Le réveillon du nouvel an dans la « France d’après » sarkozyenne

Cette année, le pouvoir en place a décidé de cacher aux Français les chiffres de la criminalité du 31 décembre, et en particulier le nombre de voitures brûlées (environ 1150 chacune de ces deux dernières années).
Cependant, ça et là des faits ressortent, des nombres de véhicules incendiés sont révélés, et l’on comprend que – loin de la nuit « calme » qu’ont évoquée éhontément gouvernement et médias – le 1er janvier a eu un goût amer pour nombre de familles françaises abandonnées à la criminalité. Une voyoucratie dont on ne peut bien sûr évoquer les origines.

Quelques exemples de faits significatifs qui se sont déroulés dans la nuit du 31 au 1er :
– Au Blanc-Mesnil (93), l’animateur d’une soirée a été laissé pour mort après avoir été tabassé par une dizaine de personnes. Elles lui reprochaient d’avoir refoulé l’une d’entre elles. Le DJ est actuellement entre la vie et la mort. (source)
– A Paris, une jeune femme russe de 21 ans rentrant de soirée a été kidnappée, rouée de coups et violée à plusieurs reprises avant d’être relâchée au matin. (source)
– A Rennes, le pronostic vital d’un jeune homme est engagé après qu’il a été frappé d’un coup de couteau dans la région du coeur. Une altercation entre deux groupes de jeunes sur fonds d’injures envers jeunes filles est à l’origine du drame. (source)
– A Paris, dans le quartier immigré de Clichy, une mère de famille a été tuée et sa fille blessée par un chauffard. Cette famille danoise était venue passer le réveillon dans la capitale. (source)
– Au moins 16 membres des forces de l’ordre ont été blessées et 500 personnes interpellées, alors qu’un dispositif policier exceptionnel avait été déployé. (source)

C’est ça la fête, pour la « France d’en bas » dans la « France d’après » !

Attentat antichrétien en Egypte

Au moins 21 personnes sont mortes et de nombreuses autres ont été blessées dans un attentat ayant frappé une église copte (minorité chrétienne locale) d’Alexandrie, dans la nuit du 31 décembre.
Un « kamikaze » musulman serait à l’origine de l’attaque.
Des affrontements violents entre coptes et police s’en sont suivis.

Dessous des cartes en Côté d’Ivoire : une mondialiste au coeur du pouvoir

Peu évoquée dans les médias, la femme du futur président ivoirien Alassane Ouattara (surnommé ADO) a pourtant un rôle de premier plan dans la vie politique et économique de l’Etat africain, depuis longtemps.
Eclairages sur le parcours remarquable de cette intriguante mondialiste. Un article de Jean-Charles Fadinga.

« Tout s’explique! Dominique Ouattara, femme fatale à la Côte d’Ivoire. Les secrets de l’ascension des Ouattara enfin révélés !

Dominique Nouvian, d’origine juive sépharade, nait le 16 décembre 1953 à Constantine (Algérie), elle est de nationalité française et épouse, en 1973, un professeur au lycée technique d’Abidjan, très âgé, le Pr Folleroux.
Il est l’ami du ministre de l’enseignement professionnel et technique, Bamba Vamoussa (il a été ensuite ministre de l’éducation nationale de 1990 à 1993), avec lequel elle commence une relation forte, elle est son 2e bureau. Elle rentre alors en contact avec le gouverneur de la BCEAO, Abdoulaye Fadiga, dont elle est également le 2e bureau. Elle se partage simultanément entre les trois lits. Son ascension dans les circuits de pouvoir en est facilité et, dès 1979, elle crée AICI (société immobilière), structure qui gère le patrimoine présidentiel ivoirien, qu’elle détourne à son profit au fil des ans.
Continuer la lecture de « Dessous des cartes en Côté d’Ivoire : une mondialiste au coeur du pouvoir »

Bakchich dans les pas d’Hervé Ryssen !

Atroce… Nos ne trouvons pas les mots pour exprimer notre effroi face à cet article de Bakchich titré : « Israël, terre promise des mafieux ».

Traite des blanches, etc. Le chercheur Hervé Ryssen avait « soulevé l’émoi dans la communauté » pour un message du même tonneau (ici).

Pour le coup, le site d’info « satirique » s’émancipe du politiquement correct :
« Bakchich a déterré un câble diplomatique passé inaperçu sur le site WikiLeaks. Où l’on apprend que les bandits israéliens règnent désormais sur le crime organisé mondial. »
La suite ici.

