Allemagne : un député patriote agressé et laissé pour mort par des gauchistes

Les médias en parlent bien peu…
C’est non seulement un responsable politique régional mais un député allemand qui a été victime de la haine des gauchistes, excités par les médias.

Frank Magnitz, député national et chef du parti patriotique allemand AfD (Alternative pour l’Allemagne) dans la ville-Etat de Brême, a été violemment agressé le 7 janvier.

L’AfD a publié une photographie de l’élu, inconscient sur un lit d’hôpital, le visage ensanglanté et tuméfié, une longue et profonde entaille au front.

Selon son parti, Frank Magnitz a été attaqué par trois personnes le visage camouflé. « Ils lui ont asséné des coups de barre de bois jusqu’à ce qu’il soit inconscient et l’ont ensuite frappé à terre à coups de pied », a affirmé l’AfD, ajoutant qu’un ouvrier du bâtiment présent sur les lieux était intervenu pour mettre fin à l’agression et probablement sauver l’homme.

« Compte tenu des fonctions de la victime, nous pensons qu’il s’agit d’un acte politiquement motivé » a confirmé la police.

Le 3 janvier, la détonation d’un explosif caché dans une poubelle a largement endommagé un bureau du parti AfD dans la région de Saxe, un de ses bastions.

L’AfD est depuis septembre 2017 le principal parti d’opposition national en Allemagne à la chambre des députés, face au gouvernement euro-mondialiste de la chancelière Angela Merkel constitué des conservateurs et des sociaux-démocrates. Il est crédité actuellement d’environ 15% des intentions de vote.

Les mondialistes sont prêts à tout.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :