Auschwitz : Serge Klarsfeld veut faire payer la France

Le parc d’attraction mémoriel d’Auschwitz a toujours et encore besoin d’argent pour « que le témoignage de la Mémoire perdure »…
Seul membre « français » de la FondationAuschwitz-Birkenau, le chasseur de nazis, Serge Klarsfeld fait pression sur le gouvernement pour qu’il mette la main à la poche. Son fils, Arno, conseiller de François Fillon, a relayé la demande qui est actuellement en cours d’arbitrage, sachant que Paris prône une solution européenne et non pays par pays. « Je sais que nous sommes en période de crise, je connais l’état du déficit des finances publiques, mais il ne faudrait pas que la France se montre indigne par rapport à l’Allemagne (qui a débloqué 60 millions d’euros, soit la moitié de la facture nécessaire à l’entretien annuel) », a déclaré Serge Klarsfeld.

(Merci à Josselin)

6 commentaires concernant l'article “Auschwitz : Serge Klarsfeld veut faire payer la France”

  1. … Une fois de plus, on essaye de mettre les Français à sac !!!

    Dernièrement, c’était à la SNCF de payer, maintenant c’est pour autre chose. Allez, ruinez les Français qui n’ont d’ores et déjà plus d’argent, et qui se trouvent de plus à la rue. Que la comédie continue. A quoi bon de s’arrêter là ? La bande politicienne « Israëlo-palestinienne » acceptera !!!

    … Et pendant ce temps là, bien naturellement, on lancera de plus en plus de lois en faveur de la « laïcité » (Surtout contre la chrétienté) , tout en faisant payer encore et encore les Français pour qu’il y ait de plus en plus de mosquées, en France.

  2. Quand une femme est victime d’un viol chez elle, elle ne garde pas religieusement en état la scène du crime, au contraire, après passage de la police, elle change les draps et remet les chose en ordre, elle essaie d’oublier. A moins bien sur de se complaire dans la pleurnicherie victimaire pour des raisons financières …

  3. Pourquoi critiquer Klarsfeld? Il a entièrement raison…

    …à un point que nous allons aller de ce pas demander aux banques Rotschid et Kuhn&loeb de fortes compensations pour leur participation au régime soviétique. Et à Ford des dommages et intérêts pour les esclaves qui travaillèrent dans ses usines en URSS.

  4. @ Tchenik

    Pour ce qui est de Ford, je crois que vous vous trompez (si vous parlez de l’industriel automobile). Ford a toujours combattu le bolchevisme et était très conscient des lobbys qui minaient l’occident, et auquel il fut très fortement confronté. (Lesdits lobbys appelaient au boycott de ses voitures, ce qui mettait en péril l’emploi de dizaine de milliers de ses salariés). Ford, véritable chrétien, homme généreux (c’est lui qui avait inventé la paye de 5$/day) avait donc préféré leur céder plutôt que de devoir licencier ses salariés.

  5. @Eris

    Hélas, Ford s’était aussi très bien entendu avec la GAZ et a signé des contrats de coopération avec.

    Cela n’enlève rien à ses mérites par ailleurs, mais force est de constater qu’il a hélas pris une certaine part à la mainmise sur les richesses de l’ancien Empire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.