Merci à Eris.

« Ils se battent pour rester chrétiens »

En cette période sainte, un intéressant article de Jean Sévilla pour le Figaro magazine.

« De l’Irak à la Chine et de l’Algérie au Pakistan, le christianisme est aujourd’hui, dans l’indifférence quasi générale, la religion la plus constamment et la plus violemment persécutée. Pourtant, partout dans le monde, il est des catholiques, des orthodoxes et des protestants qui ne capitulent pas devant le fondamentalisme musulman, l’hindouisme sectaire ou le marxisme militant. Les reporters et les correspondants du Figaro Magazine sont allés à la rencontre de ces héros silencieux qui luttent pour défendre leurs droits – et leur foi. »

Lire la suite

« Top 10 des antisémites 2010 »

Le Centre Simon Wiesenthal, surfant sur les modes et ne rechignant pas à dresser des listes, a créé un « top 10 des antisémites », en reprenant les propos les plus atroces proférés par des personnalités à travers la planète.

1) Helen Thomas, ancienne correspondante de l’United Press International à la Maison Blanche
– « Les Juifs devraient foutre le camp de la Palestine. Ils devraient rentrer chez eux en Pologne, en Allemagne, en Amérique et partout ailleurs. » (Mai 2010)
– « Le Congrès, la Maison Blanche, Hollywood et Wall Street sont aux mains des sionistes. Ils mettent leur argent là où est leur bouche. » (Décembre 2010)

2) Oliver Stone, réalisateur
– « Hitler est un bouc émissaire commode dans l’Histoire et on en a abusé à peu de frais. Il est le produit d’une série d’événements. Il est à la fois cause et effet. » (Janvier 2010)
– « Hitler a fait bien plus de mal aux Russes qu’au peuple juif », [il y a une plus grande attention sur la Shoah que sur la souffrance russe à cause de] « la domination juive des médias ». « Il y a un lobby prédominant aux Etats-Unis », « et ils travaillent dur. Ils sont au taquet pour le moindre commentaire, et sont le lobby le plus puissant à Washington. Israël a foutu en l’air la politique étrangère américaine pendant des années. » (Juillet 2010)

Continuer la lecture de « « Top 10 des antisémites 2010 » »

« Tout va mal en France… C’est la faute à Pétain ! »

Tel est le titre ironique du tout nouvel ouvrage de Roger Holeindre, vieux grognard de la droite nationale et témoin de l’histoire de la seconde moitié du XIXème siècle.

Après avoir publié des enquêtes implacables sur l’histoire du Parti communiste français (Trahisons sur commande) et sur De Gaulle (L’homme qui faisait se battre les Français entre eux), il clot sa trilogie avec un sujet historique d’actualité (cf les récentes polémiques).

Un travail de journaliste, au style très vivant.

L’ouvrage est d’ores et déjà disponible ici, sur le site de la Librairie française.

Liste des participants du groupe de Bilderberg

Le groupe de Bilderberg (aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg) est un cénacle mondialiste occulte puissant, qui rassemble annuellement et informellement environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. S’y décident les chemins que doit prendre l’humanité pour aller vers le nouvel ordre mondial, notamment dans le domaine géopolitique. Comme pour le club Le Siècle, le secret commence à être mis à mal.

Voici à ce sujet un site qui est une base de données regroupant les participants aux réunions, par date, réunion, nationalité, année, etc. du groupe de Bilderberg :
http://www.bilderbergips.org
« Un travail de fourmis qui sera d’une grande utilité à tous les chercheurs qui veulent creuser et suivre nos « illustres » bilderbergers.
Ainsi, nous pouvons voir les participants depuis 1954, ceux qui sont assidus, les accros au pouvoir mondialiste, les occasionnels etc. Très utile car une participation au Bilderberg n’est jamais fortuite, ces gens sont souvent amenés à jouer un rôle dans l’année qui suit et plus.
» (source)

Médicaments tueurs : entre 1 000 et 2 000 morts pour le Mediator…

aux dernières nouvelles…

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps)  qui avait en novembre annoncé le chiffre de 500 décès a minima, a commandité une autre étude, plus étendue dans le temps, qui révèle un nombre de victimes plus important : entre 1 000 et 2 000 personnes auraient été tuées par ce médicament d’abord préconisé pour les diabétiques (à partir de 1976), puis pour les personnes voulant maigrir.

