En Russie actuelle.

Un imposant monument à Lénine, qui avait été endommagé par une explosion (dont les auteurs n’ont pas été identifiés) en 2009 et qui est en cours de restauration,  regagnera son piédestal à Saint-Pétersbourg le 22 avril, jour de l’anniversaire du « guide du prolétariat mondial ».

Ce monument, inauguré en novembre 1926, commémore le retour de Vladimir Lénine de son exil en avril 1917. A cette occasion, juché sur un véhicule blindé, il avait prononcé devant les ouvriers de Petrograd un discours en faveur d’une révolution socialiste, dont on connaît les monstrueux résultats. (source)

En 2009, les Françaises ont accouché à 30 ans en moyenne.

Pour la première fois en France depuis un siècle, l’âge moyen des femmes qui ont eu un enfant en 2009 s’élève à 30 ans. Ce seuil symbolique a été atteint, qu’il s’agisse, ou pas, d’une première naissance. Au cours du XXe siècle, ce niveau n’avait été dépassé qu’une seule fois : lors de la première guerre mondiale, de 1916 à 1919, à une époque où les paramètres démographiques étaient bouleversés.

« Ce mouvement de report est associé à l’allongement de la durée des études, à la progression de l’emploi féminin et au souhait croissant des femmes de ne mettre des enfants au monde qu’une fois installées dans la vie avec des diplômes, un emploi stable, un logement et une vie de couple », explique Gilles Pison, directeur de recherches à l’Institut national d’études démographiques (INED).

Source

Des députés UMP veulent verrouiller totalement le système électoral

Deux députés UMP (le réputé droitiste Christian Vanneste et Eric Ciotti) ont déposé séparément, mercredi, une proposition de loi visant à ne permettre qu’aux deux candidats – aux deux listes – arrivés en tête d’un premier tour de scrutin de se présenter au second tour, comme c’est déjà le cas pour l’élection présidentielle. 
M. Vanneste prétend que le dispositif « conduirait les Français à voter la plupart du temps selon le même mode, celui de l’élection présidentielle, c’est-à-dire du scrutin auquel les Français attachent le plus d’importance ».

Il s’agit en réalité d’imposer de force une bipolarité à l’américaine alors que l’UMP et le PS ont dû lâcher des morceaux du pouvoir à d’autres forces lors des élections régionales.

Source AFP.

Cathophobie en France, encore et toujours.

L’ex « fille aînée de l’Eglise »  est le théâtre d’agressions anticatholiques de plus en plus fréquentes. Le résultat de 2 siècles de « laïcisme » ?

Cathédrale du Havre, ce lundi : un couple d’octogénaires a été attaqué lundi, vraisemblablement après avoir surpris un homme qui tentait de voler des objets de culte.
Un riverain aperçoit le malfaiteur présumé, fuyant avec un sac. Il pénètre alors dans la cathédrale et découvre les deux octogénaires grièvement blessés, gisant près de la sacristie. Le pronostic vital de la femme, sérieusement touchée au bras et au visage par un objet tranchant, est engagé. Son époux est lui aussi grièvement blessé au cou.
(Source)

On attend toujours le déplacement du président ou d’un ministre, comme cela aurait été largement le cas pour une synagogue ou une mosquée dégradée.

L’ordre sarközyste et la France d’après… dans le métro parisien.

Des caméras partout et 15 attaques officiellement recensées par jour (principalement contre les indigènes français).


Source : Altermedia

Dialogue interreligieux… au Pakistan

Une famille de chrétiens pakistanais refusait de se convertir à l’islam malgré les menaces.

Vendredi 19 mars, des musulmans ont brûlé vif le père de famille, âgé de 38 ans, devant un commissariat d’une ville proche de la capitale. Il est décédé des suites de ses blessures.
Son épouse a été violée par plusieurs des policiers présents.

Tout ceci s’est déroulé devant leurs enfants, âgés de 7 à 12 ans.

Source

Le mur se resserre autour du cardinal Vingt-Trois

Il ne s’agit pas du mur des Lamentations, mais ça pourrait y ressembler… L’incident qui a eu lieu dans la cathédrale de Paris (non pas la perturbation de la cinquantaine de catholiques qui a permis d’attirer l’attention, mais  le vrai incident qui a vu un rabbin venir prêcher une conférence de Carême dans une cathédrale) connaît des suites médiatiques internationales : en Allemagne, en Italie au Brésil, en Espagne, sur le blog de la Ciguena. Il y aussi le commentaire de Sector catolico qui est assez intéressant, en Pologne, en Autriche. Reuters a même fait une dépêche en anglais. Le reportage a aussi été visionné au Vatican.

Le relativisme du Cardinal André Vingt-Trois commence à être connu.

Source, via Konigsberg

Elections étudiantes

Des élections concernant l’administration des CROUS (organismes régionaux gérant la vie étudiante) ont lieu ces temps-ci.
Deux listes de résistance nationale seront présentes : 
– A Lyon et Saint Etienne, ce 23 mars : « Défense des Etudiants de France » (site ici).
– A Bordeaux, le 25 mars : « Forum étudiant » (site ici).

Des catholiques ont empêché la conférence du rabbin Krygier dans la nef de Notre-Dame de Paris

Un rabbin devait prêcher une conférence de Carême en la cathédrale Notre-Dame de Paris, ce dimanche.

