20% des Sud-africains blancs ont émigré en dix ans

Les derniers chiffres rendus publics par l’institut sud-africain des relations raciales (SAIRR) révèlent qu’entre 1995 et 2005, près d’un Sud-Africain blanc sur cinq a quitté le pays (en général pour l’Europe, l’Australie ou l’Amérique du Nord). Cette tendance va en s’accélérant en raison de la délinquance et de la discrimination à rebours mise en place par le gouvernement noir sud-africain.

Cette évolution a déjà des conséquences sur l’économie, les Blancs constituant la principale source de recettes fiscales du pays et le réservoir de spécialistes indispensables au fonctionnement d’une société développée. A titre d’exemple, les diplômés noirs sont une minorité dans les matières mathématiques et techniques dont l’industrie a besoin.

Article tiré de Faits et documents n°295

François Bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.