« Le seul moyen de supprimer le racisme est de tuer une bonne partie des blancs »

C’est ce que professe un DJ noir sud-africain, Kemo Waters, prêcheur auto-proclamé et admirateur de Malcolm X, sur son compte twitter.

Il précise sa pensée plus loin : « Je ne projette de tuer personne… Mais je ne peux pas parler pour tous les noirs, l’un de nous pourrait avoir à nous défendre tous du fléau raciste. »

Quelques citations authentiques, pour mieux situer le personnage :
« Je suis un DJ/Producteur de deep house, avec une approche internationale. Je suis dans l’industrie (musicale) depuis plus de dix ans sous différents noms (DJ Zee, Zandi). Kemo Waters reflète la maturation de moi et l’émergence d’un légende… »

« Tout comme Malcolm X, je ne prêche pas pour le meurtre, la liberté de l’absence de racisme devrait être la priorité et appliquée par tous les moyens possibles. »

« Etant donné l’interprétation erronée de l’indépendance et de la joie par les femmes noires , les femmes blanches semblent de plus en plus être de meilleures épouses… »

84 commentaires concernant l'article “« Le seul moyen de supprimer le racisme est de tuer une bonne partie des blancs »”

  1. Un philosophe donne son avis :
     » L’idéologie raciste,plus souvent maudite que définie, est la théorie selon laquelle les caractères biologiques génétiques sont déterminants,surtout par le médium du niveau de l’intelligence ,des types de comportement et des caractères culturels .Telle race,telle culture.L’éducation n’aurait qu’une faible importance en face de la puissance de l’hérédité .
    Le racisme n’est pas voué à proclamer l’inégalité des races « .

  2. Salt,
    A mon humble avis le pire mauvais coup que l’on puisse faire aux Africains , c’est de les abandonner à eux-mêmes .
    Les Blancs leur ont tout apporté .Les étudiants des instituts de recherche en physique théorique aux States sont-ils des  » Blacks  » ?
    Non , bien sûr .
    93% d’entre eux sont des  » ethnic Chinese  »
    Leurs parents , grands-parents ou arrière-grands-parents  » ont connu une misère plus grande que celle des  » Blacks  » .
    Ils étaient travailleurs et intelligents .
    Il n’y a rien d’autre .

  3. Dans toute l’afrique noire, le racisme est causé par des Noirs sur des noirs, voire par 5 pour cent de noirs qui oppriment 95 pour cent d’autres noirs.

    Par conséquent, entre hutu et Tutsi, différentes ethnies du Kenya ou de l’Ashanti, sa « solution » bien raciste en elle-même, a peu de chance d,aboutir.

    Par contre, on connait le résultat si jamais les blancs partent d’Afrique du Sud…

  4. Albert,

    1) Les Africains ont vécu des siècles sans l’assistance des Blancs, et ils ne s’en portaient pas forcément plus mal.

    2) Comment expliquez-vous que les Blancs qui étaient « travailleurs et intelligents » aient engendré une descendance aussi dégénérée que la plèbe inculte et inéducable parmi laquelle nous vivons.

  5. Les Africians ont vévu des siècles dans un état plus que primitif. Le seul pays d’Afrique noire qui ait une vraie profondeur historique reste l’Éthiopie (Kebra Negast, source historique écrite). Ce avec un trafic d,esclaves généralisé. Qu’on me montre le Versailles ou le Mont-Saint-Michel Africain (en dehors de Debre Damo ou de Lalibela), le Dostoievski ou le Dante Africain.

    Les Européens aujoud’hui donnent ce lamentable visage depuis qu’ils ont renoncé à être eux-mêmes, et qu,ils ont cédé aux sirènes de la diabolisation de leur héritage (en particulier spirituel), la culpabilisation de leur histoire et au consumérisme comme seul sens de la vie.

  6. « « Le seul moyen de supprimer le racisme est de tuer une bonne partie des blancs » »

    Arf, si c’était JMLP qui avait tenu de tels propos, on s’imagine ce que les associations anti-racistes auraient dit. Mais bon, là, c’est un non blanc qui le dit, alors cet individu n’a strictement rien à craindre. J’espère qu’un jour on expliquera le système de la pensée unique et à quel point « certains » peuvent aller avant qu’ils soient considérés eux-mêmes comme des racistes.

  7. Il faut savoir faire la part des choses:
    – Avant l’arrivée des blancs, les Africains se débrouillaient très bien, ils étaient chez eux. La colonisation n’était qu’un enjeu politique visant à s’enrichir, humainement parlant on ne peut la justifier.

    – Il faut arrêter avec le racisme en France car les plus racistes ne sont pas les blancs mais bien les personnes d’origine maghrébine ou africaine. Le racisme le plus répandu chez nous est de loin le racisme anti-blanc, le seul dont on ne parle jamais. Il suffit d’aller dans le 93 pour s’en convaincre. Aujourd’hui on fait passer tout et n’importe quoi pour du racisme: il suffit que quelqu’un dise que se sont surtout les noirs et les maghrébins qui brulent des voitures pour se faire traiter de raciste! Faut arrêter! Relisez le dictionnaire! Le racisme consiste à considérer une race comme supérieur ou inférieur aux autres. Alors quand on dénonce des faits se déroulant surtout dans les banlieues, ça ne s’appelle pas du racisme mais la vérité! Beaucoup d’entre eux ne veulent pas s’intégrer au système occidental mais veulent vivre selon les critères de la charria. Une majorité, mais attention quand-même aux amalgames car certains se sont très bien adaptés à notre mode de vie et sont des citoyens modèles.

  8. L’hyperviolence déchaînée contre les Afrikaners n’a pas attendu ce genre de déclarations pour se manifester et les déclarations haineuses contre les blancs sont courantes et impunies en témoignent celles de Julius modemba qui pour toute sanction eu le droit d’avoir son nom affiché sur l’un des plus grands stades

    Il est attérant d’entendre ce turbulent silence entourant le véritable génocide contre la communautée blanche installée présente depuis 4 siècles à qui on refuse sa légitimité d’exister et à leur langue maternelle alors que les mêmes médias mettent en avant le droit « naturel » des clandestins à vivre et s’installer en France simplement parcequ’ils y ont posé les pieds.

  9. encore un precheur de haine raciste sanguinaire qui invente des prétextes pour inciter au génocide des Blancs ! vu l’histoire réelle des noirs , meme quand les blancs auront quitter l’afrique du sud , ils prétenderont qu’il faut aussi tuer les Indiens, puis les Chinois et les Arabes , et puis surtout comme d’habitude feront pareil envers d’autres noirs qui s’entretuent dans des guerres barbares partout où sont les noirs africains depuis des siècles !

  10. Muku ,
    Je n’ai pas la prétention de tout expliquer .
    Dès les années 1930 , un ancien élève du prof. Karl Haushofer , un certain Stransz-Upé conseilla au P¨résident Roosevelt une politique remarquablement intelligente pour affaiblir le rival européen ( le tiers-mondiser ) . Il s’agissait d’empêcher l’émergence d’une élite intellectuelle en
    promouvant la démocratisation de l’enseignement , en proscrivant tout effort et toute sélection . L’école de Francfort ( Adorno , Horkheimer , Habermas , ..) reprit ensuite le flambeau .
    addendum : Stransz-Upé conseilla aussi l’immigration massive d’éléments inassimilables et dotés de QI faibles pour mettre en faillite les systèmes de protection sociale .
    Une ordure , cet homme . Il a visé juste .

  11. Les primitifs,on les retrouve aux 4 coins de l’Afrique,car il faut savoir que chez eux,les noirs font la guerre et s’entretuent d’un village à l’autre,d’une tribu à l’autre,sous fond de différences éthnique.
    Au delà de la race (noire) qui les constitue,il existe différentes éthnies chez ces barbares,qui vivaient très bien du temps de « l’occupation » par l’homme blanc.

    Depuis que Nelson Mandela a semé la pagaille avec son apartheid,le racisme n’a jamais été aussi fréquent en Afrique du Sud.
    Là-bas,les blancs doivent être armés en permanence,c’est une question de survie.

    Une pensée pour Eugène Terre Blanche,victime d’un crime raciste en Avril 2010.

    AWB vaincra ! Soutien à nos frères blanc en Afrique du Sud.

  12. Robert Strausz-Hupé était suif et diffusait des théories du même gras… une ordure du calibre d’Henry Morgenthau. Faire qu’aucun pays blanc ne puisse redevenir hégémonique dans l’avenir. Bingo on y est! et ne sommes plus, démographiquement, qu’une goutte d’eau (polluée) dans la population mondiale. Bravo les artistes!

  13. Personne n’a dit que l’histoire de l’Afrique est symétrique à l’histoire de l’Europe. Ce n’est pas une raison pour qualifier de « primitives » des choses auxquelles vous ne connaissez ni ne comprenez rien.

    Certes il y a peu de monuments en Afrique, et ils sont de moins bonne facture que les monuments européens. Mais il y en a quelques-uns:
    -http://img1.photographersdirect.com/img/5171/wm/pd1208140.jpg
    -http://mali-guide.com/images/mosqueesankore.JPG
    -http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/6562415.jpg

    Cela dit en dehors de ces quelques monuments, il existe en Afrique une ribambelle d’architectures rurales tout à fait pittoresques.
    -http://www.south-africa-tours-and-travel.com/images/ndebele-home-decoration-bantu.jpg
    -http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f4/Maison_obus.jpg
    -http://www.pentaradiaire.com/blog/images/afrique/mali/mali-village-dogon-ireli.jpg

  14. Architecture que n’importe quel pays Européen antique produisit en son temps. Le moindre vestige Celte, Grec ou latin, sans parler de l’Ourartou ou même des nomades Sarmates, ont fait bien plus en bien plus complexe.

    Désolé de ne pas mettre sur le même plan la case du Dahomey avec Chambord…Mais, nous sommes d’indécrotables antirelativistes.

    En revanche, parlez-nous de Gondar, de Debre Birhem, Debre Damo, lalibela, des monastères du lac Tana et là on sera d’accord.

  15. muku

    Merci, vous m’avez fait rêver; comment peut-ont qualifier La Civilisation Africaine de primitive, vraiment.

  16. Faut pas non plus exagérer. Les Africains ne sont pas primitifs, ils ont un mode de vie différent! Ils sont chez eux en Afrique et c’est aux Européens de respecter leur culture et leur façon de vivre, sans imposer la leur!
    Il en est de même en Europe, les personnes d’origine africaine doivent respecter notre mode de vie. Et arrêter de nous traiter de raciste dès qu’on leur dit quelque chose de travers!
    Autrefois, les blancs ont imposés leur mode de vie aux Africains et aujourd’hui, ce sont les noirs qui imposent leur mode de vie aux Européens.
    Je condamne les deux!
    Chacun doit respecter le mode de vie de celui chez qui il est!

  17. Raffoo

    Surtout, qu’ils nous pardonnent les hôpitaux, écoles, et autres infrastructures en tout genre. Sachez simplement que nous ne sommes pas responsables de la médiocrité de ces pays qui ont voulu être indépendants et qui sont incapables de s’assumer et de se prendre en charge; en ce sens, les « personnes d’origine africaine » n’ont strictement rien à faire dans nos pays, si ce n’est les tirer vers le bas.

  18. Rafoo

    1- Je ne culpabilise pas sur l’erreur coloniale conduite par la gauche franc-maque, oeuvre de la IIIè république. Je n’y suis pour rien. C’est un fait historique avec ses plus et ses moins. On peut le regretter, s’en réjouir, on ne reviendra pas en arrière (dommage!)

    2- Je « respecte » éminemment les africains chez eux, ceux qui y sont restés, qui ont bien raison d’y être! et surtout qui y retournent (pas assez hélas) 😀

  19. Je suis persuadée que la seule faute, l’énorme faute de la colonisation a été de laisser les populations colonisées dans leur sauvagerie animiste ou mahométane, au lieu de les convertir à la Religion Catholique.
    Nous payons maintenant la peine due à ce péché, et sommes envahis et menacés par ces hordes de sauvages dont nos ancêtres ont totalement méprisé le salut de l’âme : voilà le résultat.

  20. 2) Comment expliquez-vous que les Blancs qui étaient « travailleurs et intelligents » aient engendré une descendance aussi dégénérée que la plèbe inculte et inéducable parmi laquelle nous vivons.

    En plus de voir des africains vouloir notre extermination (voir le titre de cet article ), des muku viennent faire de la provocation pour défendre sa race … donc je réponds cela

    http://shumulewashere.blogspot.com/2011/07/les-dangers-dinternet-xiv.html

  21. Kofi Yamgnanne connait bien l’Afrique d’aujourd’hui, celle qui lave moins blanc, il est audible sur le net.

  22. « Le seul moyen de supprimer le racisme est de tuer une bonne partie des blancs » (sic)
    Ce malade en appelle au racisme pour lutter contre… le racisme.

    La modernité présente en afrique vient uniquement de l’Occident, les indigènes de ces pays n’ont jamais été capables de quoi que ce soit d’inventif. Pourtant, ils ont des ressources en matière première en grande quantité… encore faut il savoir creuser. Encore que, il faudrait un occidental pour superviser ceux qui tiendraient la pelle 🙂 .

  23. Ce sont quand même eux qui ont été envoyé en 1ère ligne lors des guerres mondiales… Je salue leur courage et leur sacrifice.
    Je n’ai rien contre l’immigration en elle-même. Mais à condition que les immigrants nous respectent et se plient à nos modes de vie. Ce qui, pour la plupart d’entre-eux n’est pas le cas puisque la seule vraie loi pour eux et la loi Coranique.
    Plein de choses me heurtent en France, notamment certains partis politiques qui leurs lèches les pieds et leurs construisent des mosquées à nos frais alors que dans beaucoup de pays Musulmans les Chrétiens sont persécutés et n’ont pas le droit de construire des églises. Je connais des gens qui voyagent beaucoup et qui m’ont racontées des choses abominables. Nos médias nous cachent la vérité.
    Alors le vrai problème, ce n’est pas l’immigration, c’est que la plupart d’entre-eux soient Musulmans. Et je tiens de source sûre qu’ils veulent islamiser l’Europe et la France en particulier, et s’il le faut lancer la guerre sainte.
    Conclusion: le vrai fond du problème est religieux! Je ne dis pas ça pour critiquer gratuitement les Musulmans ou pour leur manquer de respect, ce n’est pas le but, mais juste pour faire ouvrir les yeux aux gens avant qu’il ne soit trop tard. Vous pouvez ne pas me croire, mais un jour ou l’autre vous vous en mordrez les doigts!

  24. Personne ne leur a rien confisqué du tout.

    Sans l’interventionnisme européen, ils seraient trois fois moins nombreux. Et c’est justement parce que ils sont trois fois plus nombreux qu’ils débordent sur l’Europe 🙁 .

  25. De toute façon, les interventions « au nom de la démocratie » en Afrique ont toujours mal tourné. ne serait-ce que récemment avec le « sauvetage » de la Lybie. imposer sa culture chez les autres ne peut apporter que des problèmes. Chacun chez soi, chacun évolue à son rythme, ainsi devrait fonctionner notre monde…
    Pour ce qui est de ce Kemo Waters, je crois qu’il a un sérieux problème. Le plus honteux, c’est qu’après il joue les victimes…
    Que c’est étrange! Certains Blanc n’acceptent pas l’immigration de masse (pas tous, mais il faut savoir que par nature le blanc de gauche adore se faire marcher dessus)! Il faut donc les tuer, sinon nous ne pourrons pas nous installer sur leur territoire!
    il ne comprend pas que ses propos sont absolument inacceptables (d’après ce que j’ai pu lire). Il a reçu des menaces de mort (que je trouve plutôt justifiées) mais cela ne lui a pas fait comprendre que son discours était raciste (il se cache derrière l’apartheid pour justifier que ce qu’il a dit était moins raciste « as racist you believe I am, white people are not living in shacks… My people live in shacks because of racist apartheid.. You? »… pitoyable argument).
    Juste pour savoir, est-il (ou plutôt prétend-il) être américain?

  26. Effectivement, qu’ils nous pardonnent aussi l’abolition de l,esclavage et de diverses sorcelleries, anthropophagies et autres joyeusetés qui sont simplement « différentes » de nos modes de vies si étriquées.

    Ce en plus des hôpitaux, écoles, infrastructures…

    60 ans après leurs indépendances, ils ne savent pasproduire un stylo-bille. En revanche, demander des fonds, ils savent.

  27. Envoyés en 1ère ligne? on va nous refaire le coup « d’indigène »! faut-il encore répondre avec petit « a » et petit « b » sur ce qui a déjà été dit, redit, et chiffré par les Historiens? je n’ai plus la patience de rabâcher.

  28. Tous ceux qui furent envoyés en première ligne n’étaient pas tous Africains, il s’en faut de beaucoup.

  29. Vous, qui pourfendez constamment l’éducation nationale, voulez que les Africains soient reconnaissants envers les Européens d’y avoir implanté des écoles. Un peu de cohérence ne vous ferait pas de mal.

    Quant aux hôpitaux, les 0.001% des Africains qui les fréquentent vous seront certainement reconnaissant. Pour ma part, je trouve que les hôpitaux sont des lieux sordides et déprimants où le respect des malades et de leurs familles est inexistant.

    Pour le reste, la plupart d’entre vous parlent de l’Afrique sans rien y connaître et sans même chercher à se renseigner. Difficile dans ces conditions de discuter intelligemment.

    Enfin, pour finir avec ce Kemo Waters, il est inutile de s’attarder sur les bavardages débiles d’un DJ écervelé. A-t-on pour habitude de polémiquer pendant des heures sur les propos de David Guetta ou de DJ Abdel ?

