15 avril 1450 : la bataille de Formigny

formigny2
Le 15 avril 1450, le roi Charles VII, assisté du comte de Clermont, du connétable de Richemont et de l’amiral de Coëtivy, repousse à Formigny, près de Bayeux, une armée anglaise qui venait de débarquer à Cherbourg, sous le commandement de Thomas Kyriel, pour tenter de secourir les dernières places anglaises de Normandie.

Côté anglais : 3800 morts et 1200 prisonniers. Côté français : seulement 12 morts !

Avec cette victoire, qui vaut au roi de France le surnom de « Victorieux », la guerre de Cent Ans touche à sa fin et la Normandie est rattachée au royaume des lys…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

2 commentaires concernant l'article “15 avril 1450 : la bataille de Formigny”

  1. Merci, on peut commenter à nouveau? Honnêtement je n’avais jamais entendu de cette bataille. Comment se fait-il qu’on nous a toujours enseigné les désatres militaires français et plus rarement les victoires?

  2. La guerre de cent ans est elle réellement une guerre franco-anglaise(à la base) peut on réellement parler de sentiment national?

    Le petit fils de phillipe le bel(Edouard 3) n’était il pas l’héritier légitime du trone de France?

    Le petit peuple de france tondut comme des moutons par les archers Gallois les piétons Irlandais et les routiers de diverses nationalités (se payant sur la plèbes) va finir par prendre position au coté des Valois uniquement afin d’en finir avec les grandes compagnies.

Les commentaires sont fermés.