Anniversaire de l’abandon de notre monnaie

Le 17 février 2002, du fait de la trahison de nos dirigeants, le franc disparaissait de la circulation pour céder sa place à l’euro, monnaie d’occupation dont l’avènement entraîna une terrible inflation.
La France, à l’instar d’autres nations occidentales, abandonnait une large part de sa souveraineté (politique monétaire et, plus largement, économique). Ceci au profit de l’Union européenne, empire bureaucratique supranational, marche-pied du gouvernement mondial.
L’espoir de voir revenir bientôt notre monnaie (née il y a 650 ans) grandit chaque année, tant les économistes – même officiels – sont de plus en plus nombreux à estimer l’euro condamné.

1 commentaire concernant l'article “Anniversaire de l’abandon de notre monnaie”

  1. Peut-être un problème est que l’Euro est avant tout une sorte de deal « méta-économique » : possibilité d’obtenir des crédits à faibles taux auprès de l’Allemagne qui en échange a la sécurité de taux de change fixes. Ce deal prend le pas sur une monnaie politique rendant possible le rassemblement non-uniforme de lieux européens diversifiés (ce que permettait sans doute plus facilement la gouvernance par l’ancien serpent monétaire).

    Voir : http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20110215trib000601439/pourquoi-la-survie-a-long-terme-de-l-euro-est-improbable.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.