« Chine, l’empire de la barbarie »

tel est le titre d’un petit ouvrage de Laurent Glauzy (auteur de divers livres et qu’on peut entendre ici).
Il présente la face sombre de cette vieille civilisation : superstitions macabres, cannibalisme, pédophilie, etc.
Un tableau et des récits effrayants, qu’ils concernent le passé ou le présent !
 

 6 € seulement. Ed. des cimes. On peut se le procurer en ligne ici.

4e de couverture :

« Ce livre dévoile une réalité qui n’est guère abordée dans les colonnes de la grande presse et encore moins sous la plume des sinologues.

Loin des clichés consensuels évoquant le miracle de l’économie chinoise, le lecteur découvrira, à son plus grand étonnement, d’autres facettes de la Chine.

Plus puissant que jamais, cet Etat totalitaire défie le monde entier.
Mais ce qui est révélé au fil de ces pages est malheureusement bien pire.

L’auteur ne mâche pas ses mots. Il nous conduit au centre d’un « empire de la barbarie » où le suicide, l’immolation par le feu, la pédérastie et le cannibalisme font partie intégrante de l’histoire et de l’actualité.

L’auteur
Né à Toulouse en 1970, auteur de plusieurs ouvrages sur le créationnisme et la géopolitique, Laurent Glauzy est un journaliste polyglotte.
Il écrit dans les pages internationales de divers journaux, tels que Monde et Vie et Valeurs actuelles. »

35 commentaires concernant l'article “« Chine, l’empire de la barbarie »”

  1. ça ne me surprend pas! ils sont médaille d’or en cruauté : tortures en tout genre, atrocités sadiques sans limites sur les animaux! je ne sais pas ce qu’en pensait Confucius…

  2.  » En plus ils bouffent les chiens « ….aussi les rats , les singes, et , c’est pas croyable ce qu’un singe peut avoir d’humain , à la broche…à gerber! […], meme leurs plus proches voisins ne peuvent pas les encadrer

  3. jonglez

    Ils ont des élevages de chochos, pour les manger. (çà s’écrit pt’êt bin pas comme çà, mais çà se bouffe, çà c’est sûr).

  4. A une époque, les « criminels » (qui avaient volé du pain, par exemple…) étaient écorchés vifs. Ils les attachaient à un poteau, et leur découpaient, avec une tenaille, les pectoraux en partant du téton…petit bout de chaire, par petit bout chaire. Après ils faisaient la même chose aux parties génitales (il existe même des photos en noir et blanc de ces tortures. Cela date, d’à peine, plus d’un siècle). Sans compter, les éventrations, trépanations, empalements…Mais aussi, tout ce que l’on peut arracher…dents…yeux…langue…De véritables « poètes », nos « amis » chinois »!

  5. La Chine , empire de la barbarie !
    Qui se permet de tels propos ? Ils sont , pour le moins , inconsidérés .
    Dois-je ajouter à l’intention de ceux qui semblent les approuver qu’il n’est nul besoin d’aller en Chine pour découvrir l’empire de la barbarie ?
    Allez dans nos banlieues ou dans le centre-ville de Paris , Lyon , Marseille …
    la liste continue .
    Rien de tel en Chine , à Taïwan , Hong Kong , Macao ou Singapour .
    Dites-moi , par charité , où est la barbarie ?

  6. Il faudrait que vous lisiez le livre pour voir où est la barbarie dans la culture chinoise et pouvoir le contredire autrement que par l’invective et le procès d’intention !

    C’est une civilisation belle et riche par ailleurs, il n’empêche. Raffinée aussi, comme on peut l’être dans la cruauté…

  7. Idem pour le japon, belle et grande culture par ailleurs, mais qui, sans atteindre les sommets décrits au sujet de la Chine, a pu faire preuve de bien des insensibilités et cruautés.

  8. allons , allons, certes, la chine, as, comme toute civilisation sa part de cruauté, meme si il est certains que l’asie tout peuple confondus la cultive, allez donc visitez les musées et admirez la splendeur de cette civilisation!

    nous avons d’ailleurs, sous louis XIV , et par l’intermédiaire de l’ordre des Jésuites, eu un très grand échange culturel avec ce peuple. Taiwan, ou je suis actuellement, qui dispose d’un des plus grands musées d’art asiatiques au monde, s’il n’est pas le plus grand, en faisait une exposition faisant la part belle, a la gloire francaise, qui est trèsd appréciés des peuples asiatiques.