Nous rappelons à nos lecteurs qu’il faut recourir aux médicaments issus des laboratoires pharmaceutiques avec la plus grande parcimonie.
L’industrie pharmaceutique est un lobby très puissant qui, dans sa logique capitaliste, a d’abord pour objectif de générer du profit.

Le métissage menace de disparition la race des ours polaires.

L’amplification du métissage des ours blancs par les grizzlys menace la survie de l’espèce polaire.
Evidemment, transposer cette réflexion à certaines races humaines serait de mauvais goût pour les scientifiques…

« Dans une étude publiée par la revue Nature, des scientifiques alertent quant à l’impact que pourrait avoir sur la population d’ours polaires, l’hybridation encouragée par le recul des glaces en Arctique. (…)
C’est en 2006 qu’a été découvert le premier « pizzly », un ours blanc au pelage tacheté. Mais cette hybridation pourrait mener à la disparition de la seconde espèce, avertissent des biologistes.
« 
La fonte rapide de la banquise arctique met en péril les espèces à cause des croisements et de la perte de leur habitat« , assurent-ils en effet dans la revue Nature. « Lorsque de plus en plus de populations et d’espèces isolées entrent en contact, (les animaux) vont s’accoupler, des hybrides vont naître, et des espèces rares vont vraisemblablement s’éteindre » expliquent-ils. (…)
En outre, les croisements entre ours bruns et polaires sont dangereux pour la survie du pizzly, qui s’il garde l’instinct de chasse de l’ours polaire, hérite de la difficulté à nager du grizzly.  »

Le phénomène menace aussi les mammifères marins :
« Alors qu’il n’existe pas plus de 200 baleines franches dans le Pacifique Nord, l’espèce pourrait disparaître si les croisements avec des baleines boréales venaient à se multiplier. »

Source

Affaire du « Kiss in » devant Notre-Dame

Exclu Contre-Info : la 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris a rendu sa décision concernant le procès de 4 jeunes catholiques qui avaient défendu ND de Paris face à des provocateurs extrémistes homosexuels.

Elle reconnaît la nullité de la procédure, qui souffrait de divers vices.

Le procureur a 3 ans pour relancer la procédure, mais au vu de la maigreur du dossier, ce serait particulièrement inhabituel.

L’affaire Sentier II en délibéré au 2 février

Mais bien sûr, parler de « mafia juive » serait antisémite.

« C’est le 2 février seulement que la cour d’appel de Paris rendra son verdict dans l’immense affaire d’escroquerie dite Sentier II, du nom de ce quartier occupé de la capitale française. Depuis la France et vers Israël près de 200 personnes au moins (parmi celles qui ont été identifiées) avaient mis en place un réseau de blanchiment d’argent et de détournements massifs de fonds.

Seules 9 personnes avaient fait appel, dont plusieurs réfugiées en Israël, qui refuse de les livrer.

L’avocat général a requis globalement des peines supérieures à celles infligées en première instance, allant de 6 ans de prison à seulement quelques dizaines de milliers de francs d’amende. »

Source

A bas les voleurs ! Emeutes en Grèce.

Scènes d’émeutes peu ordinaires, mercredi 15 décembre, dans le centre d’Athènes où des dizaines de milliers de Grecs ont manifesté contre les mesures d’austérité imposées par le FMI au gouvernement Papandreou. Ci-dessus le député et ancien ministre des transports Kostis Hatzidakis est puni par la foule.

Au moins « 30.000 armes illégales circulent dans les banlieues »

Un jour, elles sortiront peut-être toutes ensemble… Pour le malheur des Gaulois.

« «On nous expliquait que les kalachnikovs, très peu nombreuses en France, passaient surtout de main en main, mais il faut bien se rendre à l’évidence : plus on en saisit, plus on en voit surgir de nouvelles dans des affaires spectaculaires, de Paris à sa banlieue en passant par Lyon, Grenoble ou Marseille.» (…)
Un préfet de haut rang fait ce pénible constat : les armes de guerre se diffusent de plus en plus dans l’Hexagone.»

(…) Dans les services spécialisés du ministère de l’Intérieur, le chiffre de 30.000 armes illégales circule sous le manteau. Une estimation réalisée d’après les saisies opérées par les services. Explication : «Les forces de l’ordre mettent la main sur environ 4000 armes par an, principalement en banlieue, or nous savons que l’essentiel du stock échappe à la police, qui ne saisit peut-être que 10 % à 15 % du total», estime un commissaire de la PJ.

Source & détails