    PS : Shumule est un crétin néo-païen qui censure tous les commentaires qui contiennent des arguments construits

  30. École n’est pas nécessairement synonyme d' »Éducation Nationale » En l’occurence, les Pères Blancs s’en occupaient beaucoup.

    Pour les hôpitaux, on peut critiquer ci et mi sur la qualité des rapports humains dans certains endroits, il est évident qu’on fait mieux avec que sans.
    D’autant plus que ces institutions sont aussi d’origine Chrétiennes et furent (et sont encore du reste) animés par des Chrétiens en Afrique, pour la plupart d’entre eux.
    Si peu d’Africains les fréquentent, depuis 50 ans d’indépendance, je crois qu’il faut en chercher les causes au sein de l’Afrique elle-même.

  31. Les hôpitaux me sont absolument insupportables. Je préfèrerais des lieux plus humains quitte à diminuer la qualité des techniques de soins. Pour moi, il n’est pas du tout « évident qu’on fait mieux avec que sans ». Et si peu d’Africains les fréquentent, c’est que les hôpitaux ne sont pas rentrés dans leur univers (beaucoup préfèrent encore consulter des « tradi-praticiens »).

    Pour revenir à ce que vous disiez précédemment. Je n’ai jamais mis sur un pied d’égalité les ouvrages africains et européens : relisez. Certains prétendent respecter les Africains tant que ceux-ci restent chez eux en Afrique ; mais qualifient de primitifs leurs modes de vie, sans même avoir le début du commencement d’une connaissance.

    Nous avons le droit, tout comme vous, d’être fier de ce que nous sommes – même si nous avons des capacités et des aspirations différentes.

  32. L’EXTERMINATION DES NOIRS PAS LA PEINE d’y PRENDRE PART ILS SE FLINGUENT ENTRE EUX QUANT A CE TYPE JE VAIS VOIR SI IL EST SUR le SITE FCBK

  33. @GRANON,

    Voilà encore typiquement quelqu’un qui parle sans connaître.

    Les guerres en Afrique résultent essentiellement de la capacité qu’ont les Africains de se sacrifier pour leurs terres, pour leurs familles et pour leur honneur. Capacité dont les Européens actuels sont complètement dépourvus, mais que les élites européennes manipulent froidement, afin de profiter à vil prix de certaines ressources naturelles.

  34. Il est vrai que l’extermination massive des femmes et enfants au Rwanda procédait effectivement de «  »la capacité qu’ont les Africains de se sacrifier pour leurs terres, pour leurs familles et pour leur honneur. «  »

    Il faut regarder la réalité en face.

    Et cesser de nous prendre pour des imbéciles.

  35. Conclusion: le vrai fond du problème est religieux! Je ne dis pas ça pour critiquer gratuitement les Musulmans ou pour leur manquer de respect, ce n’est pas le but, mais juste pour faire ouvrir les yeux aux gens avant qu’il ne soit trop tard. Vous pouvez ne pas me croire, mais un jour ou l’autre vous vous en mordrez les doigts!Afrique sud et « chrétienne » en partie.

  36. Je cesserai de vous prendre pour des imbéciles quand vous cesserez de vous conduire comme tels en commentant des faits auxquels vous ne connaissez rien.

    Je ne prétends pas « connaître l’Afrique », mais je m’y rends régulièrement et j’en connais certaines choses. Je peux donc regarder un certaine réalité en face ; quant à vous, tout ce que vous regardez en face, ce sont des reflets et des mirages (télévision, journaux…).

  37. Agnos soulève un autre point non négligeable. Tout le monde peut effectivement constater que les Africains chrétiens (notamment du Togo, du Bénin, du Cameroun…) forment des communautés beaucoup moins problématiques que les communautés d’Africains musulmans (notamment du Mali et du Sénégal, sans parler des Maghrébins).

  38. Votre problème est que vous croyez qvoir le monopole de la connaissance de l’Afrique.

    Le quel problème vous amène ensuite à des raccourcis, simplifications et dénis des réalités flagrants.

    Je constate d,ailleurs que ni sur le Rwanda, ni sur l’Éthiopie (pays que je connais), vous n’avez répondu.

    Excusez nous encore de considérer que l’Histoire de l’Afrique avant une colonisation pas indispensable pour ses auteurs ne fut pas grand chose d,autre que guerres intertribales et esclavage idem, et que ces états de services continuent largement de nos jours.

    Et de considérer que, à époque égale, l’épanouissement tant spirituel qu’esthétique ou scientifique de ce continent (à l’exception notable de l’Éthiopie) n’a jamais été très époustoufflant.

  39. La colonisation de l’Afrique est la plus grosse connerie de l’histoire européenne.

    On a donné un échantillon de culture occidentale aux africains qui en sont devenus dépendants. Le problème est que l’échantillon est périmé, alors ils viennent chez nous, incapables de reproduire notre mode et niveau de vie et nos modes de production chez eux. Alors ce n’est pas en l’espace d’un siècle qu’un peuple peut rattraper deux millénaires de progrès sur une autre civilisation.

  40. Je reprends un commentaire de Raffoo en précisant que Afrique du Sud et en partie un pays chrétien a la fin du commentaire.

  41. Si demain une personne est musulmane et de mon ethnie veut entrer dans ma famille si la personne et de mon ethnie je vais accepter que si elle est africaine catholique ou autre non,mais parents son chrétien je ne suis pas chrétien certain oustachi musulmans né de parents muzz plutot.Les « gènes » la culture a une très très grande importance les « gènes » impossible de changer. Sanderbeg était un janissaire à moment de sa vis turquisé culturellement Skanderbeg héros Albanie pendant la bataille face à Jean Hunyadi changer de camp avec d’autres combattants musulmans qui servaient l’armée ottomane il a uni les princes albanie contre les Turcs 1444 25 ans à partir de cette date il fait face aux ottomans son armée environ 20 000 armée ottomane était la plus grande à cette période. Je comprends pas les commentaires de certain qui parlent islam y a bien une islamisation c’est une sale religion oui mais Afrique du sud et ce dj son pas muzz et que des Africains adoptent une mauvaise religion ce n’est pas un problème pour les peuples européens pour le foyer civilisationnel européen.

  42. Agnos

    Merci, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à le penser!
    Ce qui est amusant c’est que malgré quelques différents sur la colonisation en Afrique, personne sur cette page n’a encore contesté le fait que la majorité des personnes d’origines africaines et maghrébines vivant en France ne veulent pas s’adapter à notre mode de vie et que ce sont eux les plus racistes!

  43. @ Raffoo

    « Alors le vrai problème, ce n’est pas l’immigration, c’est que la plupart d’entre-eux soient Musulmans. Et je tiens de source sûre qu’ils veulent islamiser l’Europe et la France en particulier, et s’il le faut lancer la guerre sainte. »

    >> Et pourquoi pas soutenir Israël tant qu’on y est? C’est bon David on t’a reconnu, garde ton baratin incohérent de sioniste pour d’autres.

  44. Je ne suis pas spécialiste du Rwanda, mais la grossière interprétation des médias officiels faisant passer les Tutsis et les Hutus pour deux « tribus » différentes et rivales est complètement erronée. D’ailleurs, l’Histoire nous enseigne que là où on nous parle de « génocide », c’est toujours pour dissimuler un énorme mensonge.

    Pardonnez-moi à de n’avoir pas été davantage époustouflé par l’esthétique, ni (encore moins) par la spiritualité européennes. En revanche, je suis médusé par la laideur et l’absence totale de spiritualité dans l’Europe actuelle. Reste la technologie, domaine où encore récemment, les Européens étaient incontestablement supérieurs au reste de l’humanité, et où les Asiatiques ont fini par leur damer le pion.

    Par contre, pour me rendre régulièrement en Afrique, je suis étonné de toujours avoir échappé à vos prétendues « guerres tribales » ; mais bien entendu, c’est vous les connaisseurs… Quant à l' »esclavage », ce n’est pas en Afrique que les gens (hommes comme femmes) sont isolés et enchaînés toutes leurs vies à des métiers pénibles et sans intérêt, simplement pour pouvoir se payer 40m² au milieu du béton et leur ration quotidienne de nourriture industrielle infecte. C’est ça la liberté.

    J’ajouterais que les Africains n’ont aucune envie de reproduire vos modes de vie et de production chez eux puisqu’ils savent très bien la somme de privations que ça représente. Ils veulent simplement profiter des fruits de cette production sans participer à l’effort de production (les abeilles fabriquent le miel, les apiculteurs le récoltent).

  45. «  »Pardonnez-moi à de n’avoir pas été davantage époustouflé par l’esthétique, ni (encore moins) par la spiritualité européennes. En revanche, je suis médusé par la laideur et l’absence totale de spiritualité dans l’Europe actuelle. Reste la technologie, domaine où encore récemment, les Européens étaient incontestablement supérieurs au reste de l’humanité, et où les Asiatiques ont fini par leur damer le pion » »

    –Effectivement, les millions de touristes qui viisitent Versailles, Chambord, le Mont Saint Michel, Saint Jean de Latran sont convaincus que de tels monuments ne sont rien par rapport à la case de terre battue Dogon.
    Les Asiatiques vivaient jusqu’au XIXième siècle dans un niveau technologique qui avait qielques 600 ans de retard. Ce n’est qu,en copiant intensivement l’Europe qu’ils sont parvenus à un niveau de construction de société actuel. Les Japonais le reconnaissent assez bien d’ailleurs, eux dont la marine doit tout à Vickers ou aux Français (idem pour les Chinois d’ailleurs).

