Autriche : chanter en tyrolien pendant la prière islamique est répréhensible

Un retraité autrichien a récemment été condamné par la cour de Graz à 800 euros d’amende pour avoir chanté un air tyrolien pendant l’appel à la prière du muezzin.

Plainte a été déposée par des voisins musulmans qui l’ont accusé de s’être moqué de leurs chants religieux. La justice autrichienne leur a donné raison en condamnant Helmut G., 63 ans, pour avoir offensé et ridiculisé leurs croyances.

Source

7 commentaires concernant l'article “Autriche : chanter en tyrolien pendant la prière islamique est répréhensible”

  1. C’est vraiment le monde à l’envers… Voilà comment on supprime la liberté des uns pour favoriser celle des autres. Dommage que je n’étais pas là-bas, j’apprécie bcp les chants tyroliens, il sont très traditionnels et font partie de la culture autrichienne.

  2. en effet le monde a l’envers la bêtise comme institution !! mais cela vas vite venir en FRANCE !!!
    déjà les BELFEGORS peuvent maintenant conduire une voiture
    vive la  » liberté  » …
    demain j’en suis sur ils se gareront n’importe ou comme c’est déjà le cas dans certains quartiers ..et sur interdiction de mettre des pv .
    par exemple pourquoi ne pas interdire les cloches de sonner le dimanche matin ..
    zut c’est deja le cas dans certaines municipalités suivez mon regard …….
    achetée voir complicité des maires juges etc….

  3. En effet les chants tyroliens sont sympathiques, folklorique. Cependant ça n’excuse pas l’attente à la liberté de culte, un des principes fondamentaux de la République Autrichienne depuis 1955 et le traité de Vienne (cf article 6 )
    De ce fait, il est considéré comme une atteinte à une des « libertés fondamentales » et s’il est précisé que la liberté d’expression en est une autre, la république autrichienne note qu’elle « prendra toutes les mesures necessaires pour assurer à toutes les personnes relevant de sa juridiction, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, la jouissance » des droits de l’hommes et des libertés fondamentale.

    Ce qui suppose qu’on ne peut entraver la jouissance à un droit fondamental de façon arbitraire. Hors le tyrolien n’a pas été rendu coupable de s’être exprimé, il n’a pas été entravé, mais a été reconnu coupable d’avoir entravé. Donc aucune de ses liberté ne lui a été supprimé : la conception de liberté est ici celle des droits de l’homme, à savoir « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ».

  4. @Nicolas

    Même punition, même motif, critiques à adresser à la Turquie et à l’Égypte.

    Plus courageux et plus à sa place.

    Autriche = pays Chrétien, point barre.

    Souviens-toi d’où vient le drapeau Autrichien, lui asussi décrit constitutionnellement, je crois.

  5. Arrêtez avec vos » constitutions » . Ce ne sont pas des déclarations rédigées par des francs-macs anti Européens et anti-Chrétiens un peu partout en Europe qui vont nous parler de « liberté ».

    L’Europe et à fortiori l’Autriche est chrétienne et blanche.

    Donc l’islam et les musulmans non rien à y faire.

  6. En France, « on » caillasse des fidèles pendant une messe et les « libres penseurs » ne se gênent pas pour caricaturer les Chrétiens en public.

    Deux poids deux mesures, comme d’hab’.

    On a remplacé l’Union Soviétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.