Le Tsar Nicolas II a-t-il été victime d’un meurtre rituel ?

Depuis la découverte en 1993 des restes de la dépouille de 5 des membres de la famille royale russe, des enquêtes sont menées pour connaître les dernières circonstances de l’assassinat. La justice russe vient d’émettre une nouvelle hypothèse : Le tsar aurait été victime d’un meurtre rituel. Ce n’est qu’une hypothèse qu’une commission veut confirmer ou infirmer, mais c’en est déjà trop pour une certaine communauté qui hurle à l’antisémitisme. En effet, nous explique le figaro, il évoque dans l’inconscient russe « le mythe selon lequel des juifs tuent des enfants chrétiens à des fins rituelles, afin de boire leur sang. » Suit une longue litanie dans ce quotidien, dans laquelle on oublierait que la victime fut la famille impériale russe pour croire que ce furent les Juifs… D’ailleurs le point qui s’est emparé de l’affaire va encore plus loin, parle de « fable » (sans avoir enquêté), se dit choqué et parle d’« ignorance médiévale » (sic). Rappelons qu’il s’agit d’une enquête menée par la justice russe pour connaître la vérité au sujet de l’assassinat du Tsar Nicolas II, de sa femme et de leurs 5 enfants et que la commission d’enquête ne veut a priori exclure aucune hypothèse, même les plus gênantes… Et ça suffit pour se faire traiter d’ignorant ! Inversion accusatoire typique !

C’était un 27 novembre : depuis Clermont, le Pape Urbain II appelle à la première Croisade

C’est le 27 novembre 1095, depuis Clermont (en Auvergne), donc au cœur de la France, que le pape Urbain II a appelé à la Première Croisade.

Il s’agissait, comme en atteste la reproduction de son discours ci-dessous, de venir en aide aux Chrétiens d’Orient, persécutés par les Mahométans conquérants.
C’était peut-être une autre époque lointaine, mais certains problèmes étaient similaires à ceux d’aujourd’hui…
La différence est qu’Urbain, comme ses successeurs, serait outré par le comportement de François, et que les dirigeants de la France non seulement ne sont pas chrétiens, mais sont anti-chrétiens, et organisent la persécution physique des Chrétiens d’Orient.

Au XIe siècle, c’est de toute l’Europe que les Croisés vont affluer, et libérer Jérusalem.
Mais nos ancêtres y prirent une telle part que les Infidèles désignaient communément les Croisés comme « les Francs ».
Loin des mythes honteux que les républicains (en particulier les instituteurs – les « Hussards noirs de la République » dont est nostalgique une bonne part de la droite) colportèrent sur les Croisades, elles constituèrent l’un des épisodes les plus glorieux de notre histoire et l’une des plus hautes manifestations de la générosité et de la noblesse de notre peuple.

Certains hommes s’y illustrèrent particulièrement, tels Godefroy de Bouillon ou Baudouin IV, à la tête du Royaume franc de Jérusalem.

Pour lire d’honnêtes livres sur les Croisades, cliquez ici.

L’appel d’Urbain II, rapporté par Foucher de Chartres, vraisemblablement témoin de l’homélie :

Continuer la lecture de « C’était un 27 novembre : depuis Clermont, le Pape Urbain II appelle à la première Croisade »

Pour Nigel Farage, le « lobby juif » est « surpuissant » aux Etats-Unis

Lu dans Le Point :

« Il y a environ six millions de personnes juives vivant en Amérique, donc un pourcentage relativement petit, mais en terme d’influence, c’est énorme » débute Nigel Farage. Interrogé à la radio britannique LBC sur les soupçons d’ingérences russes dans la présidentielle américaine, l’ancien leader du parti europhobe Ukip s’est retrouvé au cœur d’une vaste polémique après sa réponse à un auditeur. « En terme d’argent et d’influence, ils sont un lobby surpuissant » a-t-il ajouté. Il a ensuite remercié l’auditeur pour sa question, et pour avoir « fait remarquer qu’il existait d’autres puissants lobbies en Amérique avec le lobby juif qui a des liens avec le gouvernement israélien, dont il est l’une des voix les plus puissantes » rapporte le journal britannique The Independent.