    Enfin tout cela pour dire, que si chaque civilisation a sa part d’ombre, sa part de grandeur nous la fait oublier !
    je tins a rapeller a vous autres, que les chinois ont iventés des choses forts utiles : papier, imprimierie ( que gutmberg perfectionnera) , poudre a canon, boussole , et j’en passe ! lorsque nous pauvres européns vogions sur des coquilles d noix, les chinois disposaient de monstres de centaines de metres, de flottes colossales, allant jusqu’en afrique , et meme selon certaines théories en Amérique.

    alors, si vous vous permettez de rabaisser une civilisation bien plus vielle que la notre, par son coté sombre et piteux qu’il est je le conced un devoir d’exiber, pourquoi s’etonner que les bobos bien pensants fassent de meme avec la notre…?

    bien a vous.
    Vive la France.

  9. Un autre livre à lire « Le vampire du Milieu »

    OU Comment la Chine nous dicte « SA » loi!

  10. Super Casse Couille ,
    Content de te retrouver . Tu as de bonnes lectures , mais il me semble que tu réfléchis peu .
    Tu n’as pas compris que ceux qui , aujourd’hui , dénoncent la Chine sont ceux qui ont organisé la désindustrialisation de tout l’Occident pour accumuler des richesses illusoires .
    Ces champions de la Démocratie , des Droits de l’Homme ne se soucient nullement des peuples dont ils ont la charge . Ce sont des naufrageurs dont les sièges sont la City et Wall Street , les politiciens » démocrates » ne leur servant que de commis pour exécuter leurs ordres .
    Les dirigeants chinois leur ont remarquablement damné le pion .
    addendum : j’ai tout annoncé dans des articles publiés en 1998 dans  » Rivarol » et en novembre 2004 ( « Ecrits de Paris  » )

  11. Je partage le point de vue d’Albert. Il voit juste.

    Si les mass-médias se mettent à dénigrer sur une base régulière un pays & son peuple, vous pouvez être certain que Washington a dans l’idée de lui faire la guerre sous prétexte de « combattre l’empire du Mal & installer la « démocratie » (sic).

    Les médias d’infos sont totalement inféodés au NOM & Washington est leur rédacteur en chef.

    Rappelez vous comment les médias se sont mis, des mois à l’avance, à dénigrer des régimes de pays comme la Serbie et l’Irak pour mieux préparer l’opinion publique occidentale à accepter (sans comprendre) un casus belli sous forme de « guerre-pour-la-démocratie ».

    Washington ne demande qu’une chose aux pays de cette planète: une parfaite obéissance de vassalité qui confine à l’amour de la servitude et de l’esclavage au profit de Washington mais surtout du NOM.

    Washington n’a pas d’alliés mais des vassaux & des serfs. Derrière Washington, le cartel mondialiste des banksters illuminati.

    Personnellement, je me fous de la Chine et des chinois, du moment qu’ils ne font pas chier mon pays et l’Europe.

    De plus, je ne crois pas qu’il y ait jamais eu historiquement une civilisation ou un peuple qui n’aient rien à se reprocher; La barbarie est historiquement l’affaire de tous, n’est-ce pas les arabes & les africains? hé hé hé! 🙂 😉

  12. Disons que ce n’est pas mal non plus de s’attaquer au dogme selon lequel « toutes les civilisations se valent ».
    La grandeur et le génie de la civilisation chrétienne restent inégalés.

