Réalité du paradis multiracial sud-africain

Même le ministère français des affaires étrangères n’ose le cacher : l’Afrique du Sud post-apartheid est un pays plus que dangereux. Spécialement pour les Blancs, victimes d’un racisme virulent, ce qui n’est pas précisé…

Quelques conseils relevés dans son « guide du supporteur » pour le Mondial :

– Ne pas utiliser la liaison ferroviaire entre Johannesbourg et Pretoria (des attaques de touristes sont régulièrement signalées dans ce train). 
– En raison de la criminalité, éviter l’intérieur et les alentours des gares routières et ferroviaires après 17h et y être très vigilant dans la journée.
– Il est formellement déconseillé d’emprunter la ligne Pretoria-Johannesburg (« Metro ») où sévissent des bandes d’adolescents armés de couteaux. De plus, il ne faut en aucun cas monter dans un wagon isolé.
– Au Cap, ne jamais se rendre à pied des hôtels du centre-ville jusqu’au front de mer.
– Eviter, la nuit et en fin de semaine, les déplacements dans les centres-villes.
Continuer la lecture de « Réalité du paradis multiracial sud-africain »

Exposition : trésors francs

Jusqu’au 30 juin à Saint-Dizier (Haute-Marne), l’exposition intitulée « Nos ancêtres les Barbares » dévoile quelques trésors des descendants de Clovis.

Lors de fouilles menées sur la ville, quatre sépultures ont été mises à jour. A l’intérieur des divers tombeaux, de nombreux objets tels des armes d’apparat, des bijoux, de la vaisselle, des verreries ainsi qu’une centaine de perles ont été découverts. Ils ont permis d’établir qu’il s’agissait de mobilier et de rites funéraires caractéristiques des modes franques. Pour souligner l’importance de cette découverte, les organisateurs de cette exposition ont  choisi de mettre en perspective ce trésor avec près 200 objets venus de sites prestigieux comme Charleville-Mézières ou Lavoye. En effectuant un tel parallèle, les visiteurs peuvent ainsi bien comprendre le contexte politique, religieux et social de cette époque où la France et l’Europe sont en pleine construction.

Alors que diriez-vous d’aller percer les mystères qui entourent ces tombes mérovingiennes ? 
Continuer la lecture de « Exposition : trésors francs »

Encore plus d’assassinats par l’Etat yankee avec Obama qu’avec Bush

Les Etats-Unis sont le principal Etat dans le monde à pratiquer les exécutions extra-judiciaires.

« Selon le Washington Post, la Maison-Blanche a réservé 9,8 milliards de dollars pour les Opérations spéciales en 2011 (6,3 milliards imputés sur le budget général et 3,5 milliards de dépenses exceptionnelles). (…)

Sous l’autorité de l’amiral Eric T. Olson, des interventions secrètes ont été planifiées dans 75 pays cette année, contre 60 lors de la dernière année de George W. Bush, indique le quotidien.

Présentant son rapport annuel au Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies, le rapporteur spécial sur les exécutions extra-judiciaires a noté la banalisation des assassinats par drones. »

Source et suite

Collusion médias / finance : la preuve par Elkabbach

Dans la video ci-dessous, un entretien avec Yoel Zaoui, PDG pour l’Europe de la fameuse et sulfureuse banque Goldmann-Sachs, par Jean-Pierre Elkabbach.

Sur le fond, rien de nouveau, le banquier défend sa corporation avec mauvaise foi en expliquant que la responsabilité de celle-ci dans la crise est due à un problème de communication. Comme Attali, il plaide par ailleurs pour une régulation des marchés, mais « sans frontières » bien sûr…

Ce qui est plus notable, c’est qu’Europe 1 semble avoir oublié que l’entretien était filmé. Et l’on se rend compte que le banquier lit ses réponses, sur ses petites fiches.
Les questions lui sont donc connues à l’avance et bien posées dans l’ordre par Elkabbach, qui marche bien dans les clous.

