Adolf, le bon prétexte pour soutirer de l’argent à l’Allemagne

Alors que l’Allemagne continue de verser des indemnités aux « victimes » du national-socialisme et à l’état d’Israël, les américains sont décidés à toucher leur part du gâteau.

L’Allemagne pourra être poursuivie par des investisseurs de Floride exigeant le remboursement de bons du Trésor allemands qu’Adolf Hitler a cessé de rembourser dans les années 1930, a décidé hier une cour d’appel américaine.

« La cour a décidé que la plainte déposée contre l’Allemagne pouvait être traitée (…) et ne pouvait être rejetée au motif que l’Allemagne est une ‘puissance souveraine' », a déclaré Michael Elsner, qui représente les investisseurs, regroupés dans la société World Holdings basée à Tampa (Floride). « Nous avons réclamé des dommages et intérêts se comptant en centaines de millions de dollars, un chiffre supérieur à 450 millions de dollars, » a-t-il ajouté.

Ces bons du Trésor avaient été émis par l’Allemagne pour financer la reconstruction du pays après la Première Guerre mondiale, mais leur remboursement a été interrompu après l’arrivée au pouvoir de Hitler en 1933, selon des documents de justice.

Selon Michael Elsner, l’Allemagne a fait valoir que la majeure partie de ces bons avaient été remboursés après la Seconde Guerre mondiale, mais que beaucoup avaient été volés par les troupes russes et qu’un processus d’authentification devait être mis en oeuvre en Allemagne préalablement à tout remboursement.

Un représentant de l’ambassade d’Allemagne à Washington, interrogé par l’AFP, s’est refusé à tout commentaire. Michael Elsner a indiqué que la décision d’hier permettait aux investisseurs de maintenir leur plainte et que l’affaire retournerait devant un tribunal de Miami.

A notre connaissance, les français victimes du décret des Bolchéviques de 1917 qui répudiait unilatéralement l’intégralité des dettes de l’emprunt russe de 1906, n’ont été remboursés qu’à hauteur de 1%.

Mais la grande hypocrisie est le motif qui justifie le traitement de l’affaire par le tribunal (américain) : «  l’Allemagne est une puissance souveraine ». 

L’Allemagne souveraine ? Elle n’a plus de frontière, plus de monnaie propre et chaque décision politique et/ou économique doit obtenir l’aval de Bruxelles. Ce n’est pas vraiment ce que l’on appelle une nation souveraine.

source

4 commentaires concernant l'article “Adolf, le bon prétexte pour soutirer de l’argent à l’Allemagne”

  1. L’Allemagne dédommage Israël?!!

    En quel honneur?! Israël a été crée de toute pièce en 1948 alors qu’Hitler était mort et enterré depuis un petit moment!

  2. Certes mais il faut que les allemands se fassent pardonner pour tt le mal qu ils ont fait aux pauvres petit zuifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.