Italie. Matteo Salvini va être jugé pour « séquestration de migrants »

La liberté recule partout en Europe et les procédures visant les opposants à la mondialisation s’accélèrent. En Italie, Matteo Salvini va être poursuivi pour « séquestration de migrants » (sic). Etant parlementaire, la procédure était entravée puisqu’il bénéficiait d’une immunité. Cette dernière a été levée par le parlement et Salvini va donc être livré aux juges !

Loin de se coucher, Salvini fait honneur à son peuple, lançant, juste après le vote : « Je suis fier d’avoir défendu l’Italie et je le referai ». En théorie, Salvini risque jusqu’à 15 (quinze !) ans de prison. Rappelons les faits : Matteo Salvini est accusé par le tribunal de Palerme, au main de juges crypto-marxistes, de séquestration de personnes pour avoir refusé, en août 2019, en qualité de ministre de l’Intérieur, d’autoriser le débarquement de plus de 80 migrants à bord du navire Open Arms, bloqué au large de la Sicile.

Outre l’aspect scandaleux de ces procédures, celles-ci sont de véritables appels pour les migrants du monde entier qui voient que dès qu’un dirigeant s’oppose à leur venue, il a des problèmes avec la justice de son pays. On comprend pourquoi l’Italie a reçu la semaine dernière, plus de 11.000 migrants venus avec des moyens de fortune !

Ensauvagement : L’exemple de la ville de Bordeaux

La délinquance et la criminalité ne cessent d’exploser, partout en France. Nous l’avons vu à Dijon où Tchétchènes et Algériens réglèrent leurs comptes il y a un mois, ou autre exemple, une ville réputée tranquille comme Besançon est aujourd’hui le théâtre de règlements de comptes entre dealers, etc. Une autre façon de s’en convaincre est de faire la recension des principaux actes criminels survenus ces derniers jours dans la ville de Bordeaux, ville également réputée tranquille il y a encore quelques années. Il s’agit d’une liste qui n’est pas exhaustive puisqu’elle ne comprend que les faits remontés par la presse !

—> Un jeune homme blessé d’un coup de couteau dans une rixe Source

—> Un homme d’une trentaine d’années attaqué à la gorge à la machette Source

—> Trois étudiants attaqués à coups de couteau, insultés et intimidés Source

—> Attaque à la machette sur un jeune homme de 17 ans lors d’une transaction entre particuliers Source

—> Coups de feu et main tranchée Source

D’une manière générale, depuis juin, la magazine Valeurs actuelles a recensé 47 blessés, dont 26 par arme blanche !, une carte en ayant même été réalisée !

Fin de la liberté d’expression : Alain Soral a été interpellé. [Màj : libéré sous contrôle judiciaire]

Finalement, Alain Soral a été libéré, mais avec mis en examen et sous contrôle judiciaire. Il n’en a donc pas du tout fini avec cette histoire. On notera que le parquet, qui prend ses instructions directement auprès du ministère -autrement dit auprès de Dupont-Moretti, avait requis la détention provisoire, c’est-à-dire la prison.

La décision revenant cependant au juge d’instruction, il a été décidé de le libérer. Il est également intéressant de savoir ce qui est reproché au polémiste : « provocation publique non suivie d’effet, en appelant directement à commettre l’un des crimes et délits portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation, injure publique à raison de l’origine ou de l’appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, provocation publique à la haine ou à la violence… », tout cela aurait eu lieu pendant la période de confinement…

D’après Le Parisien, « une phrase est particulièrement jugée inquiétante par les enquêteurs : il s’agit d’une vidéo mise en ligne appelant les citoyens « à s’armer » en vue d’une révolution. » On ne voit pas bien quel est le problème avec cette phrase : on peut s’armer intellectuellement, psychologiquement et même physiquement puisque la détention d’armes est légale pour certaines catégories. Dans la mesure où le contexte n’est pas donné, on ne voit en quoi cette procédure se justifie ! Sans aucun doute, Alain Soral est victime d’une police politique !

Continuer la lecture de « Fin de la liberté d’expression : Alain Soral a été interpellé. [Màj : libéré sous contrôle judiciaire] »

Belgique. Deux ans ferme requis contre Mohamed, 50 ans, réfugié syrien, pour avoir agressé sexuellement une ado de 16 ans

La justice, impitoyable pour les mauvais pensants, sait se montrer très magnanime pour les délinquants sexuels, surtout s’ils ont des origines exotiques. Ainsi, le village de Merbes-le Château était tranquille et n’avait jamais fait parler de lui jusqu’à ce qu’un centre d’accueil pour réfugiés fût créé. C’est là que Mohamed, 50 ans, a trouvé domicile, grâce aux autorités et sans que la population locale ne fût consultée. C’est pourtant elle qui paye maintenant cette décision. Ainsi, Mohamed a agressé sexuellement une ado de 16 ans, ce qui ne semble pas émouvoir plus que ça la justice belge, le procureur du Roi ne requérant que 2 ans de prison ferme pour ces faits graves. Avec les remises de peine automatique, dans un an Mohamed sera dehors, ne sera évidemment pas expulsé d’Europe et pourra traumatiser une autre ado…

Source

Goussainville : Le candidat communautaire, probablement fiché S pour radicalisme islamique, élu maire de la ville

Goussainville, 30.000 habitants, dans le Val d’Oise sera administrée pendant les 6 prochaines années par un maire communautaire, Abdelaziz Hamida, dont une rumeur persistante a dit qu’il était fiché S pour radicalisme islamique. En effet, c’est ce que l’express du 26 septembre 2019 affirmait, disant même : « Abdelaziz Hamida est réputé proche du mouvement fondamentaliste Tabligh, une organisation dont le nom a été cité dans le dossier judiciaire de la filière djihadiste de Lunel » Le néo-maire a certes porté plainte contre l’hebdomadaire, mais l’Express ne s’est pas rétracté pour autant, son article étant toujours en ligne !

Quoiqu’il en soit, Hamida qui se promenait en djellaba jusqu’en 2010, quand il présenta sa liste -qui ne peut être légalement composée que de Français-, n’hésita pas à dire : « On a des Français, des Turcs, des Noirs, des Arabes » ce qui lui avait valu ce tweet très naïf de Valérie Pécresse :

Continuer la lecture de « Goussainville : Le candidat communautaire, probablement fiché S pour radicalisme islamique, élu maire de la ville »

Municipales à Sarcelles : le candidat Pupponi va se prosterner à la mosquée (MàJ : battu !)

Mise à jour du 29 juin 2020 :

La vile manoeuvre du député ne lui a pas servi, puisqu’il est sechement battu, obtenant 42 % des voix contre 58 % pour son ex-adjoint.


La politique politicienne, où les intérêts des politicards priment sur l’intérêt commun, est parfois compliquée.
Ainsi, à Sarcelles, l’ancien maire et actuel député PS François Pupponi affronte pour les municipales son ancien premier-adjoint et actuel maire, Patrick Haddad, qui a l’investiture PS…
Le combat est fratricide, comme le rappelle cet article du JDD. Tout cela se passe à Sarcelles, villes où de multiples communautés se juxtaposent… Aussi, ces candidats sont prêts à tout pour glaner des voix, d’autant qu’au niveau des idées rien ne les distingue.
Pensant sans doute qu’il a perdu l’importante communauté juive, François Pupponi mise sur la communauté musulmane… et va se prosterner à la mosquée. Lui, qui il y a encore 6 mois ne cessait de nous alerter sur le danger du communautarisme et plus particulièrement musulman…

Ukraine. Des centaines de bébés bloqués montrent l’indécence de la GPA

Une fois n’est pas coutume, nous recommandons cette tribune parue dans Le Figaro montrant l’indécence de la GPA : des centaines de bébés-GPA sont nés ces derniers mois à Kiev, mais, du fait de l’absence de transport aérien lié au confinement, les commanditaires de ces enfants n’ont pas pu venir les chercher et les bébés se trouvent délaissés ! En effet, les femmes qui ont servi de matrices ne se sentent plus concernées car le contrat commercial qu’elles avaient signé prenait fin avec l’accouchement.

Le plus cynique dans cette histoire est que ce qui a permis la médiatisation de cette affaire est une image choquante publiée par une agence de GPA afin de rassurer ses clients et tenter de forcer la main du gouvernement ukrainien pour faire ouvrir les frontières ! Cela se retourne contre elle car cela a attiré l’attention sur ces enfants conçus et mis au monde en exécution d’un contrat, arrachés à leur mère à la naissance et vendus. On ne peut être que d’accord avec l’auteur de la tribune qui commente : « Cette affaire montre à quel point la « maternité de substitution » est contraire à la plus élémentaire humanité. »

Tribune à lire

Macron et Assa Traoré avaient le même employeur !

Le monde est parfois petit ! Ainsi, si nous savions qu’avant d’être président, Macron était employé chez la banque Rotschild, un article de Causeur nous apprend qu’Assa Traoré travaillait à l’Oeuvre de protection des enfants juifs-Baron Edmond de Rothschild, contrat qui a pris fin en décembre 2019. Il ne s’agit certes pas juridiquement du même employeur, la banque étant distincte de l’association caritative, mais on voit très clairement les mêmes réseaux !