  13. «  »
    Marc Nuttle, auteur du livre « Un moment de vérité » raconte ses conservations avec Jiang Zemin, le leader la République Populaire de Chine. Celui-ci a exprimé le souhait de voir la Chine devenir un pays chrétien. A la question « Pourquoi ? » Le président chinois a donné une réponse d’une franchise stupéfiante:  » Il se trouve que pendant vingt ans un groupe d’experts chinois a cherché à établir les raisons du retard systématique de la Chine par rapport à l’Occident dans l’ensemble des domaines de la science, de l’industrie et de la culture. A la suite d’une analyse approfondie ces experts sont venus à la conclusion que l’Occident doit ses réalisations à son patrimoine chrétien. Au départ l’hypothèse avancée a été celle de la supériorité militaire, puis celle d’un système politique plus efficace, puis d’une organisation économique plus rationnelle. En définitive nous sommes venus à la conclusion que c’est la religion chrétienne qui est à la source de tous les succès du monde occidental.

    Ce sont les fondements moraux du christianisme qui ont favorisé l’apparition du capitalisme qui a par la suite permis la démocratie. Comme l’a précisé Jiang Zemin ce n’est pas liberté économique seule qui a favorisé l’épanouissement économique de l’Occident et de l’Amérique mais essentiellement la foi biblique.
    La Chine s’appuie de plus en plus dans son développement sur le respect des libertés, puissant moteur économique » «  »

    Même si je ne partage pas le côté « démocratique » du commentaire, il est plaisant de coir qu’un homme issu de cette civilisation, qui eut ses côtés brillants, mais aussi ses sommets de cruauté, reconnaisse le caractère inégalé de ce que la civilisation Chrétienne a pu engendrer en fruits de culture, d’art, de sciences et techniques, de structures économiques et sociales, de valorisation de la dignité et de l’esprit créatif humains.

    Pour une poudre à canon ou une boussole (d’ailleurs conjointement découverte en Europe), combien d,autres découvertes scientifiques dans le monde Chrétien qui constituent aujourd’hui 95 pour cent de ce dont jouit l’humanité en la matière?

    Comment se fait il que la Chine de Pu-Ti ait été quasi identique, non seulement à celle de son ancêtre Nuhrachi, mais aussi à celle des Ming?

  14. Tcheknik ,
    La réponse à la question que tu poses se trouve dans les travaux d’un biochimiste anglais célèbre , l’une des illustrations de Cambridge : Joseph Needham .
    Pour une fois les explications de type marxiste semblent pertinentes : il n’y a pas eu de développement à l’occidentale parce que le pouvoir l’a prévenu .
    Je te recommande vivement la lecture de René Guénon : tu comprendras quee Marx n’est qu’un produit de l’économie politique anglaise et que tout le courant qui a entraîne l’Occident vers le progrès peut être interprété d’une façon que tu ne sembles pas deviner ..
    La civilisation traditionnelle est admirable . Le progrès n’a diffusé que de la laideur . Le Japon d’abord , la Chine plus tard , ont été contraints de se moderniser pour échapper aux prédateurs barbares .
    Jiang Zeming n’est nullement l’héritier des lettrés qui assurèrent la qualité de la civilisation chinoise .C’est un perroquet .
    Parions que la Chine saura reconnaître , une fois les sciences d’Occident maîtrisées , que sa vocation c’est d’enrichir le legs de Maître Kong et de rejeter le reste ..
    addendum : la démocratie n’appartient pas aux traditions européennes , tous les grands penseurs l’ayant récusée ( Pythagore , Platon , Aristote jusqu’à Nietzsche et Spengler )
    La démocratie est une drogue malfaisante pour incultes peu intelligentts .

  15. Ce qui n’empêche pas l’extrême cruauté que subissent les animaux! libre à vous d’admirer (!!) l’extraordinaire (??) civilisation chinoise… la vision d’un chien qui vient d’être écorché vif et tente de ne mettre debout…agonisant longuement… et que l’on voit mourir avec soulagement, sachant que ses souffrance atroces ont enfin pris fin… d’un point de vu terre-à-terre, messieurs les zintello-au-dessus-de-ça, je ne peux pas le pousser sous le tapis et me vautrer en louanges sur la chiiiiiiine!!!!! et ce n’est qu’un exemple, j’ai visionné des vidéo à donner des cauchemars sur ces sujets.