Après ces déclarations polémiques, Nigel Farage, visage emblématique du Brexit, a été largement critiqué. Et notamment par l’un des représentants de la Campaing Against Antisemitism (CAA), une organisation non-gouvernementale luttant contre l’antisémitisme en Angleterre, qui appelle Nigel Farage à s’excuser après ces « déplorables commentaires. »

Etats-Unis : arrestation d’un baron de la drogue du « DarkWeb » : le Franco-Israélien Gal Vallerius

Les media ont fait grand cas, d’un « Breton » (sic) qui serait un baron de la drogue du Darkweb, qui se rendait à un concours de la plus belle barbe du monde et qui s’est fait arrêter à sa descente d’avion aux Etats-Unis. Ils mettent en avant une vie soi-disant frugale que mènerait l’individu (sa maison serait modeste, il roulerait en twingo, etc, etc.)

Continuer la lecture de « Etats-Unis : arrestation d’un baron de la drogue du « DarkWeb » : le Franco-Israélien Gal Vallerius »

Marine Le Pen et Florian Philippot soutiennent la dissidente allemande Petry

Tribune libre de Lionel :

« Comme tout le monde sait, l’AfD (Alternativ für Deutschland, parti de droite populiste) a créé la surprise aux élections législatives en Allemagne, atteignant un score que même les plus optimistes ne pouvaient rêver.
Pour des raisons de carrière individuelle, l’une des dirigeantes de cette organisation allemande, Frauke Petry, a décidé d’en démissionner tout juste élue. Difficile de faire pire trahison que de partir d’un parti auquel on doit son élection le soir même des résultats !

Continuer la lecture de « Marine Le Pen et Florian Philippot soutiennent la dissidente allemande Petry »

Belgique (et bientôt en France) : Les radars sont cachés dans les poubelles

Capable d’enregistrer six excès de vitesse en même temps, le NK7 est utilisé depuis cette année en Belgique.

Si vous roulez en Belgique, il va falloir vous méfier… des poubelles. Depuis le mois de mai, la police fédérale belge a acquis quinze radars NK7, raconte La Voix du Nord lundi. Créé par la société australienne Redflex, l’engin est considéré comme le nec plus ultra des détecteurs d’excès de vitesse. Déployé notamment à Comines-Warneton, ville frontalière d’Armentières (Nord), ce radar ultra-moderne peut être installé sur trépied, dans un véhicule, ou se dissimuler dans une poubelle. Mais son camouflage n’est pas le seul motif d’inquiétude des automobilistes.

le NK7 serait en cours d’homologation en France. Contacté, l’organisme chargé de certifier les radars sur notre territoire explique être « en contact avec la société constructrice Redflex », sans donner plus de détails.

Source

Un député LREM de la diversité attaque à coups de casque un militant PS

M’jid El Guerrab, député LREM, a violemment agressé un certain Boris Faure, militant PS, à coups de casque.
Selon Marianne, la scène fut particulièrement violente : « Un témoin raconte : « Ils commencent à discuter et au bout de quelques minutes, le député lui assène un coup de casque très violent puis un deuxième. L’autre tombe par terre, en sang ». Selon cette source, l’élu était particulièrement remonté : « Si les agents de sécurité ne les avaient pas séparés, il se serait acharné. Il avait de la haine dans les yeux ». Boris Faure est quant à lui touché au niveau de la tempe. Les agents de sécurité de Paris Habitat, dont les locaux sont situés en face du restaurant, ont dû empêcher l’élu d’aller plus loin. Philippe, un de ces vigiles, estime que l’élu était hors de lui : « Si on ne l’avait pas arrêté, il aurait continué à le tabasser ». »

Continuer la lecture de « Un député LREM de la diversité attaque à coups de casque un militant PS »

Roman Polanski à nouveau accusé d’agression sexuelle sur mineure

Une troisième femme est sortie de l’ombre mardi 15 août, affirmant que le réalisateur du Bal des vampires l’avait «abusée sexuellement» lorsqu’elle avait 16 ans, en 1973. Et ce, alors que le cinéaste est toujours poursuivi pour le viol d’une adolescente il y a 40 ans.