Quand on vous dit qu’il faut arrêter de se fier aux gros medias !

Source

Malgré les idéologues au pouvoir, la fessée a encore la côte

« 88 % des professionnels de santé se déclarent opposés à l’adoption d’une loi interdisant la fessée, selon un sondage du Journal international de médecine auquel ont répondu 460 personnes, entre le 31 mai et le 8 juin dernier. « Bien qu’avertis des noirceurs de l’âme humaine, les professionnels de santé ne demeurent pas convaincus de l’effet d’entraînement que peut provoquer la « banalisation » de la fessée », peut-on lire sur ce site réservé au corps médical. Par ailleurs, les « blouses blanches » restent attachées à certains principes d’éducation dans lesquels la « correction » physique ne doit pas être systématiquement écartée.

Pour mémoire, en 2008, le Conseil de l’Europe a suggéré aux États membres d’adopter, sans plus attendre, une loi interdisant tous les châtiments corporels infligés aux enfants, y compris la fameuse fessée. La secrétaire d’État à la famille, Nadine Morano, a signé cet appel de l’Europe (…) »

Source : Le Point

Pas de bus en Seine-Saint-Denis

Aucun bus ne circulait ce matin sur les vingt et une lignes RATP du dépôt de Saint-Denis (93), les chauffeurs ayant cessé le travail après des incidents jeudi.

Un machiniste de la ligne 368 a été aspergé jeudi midi de gaz lacrymogène. Il a dû être transporté à l’hôpital.
Quelques heures après, un bus de la ligne 256, qui traverse la cité du Franc-Moisin à Saint-Denis, s’est retrouvé au milieu d’échauffourées. La ligne a été déviée jusqu’à la fin du service. (Source AFP).

Bientôt, c’est inéluctable, de vastes zones du territoire national ne seront plus desservies par les transports en commun, après que les moyens policiers, qui seront progressivement déployés, seront devenus inutiles ou trop coûteux.

Jusqu’où va mener la bêtise « antiraciste »?

Dans l’album « Les Schtroumphs noirs », Peyo relate une histoire d’épidémie transformant les gentils petits êtres bleus en fous furieux agressifs, de couleur noire. Celle-ci étant depuis toujours assimilée au mal ou à la peur.

Ce volume n’avait jamais été traduit aux Etats-Unis (où la BD connut un succès certain), car il y était estimé qu’elle pouvait heurter la « bien -pensance antiraciste »…
C’est désormais chose faite, les Schtroumpfs noirs étant devenus… violets !

A quand un Dark Vador recolorisé en rose ?!

NPI : « media » grossier et dangereux

[Une tribune libre de Julien Mala]

Grossier? nous pouvons nous en apercevoir quasi quotidiennement lorsqu’un de leurs « articles » attaque les opposants de Marine.

Le dernier en date étant leur brûlot puéril concernant l’émission de Radio Résistance qui traitait (notamment) de l’actualité du Front national.
Certains diront que NPI est dangereux parce que le blog milite activement pour que la succession du FN soit une histoire de famille.
Sans entrer dans de telles considérations, il suffit de lire ce « billet » pour se rendre compte du manque d’analyse dont font preuve les « animateurs » de Nation Presse Info.
Continuer la lecture de « NPI : « media » grossier et dangereux »