    «  »Quant à l’ »esclavage », ce n’est pas en Afrique que les gens (hommes comme femmes) sont isolés et enchaînés toutes leurs vies à des métiers pénibles et sans intérêt, simplement pour pouvoir se payer 40m² au milieu du béton et leur ration quotidienne de nourriture industrielle infecte. C’est ça la liberté » »

    –Effectivement, la mortalité infantile, la pauvreté, le manque total d’hygiène, le chômage sont si peu présents en Afrique que ses fils viennent parmillions en France pour rechercher l’enfer des 40 m2 et leur ration de nourriture industrielle infecte. Cette dernière ne figure pas en Afrique effectivemnet. Et parle truchement des guerres civiles, la nourriture non industrielle non plus d’ailleurs.

    «  »J’ajouterais que les Africains n’ont aucune envie de reproduire vos modes de vie et de production chez eux puisqu’ils savent très bien la somme de privations que ça représente. Ils veulent simplement profiter des fruits de cette production sans participer à l’effort de production (les abeilles fabriquent le miel, les apiculteurs le récoltent). » »

    –Cela s’appelle du parasitage. On veut les fleurs, mais on refuse le fumier qui sert à les faire pousser. Cela sonne comme un aveu.

    «  »Par contre, pour me rendre régulièrement en Afrique, je suis étonné de toujours avoir échappé à vos prétendues « guerres tribales » ; mais bien entendu, c’est vous les connaisseurs » »

    –Sur qu’au club-Med, les guerres tribales sont assez limitées. En revanche, tous ceux qui en sortent un peu les ont observées. Le fait que la tribu soit mentionnée sur la carte d’identité dans certains pays en dit assez long, comme le fait que les partis politiques ne correspondent la pluart du temps qu’à une certaine forme de clientèlisme ethnique.
    Certains Africains qui viennent en France pour étudier ne veulent plus retourner dans leur pays une fois leur diplôme obtenu. Pas parce qu’ils n’aiment pas leur culture, mais parce qu’ils savent qu’ils seront du mauvais côté des machettes.

    Il serait quand même temps de regarder (un peu) la réalité en face.

  46. En usant de la même mauvaise foi que vous, je pourrais réduire le patrimoine architectural de l’Europe à la cité des 4000 de la Courneuve.

    « Famine, guerres civiles, maladies… » Tous les poncifs habituels de quelqu’un qui n’a jamais mis les pieds en Afrique.

    Sachez aussi que les Africains ne viennent pas en Europe pour profiter de sa « beauté », de sa « culture » dont ils n’ont rien à carrer. Ils viennent en général parce que c’est un moyen facile de gagner de l’argent qu’ils envoient chez eux pour améliorer les conditions de leurs familles. Je ne cautionne pas cette pratique, je ne dis pas que les Africains valent mieux que les autres, je constate simplement.

    PS : Qui vous a dit que je vais au Club med ? N’importe quoi !

  47. Le problème est que la cité de la Courneuve se trouve aussi dans des villes d’Afrique…et pas Chambord.

    Aux « poncifes » je répond « aveuglement ». Le seul exemple de l’Éthiopie (que je connais) permet déjà d’en avoir de belles démonstrations. Et ledit exemple, compte tenu de son Histoire est pourtant certainement le moins pire.

    Bien sûr, il n’y a aucune épidémie, aucune famine, aucun analphabétisme, aucune guerre civile, c’est archiconnu. Ce ne sont là que des menteries « de gens qui ne sont pas allé sur le terrain ». Comme les soldats Français à Djibouti, les missionaires de « Saint Kosmas d’Étolie »….qui effectivement ne sont pas sur le terrain (rires).

    «  »Sachez aussi que les Africains ne viennent pas en Europe pour profiter de sa « beauté », de sa « culture » dont ils n’ont rien à carrer. Ils viennent en général parce que c’est un moyen facile de gagner de l’argent qu’ils envoient chez eux pour améliorer les conditions de leurs familles. Je ne cautionne pas cette pratique, je ne dis pas que les Africains valent mieux que les autres, je constate simplement. » »

    –Mais personne ne conteste. Simplement, pour profiter en parasite d’une civilisation, encore faut-il en reconnaitre les racines.

    La contradiction évidente entre la reconnaissance de la pauvreté et du desordre endémique qui règnent en Afrique et le fait que ses fils viennet en Europe par millions et la critique de la même Europe pour encenser l’Afrique ne semble pas vous apparaitre.

  48. Pour Monsieur T,

    Je ne suis ni Juif, ni Sioniste, je suis Chrétien Catholique. Et je ne fais que regarder la vérité en face!
    Pour se qui se passe en Israël, je suis plutôt du côté des Palestiniens figurez-vous!
    Évitez les jugements hâtifs cher monsieur!

  49. Et je suis pour qu’on leur fiche la paix aux Africains, ils ne nous ont rien demandé! Par contre, qu’ils nous fichent la paix également!

  50. Dans quel pays mentionne-t-on l’ethnie sur la carte d’identité ? (Je rappelle qu’au Rwanda – ainsi qu’au Burundi – les Hutus et les Tutsis ne constituent pas des ethnies distinctes). D’ailleurs, le fait que le genre soit mentionné sur la plupart des documents administratifs prouve-t-il qu’il existe une guerre impitoyable entre les deux sexes ? De toute manière tout cela est tout à fait accessoire puisque l’appartenance ethnique est souvent transparente en Afrique : tout le monde sait immédiatement qui appartient à quelle ethnie (patronymes, langues, habillements…).

    Pour ce qui est du parasitisme des Africains en Europe, je suis d’accord et je le condamne. A leur décharge, je constate les Européens eux-mêmes vivent majoritairement en parasites dans leurs propres pays. Par contre, je suis très distant des pleurnicheries victimaires que certains Africains invoquent pour justifier ce parasitisme assumé. Et lorsque vous dîtes aussi que certains Africains vivant en Europe ne veulent pas retourner en Afrique (d’ailleurs ce n’est pas la majorité et ce n’est généralement pas pour les raisons que vous évoquez), je rétorque que certains Européens vivant en Afrique n’imaginent pas un seul instant retourner en Europe. Que doit-on en conclure ?

    Bref, je n’envie pas ni ne méprise les Européens ; je leur accorde le droit d’être fiers de ce qu’ils sont. Ce que vous me refusez en dénigrant notre patrimoine et nous qualifiant de primitifs, sans même avoir cherché à connaître. D’ailleurs vous qui êtes si prompts à fustiger les médias et leurs sempiternels mensonges, je suis étonné que vous leur accordiez tant de crédit quand il s’agit de l’Afrique.

  51. « Le problème est que la cité de la Courneuve se trouve aussi dans des villes d’Afrique ». ???? Je revérifierai sur une carte, mais il me semble que la Courneuve est en Europe.

    Je n’ai pas dit connaître toute l’Afrique, mais ce que j’en connais n’a rien à voir avec les ravages des guerres tribales, du SIDA et de la famine (l’Ethiopie étant surtout connue pour avoir connu une sévère famine dans les années 80).

    « Pour profiter en parasite d’une civilisation, encore faut-il en reconnaitre les racines ».
    Ah bon ? A ma connaissance pourtant, les parasites se moquent bien des racines de leurs hôtes.

    Je n’encense pas l’Afrique, mais la crise culturelle, économique et environnementale que nous traversons me laisse peu d’espoir quant à l’avenir de l’Europe. J’ai meilleur espoir en Afrique.

    Vous semblez persister à ignorer que les Africains viennent généralement en Europe croyant pouvoir y trouver de l’argent facile avec lequel ils pourront retourner vivre confortablement en Afrique. Ils se foutent de l’Europe, de son histoire et de son mode de vie pénible.

  52. En l’occurence je ne me base pas sur les Mass-Médias, mais sur une expérience perso et des témoignages de gens ayant participé à certaines actions sur place.

    Pour le procès d’intention de connaissance, j’y ai déja répondu plus haut. Et, chose étrange, vos exemples n’ont fait que renforecer ma conviction.

  53. Muku

    En ce qui me me concerne je n’ai rien contre les Africains, je respecte leur mode de vie et leur culture et je condamne l’invasion européenne des colonisations.

    En revanche, j’aimerai qu’ils nous respectent quand ils viennent en France.
    Certains le font très bien, mais malheureusement, ce n’est pas la majorité!

  54. @Raffoo,
    En effet, je constate que beaucoup d’Africains – tout en essayant de profiter un maximum du système – se croient fondés à mépriser la France sous prétexte que la vie en Europe ne répond pas à leurs attentes, ou que la France aurait pillé l’Afrique. C’est évidemment une position condamnable.

