C’était un 18 février…

Louis de Frotté

1587 : la reine d’Elisabeth d’Angleterre (ayant instauré l’anglicanisme religion d’État) fait décapiter la catholique Marie Stuart (reine d’Écosse, et qui fut aussi éphémère reine de France), après dix-huit ans d’emprisonnement. La reine poussa l’ignominie jusqu’à lui refuser un prêtre catholique.

1800 : le comte Marie Pierre Louis de Frotté, qui négociait sa reddition et disposait de sauf-conduits, est fusillé à Verneuil, sur ordre de Bonaparte, en même temps que six de ses officiers.
Né dans une famille protestante, il se convertit au catholicisme et fut le plus prestigieux chef de la chouannerie normande, réunissant sur son seul nom, en 1799, dix mille volontaires.

Angleterre : un gang de pédophiles pakistanais reçoit 1 million de Livres sterling d’aide financière pour contester leur expulsion

Bien sûr leurs victimes sont toutes blanches.

 

« Un groupe de pédophiles de Rochdale a bénéficié de 1 million de Livres sterling d’aide financière au titre de l’aide juridique pour lutter contre leur expulsion.

Le meneur Shabir Ahmed, âgé de 65 ans, Abdul Aziz, âgé de 42 ans, Adil Khan, âgé de 43 ans, et Qari Abdul Rauf, âgé de 44 ans, ont affirmé que la privation de leur citoyenneté, dans le but de les expulser, était une violation de leurs droits humains.  […] »

Source The Sun via fdesouche

Dimanche de la Septuagésime – textes et commentaire

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel), suivis de commentaires.
Avec le Temps de la Septuagésime commence le second cycle de l’année ecclésiastique. Le cycle de Noël s’était organisé autour de la naissance du Sauveur ; le cycle de Pâques s’organise autour de sa passion et de sa résurrection.

« Justement châtié pour ses péchés » (Coll.), l’homme sent profondément sa détresse et implore la miséricorde divine. La liturgie du Temps de la Septuagésime, qui prélude au Carême, souligne la détresse humaine, mais elle l’exprime devant Dieu avec toute la force et l’espérance fondée sur la rédemption du Christ ; l’introït et tous les chants de la messe d’aujourd’hui, l’Épître et l’Évangile, nous pressent de répondre à l’invitation de Dieu lui-même, qui appelle tous les hommes et toutes les générations humaines, quelle que soit l’heure de cet appel, à travailler à leur salut ».

Dom G. Lefebvre

COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« La sainte Église nous rassemble aujourd’hui pour repasser avec nous le lamentable récit de la chute de notre premier père. Un si affreux désastre nous fait déjà pressentir le dénouement de la vie mortelle du Fils de Dieu fait homme, qui a daigné prendre sur lui la charge d’expier la prévarication du commencement et toutes celles qui l’ont suivie. Pour être en mesure d’apprécier le remède, il nous faut sonder la plaie. Cette semaine sera donc employée à méditer la gravité du premier péché, et toute la suite des malheurs qu’il a entraînés sur l’espèce humaine.

     Continuer la lecture de « Dimanche de la Septuagésime – textes et commentaire »

La reconnaissance faciale testée dès janvier 2019 à l’entrée d’un lycée de Nice

C’est très grave. Et la « droite » en demande toujours plus !

image d’illustration – DR

Où l’on voit que la CNIL ne sert à rien, que les parents sont prêts à sacrifier leurs enfants à l’État espion et policier qui se met en place sous le prétexte d’une insécurité qu’il organise lui-même…

« La CNIL a donné son feu vert à la Région Provence Alpes Côte d’Azur pour lancer l’expérimentation de la « comparaison faciale » dans les lycées.Des dispositifs seront testés dès le mois de janvier dans deux établissements: Ampère à Marseille et les Eucalyptus à Nice.Il s’agit d’installer des portiques visuels de contrôle d’accès développés par Cisco, une société américaine.

Playmobil verse dans la propagande homosexualiste !

Fichez la paix aux enfants et n’abîmez pas leur innocence !

Alors qu’elle touche principalement des enfants, la firme allemande donne, à l’occasion de la saint Valentin – imaginent-ils ce qu’en pense ce saint évêque ?! – dans une brutale et perverse propagande homosexualiste.

Voici la petite animation qu’elle a diffusée sur sa page facebook :
Continuer la lecture de « Playmobil verse dans la propagande homosexualiste ! »

A Saint Germain-en-Laye, des immigrés s’en prennent vertement à la police, qui ne réagit pas (video)

Voyez comment ces « chances pour la France » s’adressent à ces policiers, qui ne réagissent pas (bien que l’un d’entre eux au moins soit équipé du fameux flash-ball LBD40).
A comparer avec les gardes-à-vue arbitraires (et illégales, mais tout le monde s’en fiche) auxquelles ont droit les Gaulois réfractaires.

Est-ce pour cela que certains policiers se défoulent ensuite sur les Gilets jaunes, puisqu’ils ont dans ce cas carte blanche ?