    Oui les média aux ordres du sionisme international donnent le ton en fonction des intérêts de leur Maître. Ils commencent une campagne contre la Hongrie, contre la Russie de Poutine (c’est pas nouveau) etc… ce qui n’est pas une raison pour a

  16. Le Huron ,
    Je ne veux pas te contredire . La cruauté , on peut la trouver partout . Simplement , le monde occidental refuse de la voir chez lui . C’est d’autant plus mauvais signe qu’elle est inséparable de la vie .
    Ceux qui se sont installés à nos frais sur nos terres , nous préparent des lendemains tragiques . Puissions-nous alors être cruels , comme l’est tout animal en bonne santé !
    La morale à prétention universaliste m’indispose . Je ne suis plus à l’école contraint d’écouter un miteux enseigner l’impératif catégorique . Je préfère la compagnie de mes ivoires chinois .

  17. Cruauté envers les animaux ? Les Chinois sont des enfants de chœur en comparaison de ce qui se pratique ici :
    -élevage d’animaux en laboratoire afin de les soumettre à des expériences mutilantes
    -élevage industriel de bétail (la majeure partie de la viande consommée en France est issue de ce mode d’élevage)
    -ébouillantage de crustacés vivants
    -gavage des oies…

  18. muku

    si vous ne connaissez pas le sujet abstenez-vous de proférer des contre-vérités. La cruauté pratiquée sous nos climats n’est pas « ordinaire » et n’a hélas aucune comparaison avec ce qui se passe en chine malheureusement. Ici aussi, j’essaye de combattre autant que possible les pratiques inutilement cruelles d’ailleurs, sauf à augmenter les bénéfices des tortionnaires. C’est un débat qui a déjà eu lieu ici.

    Albert

    Oui, mais la palme de la cruauté est… disons « asiatique ». Dommage! ce qui ne justifie pas les saloperies qui se passent chez nous. J’ai déjà aussi dénoncé l’abattage rituel (kascher ou Hallal) et ne vais pas y revenir. Ceci étant je me fous de la « morale universelle » qui est un produit bidon de conditionnement des petites têtes… mais ça n’a rien à voir non plus, même si d’aucuns aiment semer la confusion. 😉

  19. C’est faux de dire qu’une civilisation a sa part de cruauté, la civilisation chrétienne et sa morale qui en est à la base ont donné lieu à de merveilleux progrès, mais la barbarie n’a rien à voir là dedans, évidemment qu’il y a eu des cas mais ils ne sont certainement pas en accord avec la morale et sont donc les exceptions qu’il faut condamner.
    Je pense que la qualité d’une civilisation se juge par sa base, sa morale; et les erreurs qui sont commisent ne sont duent qu’a la faute de l’Homme, car il est manipulable, influençable et instable, il peut donc faire fausse route et tomber dans les pires vices existant. Et c’est parcequ’une civilisation est une oeuvre humaine qu’elle n’est point parfaite et dénuée d’erreurs.

  20. Le HURON,

    Je n’ai malheureusement pas participé au débat que vous mentionnez, et admets avoir peu de connaissance sur le traitement réservé aux animaux en Chine, néanmoins je sais que l’élevage industriel (animaux entassés dans des cages où ils pataugent dans leurs excréments et gavés d’antibiotiques afin de ne pas succomber aux conditions d’hygiène déplorable) concerne la quasi-totalité de la viande consommée en France. Il s’agit bien d’une invention européenne et pas du tout chinoise.

    Tout comme les tests mutilants sur des animaux élevés en laboratoire.

    Alors même si (et ça m’étonnerait), il y avait davantage de cruauté en Chine qu’en Europe ; les Européens restent extrêmement mal placés pour donner des leçons.

  21. Les véritables ignominies de la Chine ne sont rarement dénoncées par les médias de masse! On les chatouille, de temps à autre, pour « les droits de l’homme » (ce qui permet, au passage, de nous bourrer le crâne…un peu plus), on les grattouille, gentiment, au sujet de leurs impostures économiques…(chercher à améliorer les conditions de vie du travailleur chinois…cela ne rendra aucunement service au chômeur Français!).
    Mais il y a bien longtemps que, nos médias ne traitent plus du massacre, des tribus des hauts-plateaux…même pour le Népal…Ils se sont tous rangés…écrasés (chacun peut avoir son avis sur la politique du Dalaïlama. Cependant, le Népal avant les chinois, était un pays exceptionnel…même les hippies n’avaient pas réussi à avoir sa « peau »! Je le sais, pour avoir visité cette région, au milieu des années 80. Je rendais visite à une amie de ma famille, l’archéologue Gudrun Corvinus, qui a passé la majeure partie de sa vie à explorer les montagnes du Tibet. Quand je vois, aujourd’hui des images de Katmandou, à la télévision…Je suis outré!)
    Quand à l’invasion de notre propre capitale, par ces mêmes chinois: je ne la tolérerai pas sous prétexte, qu’ils sont plus dociles que les magrébins…Tout ça…dehors!