    @Tchetnik
    J’attends avec impatience une énumération des langues et dialectes africains que vous maîtrisez, ainsi qu’une description des modes de vies, des savoir-faire et croyances traditionnels que vous avez expérimentés. Sans quoi, toutes vos prétentions n’auront aucune valeur.

  55. « Et, chose étrange, vos exemples n’ont fait que renforcer ma conviction », dîtes-vous. Et, chose encore plus étrange, je n’ai donné pas donné d’exemple. Mais, habitué que vous êtes à fonder vos convictions sur rien, ce fait ne vous a pas troublé.

  56. « J’ai meilleur espoir en Afrique »

    –Une Afrique ENTIÈREMENT dépendante de l’Europe en crise ou des USA banksters, et qui n’a manifestement AUCUNE ressource pour créer sa propre dynamique.

    Ehhh bien il y en a qui ne doutent de rien.

    «  »Ah bon ? A ma connaissance pourtant, les parasites se moquent bien des racines de leurs hôtes. » »

    –Tou à fait, personne ne le nie, mais la question n’est pas là. Elle est au niveau du fait que, pour construire une société riche et productive, encore faut-il que cette dernière ait une base spirituelle et culturelle qui favorise le travail et la création. L’Europe a cette base, l’Afrique ne l’a pas. Aucun jugement de valeur, rien que le constat de la réalité. Le fait de se moquer de ces valeurs n’empêche pas ces dernières d’être primordiales. Tout comme le fait de s’en moquer ne les sort pas de leur misère et ne les empêche pas de profiter du produit de ces héritages.

    «  »(l’Ethiopie étant surtout connue pour avoir connu une sévère famine dans les années 80). » »

    –L’Éthiopie est aussi connue pour la Reine de Saba, le Kebra Negast (seule source écrite d’un pays d’Afrique Noire), ses monuments Sabéens et Chrétiens (les seuls qui, en Afrique, aient effectivement une certaine profondeur)….ainsi que pour son régime communiste à la noix et la guerre de l’Ogaden.

    Comme quoi, quand certains repprochent aux autres de méconnaitre leur sujet…

  57. En Afrique (au Cameroun en tout cas, mais aussi dans la plupart des autres pays du continent) on mange des produits locaux et naturels, pas des aliments chimiques produits en Israël, conditionnés en Chine, distribués en Belgique…

    Que demandez-vous de plus ? Des produits financiers aussi complexes qu’inutiles ? Des industries pour fabriquer des gadgets superflus ? Des quartiers entiers remplis de bureaux où s’entassent d’improductifs « ingénieurs en acte de présence » ? … Pour sûr, tout ça vous ne le trouverez pas en Afrique. Par contre vous y trouverez des familles enracinées, des gens qui ont du temps à consacrer à leurs proches, des espaces naturels… Choses qu’on n’est pas près de revoir en Europe.

    La révolution industrielle qui a favorisé (c’est le moins qu’on puisse dire) la production en Europe, s’est justement accompagnée d’une destruction systématique de la base spirituelle et culturelle de l’Europe. Les faits observables sont exactement à l’inverse de ce que votre théorie cherche à démontrer. Vous avez certainement confondu « contre-info.com » avec « contre-vérité.ru ».

    D’ailleurs votre esprit supérieur aurait vite fait le tour de nos quelques rites barbares et de nos idiomes grossiers ; dépourvus que nous sommes de socle spirituel et culturel. Pourtant lorsqu’on vous demande ce que vous en connaissez, c’est silence radio. Ce qui me porte naturellement à croire que vous parlez pour ne rien dire.

  58. «  »Et, chose encore plus étrange, je n’ai donné pas donné d’exemple. Mais, habitué que vous êtes à fonder vos convictions sur rien, ce fait ne vous a pas troublé. » »

    –Rappel donc d’un commentaire:

    «  »muku dit :

    9 janvier 2012 à 15 h 00 min

    Personne n’a dit que l’histoire de l’Afrique est symétrique à l’histoire de l’Europe. Ce n’est pas une raison pour qualifier de « primitives » des choses auxquelles vous ne connaissez ni ne comprenez rien.

    Certes il y a peu de monuments en Afrique, et ils sont de moins bonne facture que les monuments européens. Mais il y en a quelques-uns:
    -http://img1.photographersdirect.com/img/5171/wm/pd1208140.jpg
    -http://mali-guide.com/images/mosqueesankore.JPG
    -http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/6562415.jpg

    Cela dit en dehors de ces quelques monuments, il existe en Afrique une ribambelle d’architectures rurales tout à fait pittoresques.
    -http://www.south-africa-tours-and-travel.com/images/ndebele-home-decoration-bantu.jpg
    -http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f4/Maison_obus.jpg
    -http://www.pentaradiaire.com/blog/images/afrique/mali/mali-village-dogon-ireli.jpg » »

    Histoire de rafraichir la mémoire.

    Pour le reste, l’histoire de l’Éthiopie que jai déjà mentionnée avec ses sources d’époque, ses modes de vie, sa langue litugique (Guez) devrait constituer un petit échantillon. Le seul pays d’Afrique Noire qui ait une profondeur historique, comme je l’ai dit.
    Attention, quand je parle de l’Éthiopie, c’est de l’Éthiopie historique. Choa, Wolo, Tigré, Begmender et Gojjam. A savoir un quart de l’Ethiopie actuelle.

    On attend avec impatience vos états de service d’étude de l’Histoire et des différentes cultures de ce continent, puisque vous vous prétendez spécialiste monopolistique.

  59. Avant donc de donner des leçons, veillez déjà à RECONNAITRE LA RÉALITÉ DES FAITS.

    Vous n’en serez que plus crédible quand vous évoquerez un sujet quelconque…

  60. Une erreur souvent commise : percevoir dans l’Africain un primitif , un homme qui doit encore évoluer .
    En fait les races humaines sont diverses et ont chacune leur plan d’évolution . Ce ne sont pas les mêmes .
    Vouloir faire d’un Japonais ou d’un Africain un Européen , c’est cela le racisme . C’est contraire à la Nature .
    L’universalisme est une utopie , dangereuse.

  61. Ah ! C’est de ces exemples-là que vous parliez. Bon d’accord… Navré qu’ils ne vous aient pas plu, personnellement je trouve ces ouvrages assez jolis. Je doute qu’ils vous plaisent davantage mais j’aurais toutefois pu ajouter celui-ci :
    http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/kerma-200607.jpg
    ou celui-là :
    http://www.fond-ecran-gratuit.biz/data/media/266/Mali_11_Mosqu_du_village_Kwa_dans_la_rgion_de_Mopti_Mali.jpg.

    Bref, je ne me prétends pas spécialiste de l’Afrique, c’est vous au contraire qui affirmez péremptoirement que l’histoire de l’Afrique noire n’a aucune profondeur (Éthiopie mise à part), tout en reconnaissant n’avoir aucun savoir en la matière (cette incohérence ne semble pas vous troubler). Or ce que je connais de l’histoire de mon peuple a beaucoup plus de « profondeur » à mes yeux que les successions fastidieuses de dates, d’évènements inconsistants et de mensonges que j’ai appris à l’école sous le nom d' »Histoire ». Peu m’importe ce que vous en pensez – d’autant que vous n’y connaissez rien.

    La réalité des faits, je veux bien la reconnaître ; par contre acquiescer bêtement à vos déclarations aussi catégoriques qu’infondées, non.

    PS : n’importe qui peut récupérer sur internet une liste de lieux situés en « Abyssinie » historique, cela ne témoigne d’aucune compétence sur le sujet (crédibilité, quand tu nous tiens…).

  62. Ah ! C’est de ces exemples que vous parliez ? Tant pis, navré qu’ils ne vous aient pas plu ; personnellement je trouve ces ouvrages plutôt jolis. J’aurais pu donner celui-ci :
    http://www.fond-ecran-gratuit.biz/data/media/266/Mali_11_Mosqu_du_village_Kwa_dans_la_rgion_de_Mopti_Mali.jpg
    ou celui-là:
    http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/kerma-200607.jpg
    Je doute que ces exemples affaiblissent votre conviction, mais je les signale quand même à tout hasard.

    Vous m’accusez de me faire passer pour un spécialiste mais c’est pourtant bien vous qui affirmez péremptoirement des choses, tout en affichant une ignorance manifeste sur le sujet. Quoi que vous en disiez, l’histoire de mon peuple a beaucoup plus de « profondeur » à mes yeux que les successions fastidieuses de dates, d’évènements insignifiants et de mensonges qu’on nous a enseignés sous le nom d’ « Histoire ». Pensez-en ce que vous voulez, de toute façon vous n’y connaissez rien.

    Regarder la réalité en face (et non pas à la télévision) : oui ; acquiescer bêtement à vos affirmations aussi catégoriques qu’infondées : non.

    PS : la liste de lieux situés en « Abyssinie » historique, que n’importe qui peut trouver sur internet en 2 minutes, n’est en aucun cas la preuve d’une quelconque compétence en la matière (Crédibilité, quand tu nous tiens…)

  63. @Albert,
    En effet. Une autre erreur, très similaire, qui est souvent commise est de croire que les Africains d’aujourd’hui sont plus « évolués » que ceux des siècles passés. La même erreur est d’ailleurs très souvent commise en ce qui concerne les Européens (qui a mon avis ont au contraire énormément régressé depuis quelques siècles).

    Certaines choses sont universelles, d’autres ne le sont pas.

  64. L’incohérence qui consiste à décrire l’Afrique (que vous ne connaissez manifestement que sur cartes postales) comme un pays de cocagne tout en reconnaissant l’extrème pauvreté des Africains qui viennet par millions dans cette Europe si vide pour en profiter des richesse ne semble pas vous filer beaucoup de complexes.

    En revanche, on attend toujours vos connaissances précises en la matière, plutôt que de jalouser celles des autres. (rires).

  65. «  »c’est vous au contraire qui affirmez péremptoirement que l’histoire de l’Afrique noire n’a aucune profondeur (Éthiopie mise à part), tout en reconnaissant n’avoir aucun savoir en la matière (cette incohérence ne semble pas vous troubler). » »

    –Ah bon, j’ai reconnu? Encore un qui ne doit pas savoir lire.

    Pour le reste, si vous contestez la thèse, à savoir que l’Afrique n’a effectivement aucune profondeur historique ou culturelle, Éthiopie exceptée (pays que vous ne connaissez pas), essayez de développer des arguments et des faits réels et crédibles. Mais fautes desdits, vous en êtes ramené à l’attaque Ad Hominem, comportement habituel de celui qui n’a rien à démontrer

  66. 1) « décrire l’Afrique (…) comme un pays de cocagne ».
    Ah bon ? En voilà encore qui devrait apprendre à lire avant de donner des leçons. cf 4).

    2) « (que vous ne connaissez manifestement que sur cartes postales) »
    L’Afrique où j’étais encore cet été, et où je me rendrai encore probablement dans les mois qui viennent.

    3) « Tout en reconnaissant l’extrème pauvreté des Africains qui viennet par millions dans cette Europe si vide pour en profiter des richesse ne semble pas vous filer beaucoup de complexes ».
    Où ai-je parlé de l’extrême pauvreté des Africains ? Pour cela, il faudrait déjà donner une définition de ce qu’est la pauvreté, ce qui pourrait faire l’objet d’une autre discussion. Toujours est-il que le salarié européen moyen – qui subit la solitude et le « métro-boulot-dodo » pendant 40 ans pour se payer 40m² au milieu du béton et une ration quotidienne de bouffe industrielle infâme – n’est pas forcément moins « pauvre » que l’éleveur Foulbé lambda ou que l’agriculteur Bantou de base.

    4) « si vous contestez la thèse, (..) essayez de développer des arguments et des faits réels et crédibles »
    Voici un bien étrange raisonnement. C’est vous qui produisez une « thèse » sans fondement, mais selon vous, c’est à moi qu’il reviendrait d’apporter des preuves… Allons !

    5) « Ah bon, j’ai reconnu? Encore un qui ne doit pas savoir lire »
    cf 1). De plus votre silence quant à vos connaissances réelles des traditions, langues, savoir-faire typiquement africains équivaut à une reconnaissance tacite d’ignorance. Pour ma part, je parle plusieurs langues africaines, et connaît un peu de l’histoire et de la tradition de mon peuple. Et, comme je l’ai déjà dit, tout ça a suffisamment de « profondeur » aux yeux de l’être sauvage et primitif que je suis.

  67. «  »Voici un bien étrange raisonnement. C’est vous qui produisez une « thèse » sans fondement, mais selon vous, c’est à moi qu’il reviendrait d’apporter des preuves… Allons ! » »

    –Des faits historiques, concernat les royaumes d’Ashanti, du Bénin et del’Oio qui ne vivaient que d’esclavage, par exemple, les génocides rwandais, Biafrais, l’histoire du Royaume de Shaka, rien moins que « pacifique », et, chose que vous avez pitoyablement tenté de contester, l’absence TOTALE (Hormis l’Éthiopie) de patrimoine architectural, artistique, littéraire, philosophique qui soit considéré comme ayant une dimension suffisament universelle. Sortez-m oi le Dante, le Dostoievski, le El-Greco Africain, et on en rediscute.

    Mais vous n,avez strictement rien apporté au débat, hormis la négation de la réalité des faits concernant ce continent. pas de famine, pas de guerre, pas d’analphabétisme chronique, pas de mortalité infantile, pas de sorcellerie…

    «  »je parle plusieurs langues africaines, et connaît un peu de l’histoire et de la tradition de mon peuple » »

    –Vu mes connaissances de l’Historie de l’Éthiopie et de son patrimoine religieux littéraire, historique, on est donc à égalité. J’oubliais un séjour à Abidjan il y a longtemps. Ville qui n’est en rien le « paradis bucolique » Africain que vous décrivez et qui n’existe que dans votre imagination débridée, avec nourriture bio et absence de béton. Exactement le contraire, en fait.

    «  »Où ai-je parlé de l’extrême pauvreté des Africains ? Pour cela, il faudrait déjà donner une définition de ce qu’est la pauvreté, ce qui pourrait faire l’objet d’une autre discussion. Toujours est-il que le salarié européen moyen – qui subit la solitude et le « métro-boulot-dodo » pendant 40 ans pour se payer 40m² au milieu du béton et une ration quotidienne de bouffe industrielle infâme – n’est pas forcément moins « pauvre » que l’éleveur Foulbé lambda ou que l’agriculteur Bantou de base. » »

    –En fait, les millions d’Africains qui viennent en Europe semblent avoir de vos 40m2 et de votre « bouffe industrielle » une vision certainement plus positive. Leur définition de la pauvreté est, de par leur présence ici, certainement moins relativiste que la votre. Si encore vous nous parliez des SDF, j’aurais pu comprendre, mais là…

    Ce qui nous ramène d’ailleurs à votre 1):

    «  »muku dit :

    11 janvier 2012 à 16 h 36 min

    En Afrique (au Cameroun en tout cas, mais aussi dans la plupart des autres pays du continent) on mange des produits locaux et naturels, pas des aliments chimiques produits en Israël, conditionnés en Chine, distribués en Belgique…

    Que demandez-vous de plus ? Des produits financiers aussi complexes qu’inutiles ? Des industries pour fabriquer des gadgets superflus ? Des quartiers entiers remplis de bureaux où s’entassent d’improductifs « ingénieurs en acte de présence » ? … Pour sûr, tout ça vous ne le trouverez pas en Afrique. Par contre vous y trouverez des familles enracinées, des gens qui ont du temps à consacrer à leurs proches, des espaces naturels… Choses qu’on n’est pas près de revoir en Europe. » »

    –C’est ce qui s’appelle décrire lA’frique « comme un pays de Cocagne ».

    Souhaitons que, lorsque vous y retournerez, vous vous y plairez tellement que vous y resterez. Simple question de cohérence.

  68. « Des faits historiques, concernat les royaumes d’Ashanti, du Bénin et del’Oio ».
    C’est grotesque ! De vagues faits historiques pris çà et là montreraient-ils l’absence de profondeur historique de tout un continent (à l’exception de l’Ethiopie qui vous est si chère) ? A ce compte-là, les invasions vandales et l’assassinat de François Ferdinand suffiront certainement à prouver l’absence de profondeur historique de l’Europe.

    « le « paradis bucolique » Africain que vous décrivez »
    Encore une fois, apprenez à lire.

    « En fait, les millions d’Africains qui viennent en Europe semblent avoir de vos 40m2 et de votre « bouffe industrielle » une vision certainement plus positive ».
    C’est simplement qu’ils ne sont pas au courant avant de venir ici. La plupart viennent -comme je l’ai dit 1000 fois – parce qu’ils pensent pouvoir gagner facilement suffisamment d’argent pour retourner vivre à l’aise avec toute leur famille. Finalement, beaucoup sont déçus lorsqu’ils voient la réalité de l’Europe et regrettent d’avoir fait le voyage. C’est indéniable : la plupart des immigrés honnissent la France (ce qui est d’ailleurs un des chevaux de bataille de ce site). Le retour au pays les mains vides étant vécu comme un échec cuisant, et comme il est facile de survivre des allocs – cela explique que beaucoup restent malgré tout (mais toujours, ou presque, dans l’attente du retour au pays).

    « Vu mes connaissances de l’Historie de l’Éthiopie et de son patrimoine religieux littéraire, historique, on est donc à égalité. »
    A égalité ? Pas du tout. En dehors d’une nébuleuse énumération de lieux qui est à la portée de tout le monde, vous n’avez montré aucune connaissance de la culture éthiopienne ;et dans tous les cas, celle-ci reste une culture qui vous est étrangère – contrairement à moi qui ai pour langue maternelle une langue africaine et qui ai baigné dans la tradition et les récits africains depuis l’enfance.

