« Alliance pour les droits de la vie » association amie ou ennemie ?

L’Alliance pour les Droits de la Vie (ADV),  l’association fondée par Christine Boutin en 1993, est-elle vraiment une association pro-vie ?

C’est la question que l’on est en droit de se poser aujourd’hui suite à la publication sur leur site internet d’un sondage laissant croire que la quasi totalité des hexagonaux seraient favorables à l’avortement.

L’ADV a commandité ce sondage à l’IFOP, réalisé du 19 au 23 février 2010 auprès d’un échantillon, soit-disant représentatif, de 1006 femmes âgées de 18 ans et plus, et depuis qu’il a été publié sur leur site, la grosse presse titre avec triomphe : « 85% des Françaises favorables à l’IVG ».

Ce qui nous impose quelques réflexions :
– Sachant qu’un tel sondage coûte près de 10.000 euros, les donateurs catholiques apprécieront que leur argent soit dépensé de cette façon.
– Il est de notoriété publique que les sondeurs officiels sont aux ordres de la Pensée Unique et ils ont tous été dénoncés à un moment ou à un autre pour avoir bidonné des résultats de sondage.
– Au vu du résultat manifestement très partial, on se demande si l’Ifop n’a pas effectué son échantillonnage auprès des féministes de Trouville-les-bois ?
– Supposons que l’intention initiale de l’ADV était naïve mais sincère à l’origine. Pourquoi avoir publié un sondage contre-disant la montée du sentiment pro-vie auquel nous assistons en ce moment (voir l’affluence de la manifestation de janvier dernier) ?
– Enfin, n’oublions pas que la Boutin de la République a toujours joué un jeu trouble et le grand écart entre ses convictions religieuses et son engagement politique.

Source

5 commentaires concernant l'article “« Alliance pour les droits de la vie » association amie ou ennemie ?”

  1. Remarquons tout de même que l’information que vous mentionnez n’est pas la seule information qui est ressortie, loin de là. 61% des femmes pensent qu’il y a trop d’avortement, 82% pense que l’avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre etc..

    Un certain nombre de ces informations ont aussi pu faire la une, même si le chiffre de 85% d’opinion favorable a effectivement été beaucoup repris. Sans doute d’ailleurs que les autres chiffres n’auraient pas percés sans celui-là (malheureusement).

    Bref tout n’est pas noir, tout n’est pas blanc…

  2. L’Alliance pour les Droits de la Vie est partie du constat simple qu’en effet 83% des femmes sont pour l’avortement (une réalité malheureuse certes mais qui demeure une réalité). En parallèle à cela, 83% ont dit qu’elles aimeraient éviter de recourir à l’avortement et c’est sur cet angle là que l’association a posé son action.
    Le sondage a été présenté à 500 conseillers généraux dans toute la France pour leur demander ce qu’ils pouvaient faire pour aider les femmes à éviter l’avortement. Cette action de sensibilisation a permis de nombreux échanges avec les décideurs et une véritable prise de conscience des élus sur le fait que l’avortement n’est pas un acte anodin et qu’il laisse des souffrances psychologiques très difficiles à vivre.
    Donc merci à l’Alliance pour les Droits de la Vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.