Le ciel s’assombrit encore pour Roman Polanski. Déjà poursuivi pour avoir violé une adolescente il y a 40 ans, l’illustre cinéaste voit de nouvelles accusations à son encontre émerger. Une troisième femme a affirmé, mardi 15 août, avoir subi une agression sexuelle du réalisateur, alors qu’elle était encore mineure. Identifiée seulement par le prénom Robin, cette femme a déclaré lors d’une conférence de presse à Los Angeles qu’elle avait été «abusée sexuellement» par le célèbre cinéaste franco-polonais lorsqu’elle avait tout juste 16 ans, en 1973.

En 2010, l’actrice britannique Charlotte Lewis, également représentée par Gloria Allred, spécialisée dans les affaires d’agressions sexuelles, avait aussi déclaré que le réalisateur l’avait forcée à avoir une relation sexuelle lorsqu’elle n’avait que 16 ans.

Le cinéaste, qui aura 84 ans vendredi 18 août, est encore accusé d’avoir drogué Samantha Geimer quand elle avait 13 ans, et de l’avoir ensuite violée dans la maison de Jack Nicholson à Los Angeles en 1977, alors que l’acteur de Vol au-dessus d’un nid de coucou était en voyage.

Pendant combien de temps ce pédophile va-t-il continuer à être impuni ?

Source

Jean-Marie Le Pen sera jugé pour avoir employé le terme « fournée »

La liberté d’expression se réduit en France comme peau de chagrin. Pour preuve, Jean-Marie Le Pen, qui, dans son libre journal avait employé le terme « fournée » va être convoqué par le tribunal car accusé de « provocation à la haine raciale ». En réalité, Le Pen critiquait les chanteurs politiquement engagés contre lui comme Guy Bedos ou Madonna, mais également Yannick Noah et Patrick Bruel qui, pour ces deux derniers, s’étaient engagés à quitter la France si le FN arrivait en tête des élections (ce qui fut le cas), mais qui ne mirent pas en œuvre leur menace. Invité à commenter les agissements de ces poltrons qui parlent mais n’agissent pas, Jean-Marie Le Pen, sur un ton railleur, avait utilisé une expression du langage courant et dit « oui, la prochaine fois on fera une fournée ». Il n’en a pas fallu plus pour être accusé… d’antisémitisme ! 

Bien que parmi les quatre chanteurs concernés, un seul soit juif -difficile donc de voir de l’antisémitisme-, Jean-Marie Le Pen est tout de même traîné devant le tribunal. Ce qui est révélateur, c’est le comportement de certains membres du FN, car le premier a avoir critiqué le président du FN n’est pas les ligues de vertu mais… Louis Aliot, le concubin de Marine Le Pen. Aujourd’hui encore et aux dernières nouvelles, les traditionnels Licra, UEJF, CRIF, etc, etc sont aux abonnés absents et l’avocat franco-israélien en pointe contre Jean Marie Le Pen est un certain… Gilles-William Goldnael. Or, Goldnael est l’avocat qui défend… Florian Philippot ! « Je me réjouis de ce renvoi puisqu’en raison de l’immunité parlementaire de Le Pen l’affaire avait un peu traîné » a dit cet avocat, également président de l’association France-Israël et qui prétend, sans rire, défendre la liberté d’expression (c’est en tout cas l’argument qu’il utilise quand il défend Philippot !)