C’était un 14 février… 1831 : les républicains profanent et saccagent de nombreuses églises

Les Légitimistes ont organisé une messe ce jour-là à Saint-Germain l’Auxerrois, afin de commémorer l’assassinat du fils de Charles X, le duc de Berry.

Les républicains organisent une manifestation pour s’y opposer, qui dégénère.
Des milliers d’émeutiers envahissent et mettent l’église à sac.
Le lendemain, les républicains saccagent de nombreuses églises à Paris et en province, de même que l’archevêché de Paris, qu’ils incendient ensuite…

Le Top 10 des fausses agressions antisémites

Lu chez E&R :

« Une mythomanie ordinaire

Les actes antisémites remplissent les colonnes des journaux, font régulièrement la une des JT, et sont au cœur de l’attention des pouvoirs publics. Des agressions ou des propos dont le mobile est a priori un antisémitisme dont on annonce chaque jour l’expansion galopante en France. Mais une fois passé le matraquage médiatique, ces « actes antisémites » s’avèrent souvent être des faux. Entre temps, le mensonge répété mille fois est devenu une idée répandue, une vérité : « La France est un pays antisémite »… […]

10 – Un prétexte pour changer de HLM

Continuer la lecture de « Le Top 10 des fausses agressions antisémites »

Quand Libération expliquait que l’histoire des parents « A » et « B » était délirante

Il y a 6 ans, « Libé désintox » (le service de rétablissement de la vérité de Libération…) nous expliquait que la droite partait « en live » (= délirait) quand elle redoutait que dans la foulée du « mariage » homosexuel, les mentions « père » et « mère» disparussent ensuite au profit de parents « A » et « B »…

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Mais maintenant la loi est votée.

C’est toujours la même méthode fourbe de la part de la gauche.
On propose une nouvelle loi délirante en assurant que le projet s’arrête là. Puis quelques années après, on propose tout de même l’étape suivante, en assurant que bien sûr ça n’ira pas plus loin. Etc.

En 1998, Élisabeth Guigou, alors ministre socialiste de la Justice, présentait à l’Assemblée nationale sa scandaleuse loi sur le PACS en jurant : « il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier ».
Continuer la lecture de « Quand Libération expliquait que l’histoire des parents « A » et « B » était délirante »

L’Assemblée vote la suppression des mentions « père » et « mère » des formulaires scolaires

Les politiciens républicains ont leurs priorités…
Ce ne sont pas la résorption du chômage, l’anéantissement de la pauvreté, la sécurité des Français, et encore moins la défense de l’identité, de l’indépendance et de la civilisation françaises.

La destruction complète de la notion de famille est au menu :

« L’Assemblée nationale a adopté, mardi, en première lecture un amendement qui consacre l’homoparentalité [sic] dans les formulaires scolaires. Désormais, ils devront porter les mentions « parent 1 et parent 2 » et non plus « père et mère », dans le cadre du projet de loi « sur l’école de la confiance »

« Cet amendement vise à ancrer dans la législation la diversité familiale [sic] des enfants dans les formulaires administratifs soumis à l’école », a expliqué la députée [sic] Valérie Petit (LREM) à l’origine du texte.

L’élue du Nord a rappelé que nombre de formulaires d’état-civil, d’inscription à la cantine ou d’autorisation de sortie scolaire portent toujours les mentions père et mère, en ne tenant pas compte du vote de la loi pour le mariage [sic] pour tous  et de l’existence de familles [sic] homoparentales. (source Ouest-France)

Sa collègue le député LREM Jennifer de Temmerman enfonce le clou. Voyez comment cette folle furieuse décrit la famille normale :
Continuer la lecture de « L’Assemblée vote la suppression des mentions « père » et « mère » des formulaires scolaires »

13 février : le bombardement de Dresde, une démonstration d’éthique démocratique

Dans la ville de Dresde, joyau architectural, s’étaient réfugiés pas moins de 750 000 civils qui avaient fui devant l’invasion de l’armée soviétique et campaient dans les parcs, sur les trottoirs, dans les rues. Chacun se sentait en sécurité puisque Dresde n’était pas une cible militaire, c’était une ville hôpital qui pouvait se vanter de posséder 25 grandes installations médicales. La ville ne fabriquait pas de matériel de guerre, et par conséquent était laissée sans défense.

Mais, ce 13 février 1945, les démocraties anglaise et américaine commencent le plus brutal bombardement de la 2e Guerre mondiale (exceptées les bombes atomiques sur le Japon).
7 000 tonnes de bombes incendiaires sont larguées sur Dresde et des dizaines de milliers d’hommes, femmes, vieillards, enfants meurent (entre 200 000 et 400 000 tués), souvent brûlés au phosphore, dans des souffrances terribles.

La destruction de cette ville ne répondait pas à des objectifs militaires ou économiques mais s’inscrivait dans une logique de terrorisme, hors de toute morale, visant à ébranler le moral des Allemands.

Plus précisément :
Continuer la lecture de « 13 février : le bombardement de Dresde, une démonstration d’éthique démocratique »