La droite nationale hongroise commémore le traité de Trianon

[Un reportage de Contre-Info]
Le 4 juin 2010, près de 350 patriotes hongrois se sont rassemblés à Versailles devant le palais de Trianon. 
Venus de Hongrie en car pour la plupart, en motos pour une trentaine, ils entendaient rappeler qu’il y a quatre-vingt-dix ans, leur patrie fut partagée à telle enseigne qu’il ne subsiste aujourd’hui du territoire hongrois qu’un tiers de ce qu’il fut.  
L’ensemble de la droite nationale était  représentée, à commencer par le parti Jobbik et son égérie Krisztina Morvai. Les jeunesses des 64 comtés (HVIM) avaient eux aussi fait le déplacement.
Chants et discours, dans une mer de drapeaux, dont l’emblématique bannière rouge et blanche d’Arpad, le chef historique des tribus magyares, se succédèrent dans une atmosphère presque religieuse. L’émotion était palpable. Les Hongrois se figèrent quant retentirent les premières notes du chant des Sicules, les frères séparés de Transylvanie.
Un des orateurs affirma qu’il ne suffisait pas de se souvenir du traité de Trianon, mais qu’il fallait en parler sans cesse. Cette commémoration n’était en effet pas seulement mémorielle, mais aussi revendicative, demandant à la France de réparer ce qui est considéré en Hongrie comme une injustice. 
 
Le premier rassemblement était autorisé jusqu’à 12 heures, ce qui permit à la police républicaine, invoquant ce prétexte, d’exiger des quelques patriotes français s’attardant sur les lieux, une présentation de leurs pièces d’identité. Ils agissaient « à la demande du procureur » avec une rare insolence.
Ils menacèrent même, comble de la mesure, les députés Krisztina Morvai et  Tamas Gaudi Nagy d’arrestation, car ces derniers refusaient d’obtempérer.
Invoquant leur immunité diplomatique, le député hongrois appella l’ambassade de son pays, ce qui mit la police dans une certaine confusion. « C’est un non-incident » dit en se résignant l’officier de police…
Continuer la lecture de « La droite nationale hongroise commémore le traité de Trianon »

Sarközy et Balladur mis en cause dans une affaire de financement occulte

Le Parquet général de Luxembourg a révélé que, dans le cadre d’une commission rogatoire internationale, un rapport de la police luxembourgeoise a été rédigé et que les informations ont été transmises en février dernier au Parquet général de Paris. Y sont mis en cause des politiciens français dans une affaire de commissions illégales sur des contrats d’armement.

«En 1995, des références font croire à une forme de rétro-commission (illégale, NDLR) pour payer des campagnes politiques en France», expliquent les policiers luxembourgeois. «Nous soulignons qu’Édouard Balladur était candidat à l’élection présidentielle en 1995 face à Jacques Chirac et était soutenu par une partie du RPR, dont Nicolas Sarkozy et Charles Pasqua», ajoutent les policiers.
Continuer la lecture de « Sarközy et Balladur mis en cause dans une affaire de financement occulte »

Emission radio avec point de vue dissident sur l’actualité

Avec en invité spécial Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol. Cliquez ci-dessous pour l’écouter en ligne ou ici pour la télécharger.


Le succès capitaliste d’Apple : envers du décor

La célèbre entreprise au logo luciférien* fait fabriquer nombre de ses produits en Chine communiste…

Mais dans l’usine de Foxconn Technology où est construit le désormais fameux « Ipad », à Shenzen au sud de la Chine, une série de suicides vient ternir le conte de fée capitaliste…
Depuis le mois de janvier, ce ne sont pas moins de 10 jeunes travailleurs qui se sont à ce jour donnés la mort en sautant par les fenêtres.
L’usine a installé d’ailleurs des filets en dessous de celles-ci, et fait signer une déclaration à ses employés dans laquelle ils s’engagent à ne pas attenter à leurs jours.
Malgré la pression qu’ils subissent et des journées de travail de 11 à 12h, 6 jours par semaine, Steve Jobs (patron d’Apple) a estimé que les conditions de travail étaient bonnes : « pour une usine, c’est plutôt chouette », en évoquant des restaurants, des cinémas, une piscine, des hôpitaux…

Thierry Carplond

* une pomme croquée, évoquant bien sûr le fruit consommé par Adam et Eve sous l’injonction de Lucifer (Genèse chapitre 3) et leur permettant de « devenir comme des dieux ».

Sources : 1, 2, 3.