«Les homosexuels, c’est comme les OGM, c’est pas naturel !»

Le maire communiste de Saran (Loiret) est connu pour son franc parler. Pire, il ose critiquer publiquement l’homosexualité… Les commissaires politiques sodomites n’en décolèrent pas :

Une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel de plusieurs organisations et partis politiques de gauche qui organisaient une manfestation vendredi 21 mai place de la Liberté, devant la mairie de Saran, près d’Orléans, contre les propos homophobes réitérés du conseiller général – maire communiste de la commune, Michel Guérin. Des militants du PS, d’Europe écologie, du Mouvement des jeunes socialistes, d’Homosexualité et Socialisme, des gays et des lesbiennes, des parents d’enfants homosexuels, des élus de Saran et des communes socialistes voisines.


La polémique a débuté avec la publication dans l’hebdomadaire gratuit
La Tribune d’Orléans du 11 mai 2005 d’un article consacré à la célébration du PACS en mairie déjà adopté par deux communes socialistes de l’agglomération d’Orléans. Michel Guérin, fidèle à lui-même, ne mâche pas ses mots : «Ca ne me gêne pas qu’ils vivent ensembles mais c’est une fuite en avant par rapport à la race humaine! S’il n’y avait eu que des homosexuels, je ne serais pas sur terre. Je ne changerai jamais sur ce point!». Cette déclaration a immédiatement suscité de nombreuses réactions d’indignation, y compris de la part du PCF. Dominique Tripet, secrétaire de la section d’Orléans, s’est dite «consternée» par «des propos d’un autre âge».

Dans une interview publiée dans le quotidien régional La République du Centre, le 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, Michel Guérin à chercher à se justifier. En vain. Bien au contraire, il en rajoute une couche: «depuis quelques années, on cherche à faire passer les couples normaux, majoritaires en France, comme arriérés et sexuellement anormaux. Et je ne suis pas d’accord» (l’interview est disponible en ligne).

Déjà, en 2006, alors qu’il avait rejoint les rangs du très droitier «Comités des maires de France pour l’enfance», et qu’un journaliste de France Bleu Orléans l’interrogeait sur cette drôle d’alliance, le maire de Saran avait répondu que pour lui «les homosexuels, c’est comme les OGM, c’est pas naturel !».

«Ma fille n’est pas une OGM» a lancé à Michel Guérin une des manifestantes, dans la salle du conseil municipal, où le maire, grand seigneur, avait décidé d’ouvrir le débat avant le début de la séance. «Sa mamie est une camarade, a poursuivi la mère de famille émue. Vous incarnez un idéal pour moi. Vous êtes la dernière personne dont j’aurais voulu entendre ça. Je suis profondément choquée». Visiblement embarassé, Michel Guérin, sans jamais pourtant faire amende honorable, a laissé le soin à deux de ses adjoints de répondre en lisant un texte écrit à l’avance. La première pour essayer de faire croire à une tentative de récupération politique. Le second a tenté de noyer le poisson en faisant un rapide bilan des 33 ans de mandat ininterrompu de Michel Guérin, espérant faire oublier les propos outrageants de ce dernier par le rappel, entre autres, de son opposition aux «spéculateurs» ou encore de son attachement au service public de l’eau (sic).

La Groupe Action Gay et Lesbien du Loiret indiquait le 21 mai qu’il avait mandaté son avocate «pour porter plainte contre les propos de M. Guérin auprès du Procureur de la République»

Source

3 commentaires concernant l'article “«Les homosexuels, c’est comme les OGM, c’est pas naturel !»”

  1. Certains cocos sont très marrants !

    Ils leur arrivent, sur un point ponctuel, d’être lucides. Pour certains, c’est au sujet du lobby-qui-n’existe pas, d’autres au sujet de l’immigration (cf. certains propos de feu Georges Marchais). Pour ce qui est de ce maire, c’est au sujet de la sexualité. Bon, ça ne va pas faire de lui un saint pour autant, pas plus que pour ses homologues qui ont eu des propos politiquement incorrects.

  2. le faite qu’il soit communiste va surement l’aider un peu, contrairement à un élu patriote.

  3. Qu’il soit communiste ou autre chose aucun interet, cet edile dit la une aberration indigne de notre temps. L’homosexualite est aussi naturelle que l’heterosexualite et s’observe dans de nombreuses especes animales. Que ce soit un comportement minoritaire n’est pas une raison pour la vouer aux gemonies. Si pour ce faire on se base sur les elucubrations antediluviennes de la Bible et bien je conseillerais a certains qui se reclament de ces textes de la lire entierement et ils s’apercevront que bon nombre d’horreurs type lapidation y sont inscrites! Croyez moi les homosexuels ne sont pas menacants et ne confondez pas une poignee d’extremistes militants avec la majorite des homosexuels qui n’ont rien a voir avec les cliches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.