    Je n’ai jamais décrit l’Afrique « comme un pays de Cocagne », je rends simplement compte du déplorable déclin social, sociétal, culturel, environnemental de l’Europe ; qui n’est pas à un état aussi avancé en Afrique. C’est un fait, même si l’Afrique souffre d’autres maux (ce que personne n’a contesté ici).

    Bref, vous ne comprenez que ce que vous voulez comprendre, et ne faîtes vos « démonstrations » que pour vous-même. Vous voudrez bien m’excuser de conclure cet échange stérile sur ces paroles (sauf éclair de lucidité de votre part).

  69. «  »C’est simplement qu’ils ne sont pas au courant avant de venir ici. La plupart viennent -comme je l’ai dit 1000 fois – parce qu’ils pensent pouvoir gagner facilement suffisamment d’argent pour retourner vivre à l’aise avec toute leur famille. Finalement, beaucoup sont déçus lorsqu’ils voient la réalité de l’Europe et regrettent d’avoir fait le voyage. C’est indéniable : la plupart des immigrés honnissent la France (ce qui est d’ailleurs un des chevaux de bataille de ce site). Le retour au pays les mains vides étant vécu comme un échec cuisant, et comme il est facile de survivre des allocs – cela explique que beaucoup restent malgré tout (mais toujours, ou presque, dans l’attente du retour au pays). » »

    –Ce qui est bizarre est que, une fois qu’ils ont eu un aperçu de la chose, ils y restent….étonnant, non?
    Non seulement ils y restent, mais ne songent absolument pas à revenir chez eux. Au contraire, ils font venir leurs familles.

    Jusqu’à présent je vous ai pris pour un joueur de pipeau, mais en fait je vous ai sous-estimé. Rayon contrevérité, vous êtes innovant.

    «  »« Des faits historiques, concernat les royaumes d’Ashanti, du Bénin et del’Oio ».
    C’est grotesque ! De vagues faits historiques pris çà et là montreraient-ils l’absence de profondeur historique de tout un continent (à l’exception de l’Ethiopie qui vous est si chère) ? A ce compte-là, les invasions vandales et l’assassinat de François Ferdinand suffiront certainement à prouver l’absence de profondeur historique de l’Europe » »

    –A la grosse différence que l’Europe est parfaitement identifiable par son patrimoine culturel, esthétique et historqiue, ce qu’on attend en vain de l’Afrique. Si les guerres ont aussi mené à la paix, à la culture et au droit en Europe, on cherche en vain en Afrique autre chose qu’esclavage généralisé et extermination du voisin…On peut comparer le sort des peuples dans l’Empire d’Autriche avec ceux du Zululand…
    Si vous aviez un tant soi peu de culture historique Européenne, vous po urriez comparer à époque égale ce qui a été produit de positif comme de négatif par les deux civilisations. Certains l’ont fait d’ailleurs.

    «  »A égalité ? Pas du tout. En dehors d’une nébuleuse énumération de lieux qui est à la portée de tout le monde, vous n’avez montré aucune connaissance de la culture éthiopienne ;et dans tous les cas, celle-ci reste une culture qui vous est étrangère – contrairement à moi qui ai pour langue maternelle une langue africaine et qui ai baigné dans la tradition et les récits africains depuis l’enfance » »

    –Tellement à la portée de tout le monde que, dans cet échange, vous n’avez su produire un seul exemple valable de témoignage culturel d’Afrique. Ni trouvé les Dantes ou les mozart Africains. D’autres le font à votre place. En plus de renier la réalité plus que douteuse de ce continent, vous jalousez toujours le savoir des autres, faute de pouvoir y opposer un quelconque contre-exemple.

    Par ailleurs, je constate que, en habile spécialiste de la lecture au ciseau et au cutter, vous avez omis la mention du séjour à Abidjan (lointain, certes, mais d’après ce que m’en disent des voyageurs plus contemporains, ça a surtout changé en pire).

    Tiens, pour la forme, une petite question, dont vous ne trouverez pas la réponse sur Wiki: comment est structurée une église de style de Gondar? Top chrono. Évidement, c’est un peu plus élevé que le premier « conte africain » venu, enseigné dans notre chère Éducation(sic) Nationale (resic).

    Bon, je vous laisse donc trouver les lendemains qui chantent dans cette Afrique Idéale, sans guerre, sans famine, sans analphabétisme, sans manque d’hygiène, où coulent le lait et le miel, aux monuments si époustouflants qu’on vient de Tokyo pour les voir, au patrimoine si connu qu’on l’enseigne en France (ce qui est hélas pas faux).

    «  »(sauf éclair de lucidité de votre part). » »

    Commencez donc par reconnaitre la RÉALITÉ des faits, sinon, vous risquez ce que Ryssen appelle une inversion accusatoire. Un genre de transfert en quelque sorte.

  70. Tchetnik,

    J’ai comme vous très grand amour de mon pays, la France, son histoire, son patrimoine, ses monuments, etc…
    Mais arrêtez de rabaisser l’Afrique à un pays de sauvages primitifs. Eux aussi ont leur histoire, leur fierté. Ils ont un mode de vie totalement différent du notre, et alors? Il est où le problème? Ils sont chez eux, ils font ce qu’ils veulent! Ils ont d’autres richesses différentes des nôtres. Laissez les Africains tranquilles.
    Personnellement, je n’ai pas envie de voir une Afrique semblable à l’Europe, sinon il n’y a plus aucun intérêt à voyager.

  71. Pour le plaisir : « comparer à époque égale ce qui a été produit (…) par les deux civilisations » :
    -Soudan 2500 ans avant JC :
    http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/kerma-200607.jpg
    -Pendant ce temps en France :
    http://blog.sitesdexception.fr/wp-content/uploads/2011/08/IMG_3822.jpg

    « ce qui est bizarre est que, une fois qu’ils ont eu un aperçu de la chose, ils y restent….étonnant, non ? »
    Certainement pas pour la douceur de vivre, ni pour la richesse culturelle ou spirituelle. J’ai déjà expliqué ce phénomène.

    Question « lecture au ciseau et au cutter », je ne saurais me comparer à vous (quid de http://www.fond-ecran-gratuit.biz/data/media/266/Mali_11_Mosqu_du_village_Kwa_dans_la_rgion_de_Mopti_Mali.jpg et de http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/kerma-200607.jpg ?)

    « Afrique Idéale, sans guerre, sans famine, sans analphabétisme, sans manque d’hygiène.  »
    Encore une fois personne n’a parlé de ça. Encore que l’Afrique que je connais ne connaît ni guerre, ni famine, que l’analphabétisme n’est pas forcément un problème (l’Europe n’a probablement jamais été aussi barbare que depuis que 95% des gens sont lettrés) ; et que l’hygiène est une notion toute relative.

    Alors bref, je vous laisse à vos lectures passionnantes (Ryssen le monomaniaque ) et à vos rêves d’une Europe où la jeunesse sera fière de sa culture et de sa tradition, où les familles et les communautés seront solidaires ; et où la Nature prospérera.

  72. Quand on sait que l’Égypte antique ne doit rien à lA’frique noire, on renvoie aux oubliettes votre exemple pitoyable.

    Quelques autres exemples:

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/94/Ahenny_High_Crosses,_North_Cross.jpg

    http://1.bp.blogspot.com/-tIDkO5EZNoo/TcZodl_tnjI/AAAAAAAAAqI/4YbQ3mXN1a4/s1600/4evangelists-lg.jpg

    http://www.biblical-data.org/OCS/Ostromir_Gospel_2.jpg

    Un petit coup d’ourartou:

    http://www.cliolamuse.com/IMG/jpg/urartu_cun.jpg

    …et de Toros Roslin:

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d3/Thomas_by_roslin.jpg/210px-Thomas_by_roslin.jpg

    Bon courage pour nous donner l’équivalent dans votre brillante Afrique.

    «  »« Afrique Idéale, sans guerre, sans famine, sans analphabétisme, sans manque d’hygiène. »
    Encore une fois personne n’a parlé de ça. Encore que l’Afrique que je connais ne connaît ni guerre, ni famine, que l’analphabétisme n’est pas forcément un problème (l’Europe n’a probablement jamais été aussi barbare que depuis que 95% des gens sont lettrés) ; et que l’hygiène est une notion toute relative. » »

    –Il faudrait alors le dire aux gens qui, dans la corne d’Afrique en souffrent actuellement. Et aux enfants qui crèvent de choléra. Sans oublier les enfants qui triment 21h par jour et pour qui effectivement l »analphabétisme n’est pas un problème »…

    Étrange que vous puissiez débiter autant de conneries en continu sans trembler des genoux. Je suppose que vous avez quand même votre salle de bains, vos toilettes et que vous prenez régulièrement une douche. Sans oublier vos visites chez le médecin. On est aussi en droit de supposer que, compte tenu de votre français au demeurant fort bien construit, vous n’avez pas arrêté l’école à 6 ans et demie…La pauvreté est si fascinante qu’on aime bien la regarder. La vivre, en revanche, c’est pour les autres.