Alors que le cardinal André Vingt-Trois venait de terminer son mot d’introduction et que le rabbin Krygier s’approchait du micro, un homme s’est levé proposant à l’assemblée la récitation d’un chapelet « en réparation pour l’outrage ».

Interrompu quelques minutes, la retransmission de la conférence à ensuite repris, le rabbin Krygier – aux côtés du cardinal Vingt-Trois – s’exprimant depuis la sacristie de Notre-Dame tandis qu’une cinquantaine de catholiques traditionnels récitaient leur chapelet en guise de protestation.

Le rabbin a profité de cette tribune inespérée pour… critiquer les dernières décisions du Saint-Père.

Source

Encore une nouvelle escroquerie

« L’escroquerie au rétroviseur fait de plus en plus de victimes. Sur l’ensemble du territoire national, on a recensé 120 faits.

 Tout débute sur un parking de supermarché, ou de pharmacie. La cible est toujours une personne âgée, entre 70 et 80 ans, qui conduit un véhicule, seul ou en couple. Quelques mètres après avoir démarré du parking, une voiture de tourisme de grosse cylindrée l’interpelle par des appels de phares.

En règle générale, les conducteurs s’arrêtent sur le bas-côté et s’engage entre eux une discussion sur le fait que les personnes âgées auraient touché le rétroviseur de leur véhicule. Ils demandent, dans un premier temps, à faire un constat. Lorsque les papiers d’assurance sont sortis, les escrocs font mine d’appeler l’assurance. Ils persuadent leurs victimes que l’assurance préconise un règlement à l’amiable et leur demande une somme variant entre 400 € et 1.100 € pour réparer le rétroviseur. »
Continuer la lecture de « Encore une nouvelle escroquerie »

Sclérose en plaque suite au vaccin contre le H1N1 ?

Le vaccin contre le H1N1 a-t-il déclenché ma sclérose en plaques?» Cette question obsède Nathalie Roy, infirmière au CHUV et maman de quatre enfants, qui a ressenti les premiers symptômes de cette terrible maladie douze jours après s’être fait vacciner.

 «La sclérose peut apparaître suite à un choc émotionnel ou une forte infection. Comme je n’ai rien subi de tel durant les derniers mois, j’ai pensé au vaccin. Je n’accuse personne, j’ai pris la décision toute seule. Mais si ma maladie a été déclenchée par ce vaccin, je trouverais normal que quelqu’un paie les 1400 francs par mois de médicaments que je vais désormais devoir prendre toute ma vie.»

 Médecin adjoint au Service d’immunologie et d’allergie du CHUV, Pierre-Alexandre Bart ne rejette pas l’éventualité d’un lien entre le vaccin et l’apparition de la maladie: «Dès que l’on stimule le système immunitaire, par exemple par le biais d’un vaccin, on induit des réactions proches de celles de l’infection naturelle, mais habituellement plus modérées.»

Source

Attentat antinationaliste à Athènes

Ce matin, une bombe a explosé dans le bâtiment abritant les bureaux du mouvement nationaliste « Aube dorée » (Chryssi Avgi en grec), dans le centre d’Athènes, sans faire de victime.
Dans son communiqué, la police précise que l’explosion s’est produite vers 9h heure locale (7h GMT). Un appel anonyme à un journal européen avait prévenu de l’explosion. 

Les militants d’extrême gauche ont perpétré plusieurs attaques à la bombe ces derniers temps, même si d’autres pistes sont envisageables.

Ce dynamique mouvement grec avait envoyé une délégation en France en mai dernier, à l’occasion du Congrès nationaliste.

Manifestation contre l’entrée de Veil à l’Académie française.

Environ 200 manifestants se sont rassemblés pour protester contre la réception de Simone Veil à l’Académie française.
Les chapelets ont alterné avec les harangues de prêtres ou de laïcs tel le célèbre Docteur Dor. L’abbé Beauvais, curé de Saint Nicolas du Chardonnet, a pour sa part prononcé une allocution remarquée durant laquelle il interpella l’avorteuse en lui rappelant le poids de ses actes.

Le rassemblement devait se faire face à l’Académie injuriée, mais la préfecture l’a déplacé de l’autre côté de la Seine, avant de lui interdire l’utilisation de sa sono ! Il ne fallait surtout pas que le grand raout républicain fût troublé, d’aucune façon. D’où une attitude hostile et nerveuse de la part des gendarmes mobiles présents, en parfait décalage avec l’ambiance du rassemblement…

Rappelons que l’Académie française est une institution ayant pour but premier de veiller sur la langue française, dont les membres « ont tous illustré particulièrement la langue française ». C’est le critère d’entrée officiel.

Or il semble que les principaux talents et faits d’armes de Simone Veil soient d’avoir été déportée, d’avoir promu le « droit à l’avortement » (et donc le génocide que nous connaissons) et d’avoir été une militante européiste acharnée.
Tout porte à croire que l’Académie française change de vocation, pour devenir une sorte de temple honorifique des grandes figures du Système, avant que leur dépouille finisse dans l’église Sainte Geneviève (renommée « Panthéon »).

Blasphème dans le diocèse de Nancy-Toul ?

A l’occasion de l’appel au don annuel, le diocèse de Nancy-Toul a lancé une campagne de publicité avec une idée « marketing » qui risque de créer la polémique.

Deux jeux de mots douteux, blasphématoires jugeront certains, sur le visuel en question : « JESUS CRISE » à la place de « JESUS-CHRIST » suivi de « Donnez que Diable ! ».