Attentat antinationaliste à Athènes

Ce matin, une bombe a explosé dans le bâtiment abritant les bureaux du mouvement nationaliste « Aube dorée » (Chryssi Avgi en grec), dans le centre d’Athènes, sans faire de victime.
Dans son communiqué, la police précise que l’explosion s’est produite vers 9h heure locale (7h GMT). Un appel anonyme à un journal européen avait prévenu de l’explosion. 

Les militants d’extrême gauche ont perpétré plusieurs attaques à la bombe ces derniers temps, même si d’autres pistes sont envisageables.

Ce dynamique mouvement grec avait envoyé une délégation en France en mai dernier, à l’occasion du Congrès nationaliste.

4 commentaires concernant l'article “Attentat antinationaliste à Athènes”

  1. Solidarité totale avec nos camarades grecs.

    Les gauches semblent craindre que leur démagogie « Ce n’est que la faute aux banques ou aux riches » soit démontée et que les vrais responsables de la situation grecque soient démasqués (leurs gouvernants, les mondialistes apatrides banquiers ou non).

  2. C’est vraiment le labo de l’Europe de demain.
    Les attaques des banksters ont pesées de tout leur poids sur la Grèce. Ensuite l’Allemagne fait tout pour les évincer de la zone Euro, chose encore impensable il y a un an. A présent ils utilisent les idiots utiles du système pour évincer les forces capable de s’opposer à la mise en coupe régler du pays, notamment sous le joug du FMI, qui comme chacun le sait, fait des miracles en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.