Mosquée de Montauban : dérapages en série des médias et politiciens

Deux têtes de cochons ont été découvertes tôt mercredi 1er août devant la mosquée de Montauban.
Un type d’actes qui se multiplie dans notre pays depuis quelques années, et dont les auteurs entendent manifester aux colonisateurs musulmans qu’ils ne sont pas bienvenus.

Le traitement médiatique, politique et policier qui en a découlé est délirant.

Les médias, comme Le Figaro ou Le Monde, osent parler de la « profanation » d’une mosquée !
Alors que les têtes porcines ont été trouvées simplement devant le bâtiment, et surtout alors qu’il ne pouvait en rien s’agir d’une « profanation » parce que les mosquées, tout comme les synagogues d’ailleurs, ne sont pas des lieux sacrés. Mosquées et synagogues sont, du point de vue de ces religions même, des lieux de rassemblement où l’on prie et où l’on enseigne. Ce ne sont pas des « lieux sacrés », contrairement aux églises catholiques où un culte est rendu.

Le maire UMP Brigitte Barèges ose même parler dans un communiqué officiel de la mairie d’acte « blasphématoire ». Curieux, pour une républicaine laïcarde…

On pourra comparer avec l’absence de réaction des médias, des politiciens et de la police quand c’est une église, a fortiori traditionaliste, qui est pour le coup réellement profanée…
Ce qui est beaucoup plus fréquent.

Le crépuscule des démocraties

Ci-dessous un solide article de Jérôme Bourbon, que vous pouvez retrouver dans l’hebdomadaire Rivarol en kiosque durant ce mois d’août.

« Commence le monde que nous avons nommé, que nous ne cesserons pas de nommer le monde moderne. Le monde de ceux qui ne croient à rien, pas même à l’athéisme, qui ne se dévouent, qui ne se sacrifient à rien. Le monde de ceux qui n’ont pas de mystique. » Charles Péguy (1873-1914), Notre jeunesse (1910).

« Otez le surnaturel ; il ne reste plus que ce qui n’est pas naturel. » Gilbert Keith Chesterton (1874-1936), L’Homme éternel (1925).

« Jamais la démocratie libérale n’a été en apparence si triomphante. Tous les pays, tous les continents ont adopté peu ou prou, avec plus ou moins d’enthousiasme, le modèle occidental reposant sur le pluralisme des partis politiques, le suffrage universel et des élections à intervalles réguliers. Partout un centre droit s’oppose à un centre gauche et l’alternance se fait plus ou moins facilement entre ces deux grands blocs. Les derniers pays qui résistaient encore à ce système ont dû s’aligner de gré ou de force ; ainsi en est-il des pays communistes (à l’exception de Cuba, de la Corée du nord et de la Chine) mais aussi des dernières “dictatures” de droite, le Chili du général Pinochet et l’Argentine du général Videla. Quant à l’Afrique du sud, elle a dû mettre fin à son système d’apartheid si décrié en étendant le droit de vote aux populations noires. La mondialisation des économies, l’uniformisation des modes vestimentaires (le blue jean et les baskets), alimentaires (la restauration rapide type McDonald’s), 1’universalisation des nouvelles technologies (Internet, télévisions par satellites) transforment le monde en un village planétaire et induisent à l’évidence une généralisation du système démocratique.
Continuer la lecture de « Le crépuscule des démocraties »

Chasse aux sorcières aux Jeux Olympiques : encore une victime

Nadja Drygalla

Voici un événement qui permet de comprendre la pression qui existe en Allemagne à l’encontre des opposants politiques :

Nadja Drygalla, une athlète de la partie orientale de l’Allemagne, a du quitter les Jeux olympiques.
La raison de ce départ est que son »petit ami » est un responsable local du parti nationaliste NPD.
Dans le passé, Nadja Drygalla a été contrainte de quitter son emploi au sein de la police pour la même raison. (source)

Comme pour la compétitrice grecque elle aussi virée pour des motifs absurdes, les responsables olympiques osent invoquer des « valeurs », alors que leur raout mondial est une apologie du dopage, de l’argent-roi, de la publicité, du mercenariat…

Pierre de Coubertin

Il faudra bientôt aux mondialistes effacer toutes les références à Pierre de Coubertin, qui a créé les Jeux olympiques modernes il y a un siècle, car ce dernier professait des opinions aujourd’hui interdites.
S’affirmant « colonialiste fanatique », il expliquait que « les races sont de valeur différente et à la race blanche, d’essence supérieure, toutes les autres doivent faire allégeance ».
A propos des femmes et des jeux olympiques, il constatait que « les olympiades femelles sont inintéressantes, inesthétiques et incorrectes. Aux Jeux olympiques, leur rôle devrait être surtout, comme aux anciens tournois, de couronner les vainqueurs. »
Sans parler de l’appréciation élogieuse qu’il fit des JO de Berlin en 1936, organisés par le IIIe Reich.

