A Firminy, l’amicale des Albanais était le camp de base des voleurs de bijoux : 26 prévenus

Résultat de recherche d'images pour "mafia cambriolage"

« La matinée a été consacrée à l’appel des prévenus, 19 Albanais et 7 Kosovars, assistés de quatre interprètes et d’une quinzaine d’avocats. Ils comparaissent pour la plupart détenus. Certains seront jugés par défaut, dont l’un soupçonné d’homicide dans une autre affaire, actuellement détenu en Suisse.

Le président du tribunal, François Bouriaud, a procédé à l’appel de la soixantaine de parties civiles, constituées par les 140 victimes des 192 cambriolages imputés à ces hommes âgés de 25 à 45 ans. Une quinzaine de particuliers victimes étaient présents à l’audience.

Une amicale des Albanais, un local associatif qui a pignon sur rue dans le centre de Firminy, servait de camp de base aux prévenus.

Les préjudices matériels les plus élevés de ces cambriolages, commis la nuit dans des maisons vides de leurs occupants de fin 2015 à fin 2017, ont été chiffrés à 155.000 euros et à 67.000 euros, parmi les parties civiles constituées.

Le produit des vols, dont une partie a été écoulée dans la ville portuaire belge d’Anvers, pourrait quant à lui s’élever entre 1 et 1,5 million d’euros. […] »

Source Le Progrès

Il y a quelques mois, on apprenait ceci à propos de l’immigration albanaise :

« À en croire un récent document du ministère de la Justice français, fondé notamment sur le travail des juridictions interrégionales spécialisées (Jirs), l’enjeu est de taille. La synthèse de la Chancellerie souligne que les criminels albanophones (venus d’Albanie, du Kosovo, de Macédoine ou déjà implantés en Europe occidentale), «dont l’implantation s’est accentuée depuis 2010», se sont d’abord installés «en Île-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que le long des frontières orientales du pays» où ils disposent de relais dans les pays voisins (Allemagne, Italie, Suisse…). En France, ces groupes concentrent leurs méfaits sur trois principaux secteurs: les cambriolages, la drogue et le trafic de migrants.
Côté cambriolages, qui flambent «depuis 2013», note le document […] »

Source le Figaro, qui mentionne aussi que « les mafieux albanais espèrent bien profiter un jour de l’adhésion, programmée, de l’Albanie dans l’Union européenne pour développer en France leurs activités. »


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :