Agriculture intensive et écologie

Extrait du film documentaire « Alerte à Babylone ». Un agronome, Claude Bourguignon, ancien de l’INRA, met en garde contre les problèmes qu’entraîne l’agriculture intensive.
Les chiffres donnés peuvent être discutés, mais certaines informations concrètes sont édifiantes et inquiétantes.

11 septembre 2001 : des ondes sismiques pourraient révéler des explosions.

Le docteur André Rousseau, ex-chercheur du CNRS en géologie-géophysique et spécialiste des ondes acoustiques nous livre ici les résultats de ses analyses des signaux sismiques enregistrés le 11 septembre 2001 à New York et donne son point de vue de spécialiste sur la question de la destruction des trois tours du World Trade Center.

Une nouvelle étude des signaux sismiques le 11 septembre 2001 à New York
par André Rousseau (*), le 18 février 2010

Des signaux sismiques ont été émis le 11 septembre 2001 pendant la période où les Tours Jumelles du World Trade Center (la tour nord étant appelée le WTC1 et la tour sud le WTC2) ont été percutées et se sont effondrées, ainsi qu’au cours de l’effondrement du Bâtiment 7 du WTC (aussi appelé WTC7), lequel n’a été percuté par aucun avion. (…)

Les sismologues se montrent perplexes dans leurs analyses des signaux enregistrés à cette occasion, tant les contradictions sont grandes, et ils sont tout particulièrement intrigués par la présence de « pics » sismiques avant les effondrements… (voir la figure 4). Ce texte se concentre sur l’étude de ces signaux sismiques et a pour objectif de montrer qu’une cohérence apparaît dès que l’on sort des explications officielles. Cela donne lieu à une nouvelle interprétation qui rend caduques les assertions de la « version officielle ».
Continuer la lecture de « 11 septembre 2001 : des ondes sismiques pourraient révéler des explosions. »

L’oligarchie euro-mondialiste veut s’en prendre à Nigel Farage

Cet euro-député souverainiste britannique avait outré récemment la classe politique dominante.
Voici ci-dessous un intéressant entretien avec cet homme, même si ressort fréquemment un démocratisme qui pourrait être taxé de naïf.


Source : le forum nationaliste

Espionnage de masse par les mobiles

Comme le démontre régulièrement Contre-Info, nous nous dirigeons vers un monde de flicage total des personnes, non seulement par les Etats, mais aussi par les multinationales !

Ainsi, tout récemment, une équipe de « chercheurs » sino-américains (payés par qui ?) a voulu démontrer que les déplacements des humains étaient largement prévisibles par une étude statistique.

Pour mener à bien leur enquête, ils ont observé les déplacements de 50 000 personnes durant trois mois, leur nationalité n’est pas précisé mais tout porte à croire qu’il s’agit d’Européens. « En revanche, ni la nationalité, ni le mode de vie (urbain ou campagnard) ne sont renseignés. Et pour une raison fort simple : aucune des personnes étudiées n’a donné son accord pour jouer les cobayes. Mais alors ? Comment fait-on pour suivre les allers et venues de 50 000 personnes sans qu’aucune d’entre elles n’en ait conscience ? La réponse est là, dans votre poche, votre sac ou sur votre bureau : le téléphone portable. » Source.

Nicolas Sarközy et Carla Bruni, la rupture ?

C’est la rumeur qui court et qui enfle, surtout dans les médias étrangers.

D’après divers sites (tel celui-ci), Carla serait désormais dans l’intimité de Benjamin Biolay, chanteur à la mode. Elle habiterait même habituellement chez lui.
De son côté, Nicolas Sarközy aurait, toujours d’après la rumeur, trouvé du réconfort auprès de Chantal Jouanno (la secrétaire d’État chargée de l’Écologie).

Sans nous prononcer sur cette affaire (qui si elle s’avérait, entacherait encore un peu plus l’image de la République et malheureusement de la France), on peut toutefois rappeler que la liste des hommes « croqués » par Mme Bruni-Sarközy est interminable – avec des épisodes particulièrement sordides (trompant un homme avec son fils) – et qu’elle affirmait : « je suis monogame de temps en temps, mais je préfère la polygamie et la polyandrie ».
De son côté, le président a lui-même connu plusieurs « mariages » et relations avec des femmes parfois déjà mariées…

Ca chauffe à la GLNF

Lu sur le site du Point :
« Par Saïd Mahrane
Rien ne va plus à la Grande Loge nationale française (GLNF). Une fois de plus, la gestion du grand maître de la deuxième obédience de France (42.000 membres), François Stifani, est vivement critiquée.

Au terme d’une réunion houleuse, le 4 décembre dernier, rue de Pisan, siège de la GLNF, 24 frères ont été suspendus de la loge pour avoir dénoncé la politique de communication du grand maître, la composition d’un « shadow » cabinet comprenant plusieurs profanes ou encore l’acquisition d’un appartement estimé à 2 millions d’euros, avenue de Wagram. Ces 24 « mutins » se réunissent aujourd’hui au sein d’un collectif baptisé FMR-Myosotis, qui revendique « des milliers » de membres issus de la GLNF.

Dans un mail interne – que lepoint.fr a consulté -, ils déclinent ainsi leurs objectifs : « Mettre un terme aux dérives constatées », revenir « à la régularité et à la tradition », exiger « une transparence sur les comptes de la GLNF et une explication claire de l’utilisation des cotisations, en exigeant un audit des comptes », rétablir « la discrétion et l’humilité. » En outre, le sarkozysme affiché par Stifani agace de plus en plus les partisans d’une obédience apolitique. On attend désormais la riposte de la GLNF. »

Ca faisait longtemps !

