Avancée scientifique sur les cellules souches non-embryonnaires

Des dizaines de patients italiens, aveugles ou avec une vision sévèrement diminuée par un contact de l’oeil avec des produits chimiques, ont recouvré la vue après injection de cellules souches adultes dans la cornée, selon une étude publiée mercredi dans le New England Journal of Medicine.

Le traitement s’étalant sur plusieurs années s’est révélé efficace sur 82 patients sur 107 et avec des résultats partiels sur 14 autres personnes.

Cependant aucune amélioration n’a pu être constatée chez les patients atteints de cécité congénitale des deux yeux ou bien sur les cécités liées à la rétine.

Les cellules souches adultes sont déjà utilisées depuis de nombreuses années pour des maladies du sang telles que la leucémie ou l’anémie falciforme.

Cette étude démontre une fois de plus que les chercheurs peuvent se passer des très controversées cellules souches embryonnaires, c’est à dire produites à partir d’embryons créés et utilisés à des fins thérapeutiques.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.