Hugo Chavez évoque la situation internationale et pourrit l’OTAN

Le truculent président vénézuélien, lors d’une récente conférence de presse, répond très efficacement et dans son style très personnel, à une journaliste qui l’interroge sur les drones dont s’équipe le pays. Il évoque ensuite la situation internationale et la tentative de coup d’Etat que mène la CIA en Syrie.

La Syrie aurait éliminé Bandar ben Sultan en représailles de l’attentat de Damas

Le défunt Bandar ben Sultan

Un article du bien informé Réseau Voltaire :

« Le prince Bandar venait d’être nommé chef des services secrets saoudiens, le 24 juillet. une promotion interprétée comme une récompense pour avoir organisé l’attentat du 18 juillet à Damas. Les services saoudiens, avec l’appui logistique de la CIA, étaient parvenus à faire exploser le siège de la Sécurité nationale syrienne lors d’une réunion de la cellule de crise : les généraux Assef Chaoukat, Daoud Rajha et Hassan Tourkmani étaient morts sur le coup. Le général Hicham Ikhtiar décédait peu après des suites de ses blessures. Cette opération, dite « Volcan de Damas » avait donné le signal de l’attaque de la capitale par une armée de mercenaires, principalement venue de Jordanie.

Le prince Bandar a lui-même été victime d’un attentat à la bombe, le 26 juillet, ainsi que l’avaient annoncé les médias yéménites. Il aurait succombé plus tard à ses blessures.

Personnalité brillante et cynique, le prince Bandar était âgé de 63 ans. Il était le fils du prince Sultan (inamovible ministre de la Défense de 1963 à sa mort en 2011) et d’une esclave.
Continuer la lecture de « La Syrie aurait éliminé Bandar ben Sultan en représailles de l’attentat de Damas »

L’escroc Einstein, qui a pillé Poincaré

Nous évoquions récemment le centenaire de la mort d’Henri Poincaré, savant universel et l’un des derniers génies français, et le fait qu’Albert Einstein l’ait pillé.
Ci-dessous vous pouvez écouter une émission de Serge de Beketch consacrée à cette question en 1991, avec un spécialiste.

1500 euros d’amende pour une messe

Expulsion des Chartreux en 1903.

Quand le laïcisme et le racket se retrouvent… sur le dos des catholiques !

Depuis une quinzaine d’années, une association basée à Saint-Dalmas-le-Selvage (Alpes-Maritimes), célèbre à la lisière du parc du Mercantour une messe souvenir pour les défunts.
Mais cette année, l’association et le curé qui menait l’office ont été… verbalisés.

Début juillet, les gardes du parc ont ainsi dressé un PV de 1.500 euros au président de cette association pour avoir organisé, sans autorisation, cette messe sur le plateau de Sestrières.

On imagine mal des musulmans occupant illégalement les rues pour leurs prières recevoir une amende…

Femmes injuriées dans les rues de Bruxelles: « dans 95% des cas, ce serait par des Maghrébins »

Sofie Peeters, étudiante flamande, jette un pavé dans la mare avec son documentaire “Femme de la rue”, diffusé jeudi sur une chaîne néerlandophone.
Pour faire simple et vous faire gagner du temps, nous avons sélectionné pour vous les quelques passages en français de la bande-annonce du documentaire (tournés en caméra cachée à Bruxelles) :

“Je suis originaire de Louvain, mais je suis venue habiter à Bruxelles, dans le quartier Anneessens, il y a deux ans, pour mes études”, explique la jeune femme. “J’ai été surprise de voir que chaque fois que je sortais en rue, j’étais la cible des remarques des hommes.” Des simples sifflets aux remarques carrément vulgaires du style “c’est combien?”.
Continuer la lecture de « Femmes injuriées dans les rues de Bruxelles: « dans 95% des cas, ce serait par des Maghrébins » »

Le changement (de peuple) c’est maintenant !

L’inénarrable Manuel Valls, ministre de l’Intérieur,  a annoncé qu’il va revenir sur les critères de naturalisation mis en place par son prédécesseur afin que l’acquisition de la prétendue « nationalité française » cesse d’être, dit-il, une « course d’obstacles » (sic).
Regrettant que le nombre de naturalisations soit « en chute libre », il se propose d’en finir avec la loi de juin 2011 qui exige notamment une maîtrise de la langue équivalent à un niveau de troisième, une connaissance minimale de la culture et de l’histoire de la France, et la signature d’une charte « des droits et des devoirs du citoyen » (sic).

Suisse francophone : un village menacé par des gitans

Si vous avez un champ, cela peut vous arriver du jour au lendemain, et la République vous laissera en plan.