    Vous me faites penser à ces Soviétiques qui niaient eux aussi les réalités chez eux, avec une mauvaise foi confondante. Et qui, pour tenter de montrer que tout allait bien, montraient que, en fin de compte, leurs cabanons pourris en planche dans la cour de leur immeuble faisaient des toilettes somme toute très confortables.

    Pour les gens lettrés en Europe, vous apprendrez que, en Russie des Apanages, République de Novgorod, Raska, Byzance, les gens savaient lire et écrire dans leur majorité. Le roi Vladislav signait son nom en grec…Ce entre le XIième et XIIIsiècle, époque censée être « obscurantiste »

    Que dans les monastères d’irlande, on apprenait et parlait le grec également.

    Au temps pour votre appréciation de « lettrés ».

    Pour le reste, vous ne faites que ressortir les poncifs habituels d’origine FM sur l’Europe du Moyen Age et blablabla…ce qui confirme que, outre que votre Afrique est complètement irréelle, vous ne connaissez rien au reste. Mauvaise pioche donc.

    En fait, vous n’avez rien d’Africain. vous êtes un pur produit occidental, né ici et éduqué ici. Déçu par ce que vous voyez autour de vous (pour des raisons qui ne sont d’ailleurs pas illégitimes et parfaitement justes), vous tentez de vous forger une identité de substitution au travers d’un continent dont vous ne devez partager que la couleur de peau. Mais vous avez appris à penser comme un Occidental et vous devez TOUT votre cheminement et bagage intellectuel au pays dans lequel vous vivez. Et pas à cette Afrique de conte de fée.

    Vous reprochez aux Européens actuels leur perte totale de sens eschatologique de la vie, leur oubli de leurs racines spirituelles et leur matérilaisme consummériste effrené. Et vous faites bien de le faire.

    Mais dans le même temps, vous avouez que les Africains qui viennent ici le font pour des raisons purment financières, par appât du gain. Ce qui s’appelle aussi « matérialisme ». Mais dans leur cas, ce que vous repprochez aux Européens n,a pas l’air de vous choquer chez eux…

    Cohérence, quand tu nous tiens..

    @Raffoo

    Aucun rabaissement, rien que la réalité des faits. Laquelle fait mal, manifestement.
    J’aimerais tant laisser les Africains tranquilles, mais simplement si ils pouvaient cesser de venir chez nous pour profiter de notre civilisation et de ses richesses et nous donner des leçons derrière, ce serait du meilleur goût.

    En l’occurence, la personne qui ici défend le plus l’Afrique est un pur produit Européen. Et vient ensuite cracher dans la soupe. Donc, il s’agit simplement de remettre les pendules à l’heure.

  73. Vous prenez 2 catastrophes ¨naturelles¨ , au hasard , Haiti et le Japon … d´un côté ils y en a qui sont incapables de s´organiser tout seuls , pas de médicaments , de médecins , enfin rien quoi , dont il faut prendre soin comme des enfants et de l´autre , qui malgré toutes les difficultées ne réclament rien et tente de relevé la tête …vous me direz , ce n´est pas l´afrique !!! Oui , mais bon , si vous avez suivis un peu , vous comprendrez ce que je veux dire …

  74. PS

    Plutôt que de passer son temps à tenter de faire la morale aux européens blancs , que l´on menace tout simplement d´extinctions , par des pseudos argumentaires , en pensant avoir du talent , comme l´histoire avec un grand H vous attends , prenez les coordonnées de Kemi Seba , qui à mon plus grand respect , qui lui à véritablement démontré son courage , au lieu de perdre vôtre temps à jouer au ping pong …
    Allez , au travail , montré nous ce que vous savez faire …mais maintenant !!!

  75. @Tchetnik,
    Je n’ai pas eu le courage de lire votre pavé, vous m’en excuserez. Comme je l’ai dit, je considère cet échange stérile comme clos. Finalement vous n’aurez réussi à convaincre personne. Néanmoins je vous lirai avec plaisir sur d’autres sujets. Sans rancune.

    @Goyim,
    Je ne fais pas la morale aux Européens, je déplore simplement l’état préoccupant des sociétés européennes actuelles (comme la majorité des commentateurs de ce site). D’ailleurs, je suis fier aussi de mon héritage européen.

  76. Aucun problème.

    En fait, il est clairque vous n’avez même pas réussi à vous convaincre vous-même, pour les raisons citées plus haut.

    Ce qui ne vous empêche pas d’avoir pertinence et bon sens sur d’autres sujets par ailleurs.

  77. Foot : Les joueurs de Plourin agressés par une trentaine de « jeunes » à Brest

    Le match aller, à l’automne dernier, s’était déroulé dans un climat tendu. Mais rien ne laissait présager les violents incidents qui attendaient les U19 en déplacement à Brest samedi après-midi pour rencontrer les U19 de l’ASPTT. Les jeunes footballeurs n’ont pas eu le temps de gagner les vestiaires. Bilan : 6 blessés dont un jeune avec un trauma crânien et une côte fêlée. La brigade criminelle de la sûreté départementale a été saisie de l’enquête.

    Lire également :
    > La brigade criminelle saisie

    C’est en effet dans un véritable traquenard que sont tombés samedi après-midi les U19 du club de football de Plourin-les-Morlaix (29). Dès le début du match donné vers 15 heures, l’ambiance s’est tendue aux abords du terrain brestois où évoluaient les deux équipes.

    Invités à trouver refuge aux vestiaires
    25 à 30 jeunes postés le long du terrain ont commencé par lancer des quolibets, des injures puis des pommes de pin sur les joueurs de Plourin. Le match, à l’équilibre, s’est transformé en cauchemar lorsqu’à la faveur d’un pénalty, à la 44è minute, Plourin a marqué. L’arbitre a alors logiquement sifflé la fin de la première mi-temps.

    Conscients de l’extrême tension qui régnait sur le terrain, les dirigeants de l’AS-PTT ont alors conseillé aux joueurs de Plourin de gagner le vestiaire au plus vite. Peine perdue. L’équipe a immédiatement été chargée par les jeunes supporters postés en bord de terrain.

    Des jeunes agressifs…et armés!
    Tournevis, matraques et même couteaux : la charge a été radicale. On relève 6 joueurs de Plourin blessés qui ,pour certains d’entre eux, ont dû faire un détour par les urgences. Les blessures sont heureusement légères pour cinq d’entre eux. . Essentiellement des hématomes. Sauf pour l’un d’eux qui souffre d’une côte fêlée et d’un traumatisme crânien.

    Le match a évidemment été interrompu et l’équipe a décidé de quitter les lieux au plus vite. Sauf que les auteurs de la charge n’étaient pas de cet avis. Le minibus, prêté par la ville de Plourin pour assurer le déplacement, a également fait les frais de la vindicte du groupe : pneus crevés, vitres brisées, le véhicule a été entièrement vandalisé.

    Minibus

    Triste affaire…
    Dès samedi soir, le club de Plourin-les Morlaix a porté plainte.Dimanche s’est tenue à Plourin une réunion extraordinaire regroupant les familles des joueurs, les dirigeants et Joël Lanton -représentant du district- pour réfléchir à la suite qui sera donnée à cette triste affaire. Les familles pourraient porter plainte pour coups et blessures.

    Du côté des dirigeants plourinois, l’émotion est en effet extrêmement vive : « on souhaite surtout éviter l’amalgame », insiste le président Dominique Christien, « mais c’est sûr, à l’avenir, des supporters nous accompagneront et des délégués du district seront également présents. [Le témoignage en vidéo]

    L’AS-PTT écoeurée
    Vive réaction également du côté de l’AS-PTT Brest, dont le président Félix Guillou se dit écoeuré. Il pense lui aussi porter plainte au nom du club et s’interroge sur l’action menée par la ville auprès de ces jeunes : « Je tiens aussi à regretter un manque de soutien de la part de la municipalité brestoise parce que les jeunes à l’origine de cette embuscade sont connus. Ce sont toujours les mêmes qui foutent le bordel et on ne peut pas dire que la mairie fasse grand-chose pour y remédier… » [L’intégralité de sa réaction]

    L’adjoint aux soprts de Brest se dit « atterré »
    Patrick Appéré, adjoint aux sports, lui non plus, ne mâche pas ses mots : « Ce qui s’est passé est non seulement totalement anti-sportif, mais intolérable et carrément scandaleux. Il appartient maintenant à la police de retrouver les coupables, et j’espère vraiment qu’elle le fera, et ensuite à la justice de les condamner sévèrement ».

  78. « Personnellement, je n’ai pas envie de voir une Afrique semblable à l’Europe, sinon il n’y a plus aucun intérêt à voyager. »

    Moi, je n’ai pas non-plus envie d’une Europe qui ressemblerait à l’Afrique. Là non-plus, aucun intérêt au voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.