D’ailleurs, nous dit Causeur, l’employeur d’Assa Traoré était très complaisant avec son employée. Celle-ci étant en arrêt-maladie depuis la mort de son frère Adama (en juillet 2016), bien que depuis cette date, elle eût une activité militante débordante (meetings, interview, manifestations, écriture d’un livre, etc etc). On comprend pourquoi, dans son livre en dernière page, elle « remercie la fondation Opej pour sa compréhension et son soutien » (OPEJ : Oeuvre de protection des enfants juifs-Baron Edmond de Rotschild).

Continuer la lecture de « Macron et Assa Traoré avaient le même employeur ! »

Dijon. L’accord entre les communautés tchétchène et maghrébine s’est négocié à la mosquée

Les Français ont de plus en plus l’impression d’être étrangers dans leur propre pays.
Ainsi, les Dijonnais ont été les spectateurs d’une véritable scène de guerre, avec armes automatiques, entre Tchétchènes et Maghrébins !
On notera le miracle du mondialisme : 5 000 km séparent la Tchétchénie de l’Afrique du Nord, mais grâce à celui-ci, la France devient la terre où ils s’affrontent !
Merci les politicards, de gauche ou de droite, d’avoir créé une telle situation en expliquant que l’immigration était une chance pour la France.
Là où ça devient surréaliste, c’est que si un semblant d’ordre est revenu dans la capitale de la Bourgogne, ce n’est pas suite à l’action de l’Etat, de la police, mais à un accord scellé entre les belligérants, accord qui a été signé à la mosquée sous l’égide de l’imam local !
L’Etat n’a plus d’autorité (sauf sur ceux qui le veulent bien, les Gaulois).

L’hebdomadaire Marianne commente : « l’Islam sunnite, dénominateur commun des communautés venues à s’opposer de façon spectaculaire ces derniers jours, devait servir de point de départ aux pourparlers« .

Culpabilisation du Blanc : la LICRA appelle à cesser toute activité durant 8 min 46 secondes, mardi à 18 H

Alors que l’enquête est à peine commencée concernant le décès de Floyd aux Etats-Unis, la LICRA appelle à cesser toutes les activités à 18 heures pendant 8 minutes 46 secondes car pour elle, Floyd a été victime d’un crime raciste. Cette ligue de vertu, qui ne jure que par les droits de l’homme, ne semble pas connaître la présomption d’innocence qui énonce que puisque l’enquête n’étant pas aboutie, personne ne peut aujourd’hui endosser la culpabilité de la mort de Floyd.
Surtout quand on sait que l’autopsie du corps montre que ce dernier n’est pas mort de strangulation ou asphyxie, mais du fait de sa contention au sol, combinée avec des problèmes de santé (Floyd était atteint d’une maladie coronarienne et d’une maladie cardiovasculaire) et une intoxication potentielle (Floyd aurait pris de la drogue). Mais il s’agit de culpabiliser les Blancs, alors tout est permis par cette officine subventionnée qui jamais ne nous parlera des actes criminels de Tsahal en Palestine.

Bruno Gollnisch suggère aux « malheureuses victimes atrocement discriminées » de repartir dans leur pays d’origine

En ces moments d’hystérie, on ne peut qu’approuver l’ancien numéro 2 du FN qui suggère aux immigrés et à leurs descendants de retourner dans leur pays d’origine si l’herbe y est plus verte !

A voir : les nouvelles vidéos d’Hervé Ryssen sur les réseaux pédophiles

L’essayiste Hervé Ryssen s’est intéressé à un nouveau sujet : les réseaux pédophiles. Le chercheur nous promet 3 vidéos, dont voici la première, qui fait la synthèse de trois émissions : l’une de Karl Zero, une autre de la télévision anglaise et enfin la dernière d’Elise Lucet.
Les émissions datent un peu (elles ont une vingtaine d’années), mais l’affaire Epstein ou le pizzagate nous ont rappelé que ce fléau criminel organisé n’a toujours pas disparu en 2020 et que de surcroît y participent de très nombreux notables.

Tribune : hystérie anti-blanche dans le monde occidental

Depuis le décès à Minneapolis de Georges Floyd, le monde occidental assiste à des scènes d’hystérie savamment organisées par une élite cosmopolite.

Rappelons d’abord les faits servant prétexte à cette hystérie : Georges Floyd a été interpellé par la police qui avait été appelée par un commerçant car Floyd avait payé avec un faux billet.
L’interpellation en elle-même semble assez brutale, un policier posant son genou sur le cou de Floyd, bien que celui-ci se plaignît de ne pas pouvoir respirer. Il faut signaler ici qu’il n’est pas certain que la mort de Floyd découle de cette interpellation, le début de l’enquête allant plutôt en sens inverse : en effet, l’autopsie du corps montre que Floyd n’est pas mort de strangulation ou asphyxie, mais du fait de sa contention au sol, combinée avec des problèmes de santé et une intoxication potentielle.
Continuer la lecture de « Tribune : hystérie anti-blanche dans le monde occidental »