncher à les voir embrasser des voitures. Un p’ti ballon pour assumer l’injustice d’avoir à taper et « karchériser » les infermières qui sont amenées à les soigner eux et leurs familles quand ils sont malades.
    Ca se comprend, l’alcool ça aide à oublier……..

  7. Le problème du pays c’est la police.
    Les flics ne sont pas là pour nous défendre, mais pour nous empêcher de nous défendre.
    La violence est mise volontairement en place par le pouvoir politique et les fonctionnaires. Le but c’est d’affaiblir le peuple Français, le faire vivre non seulement dans l’insécurité financière avec le dévelloppement du chômage et de l’intérim, mais aussi dans une insécurité physique, de telle sorte qu’il soit totalement dépendant de l’Etat.
    Et les flics ne sont là que pour mettre en place cette insécurité en empêchant les Français de se défendre contre les agressions.

    Ces gens-là : flics, CRS, BAC, gendarmerie, armée, ne servent strictement à rien, ils obéissent au pouvoir politique en place parce que tel est leur métier, obéir sans discuter. S’ils s’y refusent ils sont virés, direction le chômage, voilà à quoi à quoi sert le chomâge, avoir de la MO bien obéissante.

  8. Je vois pas où est le mal de boire 1/4 de vin rouge soit l’équivalent de 2 verres en mangeant.
    Pour évacuer la pression quoi de mieux qu’une bonne bouffe accompagné d’un peu de vin.
    Soutient aux CRS, aux Mobiles … La plupart de ces gars sont avec nous.

  9. Et chanter du Nino Ferrer !

     » car moi je suis pour Mao
     » contre Liu Shao-shi
     » j’ai mon bréviaire
     » de révolutionnaire!
     » dans tous les bouges
     » moi je bois des quarts de rouge,
     » le quart de rouge c’est la boisson
     » du garde rouge!

    🙂 🙂

  10. « Soutient aux CRS, aux Mobiles … La plupart de ces gars sont avec nous. »

    Ceux qui firent voler les croix par terre à Lyon pour laisser les gays s’en prendre à une église, les mêmes qui ont embarqués nos frères qui défendaient Notre-Dame seraient avec nous? pas drôle.
    Soutien aux CRS qui refusent d’appliquer des ordres qui vont contre l’église, les autres sont au service de l’état républicain anti-chrétien.

  11. Moi non plus je n’ai pas tellement l’impression que les gros bras du ministère de l’intérieur soient de notre bord. D’ailleurs, il ne s’en trouve pas beaucoup sur internet pour nous dire « je suis CRS et je suis avec vous ». Pourtant, avec les anonymiseurs facilement accessibles, ils devraient pouvoir le faire sans risque. En revanche, on connaît les GAV, les perquisitions et le bâton pour les camarades !

  12. Il y a surement une bonne partie d’entre eux qui pensent comme nous, mais ils ne peuvent pas le dire ouvertement de toute façon.
    Souvent je les envoie balader en leur disant que je suis « chez moi ici » et à la façon dont ils réagissent on voit qu’ils ne sont pas vraiment hostile à cette façon de parler.
    Maintenant je ne sais pas pour vous, mais les contrôles de police sont très fréquents, je me fais arrêter tous les 6 mois en moyenne, et c’est désagréable parce que les flics nous parlent comme si on était leurs inférieurs, comme si on était sous leurs ordres, ils utilisent un ton comminatoire, menaçant. C’est un manque de respect.

    Les flics considérent les Français qui rampent devant eux et qui acceptent tout comme des pauvres types, mais en même temps eux ne font qu’obéir docilement, quand ce n’est pas servilement à leurs supérieurs, parce qu’ils ont peur, eux aussi, de perdre leur emploi.

    Amha les flics c’est 50% qui sont corrects et une bonne partie qui se sert de l’uniforme pour des raisons pas très claires, l’autorité, le prestige de l’uniforme, la sensation de supériorité à donner des ordres à tout le monde, l’exutoire à des instincts un peu primitifs. Ce n’est pas tout blanc ou tout noir non plus parce que les pouvoirs publics ont intérêt à ce que les Français aient confiance dans leur police.

  13. « Le Guide dit :
    21 avril 2011 à 21 h 21 min
    Le problème vient des ordres et non des mecs en première ligne. »

    Oui, mais si ce système pourri perdure, c’est parce qu’il y a des types qui ont choisi de se ranger du côté du système et d’obéir aux ordres. Ils pourront toujours prétendre ce qu’ils veulent en privé, dans les faits ce sont des collabos. On leur dit de coller des pv, de casser du natio et de soigner de l’allogène, ils obéissent ! Le jour où on leur dira de nous tirer dessus, ils obéiront aussi. Alors, moi, j’ai cessé de les croire avec nous ! Après, si ça les aide à garder bonne conscience de dire en privé qu’ils sont avec nous, tant mieux pour eux. Mais ils restent, à mes yeux, des prédateurs potentiels au service du système, au même titre que la racaille.

    Je ne leur en veux pas, mais qu’on arrête de croire qu’ils sont nos alliés.

  14. En même temps si des natios prenaient les places de responsable dans ce genre de métiers ça serai plus facile.
    C’est sur qu’il y a des collabos dedans, mais eux tentent le concours.
    On critique mais combien ont un boulot qui peut servir vraiment pour le pays ? C’est pas en fessant des boulots de merde ( moi le premier ) qu’on va faire changer les choses !
    On devrait avant tout pouvoir être dans tout les métiers qui jouent dans la société (du CRS aux mecs qui délivrent les logements sociaux…)

    Après je comprend votre dégout pour les CRS, j’ai eu des soucis avec eux aussi… mais voilà j’en ai plus après ceux qui donnent les ordres que ceux qui donnent les coups de bâton.

  15. Peut-être que pour la plupart, nous vivons plus ou moins en dépendance du système. Mais je ne me verrais pas vivre en rackettant et en tapant sur les miens pour le compte d’un Etat voyou. Ce n’est rien d’autre que de la trahison. Après, je ne dis pas qu’il ne faut pas essayer d’infiltrer l’administration et les services sociaux. Mais une assistante sociale natio aura la possibilité d’aider les siens, même s’il lui faudra aussi aider les autres. Ce sera donc plus utile que le CRS qui sert de gros bras à une hiérarchie majoritairement maçonnique donc anti-nationaliste. Pour être nommé aux postes influents, il faut être initié, donc ça semble mal barré pour prendre le contrôle sans ruser et sans se corrompre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.