    PS: pour la recette du bonheur…suivons celle de Bhoutan! (que nos chers journaleux encensent régulièrement…) Un royaume où toute immigration est strictement interdite, à l’exception des esclaves et de quelques touristes…C’est aussi simple que cela, apparemment!

  22. ERRATUM: « Les véritables ignominies de la Chine sont rarement dénoncées par les médias de masse! ». Pardon.

  23. Il ne faut pas confondre discrétion et docilité. Les Chinois ont sûrement encore beaucoup moins de respect pour la culture et les lois françaises que les Maghrébins.

  24. EisenKreuz ,
    Je te lis souvent avec intérêt mais aujourd’hui je ne peux apprécier tes propos car mes souvenirs sont trop éloignés .
    Mon séjour au Népal me ramène à plus de trois décennies en arrière .
    Il est clair que dès sa victoire l’équipe de Mao entendit récupérer le Tibet , territoire jadis tributaire de l’Empire du Milieu .
    Il suffit de regarder une carte de géographie pour comprendre que celui qui s’installe au Tibet contrôle l’Indo-chine et le monde indien ( les fleuves ). Les dirigeants chinois nous administrent , en même temps qu’une magistrale leçon de réalisme politique , une partie de go où ils détiennent toutes les positions décisives . Magnifique leur sens géopolitique !
    Tout le reste est secondaire . L’attitude du Bhoutan est sage ; elle n’a qu’un défaut . Elle pourra se maintenir longtemps .
    Le monde moderne = en avant pour une dictature technico-scientifique sans exemple dans l’histoire !Avant Kaczynski , Bertrand Russell s’est donné la peine d’écrire un livre pour soutenir cette évidence .

  25. Muku ,
    La remarque est juste . Il y a des Maghrébins qui aiment notre pays . Ce ne sont pas ceux que nous présentent les médias .
    Les Chinois qui aiment la France , j’en connais . Ils ne posent aucun problème aux autorités : ils travaillent , ils respectent nos lois , leurs enfants – à la différence de […] – et se classent souvent en tête à l’école , au lycée et dans le Supérieur .
    Pourquoi ces hommes exemplaires ne seront-ils jamais des nôtres ?
    C’est simple: ils sont fiers de leur très antique civilisation . Ils savent , en outre , qu’ils ne sont pas de notre Sang .
    Enfantin !

  26. Albert

    Joueur de Gô? 😀 je n’en suis pas étonné, j’ai pratiqué aussi en son temps (Café le Trait d’Union) rue de Rennes si j’ai bonne mémoire (?) il y avait un bon livre « Gô et Mao » (Scott A.Boorman) sous-titré « pour une interprétation de la stratégie maoïste en terme de jeu de gô » … comment prendre du territoire mine de rien, un pion ici, un là… on peut rire jaune 😉

  27. @ Albert
    Justement, si les chinois sont des « supers prédateurs », ils n’ont pas vocation à vivre chez nous (bien que, je ne les considère pas vraiment comme des « envahisseurs », au sens… »démocrasso-capitaliste », du terme. L’histoire est là pour le démontrer). Et c’est la même chose, pour toutes les ethnies de culture extra-européenne, et ce, pour différentes raisons (…il y a les « prédateurs »…mais aussi, les « nuisibles », qui font tout autant de dégâts). Nous pouvons, cependant, partager, avoir des échanges, ils peuvent nous accueillir et nous pouvons leur rendre la pareille. Mais, il ne doit y avoir aucune tolérance, quand à l’installation et à la reproduction, sur un sol, dont nous sommes pas issus.