Vous vous feriez bien laver un peu le cerveau cette semaine ? La télévision publique et la très mal nommée Education nationale sont là pour ça !

Ton quasi-hystérique sur France 2 ce mardi soir. Et pour cause, la chaîne payée par les Français proposait une soirée spéciale (bien que peu originale) sur la « Shoah » et plus précisément la « rafle du Vel d’hiv »  ainsi que la « traque des anciens nazis ».

D’ailleurs le ministre de l’« Education nationale », Luc Chatel, a dit samedi dernier souhaiter que le film « La rafle » (sortant ce mercredi et qui dit relater la rafle du Vel d’Hiv le 16 juillet 1942) soit disponible sur la « plate-forme numérique » qui sera créée à la rentrée prochaine pour les lycées.
M. Chatel était interrogé sur RTL, après que Serge Klarsfeld, fondateur de l’association (à but non lucratif faut-il le préciser) des Fils et Filles des Déportés juifs de France, eut souhaité à l’antenne de la même radio que des DVD à prix modique de ce film soient mis à la disposition des enseignants et des élèves.
« Je pense que le film ‘La rafle’ a vocation à être utilisé comme ressource pédagogique par nos enseignants pour nos élèves », a déclaré M. Chatel. (source)

Qu’ils ne sachent plus écrire français et ignorent tout de l’histoire nationale, entre autres, n’est pas gênant pour l’Education nationale, tant que les petits Français (et les autres) connaissent bien leur catéchisme sur la « Shoah », l’antiracisme, le métissage, etc…

Bourrage de crâne des jeunes en Alsace

« Six ans après son lancement, « Le Mois de l’autre » ne cesse de prendre de l’ampleur. Créée à la suite de profanations antisémites et racistes dans les cimetières de la région alsacienne, cette manifestation a pour vocation d’éduquer les jeunes lycéens à la tolérance.
(…) Des rencontres-débats et des ateliers de théâtre et de chant sont prévus dans 66 établissements de la région. Cette année, ils ont pour thème central les discriminations faites aux femmes. « Lors du bilan de la précédente édition, les témoignages recueillis nous ont poussé à élargir la question de l’autre aux relations garçons-filles, explique André Reichardt, président UMP de la région. La diversité ne va pas de soi et les violences envers les filles sont encore très présentes dans les lycées. 
» (source).

Inutile d’épiloguer sur le fait que l’explosion des « violences faites aux femmes » est l’une des nombreuses conséquences de l’immigration.
A la veille des élections régionales, il est intéressant de préciser que ce type d’initiative dans les lycées est de la compétence des régions. L’Alsace, une des seules régions « à droite », n’a donc rien à envier à ses consoeurs rose-rouge-verte.

Nouvelle Revue Lorraine

C’est avec un grand plaisir que nous vous annonçons la parution de la Nouvelle Revue Lorraine, héritière de la défunte Revue Lorraine Populaire. Elle sera elle aussi animée par Jean-Marie CUNY.

Cette revue régionaliste réjouira évidemment tous les Lorrains mais également tous les Français attachés à leur patrimoine et à leur terre. Au menu : histoire, traditions, artisanat, art populaire, promenades, littérature, défense de la région…
Le 1er numéro est prévu le 25 mars.
Pour s’abonner et ainsi soutenir cette publication, cliquer ici.

Jacques Dutronc dans le rôle de Louis-Ferdinand Céline au cinéma ?

 Bien qu’on l’ait plus souvent vu au cinéma que sur scène ou en studio ces dernières années, Dutronc déplore le manque d’envergure du cinéma français.
«Ça manque un peu de locomotives, se désole-t-il. Le seul projet intéressant qu’on m’a proposé, c’est un film mis en scène par Malavoy qui évoquerait la fuite de Céline en Allemagne, mais ils ont du mal à trouver un financement» (Le Figaro du 14/12/2009).

Dutronc doit incarner l’écrivain Céline, son écrivain préféré (« sa veuve m’a toujours expliqué que je lui ressemblais, d’ailleurs j’ai le même doigt tordu que lui », souligne-t-il) dans un film de Christophe Malavoy, dont il entamera le tournage après… la tournée (Le Monde Magazine, 9/1/2010).

Source

Kosovo : pour qui travaillent les services secrets ?

Un article de V. Kasapolli (source) traduit par Thomas Claus (source).

« Si des scandales soulèvent régulièrement la question, aucune voix officielle ne se décide à répondre. Ni à mettre fin à la coexistence de plusieurs structures concurrentes, complaisamment liées aux partis politiques. En novembre 2009, les révélations d’un homme affirmant avoir été tueur pour le ShIK, le service de renseignement « officiel », et le PDK, le parti actuellement au pouvoir, ont ébranlé le Kosovo. Retour sur les conséquences et les points d’ombre de ce scandale.

C’est en train de devenir une tradition : chaque année en novembre, les pages des journaux kosovars se couvrent de scandales liés aux services secrets. En novembre 2008, c’est l’arrestation de trois espions allemands en relation avec un attentat qui avait secoué le siège du Bureau Civil International (ICO). Les réactions des médias confinent alors à l’hystérie, l’affaire ayant fait émerger l’information que les services secrets de plus de vingt pays ont des agents sur le territoire kosovar [1]. Après l’intervention de plusieurs chancelleries, ce scandale se referme rapidement et tombe dans l’oubli.
En novembre 2009, une nouvelle affaire attire l’attention de l’opinion publique et des médias.

Continuer la lecture de « Kosovo : pour qui travaillent les services secrets ? »