Le FN se trompe de diagnostic

Tribune libre de notre contributeur Lionel :

«  Le FN qui a complètement raté les élections de 2017 veut analyser ses échecs. Fort bien, mais il semble que ce parti se trompe complètement sur les causes : en effet, la discussion actuelle porte quasi-exclusivement sur l’euro (dont la position actuelle est son abandon pour un retour à une monnaie nationale, position soit dit en passant qui semble juste et que le FN va peut-être changer !). Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la position que le FN a eue sur l’euro qui explique ses piètres scores, c’est d’en avoir fait l’alpha et l’omega de son programme, comme si ce problème était le problème numéro 1 de la France. Or, de toute évidence, le principal problème de la France aujourd’hui n’est pas un problème économique, mais un problème ethnico-religieux : autrement dit, c’est l’invasion par des hordes étrangères de l’Europe qui est la préoccupation principale de l’électorat potentiel.

Continuer la lecture de « Le FN se trompe de diagnostic »

La République française est-elle la complice de la fuite de l’assassin d’un policier ?

Les media ont relayé le verdict rendu par la cour d’appel d’Annecy au sujet de l’assassinat d’un policier, Cédric Pappatico, qui avait été délibérément écrasé après un cambriolage, en 2012 : Nabile Medjadji et Rachid Bellakehal, âgés tous deux de 38 ans, ont été condamnés à 25 ans de réclusion, avec une période de sûreté des deux tiers. Trente ans avaient été requis contre eux. Mohamed Hamied, 37 ans, et Kamel Abbed, 32 ans, ont écopé respectivement de 20 et 23 ans de réclusion. On notera que la Cour d’appel est plus indulgente que la Cour d’assises, mais passons. Car le vrai scandale, c’est que le conducteur de la voiture (une Porsche volée) qui a écrasé le policier coule, lui, des jours heureux en Tunisie, où il vit libre comme l’air alors que tout le monde sait où il se trouve. Quelle est la raison de ce scandale ?

Slim Ben Hamed (c’est son nom) a la double nationalité franco-tunisienne et la Tunisie n’extrade pas ses ressortissants, y compris donc quand ceux-ci sont aussi français ! Ainsi, Ben Hamed jouit de tous les avantages de la nationalité française (par exemple, il a pu voter aux dernières présidentielles ou législatives en tant que Français de l’étranger), mais quand il s’agit d’assumer ses responsabilités, il se cache derrière sa nationalité tunisienne pour se défausser ! Magique double-nationalité qui est une véritable discrimination puisqu’un Français de souche ne pourrait pas agir de la même manière, mais là encore passons.

Continuer la lecture de « La République française est-elle la complice de la fuite de l’assassin d’un policier ? »

Un député américain accusé d’avoir profané Auschwitz

De nos jours, si l’on peut blasphémer les religions à souhait, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de tabou. Un député américain, Clay Higgins, élu en Louisiane, vient d’en faire les frais en faisant une vidéo pour soutenir la hausse des crédits américains pour l’armée. Pour faire passer son message, il est allé à Auschwitz et s’est mis en scène dans une chambre à gaz. Une chose est certaine, c’est qu’on ne peut pas l’accuser de révisionnisme : Dans sa vidéo, il explique dans le menu détail comment les nazis s’y prenaient pour gazer 700 personnes en 20 minutes. Tout cela aurait été très bien et lui aurait valu les honneurs si son dessein n’était pas d’atteindre un objectif de politique intérieure. Du coup, les ligues de vertu américaines lui sont tombées dessus l’accusant d’avoir profané un lieu sacré !

Le mémorial d’Auschwitz : « Tout le monde a droit d’avoir ses propres opinions. Toutefois, au sein d’une ancienne chambre à gaz, il devrait y avoir un silence de deuil. Ce n’est pas une scène de théâtre ». Protestation beaucoup plus véhémente de la part de Steven Goldstein, directeur du centre d’Anne Frank qui exige du député un stage de sensibilisation : « REPUGNANT ! (…) Député Higgins, Auschwitz n’est pas un studio de télévision (…) Vous ne devez pas seulement vous excuser, vous devez également faire un stage de sensibilisation ou changer de boulot »

Pour voir la vidéo réalisée sur le sujet par Le Figaro, c’est ici

Florian Philippot veut que Simone Veil soit inhumée au Panthéon

La République, qui se veut laïque et qui ne reconnaît aucune religion semble avoir besoin de Saints… pour que la population croie en ses valeurs. Ainsi, depuis le décès de Simone Veil, nous assistons à des louanges dignes d’une canonisation sans que l’on comprenne ce qu’il y a d’exceptionnel dans la vie de cette dame.