[MAJ 28/07/12 : risques sanitaires méconnus, voir en bas d’article]

Ces gens, présentés par la presse locale comme « d’origine française » (sic), se sont installés dimanche après-midi sans crier gare et sans aucune autorisation sur un champ de la région. Averti dimanche tard dans la soirée, le propriétaire du terrain, Paul Kunz, les a sommés de quitter les lieux dès le lendemain, mais sa requête est restée vaine.

Pire, la discussion entre les agriculteurs et les gitans a tourné au vinaigre, ces derniers ayant même proféré des menaces de mort. « Il m’ont dit que si je posais une roue de mon tracteur sur le champ, ils me tueraient… Qu’ils raseraient tout le village et incendieraient nos fermes », explique l’exploitant du champ, Simon Turin.

Tout le village s’est mobilisé autour de Simon Turin dans l’espoir de voir les 80 caravanes quitter les lieux. « Les tracteurs sont prêts. Nous ne nous laisserons pas davantage intimider. »
La police est intervenue, mais pour tenter de calmer l’ambiance. Elle n’ose ou ne veut pas expulser les gitans, qui profitent d’une lacune juridique suisse.
Contactée, le ministre de la Sécurité de l’Etat du Valais, Esther Waeber-Kalbermatten, n’envisage pas de solution pour l’heure. Et ne semble pas considérer l’ampleur de la situation: «La police fait son maximum pour assurer la sécurité de la population. Elle répond aux ordres du ministère public.» (source)
Continuer la lecture de « Suisse francophone : un village menacé par des gitans »

Joies de l’islam au Koweit et en France

Au Koweit – sauvé du méchant Irak laïc par les Etats-Unis – les débats politiques vont bon train. Ainsi, une femme politique a estimé que les hommes devraient pouvoir utiliser légalement des prisonnières de guerre non-musulmanes.
Selon Salwa al Mutairi, acheter des esclaves sexuelles permettrait aux hommes koweitiens « décents », « dévoués » et « virils » de résister au démon de l’adultère (sic).
La politicienne, qui anime également une émission de télévision, propose qu’elles soient importées de pays en guerre. « Par exemple, il y a sûrement eu des prisonnières russes lors de la guerre de Tchétchénie », explique-t-elle. « Alors allons les acheter pour les importer. C’est mieux que de voir nos hommes avoir des relations sexuelles interdites. »
Troisième millénaire oblige, la mesure ne s’étendrait pas aux mineures de moins de 15 ans…  (source)

En France, enfin, à Mantes-la-« Jolie », c’est un meurtre sordide qui a eu lieu il y a 3 jours.
Un étranger musulman a sauvagement tué sa femme en lui fracassant le crâne devant ses 4 enfants âgés de 1 à 5 ans (qui seront perturbés à vie).
Motif : son épouse lui avait confié avoir été victime d’un viol.

(source)

Les mondialistes ne connaissent pas la trêve olympique

La spécialiste du triple saut grecque Voula Papachristou a été exclue mercredi de sa sélection olympique nationale.
L’athlète, qui était encore à Athènes, a été sanctionnée suite à un « tweet » blagueur pas méchant, présenté comme « raciste » à l’encontre des envahisseurs africains, posté sur son compte twitter («Tellement d’Africains en GrèceAu moins les moustiques du Nil occidental mangent de la nourriture locale !»).

Les excuses présentées par celle qui avait aussi et surtout apporté un vague soutien au parti nationaliste Aube dorée (en souhaitant bonne fête au député Ilias Kasidiaris, porte-parole du parti)  n’ont rien changé.
Le comité olympique grec, bien sûr soutenu par le CIO, a expliqué qu’elle «s’était placée hors de l’équipe olympique avec ces commentaires contraires aux valeurs et aux idées du mouvement olympique [lesquelles précisément ? NDLR]. Elle a manqué de respect à une valeur olympique de base [sic]. Elle a commis une erreur et dans la vie on paie pour ses erreurs.»

Le gouvernement annule la dette ivoirienne : 3,76 milliards d’euros partis en fumée !

Moscovici s'épanche sur ses principes et confirme s'être trompé de pays
Alors que notre économie est au bord de l’effondrement et que la dette française s’élève elle-même à 1 800 milliards d’euros (!), le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, et son homologue de Côte d’Ivoire ont signé mardi soir un accord bilatéral d’annulation de la dette du pays, en présence du président, Alassane Ouattara.
Non seulement l’Afrique nous coûte une fortune chez nous (par l’immigration), mais en plus on sacrifie des milliards là-bas, en sachant que c’est en quasi pure perte.
C’est toujours agréable de savoir pourquoi les impôts augmentent tant…

(source)