    Tous les écosystèmes « sensibles » de la planète, sont protégés du mondialisme, par une bande de savants et d’écolos enragés! Dommage que, ces derniers, ne montrent pas autant d’acharnement à combattre les mouvements de populations humaines. Nous sommes pourtant, comme les animaux, victimes du déracinement et de la perte d’identité (celle des autres…ceux qui viennent). Quand on pense que, quelques lapins « inoffensifs » (en apparence), importés par les colons ont, en quelques décennies, mis à genoux l’Australie…On se dit que, les moyens de transports modernes pourraient, rapidement, mettre à feu et à sang, nombre de sociétés humaines.

    Je pense qu’un jour les hommes comprendront que, ce qu’ils ont appliqué aux animaux en matière de protection de leur environnement…ils auraient , certainement, dû se l’appliquer à eux-mêmes…Toutefois, il n’y a pas de fatalité. Les problème de nuisibles…cela se traite!

    PS: merci de prendre le temps de me lire.

  28. EisenKreuz ,
    Oui, je te lis et même avec plaisir . Les idées que tu exprimes , je crois les avoir rencontrées chez Konrad Lorenz et un vulgarisateur de talent Robert Ardrey . Elles sont à la base de l’écologie , non des partis d’imposteurs qui utilisent cette étiquette .
    Nous serions d’accord sur quasiment tout , à condition que tu ne reconnaisses aucune critique dans ma présentation de l’Empire du Milieu . Il ne fait que préserver et étendre sa sphère d’influence ainsi que le fait toute puissance ascendante !

  29. @Muku

    Excuse moi mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire. Lorsque tu verras des chiens pelés vifs sur les trottoirs en France tu nous feras signe ! Il n’existe aucune forme de compassion ni de respect de la vie sous aucune forme (animale, végétale, humaine) en Chine. Je t’enverrais bien faire un stage à Guangdong ou à Shanghai pendant quelques semaines. Que tu prennes la température de la société infernale qu’est la Chine contemporaine. J’ai vécu 4 ans avec une chinoise, bossé avec des chinois, été plusieurs fois là bas (je m’en serais bien passé). Il semble clair que tu n’as aucune idée de ce qu’est la Chine et les chinois.

    Tu mentionnes les abattoirs et élevages intensifs des méchants européens.. Comme si il n’y avait pas d’élevage intensifs et d’expériences de laboratoire en Chine !! Non seulement il y’en a, mais ils ne s’embarrassent d’aucune norme. Certes la condition animale est mauvaise en Europe, mais elle est bien pire ailleurs dans le monde. Je pense que quiconque a un peu voyagé en est conscient.

    Le simple fait qu’il existe de grandes associations structurées autour de la protection animale en occident est vu comme une perte de temps et d’argent en Chine. Tu viens d’un continent avec un fort socle judéo-chrétien et tu n’as visiblement pas idée que plus de 5 milliards d’êtres humains sur terre réfléchissent de façon totalement différente de la tienne. Les sociétés asiatiques sont brutales, pas de protection ni pitié envers les faibles, les pauvres. En particulier en CHINE passée sous le rouleau compresseur de la révolution culturelle qui a nivelé par le bas tout un peuple.

    Il n’est pas rare de voir des chinois se moucher avec les doigts sur le sol dans le bus ou le métro, chier la porte ouverte, cracher partout, crier, faire uriner les gosses dans les transports publics, bousculer tout le monde pour un ticket de métro (le concept de queue n’existe pas, tu peux crever quand tu veux !). Ce sont les mêmes qui crament vivants des chiens au chalumeau. Surtout dans les campagnes. Puisqu’en Chine il est culturellement admis que torturer / cuire vivant améliore le goût de la viande. Si tu savais ce que j’ai déjà vu à Canton ! Ils feraient passer les ROMS pour des gentlemans anglais.

    Dernier point et non des moindres, ce n’est pas parce que les Etats-Unis diabolisent un pays qu’il devient forcément un résistant lumineux et flamboyant de justice et de vertu. Tout n’est pas tout blanc ou tout noir, c’est plus compliqué que ça.

    Si vous ne me croyez pas, si vous pensez que j’exagère, faites votre propre expérience, prenez un sac et allez-y.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.