Ainsi, peu après sa mort, Roselyne Bachelot a dit « Nous sommes tous des enfants de Simone Veil ». Pour notre part, nous nous considérons plutôt comme les rescapés de Simone Veil quand on sait que sa funeste loi a permis de tuer, depuis 1974, près de 9.000.000 de bébés à naître. Bachelot ne fut pas la seule et c’est l’ensemble de l’éventail politique qui chante les louanges de la défunte. Ainsi, alors que la République prévoit des funérailles très solennelles aux Invalides, avec discours officiel de Macron, en présence de tous les Présidents de la République en vie (Giscard, Sarkozy, Hollande, manquera peut-être Chirac pour des raisons de santé), de tout le gratin politico-médiatique, de nombreuses délégations étrangères, etc, etc. certains trouvent que ce n’est pas assez.

Ainsi, Florian Philippot, à peine quelques heures après l’annonce du décès, a sonné le tocsin et demandé à ce qu’elle soit inhumée au Panthéon ! Depuis, il a été rejoint par toute la bien-pensance puisque BHL, François Bayrou, Laurence Parisot, Valérie Pécresse, le communiste Gayssot, la Femen Inna Shevchenko, etc, etc demandent eux-aussi l’inhumation au Panthéon. Voilà notre patriote (sic) Philippot en bonne compagnie ! On notera d’ailleurs que lui qui, lors de la dernière présidentielle, a poussé le FN à faire campagne en priorité dans la lutte contre l’Europe et non contre l’immigration-islamisation-invasion que connaît la France, ne trouve rien à redire aux engagements européens de Veil. Elle fut pourtant la première personne à occuper le poste de président du Parlement européen, elle a toujours soutenu la construction européenne, elle a été de tous les combats pour l’Europe (Marché unique, Euro, etc.) mais même ça, notre patriote labellisé FN ne le mentionne pas, preuve que son positionnement anti-Européen n’est pas sincère et ne semble être qu’une posture qui n’engage que ceux qui y croient !

L’éducation nationale se plie en 4 pour les élèves musulmans

L’éducation nationale, normalement laïque et indifférente aux religions se plie en réalité en 4 pour les étudiants musulmans. Pour preuve, ce courrier reçu par une mère d’élève dont le fils, pensionnaire, a demandé de pratiquer le jeûne du ramadan.

La LICRA ordonne à Macron de retirer l’investiture d’un de ses candidats, celui-ci s’exécute le jour même

Il y a des indices montrant qui est réellement le patron au plus haut sommet de l’Etat. En voici un, très révélateur. Ce matin, la LICRA a demandé dans un tweet le retrait de l’investiture de Christian Gerin du mouvement « En marche », celui-ci étant coupable d’antisémitisme aux yeux de la ligue de vertu. En réalité, celle-ci a exhumé 3 tweets (dont l’un qui avait 4 ans, mais à la LICRA, on n’oublie rien !) pour prouver le soi-disant antisémtisme : Dans l’un, Christian Gerin demande « la séparation du CRIF et de l’Etat » dans un deuxième, daté juste après l’attentat de Nice, Gerin écrit « Après la tuerie de Nice, il faut s’opposer à la récupération indécente d’Israël et de ses soutiens » et enfin dans un troisième, daté du 30 septembre 2013, Gerin constate : « 1- Valls est viscéralement sioniste raciste et islamophobe et 2- A-t-il le droit de demander si les Rom veulent s’intégrer ? Oui »

Les ordres de la LICRA ne sauraient attendre ! En effet, Gerin se voit retirer l’investiture de « En Marche » dès la fin d’après-midi.